Le Parisien : un policier roué de coups à St Denis par 3 hommes, filmés par un complice

Vous aimerez aussi...

58 réponses

  1. Sam dit :

    Ces policiers font ce qu’ils peuvent avec les moyens dont ils disposent. Dans des secteurs tel que St Denis, ils sont au feu…il faut le dire.

    Cette zone est pourtant une zone de sécurité prioritaire…sur papier seulement. Sur le terrain, les habitants et les opérationnels voient bien le décalage entre les discours et les actes. Où sont les effectifs « exceptionnels » ? où sont les moyens « exceptionnels » ?…à côté de ça le préfet actuel ne fait pas de vague, et l’ancien préfet fait un rapport positif sur les ZSP…évidemment sur ce territoire tout est sous contrôle…on le sait tous, évidemment…après tout, c’est le neuf trois…et tout est réglé avec le dispositif ZSP…évidemment…

    Eternel recommencement, et les habitants pris en otage entre le manque de volonté municipale et le manque de moyens national…

    Malheureusement on pilote les actions en fonction du degré de nuisance…tant qu’il n’y a pas de coups de kalach’ ni de morts, tout va bien…

    En tout cas, je souhaite à ce jeune fonctionnaire un prompt rétablissement et une pensée à tous ces (jeunes) policiers qui font ce qu’ils peuvent pour nous permettre de vivre en paix.

    Quant aux politiques, un peu de courage…un peu de responsabilité…pour ceux qui souffrent et pour ceux qui sont au feu…la sécurité est l’affaire de tous.

    0

    0
  2. bill dit :

    Malheureuse série, il ne fait vraiment pas bon être policier dans notre département, le règne de la jungle…

    Aussi dans le Parisien d’aujourd’hui :

    A Aubervilliers :

    « Deux policiers ont été violemment pris à partie lundi soir en marge d’un contrôle rue Heurtault à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis). Il s’agit d’une équipe d’îlotiers, un homme et une femme, de la brigade spéciale de quartier, la BSQ. 

    […]ces deux fonctionnaires s’apprêtaient à effectuer un contrôle devant un hall connu pour être notamment un lieu de vente de drogue.

    Le contrôle a mal tourné. La policière a été frappée au crâne et son collègue, en tentant de s’interposer, a reçu un coup de poing en plein visage. 

    […] Cette agression allonge la liste des policiers blessés en service. «On n ‘hésite pas à frapper des policiers, déplore Gréogry Goupil, du syndicat Alliance 93, qui voit là aussi la preuve que la police, en luttant sur le terrain comme elle le fait contre le trafic de drogue, dérange ses acteurs.»

    A Pierrefitte, cité des Poètes : 

    Des policiers du commissariat de Stains ont été pris à partie dimanche soir vers 23 h 30 par un groupe de jeunes alors qu’ils patrouillaient à la cité des Poètes, à Pierrefitte. Ils ont fait l’objet de tirs de mortiers et de jets de projectiles, qui ne les ont heureusement pas atteints.

    Alerté par le bruit des détonations, un équipage de la bac de Sarcelles (Val-d’Oise) est venu à leur secours. A leur arrivée, les auteurs présumés des tirs ont pris la fuite après avoir lancé deux mortiers et divers projectiles en direction des policiers du Val-d’Oise. Pour s’extraire de la cité, ces derniers ont dû faire usage d’armes de défense. A 23 h 55, le calme était revenu.

    0

    0
  3. Curieuse dit :

    Nous avons tous dénoncé un jour ou l’autre les nuisances occasionnées par les rodéos à moto dans nos rues tant ils mettent en danger la circulation des piétons comme celle des automobilistes et des tramways;sans parler de la pollution sonore qui atteint des sommets certains jours…Nous avons demandé à plusieurs reprises une plus forte intervention des forces de police demeurée quelquefois sans réponse..Cette fois ci la police intervient, elle est dans son rôle, elle veille à la tranquillité et à la sécurité publiques ,ses agents remplissent ainsi leurs missions.Malheureusement pour les policiers de Saint-Denis (comme pour les autres) ils doivent faire face à des bandes violentes qui frappent , cognent car elles entendent « gérer » leur espace, enfin celui qu’elles se sont octroyé pour s’y livrer à toutes leurs activités illicites…. et des policiers sont blessés en accomplissant leur devoir. Nous leur souhaitons un prompt rétablissement et nous leur demandons de ne pas baisser la garde!

    0

    0
  4. Lucas dit :

    Est-il possible que le gouvernement affecte plus de moyens ? Plus de policiers ?
    Quelles solutions avons nous ? une milice citoyenne …

    0

    0
  5. reveplus dit :

    aucun mots des élus de st Denis apres cette agression hormis sur le page fb de l’élu Rabia Berrai

    https://www.facebook.com/rabia.berr

    la pétition faite et remise pendant les Elections départementale , n a l’écho d aucun aboutissement , car il es inadmissible a mon sens que des policiers ce fasse agresser dans l’exercice de leur fonctions et leurs nombres ne suffit pas

    0

    0
  6. Habitants dit :

    Moi je suis pour une milice citoyenne et je commencerais par les Paillard et Braouzec car c’est quand même eux, qui ont fait le plus de victimes à St-Denis ces dernières années..
    Sinon les renforts policiers sont partis à St-Ouen car en seulement 1 an ce maire a fait ce que Paillard n’a pas fait en 10ans et ne fera jamais car ce maire ne veut pas la tranquillité, ça ne l’arrange pas, il préfère le sang et les larmes.

    0

    0
  7. Milice dit :

    Réaction probablement primaire et qui n’aidera en aucun cas à faire avancer une « hypothétique » solution : mais devant ce climat, j’ai peur. J’ai peur pour moi, ma femme, ma soeur…
    Je vais me protéger, en tt cas protéger notre appartement et notre famille de flashball et autres… en attendant des renforts de police.

    0

    0
  8. Mourad dit :

    @habitants @Milice @Lucas

    Milice citoyenne ! Flashball ! ne tombons pas quand même dans les excès.

    0

    0
  9. Sam dit :

    @tous

    Euhhhh on ne va qd même pas se faire justice soi-même, hein ?

    Chacun son boulot, il faut plutôt demander aux pouvoirs publics d’assumer leurs propres responsabilités. Quitte à répéter, répéter, hurler, crier, les harceler, médiatiser…montrer par A+B qu’il y a clairement une adéquation entre l’ampleur de la tâche et les moyens mis en oeuvre …

    La question d’effectifs de police est toujours posée. Se pose aussi la question d’outils et de travail de coordination entre police nationale et police municipale.

    Question : On en est où de la question de la vidéosurveillance ? il n’était pas question de la déployer au centre ville ?

    0

    0
  10. lucas dit :

    Dans les excès ???!!!
    Ou sont les excès ? La « peur », l’insécurité c’est pas déjà assez excessif !!!??

    Je n’ai pas envie d’attendre d’avoir une paralysie partielle pour me poser la question de « est-ce que je suis en sécurité chez moi »/

    @Mourad : Je ne sais pas si vous avez une femme et/ou une fille. Mais à 22h au abord de la basilique, ma femme par exemple aurait-pû être dans la rue… à partir de ce moment, je réfléchis, ne me parler pas d’excès svp !

    0

    0
  11. BB dit :

    Ca vaut bien une Marianne d’or !

    0

    0
  12. lucas dit :

    Un point de vue intéressant sur les caméras : http://www.rtl.fr/actu/societe-fait
    Pour un petit pas de plus, « PETIT »

    0

    0
  13. Laure dit :

    Monsieur Raballah peut répondre ?

    Lui qui se félicitait il y a quelques mois de sa détermination à installer la vidéosurveillance et à interpeller l’état pour les 200 policiers manquants.

    Depuis la situation s’est empirée. Son silence ne doit pas rester sans appel.

    0

    0
  14. Habitant dit :

    Il est clair qu’autours de moi, amis et proche, tout le monde s’est armé pour se protéger et protéger sa famille, dans cette c’est la loi de la jungle, le far west, au moindre dérapage, le sang coule. Encore hier soir, un ivrone qui s’en prenait au primeur installé place des tilleuls, le vendeur a tout de suite sorti un couteau et l’a planté, je n’ai pas assisté à la scène mais g vu le sang par terre, la police est arrivé pour les embarquer. La tension est énorme, pour un mot de travers on sort les armes, voilà ce qu’est devenu St-Denis, merci Paillard, merci Braouzec.

    0

    0
  15. goldo dit :

    D apres l elu a la securiteSR le projet des videoss surveillance est toujours d actualite mais j ai le sentiment que l equipe Paillard n est pas trop presse de voir ce projet se concretiser

    0

    0
  16. Mourad dit :

    Je n’habite pas en centre ville donc je suis sûrement moins exposé que vous … même si j’ai une fatwa toujours en cours sur ma tête …

    0

    0
  17. Curieuse dit :

    Oh la la !! attention aux dérives !!! Je fais partie de ceux qui ont demandé,il y a peu de temps que la municipalité s’exprime quant la manifestation anti réunion sur la laïcité et qu’elle veuille bien ainsi réaffirmer les principes fondamentaux que sont la liberté de réunion et le droit d’expression (c’est un peu fort quand même d’en arriver là!) qui sont des droits fondamentaux d’un état démocratique et républicain.C’est pourquoi je souhaite que la sécurité publique ou la tranquillité publique (terme préféré par la municipalité!!) s’exerce dans un cadre républicain et que les forces de police puissent remplir correctement leur tâche de protection/répression .Il est hors de question pour moi de voir se constituer des milices de protection.On sait où ce genre de pratiques entraine et surtout quelles en sont les conséquences …Mais je comprends aussi la lassitude et l’exaspération face à ce silence et cette absence de prise de position claire et nette de la part de nos édiles locaux.

    0

    0
  18. bill dit :

    Il est clair que nous entrons dans un cercle vicieux. Tout le monde est sur le qui-vive, tendu. 

    Si on prend le modèle des US avec les armes autorisées et les américains qui considèrent comme leur droit fondamental de tirer sur tout intrus, on va droit dans le mur.

    A St Denis, beaucoup le constatent, la tension et l’agressivité montent très vite à propos de tout et n’importe quoi (jusqu’au simple regard…) On constate déjà que la prolifération des armes dans nos villes posent problème avec des décès absurdes. L’arme remplace le coup de poing (qui a remplacé le dialogue) et les résultats sont plus graves. Il est évident que si tout le monde s’arme ne serait-ce que pour se défendre, les drames vont se multiplier. En même temps, on ne peut pas demander indéfiniment aux habitants de subir la loi de ceux qui sont armés et c’est pour ça qu’il est urgent que l’espace public dionysien soit pacifié ou nous allons droit à la catastrophe et ça va de pair avec une / des polices très présentes et qui ne craignent pas d’intervenir.

    0

    0
  19. Laure dit :

    Le maire adjoint chargé de la tranquillité publique lit ce blog mais se refuse de répondre.

    Se chargerait-il derrière l’équipe de Paillard si joliment dit par Goldo ou l’état qu’il ne cesse de dénoncer dans toutes ces interventions ?

    Goldo vous êtes une femme courageuse mais peut-être un peu trop confiante lorsqu’une personne vous tend son oreille.
    Restez vigilante et continuez à interpeller cet élu de la même manière que nous le faisons sans réponse.
    Il en a la responsabilité. Loin de vouloir défendre son prédécesseur la situation s’est empirée.

    Injures, bousculades violences vols drogue…il est temps que cela s’arrête.

    0

    0
  20. Laure dit :

    Coquille :
    Se cacherait-il…

    0

    0
  21. goldo dit :

    Laure
    Moi j interpelle tous les elus et je ne les lache pas.Souvent ils me repondent en me donnant des arguments bidons ou des banalites.Mais au moins je sais que cela les embete car ils sont obliges de me repondre.quand ils ne le font pas je les relance par tel.Effectivement ce qui se passe ds cette vile est de pire en pire et cela ne s est pas arrange car maintenant que les elections ont eu lieu pourquoi se fatigueraient t ils?
    Je ne fais confiance a aucun elu car je ne crois que ce que je vois et pour le moment ce que je vois dans cette ville me degoute et m’ est insupportable.Pour ces raisons je la fuis et heureusement que je peux refugier en normandie regulierement.Par contre lorsque je suis la ils le savent car je les interpelle en permanence.je re connais que ca prend du temps et que ca use mais je pense qu il faudrait que l on soit plus nombreux a les harceler de maniere a les user psychologiquement comme ils nous usent.je prefere encore me raccrocher a cela car si non il n ya plus qu a deprimer.De plus les ecrits laissent des traces et on ne sait jamais ca.peut servir.

    0

    0
  22. Habitant dit :

    les milices ça s’est un peu fait place Stalingrad pour virer les dealers de cracks début des années 2000, ça a plutôt fonctionné vu que la plupart des dealers et toxicos sont partis et ce sont retrouvé à St-Denis où Mr Paillard et Braouzec les ont accueilli les bras ouvert.
    On a pas d’autres solution à St-Denis, ce maire ne fera rien, ça c’est une certitude, ça fait 10ans qu’il nous le prouve tous les jours, la police est dépassé et en sous effectif, pas de caméra pour les aider, donc ils sont obligé de faire d’interminable planque.

    0

    0
  23. bill dit :

    A tous les partisans d’une milice :

    Cet article raconte la dangerosité du métier de policiers dans notre département. Ces policiers sont entrainés (normalement), équipés et organisés. Bien qu’ils soient en sous-nombre, ils représentent la loi. 

    Une milice n’est pas légale et vous ne savez pas qui sont les individus qui la composent, comment ils réagiront en cas de stress. Un coup à se retrouver en prison pour meurtre. Et je ne parle pas du problème de conscience qui vous poursuivra toute votre vie en cas de bavure.

    Les Voisins Vigilants sont plutôt implantés en campagne où il est facile de repérer des individus suspects. Le but étant d’éviter les cambriolages en prévenant la gendarmerie. Aucune intervention de leur part.

    A St Denis, une milice se retrouverait en face à face avec les drogués, ivrognes, dealers, voleurs, délinquants à la petite semaine chargés en testotérone sans parler des bagarres déclenchées pour un mauvais regard et dont tout le monde se mêle rapidement.  La police étant débordée n’interviendrait pas toujours rapidement voire pas du tout. Tenez-vous à la vie ? A votre liberté ? A votre conscience ? 

    0

    0
  24. Habitant dit :

    @Lucas
    ça a l’air pas mal, mais le seul souci c’est que dans ces exemples, on a une municipalité qui aide les habitants alors qu’à St-Denis on a plutôt un maire qui aide les trafiquants.

    0

    0
  25. Claudine Saur dit :

    @ curieuse
    Je partage totalement votre post concernant les milices que certains préconisent ici ( et ailleurs ) Je comprends AUSSI l’exaspération qui RISQUE de faire se constituer ces  » solutions  » potentiellement DANGEREUSE . Le MUTISME des Elus concernant divers problèmes qu’ils ont la charge de gérer est AFFLIGEANT :à quoi jouent-ils ?Un couteau n’est pas pointé SUR EUX à chaque question que leur posent des CITOYENS qui souhaitent « faire avancer les choses « 

    @ Goldo ,si pugnace et courageuse et dont je comprends l’acharnement (que pour ma part , je laisse « tomber  » ( sauf pour leur MAUVAISE gestion de l’EAU -Service Public,n’est-ce pas ? , et qui POURRAIT nous ,dionysiens , NOUS COUTER BEAUCOUP MOINS CHER ) ,mais je SOUHAITE qu’elle puisse faire la preuve que ses actions ne servent pas qu’à « l’user  » car ils sont « fortiche  » dans ce domaine .

    0

    0
  26. sam dit :

    Quant à l’efficacité de ces habitants constitués en « milices » à Stalingrad, c’est un pur fantasme. Ces habitants choisissaient qui devaient rester ou pas dans le quartier, ça ne choque personne ? Mettaient des fumeurs de crack dans des trains grandes lignes avec un aller simple… ça ne choque personne ? Méthodes à VOMIR.
    D’ailleurs ce quartier connait toujours ce phénomène. Lien vers un article datant de mai 2015. On voit donc l’efficacité des milices sur du long terme, n’est-ce pas ?…

    Quand SCG a commencé à se structurer pour combattre le crack, on s’est naturellement intéressé à ce qui a été fait par les habitants de Stalingrad, on a vite perçu les dérives…non merci …

    D’ailleurs la mairie du 19ieme avait repris les choses en main suite à ces méthodes…

    Au quartier de la gare de St Denis, malgré le nombre des difficultés on a choisi de travailler avec les pouvoirs publics…ceux qui veulent faire la loi, c’est leur choix mais savent qu’ils ne peuvent représenter la loi et devront donc répondre de leurs actes.
    Pour agir il faut se poser et réfléchir…et travailler bon gré malgré avec les responsables aux commandes pour les contraindre à assumer leurs responsabilités. 

    Bon bref, le sujet est l’agression de policiers…on est encore à côté. Si on revenait au sujet pour parler de ces fonctionnaires cibles de violence …

    0

    0
  27. Lucas dit :

    Une milice de quartier c’est le risque d’une dérive…. c’est vrai.
    Mais @sam ce qui est intéressant dans ce que vous pointez du doigt : « d’ailleurs la mairie du 19ieme avait repris les choses en main suite à ces méthodes… »

    Ce n’est pas ce que les Dyonisiens espèrent ?

    0

    0
  28. Suzanna dit :

    Blog de Georges Sali :

    http://georgessali.fr/?p=1951

    Vous devez prendre des mesures monsieur le maire-adjoint avant que les habitants créent leur propre police. Je trouve la situation très préoccupante.

    Vous devez dire combien coûtera ce dispositif la première année soit si le montant n’a pas changé 1 millions d’euros dire la manière dont ces fonds seront répartis et faire un bilan annuel qui permettra sa reconduite. Un début rassurant pour tous.

    Vous êtes de la majorité maire adjoint à a tranquillité publique vous avez le devoir de la même manière que vos collègues de mettre fin à ces situations infernales.
    Il faut dire que les élus de l’opposition ne sont pas plus réactifs. Mais pour quelle raison ??
    Monsieur le député écrit régulièrement à ses collègues parlementaires mais serre toujours les rangs.

    0

    0
  29. Sam dit :

    @Lucas

    D’accord avec vous. C’est une réaction en désespoir de cause mais il ne faut pas se faire d’illusions …

    La municipalité de St Denis a toujours été laxiste et attentiste en matière de sécurité en considérant que c’est l’affaire de l’ETAT (missions régaliennes)…alors oui, leur inaction encourage clairement ce genre de dérives.

    Ajouté à cela, la femme du maire milite contre la violence policière, la messe est dite…et certains élus qui justifient certaines violences contre la police...il faut que ce genre de discours cesse et condamner publiquement les agressions faites aux fonctionnaires de police.

    0

    0
  30. Habitant dit :

    Je peux comprendre que la police municipale refuse d’intervenir qd on les appelle, déjà que ceux qui sont armés se font tabasser alors imaginer la police municipale qui n’a que des bombes lacrymo, ce serait du suicide pour eux. En plus cette municipalité prend un malin plaisir à ne recruter que des policiers municipaux proche de la retraite ou n’ayant absolument pas la carrure du job, on voit tout à fait leur stratégie, laisser cette ville pourrir ou laisser les habitants s’entre-tuer entre eux, qu’il s’entre tue entre eux ces indigènes..

    0

    0
  31. goldo dit :

    Claudine Saur
    C ‘est justement parce que je suis toujours dans l’action de ne pas laisser faire que je résiste et que je ne déprime pas. Je pense que cela m’évite aussi de somatiser surtout que j’ai la chance d’avoir mon petit coin de paradis en Normandie quand je quitte l’enfer de st Denis. Aujourd’hui je rentre de Normandie, bien ressourcée a st Denis pour 2 jours ; ce soir j’ai décidé d’écrire au Préfet. Exprimer les maux par les mots ca soigne.

    0

    0
  32. Olympe dit :

    Quelqu’un aurait-il vu un communiqué où le maire de Saint-Denis Didier Paillard condamne publiquement cette agression et exprime son soutien au policier blessé ? Ce serait déjà fait dans n’importe quelle ville, mais nous sommes à Saint-Denis.
    Le maire-adjoint B.Bagayoko, lui, va sans doute faire une déclaration, comme il en a l’habitude, sur les provocations policières. Quant à la compagne du maire et productrice de documentaires, elle va peut-être lancer une grande campagne de soutien… au pauvre garçon injustement arrêté pour avoir filmer le tabassage du policier. Ouvrons les paris !

    0

    0
  33. reveplus dit :

    Je ne pense pas que les milices soi la solution a força du temps que je vie a st Denis au détriment de l’un de fondement la Liberté , j’ai pris certaine habitude et réflexe ( pas de sac , éviter les endroits qui son gangrener par la délinquance et le trafics ( même si ne peu évite vu que bcp son installer dans notre ville , ne pas sortie au delà d’une certaine heures cela es frustrant des ce voir enlever par la force des choses de ce droits a sa liberté il ne m en reste pas moins ma liberté de penses que personne ne peu atteindre ,

    J ai un profond respecte pour les forces de l’ordre et je tenais a leur rendre hommage ,
    Aucun mots d’élus cela ne m’étonne pas , sais honteux de cautionner ces actes répressible

    Pour en revenir a cette incident Grave de soutenir la police national

    , manifestation ? pétition ? pour demander des renfort de toute urgence , et que il puisse faire leur travaille dans de bonne conditions ,
    ( interpellation d’élu de l’opposition ou du PSG éventuellement vu que ce qui dirige le ville ‘ mémé si une pétitions avais étais faite et remise pendant la campagne départemental )
    On pourra espérés que a l’approche d’Elections futur il essayerons encore d’un faux semblant de sur seau , tous comme la vidéo protection qui serais une aides pour la police national car je pense qu il sont le plus a même de gérer cela )
    Je regret que aucun élus a part Mr Rabia Berrai qui relent l’information sur sa page Fb https://www.facebook.com/rabia.berr

    0

    0
  34. BB dit :

    Mais il existe déjà des milices à Saint-Denis. On les appelle les antifa. Vous les aurez peut-être vu, au hasard d’un débat sur la laïcité peut-être ?

    Il appellent ça « l’autodéfense populaire ». Tellement populaire que même le Maire est avec eux.

    0

    0
  35. Bel-Air dit :

    Dégoûtée par la mairie mais aussi par les autres parties qui ne disent mots. Et quelque part, je suis d’accord avec Habitant quand il dit ironiquement qu’on laisse « les indigènes s’entre-tuer entre eux ». En effet, on fait de l’antifa, de l’antiracisme, de l’islamophobie son cheval de bataille, on se gargarise d’avoir une population mixte, on fait semblant d’être à l’initiative des nombreux projets des habitants, artistes, asso, mais à côté de ça l’ensemble des Dyonisiens est traité comme des sous-citoyens ! Si j’étais raciste, sectaire et démagogue, je dirais que c’est bien là une réaction de petit bourgeois blanc qui n’a cesse de montrer qu’il est proche du peuple mais comme ce n’est pas le cas, j’éviterai l’insulte. Mais bon, une petite phrase pour montrer que l’on peut facilement renverser les choses et questionner sur les valeurs cachées qui animent les gens. Il est peut-être temps de sortir des vielles visions rances : les français et surtout ceux de villes mixtes comme St-Denis n’ont plus besoin qu’on leur démontre qu’ils sont des citoyens puisqu’ils le sont. Ils s’agit juste de les traiter comme tel… Arrêtez le blabla et la démagogie. Ce n’est que de la récupération politique, de la poudre aux yeux. Si le fond était si sain et dénué d’intérêts directs, je pense qu’il y aurait eu un réconfort apporté par les mots (au moins ça!), auprès du policier, de sa famille etc…Et ce EN PUBLIC, surtout si on souhaite montrer que l’on travaille pour plus de sécurité au sein de cette ville et que l’on est au service des citoyens de toute origine.

    0

    0
  36. citoyen93 dit :

    Je suis totalement opposé à la constitution de milices et de groupements de personnes.
    Nous avons une police nationale et municipale sur la ville, et c’est à ces deux corps qu’incombe la mission de faire respecter la sécurité, la tranquilité et l’ordre public
    C’est du non négociable.
    Pas de milice. Jamais.
    Pensez vous sérieusement qu’une milice est un élément de réponse à la problématique de sécurité à Saint-Denis ?
    La réponse est non, évidemment.
    J’ai conscience du manque de moyens et d’effectifs sur le 9-3 mais faire appel à des milices ne ferait qu’aggraver un climat déjà suffisament lourd.
    La mairie doit assumer ces choix politiques très discutables qui ont amené cette ville dans une situation que je qualifierai d’explosive.

    0

    0
  37. GOLDO dit :

    attendons l’explosion et là il yaura peut-être une réaction. Si cela continue elle ne devrait peut être pas tarder cette explosion, peut être que ce sera avant le 14 juillet jour des pétards.

    0

    0
  38. Bel-Air dit :

    L’instauration d’une milice, c’est juste pas possible. Personne n’accepterait ça aujourd’hui. Vous imaginez le type de débordements auquel ça peut donner lieu?

    0

    0
  39. Cephalophore dit :

    Ok, je ne suis pas pour les milices armées, mais je me souviens que, lors des émeutes de 2005, il y avaient des pères de famille qui patrouillaient dans leurs résidences, « armés » simplement de portables pour avertir les forces de l’ordre en cas de départ de feu ou de problème. Rien à voir donc avec le fait de se faire justice soi-même ou se substituer à la police. Ceci dit, je comprends la peur et le désarroi de certains devant la situation sécuritaire catastrophique de notre malheureuse ville…et la réponse judiciaire souvent vue comme trop laxiste. Peur qui pousse de plus en plus d’honnêtes citoyens à s’armer, pour défendre leur domicile et leur famille. Je pratique le tir sportif, et depuis le début des années 2010, le nombre de licenciés a augmenté de plus de 10 % par AN ! Et peut être pas que pour faire des troutrous dans du carton…(Sachant qu’au bout de quelques semaines de pratiques, on obtient une licence qui permet d’acquérir sur simple déclaration une arme de catégorie C (carabine 22lr par ex. .), et qu’au bout d’un an environ, on peut demander des autorisations (12 au maximum) pour des armes de catégories B (du genre pistolet semi automatique 9 mm ou revolver 357 magnum …). Avez vous idée du nombre de paisibles pères de familles ou retraités qui détiennent LEGALEMENT un véritable arsenal chez eux ? Rien qu’à Saint Denis et environs, je l’estime ( à la louche) à quelques centaines…Que se passera t-il quand ça va vraiment péter ? That’s the question…
    Quand à moi, dans la rue, je fais profil bas, et j’évite les embrouilles au maximum. Ma femme pareil. J’interdis à mes enfants de se promener seuls vers les lieux qui « craignent », genre la gare ou place du Caquet. MAIS je sais que si on menace ma famille, en s’introduisant chez moi, par exemple, je suis prêt à une réponse « non proportionnelle » à l »attaque. Point. Mieux vaut faire le boucher que le veau…

    0

    0
  40. Lucas dit :

    Liberté d’expression bafouée, représentant de l’Etat tabassé…
    Ce sont les débordements dont nous parlons ces derniers jours. Que voulez-vous de pire ? L’étape d’après c’est la guerre civile.

    A St Denis on accepte les débordements de la « délinquance », que ce soit les élus locaux comme l’opinion publique… « C’est St Denis, c’est normal… »

    Mais les débordements citoyens ? Une milice est un débordement. Mais un débordement qui serait médiatisé… qui passerait peut être au-dessus de nos élus locaux.

    On pourrait imaginer une milice armée ou pas,
    on pourrait prendre en photo les dealers, les squateurs… et tout publier sur un blog pour aider la police.
    Déverser nos poubelles quotidiennement sur les lieux de deal… bonne idée ou mauvaise idée, peut importe

    Il faut de la résistance, autre qu’administrative. Milice ou pas.

    0

    0
  41. goldo dit :

    tout cela ce sont des idées dont on parle souvent, il faudrait faire mais pour le moment rien n’est fait. Quand passerons nous a l’acte réellement, quand nous n’en pourrons plus sur un geste impulsif au lieu qu’il soit organisé. Mais c’est vrai comme cela on parlera de nous.Goldo

    0

    0
  42. reveplus dit :

    Recu hier dans ma boite lettre le journal des Socialistes de Saint- Denis Juin 2015 Qui traite Du Budget cette année encore , rien ne changera à Saint -Denis
    la Sécurité La ville refuse de prendre ses responsabilités
    , Citoyenneté , Urbanisme, Education , Femmes -Hommes vers plus d’égalité à Saint Denis ,
    Des Réunions de quartier son organiser voici le date
    1/ La plaine Maison de quartier
    Jeudi 18 juin à 18h 5 rue Saint Just
    2 /Sémard- Delaunay -Belleville
    Ecole le Stade
    vendrei 19 jun à 18h
    6 rue Eugène Henaff
    3/ Francs- Moisins , Ecole Descartes
    Mardi 23 juin à 18h
    14 cours du Ru de Monfort
    4 /Plleyel –
    Ecole Anatole France
    Vendredi 26 juin à 19h
    Passage de la Harpe
    5 /Centre ville salle de la ligne 13
    Lundi 29 juin à 19 h
    12 Place de la Résistance et de la Déportation
    6 /Floréal -Saussaie -Courtille
    Mercredi 1er Juillet à 19h
    3 Promenade de la Basilique
    7 /Romain Rolland , Mutualité
    Ecole maternelle Marville
    Vendredi 3 juillet à 18h
    1 Passage des Ecoles

    0

    0
  43. Gabriella dit :

    Je n’ai pas consulté ce blog depuis quelques jours et je trouve que ce qui est arrivé à ce policier est très grave , il y a quelques années déjà, exaspérés par des rodéos incessants ,le commissariat nous avez dit qu’ils ne pouvaient appréhender ces jeunes que sur leur scooter ce qui rendait la manœuvre très difficile d’où ce sentiment d’impunité de petits caïds qui narguent la loi, cela a sûrement à voir aussi avec l’impuissance ambiante.
    Que faut-il faire ? j’espère que les riverains ont déposé des plaintes par solidarité avec ce policier et pour exprimer leur exaspération , la loi il faut
    passer par la loi. Faire justice soi-même à mon avis et constituer des milices c’est la porte ouverte aux dérives.

    0

    0
  44. Caroline dit :

    reveplus, vous faites de la pub pour le PS, ils font des réunions car les régionales sont pour décembre 2015, et pour dire qu’ils existent, c’est tout, ils sont comme tous les partis, ils ne se préoccupent pas de notre cadre de vie, nous vivons dans des conditions lamentables, nous sommes envahient de voleurs, de vendeurs à la sauvette, nos rues sont salles, l’école, c’est une catastrophe, nous n’avons pas assez de policiers, les commerces c’est une honte, et ils veulent nous faire des réunions sur la Citoyenneté , Urbanisme, Education , Femmes -Hommes vers plus d’égalité à Saint Denis .
    On s’en fiche, je veux vivre normalement, avoir de bon prof pour mes enfants, avoir des policiers, des rues gaies et propres, plus de vendeurs de drogue en bas de chez moi, pouvoir dormir le soir sans le rodéo.
    Est ce que c’est trop demandé. Votre pommade pour les régionales, je n’ai que faire. Etant de gauche, je ne voterais plus pour le PS, car le gouvernement à faire pire que Sarkosy et depuis que le PS est au pouvoir, mon pouvoir d’achat a diminué.

    0

    0
  45. Bel-Air dit :

    Je ne sais pas qui est à l’origine de cette pétition. Je l’ai évidemment signé.

    « Saint-Denis (93) – Pétition pour un retour au calme quartier gare et canal
    Auteur : Habitants de la résidence des docks – riverains gare et canal
    Créé le 19/06/2015
    À l’attention : du Maire et élus de Saint-Denis, Plaine Commune, et commissaire de Saint-Denis

    La situation déjà pénible que subissent depuis plusieurs années les riverains et passants du quartier de la gare, et du canal à proximité, a connu dernièrement une aggravation significative.

    Les vendeurs ambulants ont pris possession du parvis et de la passerelle jusqu’aux abords de la station de tram T8. Des consommateurs d’alcool, des vendeurs et acheteurs de drogues trafiquent près de l’écluse et, désormais se déplacent plus en amont sur le canal. Des nuisances majeures en résultent et l’insécurité s’accroît, tout particulièrement pour les femmes. Certains passages deviennent inutilisables. L’espace public est confisqué.

    Tous les efforts d’aménagement liés à la réfection, aux trams, aux nouveaux espaces publics, aux berges du canal et aux pistes cyclables sont mis à mal. Le nettoyage par les services de Plaine Commune est insuffisant. La saleté et l’insalubrité de ces espaces sont à peine croyables. Les plantations récentes sont saccagées. Les stationnements et le roulage sur les voies de tram sont monnaie courante.

    Au même moment, les forces de police sont invisibles dans l’espace public. Le commissariat de la gare, déjà faiblement ouvert, ne l’est plus du tout. Ces derniers jours, il a fallu une mobilisation groupée de riverains pour obtenir une intervention de police sur le canal : plusieurs véhicules et une quinzaine d’individus, dont un exhibant une arme à feu, avaient investi le quai, après l’écluse, près de l’endroit où un incendie a détruit la haie d’une copropriété à l’été 2014.

    Nous, riverains du canal, subissons de plein fouet l’extension de la zone de non droit constituée par ces espaces. Cela impacte y compris les espaces privés : des individus alcoolisés ou drogués envahissent régulièrement les accès côté canal de notre résidence et les terrasses des habitants du rez-de-chaussée. Les résidents, seuls, peinent à juguler cet afflux. Mais les appels aux forces de l’ordre restent lettre morte, même lorsque des habitants sont insultés et menacés.

    Nous demandons que les forces de police assurent au quotidien la quiétude publique, et que Plaine Commune garantisse au quotidien la propreté des espaces de ce quartier.

    • Nous demandons au commissariat de renforcer immédiatement et de façon durable la présence de forces de l’ordre sur le périmètre.
    • Nous demandons qu’il soit mis fin aux trafics.
    • Pour cela, nous demandons aussi au ministère de l’Intérieur de renforcer d’urgence les effectifs du commissariat de St-Denis.
    • Nous demandons au maire et aux élus de St-Denis de se faire le relais de nos revendications auprès du ministère et du commissariat.
    • Nous demandons que Plaine Commune opère un nettoyage d’envergure de ces espaces : parvis, plateformes trams, jusqu’au delà de l’écluse.
    • Nous demandons la restauration de la végétation vandalisée.
    • Nous demandons un système plus efficace empêchant l’accès au canal des voitures. »

    http://www.mesopinions.com/petition

    0

    0
  46. Bel-Air dit :

    Je l’ai signéE

    0

    0
  47. caroline dit :

    je l’ai signé et de plus, il faudrait porter plainte, contre l’état et la ville, pour non assistance en personne en danger

    0

    0
  48. Claudine Saur dit :

    @ Caroline ,
    Je suis heureuse de lire votre mise au point,concernant le post donnant des informations du P S ;
    si je l’avais fait moi-même ,c’aurait été mal interprété ! et je ne pense pas que c’est la finalité de ce blog de s’afficher OUVERTEMENT pour . . . ou contre . C’est du moins ce qu’on m’a toujours
    laissé entendre . Merci .

    Claudine SAUR .

    0

    0
  49. goldo dit :

    je viens de la signer et ai partage sur Facebook mais ce serait bien aussi pour ceux qui ne l’ont pas encore fait de signer celle faite par des habitants dont l’item est habitants en colère.Goldo

    0

    0
  50. reveplus dit :

    @caroline
    ce n est aucunement de la pub se n’étais pas mon attention , juste que il y a des problèmes de quartier ( salubre , insécurité , délinquance , éducation ….) donc j’ai trouver utile de mettre les dates Simplement pour interpellée lors de ces réunions de quartiers mon seule bute
    Libre au site SDG de retire mon com vu que cela dérange ,
    Quand ce ce qui dirige notre ville (Pcf Fdg ) il sont responsable a mon sens de l’état de cette ville et de l’insécurité….
    Le but de l’article que j avais proposer sais rendre hommage au force de police et a ce policier violemment agresser mais cela es normal ( pas grave ce n es que quelque chose d’habituelle que aucun élus je dit bien aucun ne dénonce )
    je vais voir le lien de la pétition merci Bel air

    0

    0
  51. caroline dit :

    Reveplus, non ca ne me dérange pas mais quand vous avez noté les dates des réunions, j’ai eu une crainte. Par contre, j’aimerais savoir si les élus de l’opposition ont signé la pétition, que moi j’ai signé, car il faut être nombreux pour que les pouvoirs publics décident de s’intéresser à nous.

    0

    0
  52. reveplus dit :

    @Caroline @Claudine Saur Je respecte votre option , si j’ai poster les dates des ce partie uniquement pour les problèmes que nous rencontre dans nos quartier , ( si le blog SDG que cela est de la Pub alors merci de retirer )

    Concernant la Pétition je signe et je partage sur les réseaux sociaux

    0

    0
  53. bill dit :

    Dans la mesure où le PS local est complètement absent, qu’on ne l’entend guère sur les problématiques alors qu’ils ont des occasions en or de jouer leur rôle d’opposition… et qu’ils mettent un temps fou à réagir mollement… on peut toujours espérer qu’on a une opposition dans notre ville :;(

    0

    0
  54. Mourad dit :

    @bill

    … et le PS local vote quasiment toutes les délibérations du Conseil Municipal … tout passe à l’unanimité !

    Il y a même des résolutions hallucinantes en C.M. pour une ville en perdition : près de 30 minutes passées sur le massacre de Sétif du 8 mai 1945 ( et un amalgame plus que douteux sur cette date anniversaire) !!! … et un vœu adopté à l’unanimité … on croit rêver !

    0

    0
  55. Claudine Saur dit :

    @ rêveplus
    Ne vous faites pas de soucis ! Le plus important est votre dynamisme qui semble grand !
    Cordialement .
    Claudine saur

    0

    0
  56. caroline dit :

    Ace demandé si l’opposition est dans la majorité, Reveplus, je ne voulais pas vous offenser et j’en suis désolée, ce n’étais pas le but. Si vous allez à une de leur réunion, pouvez vous faire un retour.

    Merci

    0

    0
  57. reveplus dit :

    @Caroline ne soyez pas désoler vous avez exprimer un avis je le respecte (je crois être trop sensible )
    je suis lasse comme bcp d’entre vous de voir le laisse faire dans cette ville

    je vais essayer de me rendre a la réunion de quartier et je ferais un retour

    @Claudine saur j ‘essaie de l’être a mon niveau , comme vous ou bien d’autres ici ou ailleurs , mais l’impression que rien ne bouge et ne changera avant très longtemps
    je n est pas la Liberté que je voudrais pour agir bien plus pour de raison personnelle et Épée de Damoclès au dessus de ma tête

    et je tiens remercie le blog scg c’ est un exutoire et je me sens moins seule en y venant et participant

    H Sujet
    Une belle histoire lu dans le parisien ce matin Le rugbyman de Saint-Denis cherche l’amour dans le pré sur M 6 je lui souhaite de trouver son bonheur et l’amour http://www.leparisien.fr/saint-deni

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *