Le Parisien – « Aubervilliers restreint la vente d’alcool »

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. citoyen93 dit :

    On le sait depuis longtemps.
    La consommation d’alcool sur la voie publique génère des troubles et nuit à la tranquilité des riverains.
    Lors d’une précédente réunion de Sans crier gare nous étions tous d’accord pour dire que la vente d’alcool et la consommation pourrit littéralement la vie des gens qui ont à supporter des alcooliques de service.
    Interdiction aux petites épiceris et supérettes de vendre de l’alcool à partir de 19h30 par exemple et fermeture du Franprix de la gare à une heure décente
    Ce sont des arrêtés municipaux qui auraient dû être pris depuis bien longtemps.

    0

    0
  2. Sam dit :

    Monsieur le maire sera là demain à notre réunion avec le préfet, on lui soumettra cette demande…

    0

    0
  3. TulipeP dit :

    Témoignage,
    Je viens de rentrer (environ 14h45) : deux individus sont rentrés à Franprix pour acheter de l’alcool, pas de vigiles en vue, là ils sont au début de la rue Fontaine et dans une petite partie rue Emile Connoy. Ce matin, nous parlions de l’interdiction de la vente d’alcool à partir d’une certaine heure… Mais ils peuvent stocker et boire en journée, il me semble évident qu’un arrêté municipal serait le mieux.

    0

    0
  4. thierryb dit :

    La consommation sur la voie publique est interdite depuis des décennies, il suffit de faire appliquer la loi.

    0

    0
  5. TulipeP dit :

    Thierryb, je ne suis pas dupe, je le sais, hélas beaucoup de décrêts ne sont jamais mis en application. C’est pour cela que je pense que maintenant il faut tout mettre en oeuvre pour le faire appliquer, cela ne peut plus durer, je pense que vous êtes de mon avis.

    0

    0
  6. thierryb dit :

    Bien sûr que je suis de votre avis, et le JSD aussi, apparemment, puisqu’ils ont deux fois mentionné le problème des déchets et attroupements devant leurs bureaux, et aujourd’hui ils citent la rue Connoy et Fontaine.

    0

    0
  7. goldo dit :

    Mais oui dans cette ville on ne fait pas appliquer la loi. Dans notre rue ce sont les habitants qui vont négocier avec l’épicier pour leur demander d’arrêter de vendre de l’alcool. Ce sont les mêmes habitants qui font des affichettes pour rappeler l’interdiction de vendre de l’alcool et de consommer sur la voie publique. Où sont nos policiers municipaux ? Sommes nous payer pour faire ça ?  Je croyais que nos impôts locaux servaient aussi a ça…

    0

    0
  8. Sam dit :

    @Thierryb,
    Je n’ai pas vu cet article, tu as le lien ?
    Biz

    0

    0
  9. hélène dit :

    @Sam,
    L’Article du jsd est celui du n° 831 du 12 au 18 mai, a la suite d’une réunion qui s’est tenue le 8 mai dernier : « le passage n’est pas un dépotoir ». Je ne ferais pas de commentaires, la situation 15 jours après est toujours la même, après quelques jours de propreté.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *