Le Parisien – Pas de Bazar sur les trottoirs…

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Lazare dit :

    Mais la mairie a également créé un fonds pour accompagner les commerçants dans leurs investissements et pourra subventionner l’achat de mobilier à hauteur de 20%. En fin de compte, le citoyen va payer des impôts supplémentaires pour qq chose qui aurait du couler de source depuis longtemps : la simple application des directives relatives à l’hygiène, à l’occupation de l’espace public, au respect de la tranquillité publique etc……Mais, après tout, l’initiative peut se révéler payante ! à condition que les fonds ainsi dégagés n’aillent pas se diluer dans les sables

    0

    0
  2. Minet dit :

    Bah c’est pas à St Denis que le maire TRESSSS LAXISTE – va demander cela aux commercants !!! il faut dire qu’il devrait d’abord s’occuper de la vente à la sauvette et des étalages sur les trottoirs des magasins de vêtements de la rue de la rep et de Gab péri…

    0

    0
  3. lolo dit :

    La mairie de Paris fait la même chose rue Saint-Denis. Quelques aménagements pour les nouveaux commerces semblent malgré tout nécessaire.
    On retrouve également la problématique des zones voitures en zone piétonne.

    http://www.metrofrance.com/paris/ch…!t68XCGBOfU5Lk/

    0

    0
  4. hélène dit :

    C’est en semaine que l’on peut analyser véritablement la fréquentation de la rue de la Rep et Gab péri. Il y a quelques temps j’avais remarqué que les commerçants avaient sans doute été remis au pas : pour ceux qui ne paient pas de redevance pour occuper leur pas de porte, ne s’étalaient plus. Cela n’a pas duré longtemps, le sans gène est de mise, pire font copain copain avec les vendeurs à la sauvette, ce n’est pas la majorité mais, ils donnent le ton.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *