Le Parisien – « L’internat qui redonne goût à l’école »

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. thierryb dit :

    Je propose d’adopter cette solution pour tous! Sans rire. Enfin, tous ceux -là!

    0

    0
  2. Olivier dit :

    Pas étonnant que les loustics soient en échec scolaire à saint denis ou même ailleurs, un enseignant avec au minimum 35 élèves ce n’est plus de l’enseignement mais de la garderie, et je ne parle pas des pions qui ont presque quasiment disparu alors qu’ils jouaient un rôle central dans la vie des collèges et lycées…
    On ne peut être que emballé par de telles structures, mais combien d’enfants en profitent ? et surtout combien d’autres enfants auraient besoin de ce genre d’encadrement ? Est ce un projet pilote qui en appelle d’autres ? Ou cela a juste été monté pour se donner « bonne conscience » ?

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *