LeFigaro – « Le patron de SFR n’est pas inquiet d’aller à Saint-Denis »

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Max dit :

    Je me demande si il y va avec chauffeur et garde du corps ?

    0

    0
  2. LeParisien dit :

    8 500 salariés de SFR à la Plaine en 2015

    Ce sera dans quelques années le premier employeur privé de Saint-Denis. Hier, Frank Esser, le PDG de SFR, et Olivier de la Roussière, le président de Vinci immobilier, ont posé la première pierre du futur siège social de l’opérateur téléphonique. En 2015, tous les salariés du groupe, soit 8500 personnes, s’implanteront sur un terrain de 4 ha situé dans la ZAC Landy-Pleyel (…).

    Le projet, gigantesque, imaginé par les architectes de l’agence Paul Viguier et associés (qui ont construit le siège de France Télévisions ou le parc André-Citroën dans le XVe arrondissement), s’articulera autour de quatre bâtiments de bureaux et accueillera de nombreux espaces communs : cinq restaurants, 1600 m2 de commerces, un pôle de conférence de 750 personnes, un auditorium, une salle de sport et 1600 places de parking.

    Sauf imprévu, les 4500 premiers salariés déménageront fin 2013; les 3500 autres suivront deux ans plus tard. « C’est un projet ambitieux, explique Frank Esser, le PDG. Le choix de Saint-Denis s’est imposé à nous car c’est un lieu central, très bien desservi, identifié par le Grand Paris comme un pôle de compétitivité et prestigieux du fait de la présence à nos côtés d’entreprises comme Generali, BNP, etc. »

    L’arrivée de cette entreprise confirme le dynamisme de ce quartier, que certaines surnomment La Petite Défense. « Avec cette installation, Saint-Denis dépassera la barre des 100000 emplois, au plus haut de son histoire, se félicite Didier Paillard, le maire (PC). Cette première pierre s’inscrit dans le projet d’aménagement global du secteur Landy-Pleyel. » Outre les RER B ET D, le quartier accueillera d’ici une vingtaine d’années le futur pôle intermodal de Pleyel, où transiteront deux lignes du Grand Paris Express, le prolongement de la ligne 14 et des lignes TGV. De quoi séduire les entreprises et les salariés.

    Hier, Didier Paillard a ainsi rappelé que sa « ville construisait de nombreux logements et notamment des logements 1%, à destination des salariés ». Car c’est bien là l’enjeu pour l’agglomération : « Ce dynamisme économique doit profiter aux habitants du 93, y compris aux plus précaires », martèle Patrick Braouezec, le président (ex-PC) de Plaine Commune. Comment? « En anticipant les besoins en termes de formation, répond Didier Paillard. Et en construisant avec l’Education nationale les filières ad hoc. »

    N. Perrier – Article paru le 11 Novembre 2011

    0

    0
  3. Clement dit :

    C’est vrai qu’il serai assez malin parfois de rappeler se que fut la Défense il y a quelques petites années…. Des bureaux, où, une fois la nuit tombée, peu de monde s’aventurai.
    Et même de jour d’ailleurs suivant les coins…

    0

    0
  4. suger dit :

    Il serait encore plus malin de rappeler que la vidéosurveillance a été promise pour le parvis de la Gare de Saint-Denis et de se demander si cela a été réalisé.
    Après tout, ce qui a été bon pour la Défense, ce qui est bon pour les Gares des RER B et D de la Plaine, et ce qui est jugé bon désormais autour du Stade de France ne peut pas être mauvais pour le quartier de la Gare et le centre ville de Saint-Denis…
    Peut-être pourrons nous alors parler de notre ville dans quelques années (petites années, j’espère) comme Clément nous parle aujourd’hui de la Défense ?

    0

    0
  5. Sam dit :

    @suger

    Pour la vidéosurveillance promise par l’ancien ministre de l’intérieur lors de sa visite du quartier de la gare en septembre 2009, c’est la SNCF qui devait prendre en charge sa mettre en place pour fin décembre 2009 pour couvrir tout le parvis de la gare.

    Suite à des réunions avec le préfet, nous avons appris par un représentant de la SNCF que sa société a changé d’avis et que la mise en place de vidéosurveillance allait se limiter à surveiller les entrées de la gare.

    Sur ce coup, la municipalité n’y est pour rien. 

    @clement

    C’est vrai que dans les années 90 la Défense était loin d’être paisible. Et même aujourd’hui, si vous travaillez dans une société qui n’est pas sur l’Esplanade vous avez intérêt à être vigilant.

    0

    0
  6. Clement dit :

    Enfin si la video surveillance est mise en place il faut que se soit cohérent… se qui est pas gagné vu se que la municipalité est capable de faire dans le genre « je me tire une balle dans le pied »…
    La défense je n’y ai pas mis les pieds depuis bien longtemps, mais le fait est qu’ils se mettent à rénover certains coins qui restaient trop glauque apparemment…. A y regarder de plus prés la plaine st denis a bien des avantages par rapport à la défense, sur le long terme…

    Cette comparaison m’interpelle vraiment car j’en ai vraiment marre d’entendre toute sorte de connerie sur le département. Ce n’est pas le paradis, mais c’est une ville, une région, et on y trouve de tout comme partout… Je plains vraiment les jeunes qui essayent de se débrouiller dans la vie et qui se heurtent à ces préjugés stupide…

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *