Le Monde – « Moi, Claude Dilain, maire de Clichy-sous-Bois, j’ai honte »

Vous aimerez aussi...

13 réponses

  1. Sam dit :

    La nuance entre notre ville et Clichy Sous Bois est le transport : St Denis n’est pas enclavée. Cette nuance est de taille.

    Concernant les marchands de sommeil, malheureusement St Denis en connaît un certain nombre…TOUS les pouvoirs publics sont au courant et TOUS sont responsables du développement de ce business si lucratif. Que font-ils exactement ? Si des actions sont menées par les pouvoirs publics quelqu’ils soient…elles sont loin d’être suffisantes.

    0

    0
  2. Lola dit :

    Sam,
    Merci d’avoir souligné une contradiction dans mon commentaire. En effet, la ville de Clichy sous Bois a malheureusement tout pour être en difficulté, alors que la ville de St Denis (et encore plus avec le développement économique de La Plaine) a tout pour être une ville prospère. Néanmoins, elles sont aujourd’hui dans la même situation dégradée voir insoutenable.
    L’appel du mairie de Clichy, qui en appelle aux pouvoirs publics comme s’il avait fini ses armes, me rappelle les discours des politiciens de St Denis.
    D’où mes questions : les élus locaux ont-ils des vrais pouvoirs ? Cette demande d’aide est en même temps un aveu d’incapacité de gestion ? De plus, si le maire de Clichy admet qu’il n’y peut rien (comme à St Denis), à quoi sert-il ?
    Mais peut être que les données objectives et historiques concernant ces 2 villes (cf. plus haut) rendent le rôle des leurs administrations totalement incomparables. Merci pour vos interventions qui m’aideront à comprendre.

    0

    0
  3. koil dit :

    80% des marchands de sommeil doivent d’être des sans papiers. On régle le pb des sans papiers il n’y a quasi plus de marchands de sommeil.
    Car quelqu’un qui ne risque rien parle de ce fléau.

    0

    0
  4. Sam dit :

    Le marchand de sommeil notoire qui sévit notamment dans le quartier de la gare est loin d’être un sans papier…quelle est la source de ce chiffre ?

    0

    0
  5. suger dit :

    Ce chiffre n’a aucun fondement et « koil » confond sans doute les victimes des marchands de sommeil avec les ignobles profiteurs qui leur louent des logements insalubres…
    C’est d’ailleurs là-dessus, l’insalubrité, que les municipalités peuvent agir, si elles le veulent vraiment, du fait de la mise en péril des habitants. Mais il faut assurer le relogement, ce qui est problématique pour les familles de « sans-papier ». D’autre part, il n’y a pratiquement aucun moyen d’action s’il s’agit de propriétaires occupants (le cas du « Chêne pointu » à Clichy).

    0

    0
  6. REVOLUTION 93 dit :

    Suger,
    C’est avec regrets que je vous annonce que les familles sans papiers, il n’y a pas beaucoup de solutions !!!!

    0

    0
  7. la nation francaise dit :

    Le maire gère le passé de cichy sous bois ! qui a laissé faire une telle architecture ?
    de 1947 à 1990 la ville était administrée par des maires communistes, et ce sont eux qui comme à saint-denis ont mis en place le baril de poudre …… comme à Tremblay en France , comme Aulnay Sous Bois ou Sevran voir l’actualité d’aujourdhui avec le cailliasage des bus.
    Pour connaitre un peu le maire de Clichy Sous Bois , cet homme a vieilli de vingt ans en quelques années…. regardez les photos au moment des événements de Clichy et celles de maintenant.

    0

    0
  8. Thierryb dit :

    M. Dilain, qui est pédiatre aussi la semaine, est reconnu comme un homme intègre et sincère, un élu concerné et actif. D’ailleurs toute la ville n’est pas sinistrée et les résultats du lycee Alfred Nobel montrent que bien des jeunes de la ville veulent s’en sortir. J’y vais plusieurs fois par an et j’ai toujours été frappé par l’écart entre la gare du Raincy et le spectacle de désolation quand on arrive sur le plateau .

    0

    0
  9. citoyen93 dit :

    Mais que fait notre cher président Sarkozy et notre chère secrétaire d’Etat auprès de la ministre du Logement et de la Ville, chargée de la Politique de la ville Fadéla Amara.
    Il m’ a semblé qu’après les précédentes émeutes dans le 93 on allait voir ce qu’on allait voir et qu’un véritable plan Marshall des banlieues allait voir le jour.
    Je m’étonne, je m’offusque, y aurait-il deux poids deux mesures ?

    Il y aurait donc de l’argent pour renflouer nos banques mais pas un sou sonnant et trèbuchant pour nos banlieues en détresse.

    Pourtant Nicolas nous avait promis.
    Il a nommé une femme issue de l’immigration qui elle-même a grandi dans des cités HLM de Clermont-ferrand. Elle devrait à priori se sentir concernée par cette problématique.
    Alors qu’est ce qu’elle attend ? Une 2ème Intifada des banlieues ?

    Les maires de Clichy sous Bois et de Sevran sont en train de se ruiner la santé à essayer de sortir ces villes de l’ornière et la question n’est plus de savoir qui est responsable mais comment allons nous sortir ces banlieues de l’impasse. Où est l’argent tant promis ?

    Où sont les actes qui devaient suivre les belles paroles données devant les flash et les caméras ?

    0

    0
  10. Jason dit :

    Citoyen93… depuis 30 ans on nous sort des plans banlieue pour changer les choses, rien ne change. Où est l’argent ?? C’est vrai on aurait pu laisser les banques faire faillite….

    « Mais il faut assurer le relogement, ce qui est problématique pour les familles de « sans-papier » oui c’est sûr que ça va être difficile !!

    0

    0
  11. Sam dit :

    Citoyen93
    « 2ème Intifada des banlieues »…je trouve la comparaison un peu déplacée et renvoie la situation des banlieues à la situation des palestiniens. Nous sommes en France dans un contexte totalement différent. Attention, les mots sont importants qd on parle de sujets aussi complexes et délicats…

    Je pense que personne n’a la solution pour la situation des banlieues, personne. Les politiques de gauche comme de droite ont été vouées à l’échec…
    La solution est sans doute politique mais ne peut réussir que si elle associe les gens concernés…ces soit disant « gens de banlieue » dont nous faisons désormais partie. Les experts, certains politiques, les intellectuels, les journalistes…qui ne vivent pas dans ces quartiers, croient savoir, débattent et analysent…

    Quant à Mme Amara, il ne suffit pas d’être militante associative pour être homme ou femme politique. Et puis depuis la Lune on ne voit plus tout…

    0

    0
  12. habitant dit :

    Tout à fait Thierry b qui a dit:
     » M. Dilain, qui est pédiatre aussi la semaine, est reconnu comme un homme intègre et sincère, un élu concerné et actif. D’ailleurs toute la ville n’est pas sinistrée et les résultats du lycee Alfred Nobel montrent que bien des jeunes de la ville veulent s’en sortir. J’y vais plusieurs fois par an et j’ai toujours été frappé par l’écart entre la gare du Raincy et le spectacle de désolation quand on arrive sur le plateau . « 

    La situation de ce qui se passe est bien connue depuis des décennies grâce entre autres à Claude Dillain (d’ailleurs né à Saint-Denis). Clichy est une ville en requalification, certes. Mais il y a encore deux ans, je n’y ai pas vu de centre-ville, pas d’équipement comme une piscine. Les habitants vont à celle de LIvry-Gargan par exemple. Le gymnase a été reconstruit je crois. Il semblerait qu’un collège va y être reconstruit aussi d’après Bartolone.
    C »est une accumulation de manques, de considération, de discrimination et de carences matérielles qui génèrent et amplifient autant de difficultés. Je suis d’accord aussi avec Thierry, le lycée Alfred Nobel est bien côté et je pense que le chef d’établissement , l’encadrement et la motivation des élèves du lycée n’y sont pas pour rien. A Clichy-sous-Bois, ce lycée est une référence pour les collèges.

    Lola a dit « Mais peut être que les données objectives et historiques concernant ces 2 villes (cf. plus haut) (St-Denis et Clichy) rendent le rôle des leurs administrations totalement incomparables. »
    En effet, c’est pas vraiment comparable.
    Clichy est en communauté d’agglo qu’avec Montfermeil. Le Raincy est avec Villemomble et les disparités dans cette partie du 93 sont énormes alors que ces deux villes sont voisines de Clichy. Il y a déjà là un problème et ça s’en ressent. Une même communauté d’agglo entre ces villes faciliterait bien des choses!
    Au niveau des transports, pour aller à la gare du Raincy (ville « voisine » de Clichy) et avoir accès à la capitale, il faut attendre déjà qu’un bus arrive et être très patient pour ensuite reprendre la ligne E. Pour le tram, Il semblerait qu’il y ait extension de la ligne avec Pavillon-Sous-Bois.
    Mais honnêtement, c’est pas suffisant, surtout pour qui a vu ce qu’est devenu le Chêne Pointu! Alors oui, les habitants sont endurants, heureusement! Mais faut pas pousser, il y a vraiment urgence!

    0

    0
  13. citoyen93 dit :

    Je faisais allusion au callaissage des bus mais il n’y a nullement amalgame avec ce qui se passe dans la bande de Gaza.
    Mais en même temps je trouve que les politiques n’ont pas fait la moitié du boulot tant promis aux élus de ces banlieues et l’attente commence à être pesante.

    Que les politiques sortent de leur tour d’ivoire et qu’ils aillent sur le terrain afin de faire avancer les dossiers mais c’est très loin d’être le cas.
    Clémenceau qui était 1er ministre pendant la 1ère guerre mondiale n’hésitait pas à séjourner dans les tranchées aux côtés des poilus. Certains députés ont même renoncé à l’hémicycle pour endosser l’uniforme et combattre la barbarie allemande.
    Alors les beaux discours j’en ai rien à cirer, il faut des actes et une réelle volonté de faire avancer les choses.

    J’ai quand même l’impression d’avoir à faire à des charlots.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *