Le Parisien :Saint-Denis : un nouveau quartier va pousser en bord de Seine

Vous aimerez aussi...

12 réponses

  1. Azzedine dit :

    Bonjour.
    Décidément, les immeubles poussent comme des champignons dans cette ville. De nouveaux habitants arrivent, donc des nouveaux usagers de la ville.
    Le « journaliste » du parisien fait du pulireportage pour Vinci car il n’y a pas un mot pour les équipement qui font défaut dans cette ville et surtout à la plaine.
    Mais au lieu de faire un travail de journaliste, on parle de circulation douce, de haute qualité environnementale alors qu’à 500 mètres de là, c’est le farwest.
    Grillades, rodéo et trafic de drogues et camp de roms qui se foutent royalement de l’environnement.

    Il faudrait rappeler aux journalistes du parisien d’arrêter d’être condescendant avec les élus et l’absence de résultats.

    Je dénonce ici et là, le bétonnage intensif de la ville. Qd je vois les chiffres annoncés, il faut les remettre dans leurs contexte.
    8000m² d’espace aménagé, c’est à peine 100 mètres sur 100 mètres, autant dire que c’est ridicule.

    Dernière chose, les élus avaient émis l’idée de donner la priorité au nord de la ville pour les infrastructures… Quand je vois ce projet, les nouveaux habitants auront le grand Paris et le nord de la ville… Bah rien…

    Quand on arrive pas à avoir la prolongation de la ligne 14 jusqu’à Saint Denis, c’est que le poids politique des élus de Saint Denis est vraiment léger pour ne pas dire inexistant.

    0

    0
  2. Bill dit :

    @Azzedine
    Juste après avoir lu votre commentaire, juste et lucide comme d’habitude, je suis tombée sur cette citation d’Aristote :
    « Il est aussi dans l’intérêt d’un tyran de garder son peuple pauvre, pour qu’il soit si occupé à ses tâches quotidiennes qu’il n’aie pas le temps pour la rebellion. »

    0

    0
  3. Jean Bon dit :

    Ce site est en friche depuis des années et ce n’est pas la première fois qu’on en parle ici.
    Concernant le projet, je regrette que la mairie ait accepté une hauteur de construction de 30 mètres (de fait la Nef EDF de 20m sera « engoncée »)
    Ainsi les immeubles d’habitation auront jusqu’à 10 étages et 45 logements, ce qui veut dire des copros qui deviennent difficiles à gérer pour les conseils syndicaux (en particulier si la part de locataires est très importante).
    Au niveau de la vie du quartier, les règles d’urbanisme ayant évolué entre la fin de la ZAC Pleyel Libération et le début du projet Universeine, chaque logement n’aura que 0,8 places de parking au lieu de 1. On peut donc se demander si suffisamment de salariés emprunteront les transports en commun. Il y a au moins un local commercial dans la phase 1 capable d’accueillir un supermarché (type Franprix), on se dit que c’est déjà ça par rapport au néant commercial actuel.
    Au niveau de l’aménagement, deux routes vont être créés entre la rue Ampère et le quai de Seine et l’Allée de Seine (voie piétonne) sera prolongée jusqu’à l’Ile Saint-Denis par une voie Bus et bien évidemment 2 roues motorisées 😉
    Concernant les espaces verts et leur proportion dans le projet, il faut se rendre compte que cette friche sera autant construite demain qu’elle ne l’était il y a 30 ans. Il y a vraiment des espaces verts + un parc.
    Une partie des lignes électriques du quartier a été enterrée suite au déplacement du poste Ampère vers le poste Seine. On aurait aimé qu’il n’y ait plus de poteaux côté Asnières, sur l’Ile Saint-Denis (où RTE les a peint en vert) et sur le quai de Seine, mais c’est déjà un début.
    Pour ma part, j’aurai souhaité que la passerelle traverse l’Ile Saint-Denis jusqu’au Qwartz mais je pense que ça coinçait côté budget…
    Le projet est structuré en 2 phases, une première phase qui est déjà en vente (sections entre la rue Ampère et la Nef), puis une deuxième phase à partir de la Nef jusqu’à la Seine. Espérons que cette deuxième phase coïncide avec la mise en service de la nouvelle gare, car sinon les années intermédiaires seront difficiles (comme pour les prochains habitants des Docks)
    Il faudra être vigilant sur les équipements que Vinci rétrocédera à la Plaine Commune (routes, égouts, …)
    Plus d’habitants à hauts revenus peut aussi vouloir dire, plus d’électeurs souhaitant un changement.
    Je suis sceptique en lisant l’article concernant l’espace de coworking pour Plaine Commune. Ce sont-ils vraiment engagés ?
    Plus d’informations ici:
    http://www.universeine.com/universe

    0

    0
  4. Marcel dit :

    @C’est très gentil de nous donner votre avis sur les nouvelles constructions à venir sous peu en partie dans ce nouveau quartier ex – EDF en complément de ce qui existe déjà..
    Effectivement, y aura 10 étages.
    Sur ce projet acté et/ou prévendu – puisque vous paraissez bien au courant : savez- vous si des organismes bailleurs privés, publics ou semi-publics ont déjà réservés ou se sont déjà engagés financièrement avec Vinci ???
    Plaine Commune Habitat , des organismes ou coopératives liés à EDF ou similaire

    0

    0
  5. Jean Bon dit :

    @Marcel
    Non, je n’ai pas d’informations concernant les bailleurs institutionnels.
    Lors de la présentation du projet en Mai, il n’y avait aucun engagement pour les deux immeubles de bureau de la phase 1 et Vinci ne souhaite pas les lancer « en blanc ». (La première phase pourrait donc finalement ne concerner que les appartements pour l’instant)
    Concernant les appartements, il y a trois catégories d’immeubles:
    – Logement en Accession
    – Logements en Accession et Logement Social mixés
    – Logement social
    Seul le premier immeuble Synopsis (accession pure) est en cours de commercialisation pour le moment, c’est celui qui est évoqué dans l’article.

    0

    0
  6. Marcel dit :

    Merci de la réponse.
    Dommage que vous n’ayiez pas d’informations sur le sujet évoqué.
    Faut peut-être creuser où il faut pour en savoir plus.
    Ceci étant, les plans et annexes permettent d’apprécier pour celui qui connait les lieux ce qui peut en advenir de ce nouveau quartier mixte, dont la composante habitation me parait minime.
    Ayant toujours eu du mal à comprendre ce que veut dire ou ne pas dire accession ( on est acquéreur en VEFA avec emprunt ou non , point barre ) , ce qui importe, c’est de savoir – si possible au préalable – ce qu ‘il y aura dans le le bâtiment et ceux alentours.
    Et il est certain que les petites et moyennes surfaces du premier bâtiment Synopsis sont déjà réservés par des investisseurs privés à usage locatif.
    Seriez-vous délégué à la vente ou acheteur ??

    0

    0
  7. Jean Bon dit :

    @Marcel
    J’habite à côté du site depuis 5 maintenant, j’avais regardé pour changer d’appartement mais le seul qui m’intéressait au dernier étage (il est depuis réservé) avait finalement une pièce du duplex voisin au dessus du salon. A quoi bon être au dernier étage dans ce cas ?
    J’étais egalement allé voir les documents d’enquête public fin 2013 qui donnaient pas mal d’infos sur l’histoire du site. Bizarrement, le site comprenait un Espace Boisé Classé qui n’a jamais existé dans les faits et une enquête publique a dû être réalisée pour le déclasser.
    Accession=Propriétaire=Impôts Fonciers 😉

    0

    0
  8. reveplue dit :

    aberrant ce quartier a déjà des problèmes et certaine ce sente a l abandon on t il prévu des écoles ? y aura t il des commerces ?
    j ai trouver ce lien Observatoire des quartiers
    de gare du Grand Paris
    Monographie du quartier de gare
    Saint-Denis Pleyel
    Ligne ⓮ ⓯ ⓯ ⓰ ⓱ http://www.societedugrandparis.fr/w

    0

    0
  9. Marcel dit :

    @Jean Bon
    Vous avez raison, il est mieux avoir la jouissance d’ une habitation bien placée, tranquille, bonne vue, toutes commodités, bien fréquentée de préférence à bail illimité pas cher , et encore mieux de fonction – que de payer un certain prix à Saint-Denis sans savoir vraiment ce que l’on acquiert !
    Il me semble cependant que les habitants propriétaires occupants des rues existantes voisines du site en question – ayant des noms électriques tels que watt et ampère – devraient avoir quelques avis.
    En fait, ma question était d’en savoir un peu plus ( ce qui est souvent bien difficile ) de ce qui pouvait en être de son occupation à venir.
    .

    0

    0
  10. Jean Bon dit :

    @Marcel
    Si on essaie de faire une synthèse :
    – il manque une moyenne surface alimentaire proche du métro type Franprix, Daily Monop’. La situation s’est améliorée avec l’ouverture du Qwartz mais principalement pour ceux qui ont une voiture.
    – il y a trop de voitures (et ce n’est qu’aggravé par les travaux et le développement des bureaux)
    – la Place des Pianos et la place aux Grumes sont perçues comme des zones de non droit depuis leur construction. (je n’y étais pas mais c’est ce que j’entends régulièrement)
    – au niveau de la propreté, toutes les rues n’ont pas la même attention:
    x les trottoirs sont généralement propres mais pas les pieds d’arbre. (hors dépots sauvages évidemment)
    x les rues sont plus propres au sud de l’A86 qu’au nord de l’A86.
    – l’Allée de Seine est empruntée par des 2 roues ce qui la rend dangereuse (que ce soit des salariés, des livreurs ou même des habitants), il parait qu’il y aura une caméra parmi celles votées.
    – l’accès au métro par la place Basse (coté Bd Ornano) est illisible (il y a un panneau en surface puis plus rien alors qu’il faut descendre les marches et emprunter le souterrain)

    On a l’impression que les choses avancent mais encore trop doucement.

    0

    0
  11. Marcel dit :

    Bah après tout, ça devrait devenir un bon quartier bien tenu toutes commodités vers la rue Ampère pour celles ou ceux qui – via leur employeur ou organismes liés – pourront bénéficier d’un bail avantageux compte tenu de leur statut – sans risque d’investissement !
    Et je suis persuadé que les quasi-réservations sur plan sont déjà en cours d’attribution.
    Quant aux places des pianos et Grumes , au début ce n’est pas le cas – mais ça l’est devenu pour cause d’occupations diverses et variées.
    A suivre.

    0

    0
  12. Fabien dit :

    Les pauvres !!! Enfin.. les riches !!!! Mince, on ne sait plus où se situer dans cette ville !!
    32 logements en accession réservés sur 45, chouette ! Entre temps, 500 logements sociaux auront été construits à côté. Comme à Neaucité. Ou « Confluences ». Quelle joie de ne pas m’être fait avoir à ce point ! Cette Ville est invivable.
    Rassurez-vous, le nouveau PLU de la Ville considère les places « minérales » comme des espaces verts « EVM »…. afin d’être en accord avec les avis de l’autorité environementale. Du béton, du granit, et l’autoroute urbaine sur les quais de Seine, voilà le quotidien des futurs habitants (j’omets volontairement les rodéos sauvages, ventes à la sauvette, et autres deals en tout genre). Quant aux commerces ils ouvriront… un jour….

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *