Le quartier de la gare a meilleure mine…que du chemin parcouru même s’il reste encore beaucoup à faire !

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. Stéphanie dit :

    Tout à fait d’accord avec toi Sam ! Merci pour cet article si motivant !
    Cette action était utile et indispensable : les habitants ont repris un peu la main sur ce quartier. Il convient de ne pas lâcher et de continuer sur notre lancée.
    Notre indépendance nous permet d’avoir une force et un impact qu’il faut entretenir.
    Restons motivés !

    0

    0
  2. emma dit :

    Merci, à vous les filles. Merci à tous ceux et celles qui se sont unis.
    Depuis cette mobilisation, oui les choses changent.
    Moi je commence ,et c’est grâce à Sans crier gare, à habiter Saint Denis.
    À vivre cette ville, à ne plus en avoir peur. Elle mérite notre implication, nos espoirs, car elle a une réelle personnalité. Moi cette expérience me transforme, çà été bien difficile, mais petit à petit je prends la mesure de ce que cela veut dire qu’être acteur de la ville. Et j’ai rencontré des gens formidables. Allez restons Focus. A ce soir.

    0

    0
  3. Kirsten dit :

    Bravo « Sans cirer gare » !
    C’est vrai, on sent un vrai tournant dans ce quartier et je pense qu’il va devenir génial.

    0

    0
  4. arrivante dit :

    Bonjour,
    Je suis moi aussi très optimiste sur ce quartier.
    Ceci étant, la violence se déplace vers la porte de Paris. Cela devient une zone de non droit.
    Une amie qui vient de s’installer en face du parc de la légion d’honneur, s’est fait arrachée son sac dans sa voiture, alors qu’elle l’avait attachée à elle. Vitre brisée, un doigt cassé. Plus de clés, plus de papiers, téléphone… et l’envie de repartir s’installer sur Paris.

    0

    0
  5. Sam dit :

    @arrivante,

    Le phénomène « des vols à l’arrachée » n’est pas une « spécialité » du quartier de la gare…la « spécialité » du coin tourne plutôt autour de la drogue et je ne crois pas que ce malheureux fait divers soit lié à un déplacement du quartier de la gare vers Porte de Paris. La violence est une réalité dans notre ville et aucun quartier n’y échappe…elle se manifeste sous différentes formes.
    Paris n’échappe pas non plus à la violence, certains quartiers connaissent beaucoup de difficultés (18e, 19e, …)…mais dans une moindre mesure. La semaine dernière dans notre ancien quartier du 19e, un quadra s’est fait descendre dans la rue des Pyérennés en plein jour…

    0

    0
  6. arrivante dit :

    Alors, comme dit Braouzec, c’est partout pareil…

    0

    0
  7. Sam dit :

    ???
    Je dis juste que le phénomène des vols à l’arrachée ne s’est pas déplacé du quartier de la gare vers celui de la Porte de Paris et que tout n’est pas rose à Paris…

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *