Législatives 2012 2ième tour – Résultats à Saint-Denis ?

Vous aimerez aussi...

87 réponses

  1. Sam dit :

    Plusieurs d’entre vous étaient étonnés de voir hier après-midi :

    1. Un rassemblement devant la mairie de militants pro-Braouezec avec des éléments de communication de la campagne ;

    2. des véhicules de campagne qui sillonnaient les rues de St Denis

    Etonnant en effet car c’était la période de trêve électorale…

    0

    0
  2. Jean-François dit :

    bureau 33 école élémentaire Marcel Sembat :

    Mathieu Hanotin 54.8 %
    Patrick Braouezec 45.1%

    0

    0
  3. Sam dit :

    Hanotin a gagné avec 53,5%. C’est historique !

    On attend le détail des résultats.

    0

    0
  4. Martin dit :

    Aller manque plus qu’a éjecter Paillard et ce sera un très grand pas pour st denis.

    0

    0
  5. morneplaine dit :

    Yyyyeeeeeeeeeeeeeeeeesssssssssssssssss, le changement enfin

    0

    0
  6. Renaud dit :

    Bagarre à la mairie…

    0

    0
  7. citoyen93 dit :

    Super bonne nouvelle.
    Quel grand ouf de soulagement.
    J’ai quitté cette ville il y a plusieurs mois à cause de lui et j’ai fait un point d’honneur a voté une dernière fois sur Saint-Denis aux présidentielles et législatives histoire de régler des comptes.
    Je suis très content que la population de Saint-Denis puisse enfin respirer et aspirer à une autre politique que celle de Braouzec.
    Paillard, cela va être à ton tour maintenant, profites en bien car ta retraite se profile à l’issue de ton mandat.
    Toi et tous tes petits copains coco et de l’extrême gauche, vous allez avoir plein de temps libre. Il va falloir songer à la reconversion.
    Le front de gauche et le pc est ko debout et ne peuvent même pas constituer un groupe parlementaire.
    D’abord le conseil général du 93 puis les communes de Pierrefitte, Aubervilliers, Montreuil et maintenant la fin de l’ère Braouzec.
    C’est la fin d’une époque et surtout la fin de l’ère communiste.
    Génial, plus besoin de truster le parc de la Courneuve pour la fête de l’Huma, le square de Geyter suffira amplement.

    0

    0
  8. JJB dit :

    Voila une bonne soirée.

    0

    0
  9. Sam dit :

    ça castagne à la mairie !!! S. Peu demande « un peu de dignité » !!!

    0

    0
  10. Damdam dit :

    Juste un mot…
    ENFIN !!!!!
    Reste plus qu’à ne rien lâcher aux municipales dans 2 ans, cette ville va enfin avancer !

    0

    0
  11. Sam dit :

    A la mairie, P. Braouezec appelle enfin au calme.

    l’ambiance « se calme » un peu…

    A Saint-Denis, P. Braouezec reste en tête.

    0

    0
  12. julie (ex hélène) dit :

    Je viens de regarder à la télévision l’intervention de notre nouveau
    député, donc bien confirmé. Bravo à lui.

    0

    0
  13. Sam dit :

    Le nouveau député a quitté la mairie escorté par des policiers.

    0

    0
  14. morneplaine dit :

    Quand j’imagine la tete de la bande à sali. Il n’a jamais rien gagné, s’est toujours trompé dans ses choix et de voir hanotin gagner, ca doit le rendre malade.
    Cette victoire recompose toute la vie politique locale.
    Vive le changement

    0

    0
  15. Renaud dit :

    Cordon de sécurité autour de MH vers son local 
    On croit rêver…

    0

    0
  16. Damdam dit :

    On sait quel sont les chiffres sur Saint Denis même ? Ce serait dommage de commencer par le grand Manitou sans finir le travail à la mairie aux municipales ?

    0

    0
  17. Bertrand dit :

    Le nouveau élu de la république protégé par les policiers pour quitter la mairie direction son QG…hallucinant !

    0

    0
  18. georges dit :

    ENFIN !!!!

    0

    0
  19. Sam dit :

    Tous les blogueurs présents sur place nous ont fait un récit de la violence de la scène de bagarre à la mairie. La bagarre a été filmée par France3 où on verrait le nouveau député prendre des coups. Il semblerait que ça a été diffusé…quelqu’un a vu ?

    On attend la vidéo tournée par un blogueur…

    Les socialistes n’ont pu fêter leur victoire ce soir et se sont dispersés à cause des problèmes de sécurité…c’est le comble !!!

    Méthodes de voyous  !!! On est en démocratie, oui ou non ?

    0

    0
  20. BB dit :

    Bonjour,
    Les images de l’altercation sont passés sur France 3… Difficile de dire ce qu’il en est (qui a commencé, qui fait quoi). On y voit juste M.Hanotin serré et entouré de gardes du corps, des personnes qui crie dans sa direction… Bref, un beau boxon.

    0

    0
  21. morneplaine dit :

    Meme un soir d’élections, saint-denis reste une ville de violence. Aucun respect, vivement que cela change.

    0

    0
  22. Damdam dit :

    On voit enfin le vrai visage des communistes sur Saint Denis, faudra pas oublier de leur montrer la vidéo quand ils nous feront des leçons d’humanisme…

    0

    0
  23. mary dit :

    Moi j’ai voté ps, contre patrick braouezec avec qui au fil du temps j’étais de plus en plus en désaccord et contre des gens comme S.Peu qui ne roulent que pour eux. mais le ton des commentaires me choque. Je n’ai pas voté pour la droite( du moins je le crois) et des fois à vous lire, le ton me fait frémir.

    0

    0
  24. Bertrand dit :

    Ce soir à la mairie, j’ai eu peur. Arrivé avec le cortège d’Hanotin, la salle était chauffée à blanc, comble, et criait « Résistance ». Losrque Hanotin a pénétré dans la salle, une bagarre a commencé. Toutes les petites frappes de Braouezec se sont ruées sur lui, essayant de le frapper. Le mouvement de foule qui s’en est suivi m’a vraiment fait peur. Hanotin a été obligé de reculer et s’est retrouvé coincé contre la balustrade, en haut des escaliers, tandis que des personnes tentaient toujours de le frapper, le serrant contre cette balustrade. Je n’ai pas peur de le dire, j’ai craint pour sa vie. La foule était déchainée et dangereuse et sans protection, je pense sincèrement qu’il aurait été lynché ou jeté par-dessus la balustrade. Mes propos vous paraissent peut-être exagéré mais je vous assure que j’ai vécu la scène à quelques mètres et je n’ai jamais ressenti une telle haine.
    Braouezec a calmé ensuite la foule et je pense que lui-même a eu peur. Il a pris conscience qu’il ne maîtrisait plus vraiment les choses. Il est en grande partie responsable de cette situation. La police a donc été obligé de venir protéger le nouveau député, y compris lors de sa sortie et de son retour vers son local. Impossible de fêter la victoire ce soir.
    Les slogans et la campagne de caniveau ont excité toutes les petites têtes et ont conduit à cette violence extrême. Qui sème le vent récolte la tempête. Indigne. Ce soir, j’ai compris que la démocratie n’était pas respectée à Saint-Denis.

    0

    0
  25. Sam dit :

    Ambiance ce soir à la mairie en image : lien vidéo

    0

    0
  26. thierry dit :

    Toujours rien de rien comme analyse des résultats à propos de la 2e circonscription de Seine Saint Denis dans les grands journaux…La fin du communisme municipal par anticipation législative n’intéresse plus personne. Elle est déjà actée.

    0

    0
  27. rickblaine dit :

    J’étais également à la marie ce soir et je suis alle meme au milieu de la bagarre pour tenter de calmer les uns et les autres, comme beaucoup d’uatres personnes. ce qui s’est passé n’est pas digne d’une soirée électorale et d’un pays démocratique. mais dire que Hanotin risquait sa vie, et qu il aurait ete lyché ou défenestré, faut quand meme pas exagerer ! J ai aussi vu l arrivee des supporters d Hanotin, on a vu plus digne dans la victoire. Ca n excuse rien, mais gardons la mesure des choses. Quelqu un a craché sur Hanotin un peu plus tard a la sortie de la mairie. C’est pas dangereux pour sa vie, mais c’est aussi peut etre plus choquant.

    0

    0
  28. Damdam dit :

    @ Mary, je comprends ton sentiment c’est vrai qu’on as la dent dure contre l’ex sortant mais comme la dis Bertrand il récolte ce qu’il a semé, Braouezec en laissant la ville partir à la dérive par pur intérêt électoral nous a mainte et mainte fois fait comprendre que pour lui et son équipe nous étions des citoyens de secondes zones. Alors effectivement on y vas pas avec le dos de la cuillère mais je pense que tous ici ne souhaitons que le meilleure pour Saint Denis, de l’écoute, de la sécurité, une véritable mixité sociale bénéficiant à tous, une ville propre bref rien que de très normal.

    Au boulot maintenant pour que Saint Denis sorte enfin la tête de l’eau ! 🙂

    0

    0
  29. Sam dit :

    2nd tour – 17/06/2012 – 1ère circonscription
    Résultats du vote à Saint-Denis

    Nombre % Inscrits % Votants
    Inscrits 6 230
    Abstentions 4 025 64,61
    Votants 2 205 35,39
    Blancs ou nuls 336 5,39 15,24
    Exprimés 1 869 30,00 84,76

    CANDIDATS

    Voix % exprimés

    M. Bruno LE ROUX (SOC)

    1 869 100,00

    2nd tour – 17/06/2012 – 1ère circonscription
    Résultats de la circonscription

    Nombre % Inscrits % Votants

    Elu : LE ROUX

    Inscrits 55 214
    Abstentions 36 567 66,23
    Votants 18 647 33,77
    Blancs ou nuls 3 587 6,50 19,24
    Exprimés 15 060 27,28 80,76

    CANDIDATS

    Voix % exprimés

    M. Bruno LE ROUX (SOC)

    15 060 100,00

    2nd tour – 17/06/2012 – 2ème circonscription
    Résultats du vote à Saint-Denis

    Nombre % Inscrits % Votants
    Inscrits 34 661
    Abstentions 19 471 56,18
    Votants 15 190 43,82
    Blancs ou nuls 868 2,50 5,71
    Exprimés 14 322 41,32 94,29

    CANDIDATS

    Voix % exprimés

    M. Patrick BRAOUEZEC (FG)

    7 299 50,96

    M. Mathieu HANOTIN (SOC)

    7 023 49,04

    2nd tour – 17/06/2012 – 2ème circonscription
    Résultats de la circonscription

    Nombre % Inscrits % Votants

    Elu : HANOTIN

    Inscrits 52 134
    Abstentions 30 177 57,88
    Votants 21 957 42,12
    Blancs ou nuls 1 396 2,68 6,36
    Exprimés 20 561 39,44 93,64

    CANDIDATS

    Voix % exprimés

    M. Patrick BRAOUEZEC (FG)

    9 561 46,50

    M. Mathieu HANOTIN (SOC)

    11 000 53,50

    0

    0
  30. Sam dit :

    Sur ce bonne nuit …suis épuisée !

    0

    0
  31. suger dit :

    Cette violence est et a toujours été, hélas, la réalité de Saint-Denis dès que le clan au pouvoir se sentait menacé. Ce ne sont pas directement les militants politiques du Front de Gauche, mais de petits voyous que la mairie entraîne dans son sillage, chauffe à blanc puis lâche sur ses opposants. C’était déjà vrai il y a 25 ans et c’était encore le cas ce soir. La campagne honteuse menée par les partisans de Braouezec ces derniers jours, symbolisée par la violence verbale délirante de la femme du maire au marché vendredi, a favorisé ce déchaînement de haine.
    Mais il faut bien saisir l’ampleur du séisme politique que nous vivons : les communistes et leurs héritiers aujourd’hui tenaient la ville depuis 1945, et même depuis les années 1920 (en mettant entre parenthèses l’épisode ignoble du dirigeant communiste Doriot passé au fascisme avant guerre). Toute une culture politique doit être reconstruite à Saint-Denis qui doit désormais être tournée vers le respect de la démocratie, le respect de l’adversaire politique et surtout l’écoute de la population. L’enjeu est exaltant.
    Vieux dionysien, je remercie Mathieu Hanotin et tous ceux qui l’ont soutenu d’avoir permis d’ouvrir cette page nouvelle pour notre ville. Quelle joie après tant d’années d’attente !

    0

    0
  32. mimine93 dit :

    Bravo Mathieu c’est une victoire sans appel avec 1439 voix d’écart. Dommage Saint-Denis méritait une soirée électorale un peu plus digne mais bon… C’est le chant du cygne pour les apparatchiks coco, et ça reste une excellente nouvelle pour la ville. Il faut finir le job en 2014.

    0

    0
  33. Vivi dit :

    Bonsoir,
    J’étais aux premières loges ce soir à la mairie puisque j’étais aux côtés de MH.
    C’est scandaleux ce qui vient de se passer. A peine entrés dans la salle des mariages, les opposants sont devenus comme fous! A crier « résistance »; à vouloir essayer de frapper M H, on lui a craché dessus dans la mairie également. Lorsqu’on écrit plus haut qu’il aurait pu y laisser la vie, ça n’est pas de l’exagération, vraiment! Au micro, une personne disait: « arrêtez, attendez qu’on prononce les résultats, après vous ferez ce que vous voudrez en dehors de la mairie » c’est scandaleux! ça veut dire, ici on ne fait rien mais dehors tout est permis!!! scandaleux et irresponsable! Quant à PB, il n’avait pas d’autre choix que d’intervenir même si ça n’a pas vraiment calmé les troupes puisqu’ils l’ont suivi dans la rue!! Des femmes ont été choquées au point qu’il a fallu les soutenir…etc. Je n’ai pas reconnu les vrais militants communistes ce soir mais seulement des personnes qui voyaient perdre certains avantages acquis depuis l’ère PB et ensuite Paillard. Il va vraiment falloir changer tout ça et la tâche est grande!! J’invite tous ceux qui désapprouvent cette politique, ces manières de faire ultra violentes, intolérantes, digne de voyous, à nous rejoindre pour reconstruire cette belle ville dans une union de gauche. Le PS a amorcé un vrai changement, je sens que ça va bouger à Saint Denis!

    0

    0
  34. Rezpe dit :

    De l’air, frais, rose, neuf et un accueil à la hauteur des profondes manoeuvres staliniennes qui ont œuvré dans notre belle ville pendant de nombreuses années.
    Notre député sait maintenant que sa ville n’est ni simple, ni ouverte, ni franchement et profondément démocratique. Le challenge qui attend cet homme servira de révélateur de sa personne et je lui souhaite de réussir, franchement, car comme pour le reste de la France, la gauche social démocratique doit vraiment réussir, le peuple veut manifestement du changement dans des proportions qui affectent même St Denis… La vague est donc profonde, le risque de ne pas savoir ou pouvoir la canaliser important.
    Enfin bienvenu et bon courage au nouveau député!

    0

    0
  35. Bertrand dit :

    @Rickblaine
    Désolé, je le redis mais j’ai eu peur pour le vie d’Hanotin. Je n’ai jamais vu une telle haine et pourtant j’en ai fait des matchs de foot où le visage de la haine bête et méchante était bien présente. Mais ce soir, je n’avais jamais vu ça (et cette haine était même présente chez des gens qui me semblaient plutôt « modérés » lorsque je les ai côtoyés en campagne).

    Ici, tout est bafoué. Même le magnifique mot « résistance ». On crie ce mot et on tente de frapper un député élu démocratiquement. Et ce sont ces gens-là qui vont ensuite nous donner des leçons de démocratie et de gauche ? Ce sont juste des méthodes de fascistes et de voyous.

    0

    0
  36. LeParisien dit :

    Bagarres à Saint-Denis après la défaite de Braouezec

    A22 heures, une vague rose déferle dans la mairie de Saint- Denis scandant « Mathieu député, Mathieu député ». A sa tête, le sourire triomphant, le jeune conseiller général socialiste vient de détrôner le député sortant, Patrick Braouezec, élu depuis dix-neuf ans, avec 1 439 voix d’avance. Dans la salle des mariages, les militants de Braouezec lèvent le poing en criant : « Résistance, résistance, résistance. » Mathieu Hanotin a à peine fait quelques pas qu’une bagarre éclate entre les deux camps.

    (…)

    Débordés, les élus de Saint-Denis et les proches de Mathieu Hanotin tentent de ramener le calme. En vain. La panique gagne la foule, une femme fond en larmes, certains se réfugient sur les chaises et les tables alignées le long des murs. L’adjoint communiste Stéphane Peu s’empare du micro pour appeler au calme, mais les accrochages reprennent de plus belle. Livide, Mathieu Hanotin contourne ses opposants et se réfugie sur une table pour participer à l’annonce définitive des résultats.

    A 22h15, Patrick Braouezec, qui avait pourtant décidé de rester dans son bureau municipal, intervient pour calmer les esprits. « Vous vous taisez maintenant, crie-t-il. La politique, ce n’est pas la guerre. Ce soir, il y a un vainqueur et il y a un vaincu. Mathieu Hanotin a gagné cette élection, point barre. J’en appelle à la responsabilité de tous. Sortez tranquillement. »

    Le vainqueur l’applaudit, appelle à son tour au calme avant de repartir avec ses militants sous la protection de policiers armés de flash-balls en direction de sa permanence, à quelques centaines de mètres, pour fêter sa victoire. Braouezec réunit ses troupes dans une salle et commente : « C’est dur, la défaite, mais ce n’est pas une mort politique, je suis encore vivant et nous avons des choses à faire ensemble.» La bataille des municipales vient de commencer.

    N. Perrier & E.Bureau – Le 18 juin 2012

    0

    0
  37. citoyen93 dit :

    Tout est à reconstruire maintenant.
    Il va falloir à présent transformer l’essai en 2014 en ne reconduisant pas cette majorité municipale.
    Il faut enfoncer le clou définitivement en évinçant les Paillard, Florence Haye, S Peu, etc…
    La tâche sera rude car si la ville tombe c’est également la présidence de Plaine Commune qui échappera au groupe communiste/Front de gauche.
    L’effet domino est de toute façon inexorable.
    Mon sentiment est que les prochains mois seront difficiles car les élus de cette ville vont se retrancher dans une logique jusqu’au boutiste.

    0

    0
  38. Libération dit :

    Patrick Braouezec, le dino sort

    Pari raté pour Patrick Braouezec. Député de la 2e circonscription de Seine-Saint-Denis, cet ancien membre du PCF, qui se présentait sous l’étiquette du Front de gauche, avait décidé de se maintenir coûte que coûte contre le candidat du PS, Mathieu Hanotin. Avec 5 points de retard dimanche dernier, ce rénovateur de la première heure pensait pouvoir se refaire. Il a échoué : Mathieu Hanotin, 33 ans, l’a emporté largement avec 53,5% des voix contre 46,5%. (…)

    Publié le 17 juin 2012

    0

    0
  39. LeJDD dit :

    Le rose prend de l’ampleur en Seine-Saint-Denis

    (…)

    « La politique, ce n’est pas la guerre. » Dimanche soir, avant même l’annonce des résultats définitifs, le député sortant Patrick Braouezec (Front de gauche) a dû prendre la parole pour calmer les esprits. Quelques minutes plus tôt, son rival socialiste Mathieu Hanotin (PS) – qui a remporté l’élection avec 53,5% des voix – avait tenté d’entrer, avec son équipe, dans la salle des mariages de la mairie de Saint-Denis, « fief » de l’ancien communiste, maire de cette ville de 1991 à 2004. Accueilli sous les huées et aux cris de « Résistance », le vainqueur a eu du mal à atteindre la tribune. Et de vives échauffourées ont eu lieu entre les sympathisants des deux candidats. « Dehors les socialistes, la mairie est communiste », lance-t-on d’un côté, voyant dans l’attitude de Mathieu Hanotin, une « provocation ». « C’est les gens qui ont voté. C’est la dictature à Saint-Denis », de l’autre. « Résistance est un mot qui existe dans le dico, on a le droit de le dire », renchérit-on.

    A la tribune, Patrick Braouezec annonce la victoire de Mathieu Hanotin, appelant chacun à ses « responsabilités ». « La politique, ce sont des moments où on gagne et des moments où on perd », lance-t-il, ajoutant que les débordements du soir n’ont « aucun sens ».

    « Mes premiers mots vont pour Patrick Braouezec avec qui (…) on a eu un débat d’idées exemplaire », poursuit alors le socialiste. « Je n’ai pas d’ennemis dans cette salle », assure-t-il, entre applaudissements et huées. Tout en précisant que « le travail commence demain ». « La question est de savoir comment est-ce qu’on va ensemble réussir à changer la vie de nos concitoyens », ajoute Mathieu Hanotin, confiant « ne pas être un enfant de Saint-Denis ». « Un parachuté », disent d’autres. Le vainqueur tente de sortir de la salle des mariages. Bousculé. Dans la rue, les échanges se poursuivent. « Je suis scandalisée » par la violence, affirme une sympathisante de Patrick Braouezec. Mathieu Hanotin, lui, s’éloigne, encadré par la police. « Faut savoir perdre. C’est quoi ça! », s’énerve une autre, du camp socialiste.

    « Ce n’est pas une mort politique, je suis encore vivant »

    Patrick Braouezec prend alors la direction la salle de la légion d’honneur, à quelques mètres de là. « Que la défaite est belle, nous avons mené la bataille jusqu’au bout », déclare le député sortant, en préambule. « Je regrette de ne pas avoir mobiliser plus d’électeurs au deuxième tour (57,88% d’abstention) », précise-t-il. Mais il l’assure, sous les applaudissements : « Je ne lâcherai pas, je vous le dis tout de suite. » « Ce n’est pas une mort politique, je suis encore vivant, nous avons beaucoup de choses à faire ensemble », poursuit Patrick Braouezec, qui souhaite mettre en place « un lieu de réflexion, de ressources, de travail et d’action dont nous avons besoin pour changer cette société ». Évoquant sa défaite, l’ancien communiste – désormais membre de la Fase – parle d' »un divorce profond entre ceux qui militent et une France invisible ». Avant d’ajouter : « Il va falloir qu’on travaille par rapport à cette population qui se tait » et qui n’est pas « inscrite dans la vie sociale ».

    Devant ses sympathisants, Patrick Braouezec cite son adversaire, quelqu’un qui « n’a aucune empathie avec les gens du territoire » et qui a les dents « qui rayent le parquet », expliquait-il plus tôt dans la journée au JDD.fr. « J’aimerais bien être élu pour Mathieu Hanotin. Car avec toutes les promesses qu’il a faites, il va avoir du mal à les tenir », lance-t-il devant ses sympathisants.

    Mais Patrick Braouezec évoque aussi les prochaines échéances électorales. Avec en ligne de mire les municipales de 2014. « La démocratie a parlé, on s’incline », explique Bally Bagayoko, maire adjoint à Saint-Denis et vice-président du Conseil général de Seint-Saint-Denis. « On leur dit clairement (aux socialistes), qu’on les attend pour 2014. On a trébuché, mais on n’est pas tombé », assure-il au JDD.fr. Et de conclure : « La circonscription, on ira la rechercher, c’est certain. » Pour l’heure, à la fin de son discours, Patrick Braouezec appelle à ce qu’il n’y ait « pas d’effusion, de compassion. Je ne suis pas mort, je suis vivant, la vie continue. »

    Anne-Charlotte Dusseaulx – Le 18 juin 2012

    0

    0
  40. Sam dit :

    Une page se tourne et une nouvelle commence pour notre ville. C’est la vie !

    D’abord, félicitations au nouveau député Mr Mathieu Hanotin. Après la triste soirée d’hier, on espère qu’il pourra fêter sa victoire avec ses partisans.

    Ensuite, il est important que le député sortant Mr Patrick Braouezec condamne fermement les propos et les méthodes employées par ses partisans pendant ces élections car « La politique ce n’est pas la guerre ».

    Enfin, le nom et l’étiquette de notre député changent…mais notre combat et nos exigeances demeurent intacts  ! 

    La campagne est terminée et le plus dur reste à venir…alors au boulot !

    0

    0
  41. habitant dit :

    Ca y est. C’est fini.
    Allez, faut un peu lâcher l’ego et admettre qu’il fallait préparer la suite, passer le relais. Quand on comprend et reconnaît ses erreurs, on en sort plus glorieux même dans la défaite.
    Cela dit, je tenais à dire que Patrick Braouezec a marqué Saint-Denis en tant que député, maire aussi, et que ces années-là ne sont pas à balayer en un revers de main. Bien au contraire. Même si beaucoup de Dyonisiens n’ont pas voté cette fois-ci pour lui, je pense que nombreux sont à penser cela.
    Vivi a dit  » Je n’ai pas reconnu les vrais militants communistes ce soir mais seulement des personnes qui voyaient perdre certains avantages acquis depuis l’ère PB et ensuite Paillard. « 
    Tu fais bien de le souligner que ce ne sont pas les vrais militants communistes qui s’en sont pris physiquement à Hanotin.
    Tout le monde sait qu’il y a eu des avantages, des faveurs et pas que pour avoir des places au Stade de France. Sauf que tout le monde n’est pas achetable. Le résultat l’a démontré aujourd’hui.
    Aujourd’hui Hanotin est député de Seine-Saint-Denis. L’argument qu’il vient de Paris n’aura pas eu d’effet. Est-ce que les élus de la majorité, F. Haye ou la femme de Paillard ont grandi ici et viennent de Saint-Denis?
    Est-ce qu’il faut un passeport dyonisien pour vivre et être élu à Saint-Denis?
    Beaucoup de Dyonisiens, sans avantage, sans subvention, aux revenus modestes, qui ont toujours vécu ici, inscrits dans la vie sociale et pas écoutés, ou qu’on n’a pas voulu entendre se sont abstenus ou ont bel et bien voté pour Hanotin. Quand il y avait 62% d’abstention, est-ce que ça dérangeait? Pourquoi aujourd’hui?
    C’est dur à encaisser mais les revers il faudra du temps pour les digérer, les comprendre, les reconnaître pour accepter la défaite. Auquel cas, cela se perpétuera pour enfin l’admettre.
    Ce que la mandature d’Hanotin donnera en résultat? Cela sera suivi de très près et ce dès qu’il franchira le perron de l’Assemblée Nationale.

    0

    0
  42. Fursy dit :

    ENFIN ! Comme au Havre, les communistes ne s’en relèveront pas. Enfin, St Denis va devenir une ville  » normale  » . M. Hollande va terminer le travail de M. Mitterrand : en finir avec le PC !

    0

    0
  43. PaulEluard dit :

    Bien triste épisode effectivement.
    Je suis satisfait des résultats mais pas question d’éliminer le député sortant sous prétexte qu’il n’était pas à l’écoute des gens pour en élire un qui suive le même chemin. Il faut maintenant être attentif à ce que Mr Hanotin nous représente dignement à l’Assemblée. Voyons déjà s’il assiste aux diverses réunions publiques pour recueillir les doléances de ses administrés…

    0

    0
  44. julie (ex hélène) dit :

    La bagarre a été retransmise à la télé, c’était effrayant, les intervenants du plateau de télévision éffarés, tout ceci va laisser des traces sur la ville ont ils dit. J’en suis malade, jamais rien vu de pareil.
    Tout de même je profite, bien que cela ne soit pas de ST Denis pour adresser :
    Chapeau bas à Mr Lapierre Front de Gauche qui s’est désisté en faveur de Maleck boutilh et, Mr Gatignon Europe Ecologie en faveur de François Asensi Front de Gauche.

    0

    0
  45. Clément dit :

    Dramatique effectivement cette élection. Pas fâché que Braouezec soit mis à la retraite, mais comme beaucoup il va falloir être attentif à l’implication de Hanotin en misant sur le fait que tout jeune il va devoir s’appliquer.

    0

    0
  46. Lazare dit :

    Enfin, nous l’avons notre grand soir ! mais rien n’est fini, le combat continue. Même si chacun de nous peut avoir une vision différente, nous pouvons nous rencontrer sur l’essentiel : lutte contre l’insécurité, la drogue, l’habitat indigne, les incivilités en tous genres, le communautarisme. Tout ne se fera pas en 1 mois car il faudra revenir de loin et on observera avec attention l’action de notre nouveau député. Faut faire gaffe quand même car Braou a dit qu’il reviendrait. Hou-hou bébé, si tu dors pas Braou va venir te croquer !!
    Je tiens quand même à saluer l’action culturelle de la municipalité.

    0

    0
  47. Damdam dit :

    http://www.youtube.com/watch?v=5MEJ

    les gens apprécieront que ceux qui n’ont pas voté pour le sortant soit assimilé au front national…bref comme d’habitude avec notre cher ex-deputé ça vole au ras des paquerettes !

    0

    0
  48. Vivi dit :

    Je tenais aussi à souligner le courage de MH et de ses militants! quand d’autres auraient fui ou se seraient réfugiés dans un bureau face à autant de violence, lui et tous ses soutiens ont tenu et n’ont pas lâché! Nous sommes restés, ce fut très dur, mais il fallait également montrer que nous ne fuirons jamais face à l’adversité, à la violence, aux menaces. Le message a été fort de ce point de vue! Je suis une femme et un des soutiens de PB a voulu me frapper! En avant, le combat continue car je pense que les mois à venir vont être difficiles face à cette horde de gens enragés!

    0

    0
  49. habitant dit :

    A lire et écouter le début d’analyse de P. Braouezec par lui-même, je me dis qu’ il était trop sonné pour réaliser les vraies raisons de son échec. Il a reconnu ne pas avoir compris que des habitants qui n’avaient pas de haine pour lui, n’aient plus voter pour lui. Pas que des bobos. Des habitants qui vivent de façon modeste et même très difficile. Il ne l’a pas compris.
    Ils (parce qu’il n’est pas tout seul) n’ont pas compris que leur «réseau de personnes qui connaît du monde etc.» ne fonctionnait qu’en interne, à se réunir qu’entre eux pendant des années, prétendant représenter tout Saint-Denis, mieux: le monde entier…avec les mêmes discours qu’on connaît par coeur. «Il faut réfléchir! Tous ensemble!»
    Le temps de réflexion a été trop long à la détente et puis avec qui, si beaucoup n’ont pas été écouté en temps voulu?
    Ils ne sont pas tous à blâmer. Il y a aussi des gens de bonne volonté qui se sont laissés aveugler dans ce tourbillon qui les a conduit à cette impasse. Si cette élection peut permettre d’entrevoir qu’au-delà de leur cercle de «réseau» interne, il y a à Saint-Denis, dans les quartiers, des gens visibles si on veut bien les voir et les écouter qui vivent la précarité, la misère sociale et pas par procuration… Si cette élection leur permet de reconnaître qu’ils n’ont pas écouté au bon moment une bonne part de la population, pas juste à la veille des élections ou lors d’une inauguration d’un terrain de basket où il n’y avait déjà plus personne … Ce serait un bon début.
    Mais, pour l’heure, au vu des résultats, le divorce semble consommé et s’est matérialisé par Hanotin, député et qui sait qu’il est attendu au tournant.

    0

    0
  50. koil dit :

    « . Je n’ai pas voté pour la droite( du moins je le crois) et des fois à vous lire, le ton me fait frémir.
    mary « 

    Je suis électeur de droite Républicaine et je me réjoui du changement à saint-Denis, cette ville en a besoin. Ce qui me choque c’est le gens comme Mary ( peu importante votre accointance politique), donneuse de leçon et se donnant le droit de juger les électeurs de droite. Tu dois être de la frange des bien pensant : les socialiste c’est le bien absolue et que tout ce qui dépasse le centre est le mal, je suis heureusement bien contant que dans mes amis les gens de gauches n’ont pas le même petit raisonnement que vous.

    0

    0
  51. koil dit :

    c’est peut être con ce que je vais dire mais je vais citer un post :

     » Une page se tourne et une nouvelle commence pour notre ville. C’est la vie ! Enfin, le nom et l’étiquette de notre député changent…mais notre combat et nos exigeances demeurent intacts ! La campagne est terminée et le plus dur reste à venir…alors au boulot ! Sam « 

    mais j’aimerai voir une candidate comme vous en 2014 et peut importe l’étiquette ce qui compte c’est sa ligne de conduite.

    0

    0
  52. chris dit :

    A Saint-Denis même, Braouezec a dépassé Hanotin d’un cheveu. Au vu de la campagne très agressive de la semaine dernière, c’est finalement peu de résultat, je trouve.

    J’ai vu ses affiches placardées dans toute la ville. Des panneaux censés être devant les écoles et la mairie, se sont retrouvés posés devant l’entrée du Carrefour, place du Caquet. Une femme y faisait ses courses à Carrefour, avec un gros autocollant dans le dos « Votez Braouezec ». Comme une femme sandwich.

    Pour les municipales, il est clair que la Plaine votant autant PS, la mairie coco sera balayée.

    Sauf si entre temps on nous ressort des cartons la scission de la ville en deux, que voulait Sarko: la Plaine d’un côté, le reste de l’autre. Là, Braouezec aura encore sa chance de par son capital sympathie accumulé.

    De plus, si dans deux ans le gouvernement déçoit ou s’use ou s’enlise, une candidature PS à St Denis ne serait pas gagnée « les yeux fermés ».

    A suivre.

    0

    0
  53. Les résultats sont connus de tous. Le score obtenu en particulier à Pierrefitte et dans une moindre mesure à Villetaneuse ont permis à Mathieu Hanotin de remporter l’élection.

    De quelques centaines de voix Patrick Braouezec arrive en tête à Saint-Denis.

    Nous reviendrons plus tard sur les enseignements à tirer tant au niveau national que local de ces élections législatives.

    En revanche, dès maintenant, nous ne pouvons que déplorer les graves incidents qui se sont déroulés hier soir en mairie et sur le parvis.

    Chaque partie se rejettera la responsabilité de ce qui s’est passé.

    Une seule chose est sûre : la démocratie, l’image de la politique, de la ville n’en sort pas grandie aujourd’hui.

    Seul le débat démocratique doit avoir droit de cité.

    Hors de cette règle, les plus graves dérives nous menaceraient tous.

    0

    0
  54. Damdam dit :

    D’accord avec toi, Koil !

    Sam et Sans Crier Gare ont su faire avec leur ptits moyens (compensé par de la ténacité et une bonne dose d’intelligence) ce que nos « élites » n’ont pas réussit.

    Sam for president, yes we can 🙂

    0

    0
  55. sam dit :

    @koil & DamDam

    Je suis déjà présidente…de Sans Crier Gare 😉

    Et je vous assure que nous avons notre dose de coups et de responsabilités. Notre projet ? On aimerait juste améliorer le cadre de vie à St Denis et créer notre café. Ce qui est déjà pas mal.

    Sérieusement, il faut continuer sur cette voie : faire de nos difficultés des enjeux politiques. Alors la recette miracle qui prend bien est : le bruit + le nombre + la méthode. Changer d’objectif en cours de route serait la fin de l’aventure.

    Et comme tous les deux vous semblez être fans, si vous voulez soutenir notre action alors il suffit de renforcer les rangs de l’assoce …j’en loupe pas une, hein ? mais c mon rôle aussi… 😀

    @Le Torrec/Ribay
    C’est important de condamner la violence d’hier et vous êtes les premiers élus à le faire. C’est un exemple à suivre. Merci.
    On aimerait notamment entendre Mr Braouezec et Mr Paillard.

    0

    0
  56. Vivi dit :

    Plus on est de fous, plus….
    j’assisterai volontiers à tous les évènements que vous voudrez bien mettre en place, ou même à vous aider à les mettre en place
    vous avez prouvé tout au long de cette campagne, votre ouverture et votre respect du débat! quelque soit les idées des uns et des autres.

    à très bientôt, je l espère!

    0

    0
  57. Goldo dit :

    j’ai reçu ce matin un message de ma voisine puisque je suis en dordogne. Celle ci m’annonçait la défaite de PB et me disait qu’elle était a la mairie hier soir et que ce qui s’y passait était du jamais vu et qu’elle m’expliquera a mon retour. Je me suis donc informée par le biais du blog et quand je lis ce qui s’est passée je suis scandalisée. Encore une fois je dis qu’il n’ya qu’a St Denis que l’on voit celà. vraiment cette ville ne resssembla a aucune autre. Oui effectivement St Denis va prendre la tournure du Havre(ville dont je suis originaire). En dehors de nos étiquettes politiques cette ville a besoin d’être transformée et si l’élection de Mathieu en est le début tant mieux.

    0

    0
  58. LeJSD dit :

    Je vous laisse admirer l’analyse du rédacteur en chef du JSD (journaliste ?)…

    Son objectivité est admirable … la campagne est terminée mais la propagande Elle continue.

    Sam

    Analyse 

    La défaite de Patrick Braouezec muscle 

    le PS

    Patrick Braouezec n’est plus député. Écrire cette phrase aurait été impensable il y a peu de temps. Il a été élu pour la première fois à l’Assemblée en mars 1993, cela fait presque vingt ans. Sa défaite, scellée au premier tour et inattendue, est à la fois l’addition d’une usure personnelle, d’un contexte local et d’une vague rose nationale, finalement devenue une déferlante supérieure à celle de 1981. Braouezec, en se maintenant au second tour, a agi avec une indépendance d’esprit qui caractérise son parcours politique. Trublion, celui qui a signé l’un de ses livres Drôle de coco, a une fois de plus pris un chemin de traverse en laissant de côté les accords entre partis.

    Au soir du premier tour, le 10 juin, une réunion entre élus et responsables politiques faisait pencher la balance du côté du retrait de sa candidature. Le lundi 11 juin, au matin, une autre rencontre confirmait la tendance. Mais le soir, une assemblée ouverte et nombreuse (400 personnes) inversait la tendance. Le maintien était plébiscité à chaque fois qu’une intervention le plaidait. Braouezec hésitait mais son penchant pour le dernier combat électoral arrivait à maturation. Et à 2h13 du matin, le 12 juin, il envoyait un texto en trois mots : « Je me maintiens ». La suite, c’est une campagne d’entre deux tours aux antipodes de celle menée avant le premier, mais qui n’a pas empêché les électeurs de confirmer leur volonté.

    Le 17 juin ressemble comme deux gouttes d’eau au 10 juin : Mathieu Hanotin caracole en tête à Pierrefitte, devance le député sortant à Villetaneuse et n’est battu que de peu à Saint-Denis. La messe est dite : si les électeurs n’ont pas inversé la donne en retournant aux urnes, c’est qu’ils n’ont pas voulu le faire. Mathieu Hanotin retrouvera donc son mentor, Claude Bartolone, sur les bancs de l’Assemblée ainsi que Bruno Le Roux réélu haut la main dans la première circonscription. Il va devoir composer, à défaut de séduire si l’on en croit l’accueil réservé lors de la proclamation des résultats, avec les forces vives locales, les militants associatifs dont beaucoup ont la défaite de Patrick Braouezec en travers de la gorge. Le jeune député devra aussi honorer des promesses de campagne que ses détracteurs jugent astronomiques. Quoi qu’il en soit, Mathieu Hanotin a réussi un pari qui était loin d’être gagné.

    Ce scrutin est marqué par d’autres enseignements : ce que le Parti socialiste n’était pas parvenu à faire en 2011 lors des cantonales avec son alliée écologiste Fatima Laronde, il l’a réalisé un an plus tard avec les législatives. Premièrement, cette défaite muscle le PS pour 2014, c’est incontestable, même si la route est longue d’ici aux municipales pour un parti omnipotent qui dans deux ans aura eu le temps de faire des mécontents. Deuxièmement, le désistement républicain entre partis de gauche est bafoué pour la deuxième fois à Saint-Denis et, là encore, les électeurs ne donnent pas quitus au candidat qui rompt le pacte. Troisièmement, la section du PS devrait devenir une prise facile pour le camp Hanotin. Là aussi, l’appel clair de Georges Sali à voter pour Patrick Braouezec a tourné une page de l’histoire politique locale. Les instances du PS qui enragent depuis des années contre le président du groupe socialiste au conseil municipal ne devraient lui faire aucun cadeau.

    Dominique Sanchez

    0

    0
  59. Vivi dit :

    Comme ils disent, le monde ne s’est pas fait en un jour. On a pu noter une montée en puissance des idées du PS à St Denis. La population a compris qu’il y avait une vraie alternative à gauche.
    Après une campagne aux municipales en liste « autonome », les cantonales où le PS a soutenu la candidate EEV (une centaine de voix d’écart seulement au final face à F. Haye)).
    les dyonisiens se réveillent, n’ont plus peur de montrer qu’ils sont en désaccord avec l’équipe actuelle qui « gère » la ville. C’est très très très prometteur pour l’avenir. Ils n’ont plus prise sur les gens.
    Pour ma part, je réalise petit à petit ce qui vient d’arriver: c’est historique!

    0

    0
  60. morneplaine dit :

    N’exagérons pas, Hanotin est vainqueur. C’est le seul élu socialiste pour la ville de saint-denis.
    C’est un vrai combattant qui sait mener des campagnes. Mais ce n’est pas le seul socialiste de Saint-Denis. Il faut espérer que cela permettra à tous les militants socialistes écoeurés par le fonctionnement de la bande à Sali de revenir.
    Il faudra une section socialiste forte et en ordre de marche pour prendre la ville, une section riche de ses diversités et non une bande de béni oui-oui hanotistes.
    La section socialiste sort de 20 ans de gestion « Georges Sali », ce n’est pas pour retomber dans les mêmes travers avec Matthieu.

    Cette victoire doit redonner espoir aux socialistes de saint-denis et à toutes les forces de gauche qui veulent changer cette municipalité et son fonctionnement archaique.

    Ne boudons pas cette victoire mais nous resterons vigilant sur le respect du par à la population par notre député.

    0

    0
  61. DARIF dit :

    Franchement je suis heureuse de la défaite de braouezec, et je pense c’est la seule façon de comprendre que les dyonisiens ont eu raz le bol du délaissement de la ville. Il a tout doucement fait fuir les habitants qui ont tant combattu pour que ca change, mais il n’a rien voulu entendre.

    Les commerçants qui ont crié au secours mais sans que les élus fassent quoi que ce soit. Ils ont préférés les laisser partir.

    Il a laissé place au sport (arrache sac à main) plutôt que de trouver toute les solutions afin de conserver les vraies dyonisiens travailleurs ou tranquille… que reste t il de la ville de saint-denis?? une population de chômage.

    Ce n’était pas difficile d’entretenir sa ville!! simplement il s’enfoutait royalement il n’habitait plus saint-denis comme la plupart de ces partisans et de ces élus.
    Je dis quand un élu est au mandat il doit être obligé d’y résidé sinon je ne vois pas l’intérêt.

    0

    0
  62. DARIF dit :

    Je voulais ajouter que les dyonisiens en avaient marre de voir tous ces clan grattés le système, (place stade de france) et plein d’autres avantages meilleurs logements, place au poste de la mairie ou à pleine commune habitat… Fini les privilèges et nous espérons qu’avec ce nouveau député qui apparemment ne connait personne (souligné par les partisants de braouezec) mais c’est pas plus mal.
    Pendant toute la campagne il n’ont pas arrêter de dire pourquoi voté Hanotin, personne ne le connait et ne connait pas la ville de saint denis comme braouezec.. de quoi avait il peur???
    Les dyonisiens voulaient du changement, peu importe qui allait se présenter du moment qu’il fallait absolument que tous ces élus de front de gauche disparaissent qui ont longtemps chauffer les places.
    On verra ce que les socialistes feront et si ca va pas .. Oups!!!
    Heureusement qu’il existe des votes sinon nous serions tous dans la M….
    C’est sure que nous sommes tous triste du départ de BRAOUEZEC, mais encore une fois nous avons fait comme eux.. voir avant tout nos intérêtssssssssssss!!! nous avons été triste durant tous ces années voir nos amis, nos voisins, nos commerces quittés la ville pour vivre mieux ailleurs. Que reste t il de notre ville qu’on a tant aimé??? c’est pas difficile de voir!!!

    0

    0
  63. koil dit :

    @morneplaine

    Quand tu veux changer quelques choses il serait judicieux de dire avec l’ensemble de gens qui aspirent à vivre mieux, je pense pas que la les forces de gauche est la science infuse.

    Il y a du boulot avec certains pour le vivre ensemble. L’étiquette a une couleur mais le résultat se juge surtout par les compétences d’ou quelles viennent.

    0

    0
  64. koil dit :

    Pour revenir aux élections de 2014 si on veut autre chose que l’équipe en place il serait judicieux de savoir qui sera proposer en face ,car pour le moment hormis un parachutage je ne vois pas.
    On l’a vue au niveau national il faut partir tôt dans la campagne surtout si on a un déficit d’image. Il serait judicieux de connaître assez tôt le candidat de la gauche !!

    0

    0
  65. mimidja dit :

    J’étais à la mairie dimanche et je suis scandalisée par l’attitude des communistes agresseurs qui ne sont que les bras armés de paillard, braouzec, haye et compagnie.
    Oui les urnes ont parlées, oui nous voulons du changement à st denis, ras le bol d’avoir été abandonnés, d’avoir laisser la ville se ghettoriser. Que de belles promesses, messieurs les communistes, mais vous ne voyez que vos intérêts et vos indemnités et vos avantages. La ville est verrouillé par vous tous et vos amis, finis lE clientélisme, le piston, les HLM donné à vos amis et à ceux qui pourront glisser un bulletin pour vous, les places de concert donnés pour le stade de france toujours aux même, vous avez même distribué des places pour Johnnny le samedi soir devant le SDF, honte à vous d’acheter de pauvres gens. Mais malgré toute cette énergie déployé, cet argent appartenant à nos impôts, PB le dinosaure est tombé !! Les communistes n’ont jamais tenus leurs promesses, ils se sont surtout promis de s’enrichir sur le dos des dyonisiens, d’amener toute la misère sociale sur st denis, de pratiquer la violence et l’intimidation aux salariés de la ville, aux opposants. et en plus que de bâtis, que de bâtis, Braouzec est devenu promoteur immobilier, il a du bien s’enrichir alors qu’il parte à la retraite, lui qui a bataillé pour la retraite à 60 ans. Il aurait pu avoir une sortie plus digne, il a préféré se ridiculiser. Evidemment il a toujours roulé pour ses avantages financiers comme ses acolites à la mairie et jamais pour le bien des dyonisien, alors BON VENT ET J’ESPERE BON VENT A VOS COPAINS POUR 2014.

    0

    0
  66. Marion dit :

    Bonjour,
    Avec ce qui s’est passé à la mairie, Saint-Denis a fait parlé d’elle encore de façon désastreuse. Les tenants du pouvoir local ont propagé des discours de haine et d’intolérance démocratique. La violence verbale a été accompagnée de préjugés sordides et de procès d’intention. Ceci était perceptible lors des réunions du quartier Rébublique-Gare !
    Quant aux violences physiques et à la brutalité des images de personnes qui crient « résistance », c’est une honte de détruire et de salir LA RESISTANCE, au sens noble du terme, à laquelle des communistes sincères et désintéressés ont participé avec tant de courage et d’abnégation ! Certes, il n’y avait pas qu’eux, mais je veux souligner simplement le contraste saisissant d’attitudes dignes et exemplaires d’autrefois au regard des faits récents.
    J’ai déjà entendu parlé des excès verbaux et des dérapages haineux de la femme du maire… Mais qui est-ce au juste celle-là ? Je remercie celles et ceux qui pourront nous éclairer sur ses postures et impostures.

    0

    0
  67. vivi dit :

    Après les législatives

    Georges Sali : « La ligne politique Hanotin-Fourcade m’inquiète »Le président du groupe PS au conseil municipal revient sur les raisons de son soutien à Patrick Braouezec et précise qu’il ne rejoint pas pour autant la majorité de Didier Paillard.

    Le JSD : Mathieu Hanotin annonçait, dans le JSD de la semaine dernière, qu’il demanderait votre exclusion du PS. Pensez-vous qu’il l’obtiendra ?

    Georges Sali :Il est déjà très surprenant que Mathieu Hanotin, qui se revendique comme rassembleur, consacre son premier acte à demander une exclusion. Les exclusions sont l’objet de procédures au niveau de la fédération et à l’échelon national. Au niveau du 93, je ne me fais aucune illusion. La commission est présidée par un proche de M. Hanotin. Par contre, la commission nationale assume en indépendance la gestion des conflits. La jurisprudence est que seuls sont exclus ceux qui se présentent à des élections contre le candidat du parti. Ce n’est pas mon cas. Ce serait de toute façon un comble que celui qui a favorisé les fausses adhésions à Villetaneuse pour être candidat aux législatives obtienne l’exclusion de celui qui a dénoncé cette opération.

    Le JSD : Depuis quelques années, vous êtes dans le costume du gêneur au PS, non ?

    Georges Sali :Au sein de la direction du PS, je gêne certains dirigeants depuis trente ans. Je ne corresponds pas à leur schéma du pouvoir. Pour une raison objective : j’ai toujours milité de façon indépendante, or pour progresser dans un appareil politique, il faut être chaperonné. Et pour une raison moins avouable : vingt ans après la fin de la guerre d’Algérie, en 1982, être fils d’un Algérien musulman ouvrier immigré, être diplômé de Sciences po Paris et adhérer au PS était insupportable pour ces mêmes dirigeants qui ont sans doute des problèmes à régler avec leur propre histoire.

    Le JSD : Pourquoi avoir soutenu Patrick Braouezec au second tour ?

    Georges Sali :Parce que le tandem Hanotin-Fourcade représente une ligne politique qui m’inquiète. L’engagement du maire de Pierrefitte de renoncer à la construction de logements sociaux est un vrai problème. Dans le cadre du Grand Paris, il est évident que la partie nord de la capitale va connaître une pression immobilière considérable, une spéculation foncière très forte. La hausse du coût du logement va être un élément essentiel. L’apport de population nouvelle est une très bonne chose mais il ne faut pas que les populations actuelles, les plus fragiles, soient obligées de quitter la ville. Il faut avoir des actes forts pour contenir le tsunami spéculatif annoncé. J’ai considéré que le contrat de développement territorial négocié par M. Braouezec avec l’État qui impose la construction de logements sociaux en est un. C’est cela la vraie mixité sociale. J’ai soutenu Braouezec sur cet engagement-là.

    Le JSD : La gauche est forte à Saint-Denis, mais très divisée…

    Georges Sali :Nous avons une vision en trompe-l’œil : en apparence la gauche se porte très bien. Mais cette force est relative au regard du taux d’abstention considérable, excepté à la présidentielle. Le désintérêt et la défiance par rapport aux organisations et aux hommes politiques restent patents et le travail pour inverser la tendance sera de longue haleine.

    Le JSD : Le soutien à M. Braouezec équivaut-il à un ralliement à la majorité municipale ?

    Georges Sali :Pas du tout. Ce soutien ne valide pas la gestion municipale conduite par Didier Paillard. Tout ce que je répète sur la façon dont la ville est gérée reste valable, même si je note des inflexions positives. D’une certaine manière, Patrick Braouezec a été pénalisé par le bilan municipal.

    Recueilli par Dominique Sanchez – Publié par LeJSD.com le 22 Juin 2012

    Le prochain combat de Georges Sali, s’accrocher coûte que coûte à sa carte du PS sans laquelle il n’est plus rien. Il traite quand même les dirigeants de racistes, c’est grave!

    0

    0
  68. Thierry dit :

    « Il traite quand même les dirigeants de racistes, c’est grave! ». Vivi, votre militantisme vous égare … 😉
    Je pense qu’il vise plutôt les réflexes de classe et encore plus le rapport compliqué du PS à l’histoire, au moment des indépendances. Ne pas oublier tut de même que le parti de Guy Mollet et de Mitterrand n’avait pas,sous la troisième république, contrairement aux communistes, choisi le FLN, c’est le moins qu’on puisse dire ! Quand Georges Sali, qui est une sorte de Don Quichotte spécialiste du contre positionnement – ce qui peut le rendre aussi exaspérant que sympathique – a adhéré en 1982, il y avait encore au PS , parmi les cadres dirigeants, des gens qui avaient connu de près la décolonisation et qui effectivement pouvaient être récalcitrants à faire monter en puissance un jeune homme talentueux mais dont l’ ascendance pouvait gêner. Il n’y a aucune accusation de racisme ici.

    0

    0
  69. Vivi dit :

    « a adhéré en 1982, il y avait encore au PS , parmi les cadres dirigeants, des gens qui avaient connu de près la décolonisation et qui effectivement pouvaient être récalcitrants »

    Vous parlez d’une époque qui date de 30 ans (génération de Mitterrand)!!!! Les temps et les mentalités changent; les dirigeants aussi.
    Je n’y étais pas et j’ai tendance à dire que je vis dans mon époque. Lorsque je vois Hammadi, Dagoma… peut-on encore croire qu’ils sont toujours récalcitrants quand on sait que les places sont chères? Si on s’en tient à ce qu’il dit, alors on peut aussi dire que les français sont des collaborateurs du fait des décisions de Pétain lors de la dernière guerre ou qu’ils auraient tendance à pouvoir collaborer encore! Or, je crois que ça n’est plus le cas aujourd’hui!
    Non, soyons sérieux, il faudrait que G.Sali cesse de ruminer ce qu’il a pu vivre il y a 30 ans et il se rendrait compte que ça n’est plus la même époque. Que les gens, la société ont changé, évolué.
    Le monde est contre lui et lui seul détient la bonne pensée alors il se cherche des raisons.
    A le lire, Saint-Denis va devenir un Neuilly bis. Non mais soyons sérieux pas avec 40% de logement social!!!
    Il ne se sent à sa place que dans l’opposition! Il a la culture de l’échec qui lui permet de rester un opposant.
    Aujourd’hui nous avons beaucoup de jeunes députés qui ont une vision de la société moderne et qui ne vivent pas dans une époque révolue! Alors on avance.
    Il nous parlera encore de tout ce qui vient d’arriver dans 30 ans mais nous serons passés à autre chose.
    Thierry, ça n’est pas parce que son propos a trouver un début d’explication à travers votre post, qu’elle doit est prise pour argent comptant ou tout excuser.
    Ca n’est pas pardonnable tout ce qu’il a fait. Pourquoi, pour un problème de personne, d’ego et de prise de conscience qu’il n’existera plus politiquement. Il a enragé à la vue des résultats du premier tour, il était convaincu que MH n’arriverait pas en tête, c’est tout. Il avait calculé MH se désisterait au second tour ( le désistement républicain) et infligeant ainsi un échec à MH. Ce dernier ne pouvant pas prétendre par la suite à la candidature pour les municipales. Encore une fois, il a fait un très mauvais calcul. Il a sous estimé MH, les militants et les dyonisiens. Que d’arrogance tout de même!

    0

    0
  70. Thierry dit :

    je ne visais pas à expliquer ses prises de positions actuelles, dont j’ai signalé le côté intempestif, mais simplement à commenter son explication un peu parano mais acceptable, sur le PS en 1982 Bien sûr il remonte un peu loin mais pardonnez moi, trente ans, ce n’est rien, en histoire. Par ailleurs je voulais parler de Quatrieme République, bien sûr). D’un point de vue parti socialiste à St Denis, vous avez probablement raison. Quant à dire qu’on « vit dans son époque », certes, mais permettez à un « vieux » de cinquante ans (sur ce site il y a des presque quarantenaires qui viennent de se sentir vieux – question bruit et musique 😉 ) de vous dire que ça arrive vite…et qu’avoir vu l’évolution du PS depuis 81, ça donne un peu de…distance. Enfin, au nouveau député de faire ses preuves !

    0

    0
  71. Bertrand dit :

    Sali pense toujours que le monde entier est contre lui. C’est toujours un complot…

    Je vous propose une petite session Karaoké. A chanter sur l’air de « Capri, c’est fini » :

    Sali, c’est fini
    Et dire que c’était le mec qui perdait toujours
    Sali, c’est fini
    Et je ne crois pas qu’on le reverra un jour

    0

    0
  72. habitant dit :

    @Vivi
    Quoi qu’il en soit, les tensions politiques locales restent encore trop cristallisées autour de conflits de personnes, de conquêtes et de luttes de pouvoir. Et avec l’échéance des municipales, ça risque d’y aller crescendo.
    Objectivement, il me semble que M. Hanotin a aussi bénéficié à Saint-Denis du travail de Georges Sali comme opposant à la majorité municipale.

    0

    0
  73. Vivi dit :

    Bonjour à vous deux. 

    En effet Habitant, GS a bénéficié du travail de la section PS de St Denis dont je faisais partie et je sais ce que cette prise de position m’a coûté personnellement (sachant que G. Sali a essayé de remettre en question ce travail en soutenant PB)! Point de vue cohérence, G Sali n’a pas été convainquant sur ce coup là.
    MH a bénéficié de la gestion du pays de la droite (est-ce un mal?), du nouveau souffle qu’apporte F. Hollande, du dynamisme qu’il a lui-même insufflé aux militants. Il ne s’est pas contenté d’envoyer les militants faire le travail sur le terrain , il l’a fait et parfois même dès 6h du matin.
    Bertrand ne vous sentez pas vieux, je n’ai pas beaucoup de différence d’âge avec vous, ça me donne un coup de vieux ce que vous dites lol.
    J’insiste tout de même sur les mentalités qui ont beaucoup évolué depuis 30 ans même si je vous le concède, 30 ans, ça arrive vite. Mais beaucoup de choses se sont passées ces 30 dernières années et je suis en phase avec cette évolution (malgré mon grand âge lol).
    Quant aux conflits de personnes, il me semble que ce sont GS et PB qui les nourrissent (cf interventions sur le jsd). GS devait être le candidat pour les municipales mais sa parano, son manque de confiance en tout le monde la mené là où il est aujourd’hui. 2008, 30% aux municipales, GS n’a jamais rien fait pour surfer sur ce succès relatif! Il s’est contenté de faire traîner les conseils municipaux. Il s’est lui-même éloigné de la population (si toutefois il l’a été un jour!). MH élu député, il doit maintenant bosser et on verra les positions que prendront les acteurs politiques locaux. J’imagine que GS sera, une fois de plus, dans l’opposition lol.
    Pas de méprise, MH est bel et bien de gauche même si c’est ce qu’on veut nous faire croire.

    0

    0
  74. Vivi dit :

    oups!!
    dans la dernière phrase, lire: Pas de méprise, MH est bel et bien de gauche même si c’est LE CONTRAIRE qu’on veut nous faire croire.

    0

    0
  75. momo dit :

    GS a fait la plus grosse bêtise, il a balayé 30 ans de carrière politique pour, comme vous le dite VIVI, peut être pour sa parano et je crois qu’il est négatif, et c’est dommage, il était parmi les élus, les plus intelligents et pertinents. Il connaissait la ville et ses habitants.
    Par contre, je voudrais savoir, la lettre du maire, pour voter au 2° tour pour le député sortant PB est avec les comptes de campagne du Député ou les fonds des contribuables, ainsi que le service de la jeunesse a demandé aux animateurs de participer aux collages et distributions des affiches du Député et aussi appeler tous les jeunes ou leurs envoyer un SMS pour voter Patrick Braouezec .
    Est-ce avec les fonds de la campagne du député ou les fonds de la municipalité.
    Et de plus, Monsieur, le maire, n’a même pas dit un mot sur la violence du résultat du 17 juin 2012.

    0

    0
  76. PaulEluard dit :

    Une casquette de notre député sortant (et sorti) que je ne connaissais pas…
    http://www.lequipe.fr/Football/Actu

    A quand donc des programmes éducatifs dans les bureaux de campagne pour éviter ces comportements

    0

    0
  77. gabriella dit :

    Question :
    est-ce bien normal ,à présent, que la gauche socialiste l’a remporté aux législatives que le JSD soit le seul journal hebdomadaire à très grande diffusion à Saint-Denis?
    Ne faudrait-il pas se donner les moyens de contrer la propagande de ce journal en vue des municipales de 2014 ?

    0

    0
  78. vivi dit :

    C’est une proposition à faire à M. le maire.
    Savez-vous combien cela coûte de créer un journal?
    M. le maire pourrait diviser les subventions qu’il donne actuellement au JSD afin de permettre à un autre média d’exister. Mais on vous dira que le JSD n’est pas à la botte de la mairie et qu’il est complètement indépendant et libre.
    A mon avis, ça n’est pas une question de droite ou de gauche mais plutôt un problème d’espace d’expression pour tout le monde et un problème de traitement de l’information qui n’est pas objectif. Même si j’ai noté de la part du JSD un changement de ton vis-à-vis de l’opposition de gauche.
    Sans doute, sentent-ils le vent tourner. Les choses changeront en 2014, surement.
    Bien à vous.

    0

    0
  79. Bertrand dit :

    @Gabriella
    Il faudrait se donner de gros moyens pour contrer le JSD… Il est subventionné par la mairie à hauteur de quasiment 900 000 euros par an…

    0

    0
  80. thierry dit :

    Mais toutes les municipalités font ça ! La tronche du député-maire à toutes les pages, les articles au moins bienveillants, les bonnes nouvelles chaque semaine…il n’est pas utile de se fatiguer à faire de la contre propagande, le JSD n’est pas la Pravda, mais personne, à moins d’être illettré, naïf ou un peu groupie de Paillard, ne prend ce journal pour argent comptant. Je serais plus intéressé pour ma part par les services de communication de Plaine Commune et de la Mairie qui pondent de l’événementiel depuis des années pour nous vendre le projet de ville de l’ex-député, à un coût probablement élevé, pour des résultats douteux (mais je ne vais pas leur reprocher d’essayer de vendre de la civilité, du tri sélectif, du parking autorisé, et du respect des signalisations à une population dont c’est le cadet des soucis – ces efforts méritoires ne donnent rien, mais ils sont nécessaires. un seul exemple: devant chez moi les rails et systèmes électriques du nouveau tramway, qui embellit l’avenue vers Pierrefitte, ont été posés, accompagnés de panneaux  » ne pas stationner, essais prochains du tramway ».
    Il n’a pas fallu une demi journée pour que la voie du tram devienne un parking sauvage,avec des DIZAINES de voitures, que les protections des voies soient déplacées, fracassées, que les plantations bordant les voies deviennent des poubelles à ciel ouvert, au désespoir des ouvriers qui ont posé tout ça pendant des mois et qui viennent en vain remettre un peu d’ordre. Bon, on va me dire qu’il est temps de partir…(;-) C’est ce que je fais dans quinze jours, sans amertume du tout. Au revoir!

    0

    0
  81. GABRIELLA dit :

    @Vivi, Bertrand,

                      Moi aussi, j'ai noté une différence de ton vis à vis de l'opposition de gauche, c'est peut-être de la prudence, en tous cas la page politique prend pour le moment  la même direction.

    En effet 900 000 euros par an de subvention c’est conséquent.
    Merci de votre réponse

    0

    0
  82. abisa dit :

    Hanotin on le voit plus à st denis ni à Pierreftte, ni à Villetaneuse depuis le 17 juin. Meme pas une inauguration, un vernissage ou une kermesse !!!
    le reverra-ton avant 5 ans ? les populations iks s’en moque, les dorures de l ASSEMBLEE lui suffisent !!!

    0

    0
  83. Sam dit :

    @abisa

    Je l’ai vu tracter le vendredi 22 Juin dernier au marché (galerie Rosalie) et fête son élection demain 18h00 à l’Ecole J. Vilar.

    0

    0
  84. suger dit :

    @abisa : Pourquoi continuez-vous à répandre de fausses informations ? Quand comprendrez-vous que cette politique de mensonges et de rumeurs malveillantes a été sanctionnée par les électeurs, que la population de Saint-Denis a droit à un débat politique d’un autre niveau ?
    Et j’ai une question pour vous : la municipalité a, semble-t-il, refusé d’attribuer un bureau à la mairie au nouveau député pour lui permettre de recevoir les habitants de Saint-Denis. Trouvez-vous normal que l’hôtel de ville, la maison de tous, soit interdite à un élu ? Est-ce pour vous un comportement « citoyen » (vous savez, ce mot que vous employez tellement à toutes les sauces qu’il finit par perdre son beau sens premier d’homme libre, défenseur de l’égalité et fraternel…) ? Pour une fois, abisa répondez honnêtement : que pensez-vous de cette atteinte à la démocratie au quotidien ?

    0

    0
  85. Gabriella dit :

    Un reportage très intéressant sur l’A2 passé au 13H15 d’aujourd’hui dimanche sur la ville de Sevran, le monsieur interrogé dans sa maison a dit tout ce que je pense et le reportage se termine par la chanson de Mireille : ce petit chemin qui sent la noisette………….

    0

    0
  86. vivi dit :

    Pour votre information Abisa.
    Pour tous les élus, les deux premières semaines ont été occupées à la mise en place, prise de fonctions à l’assemblée (élection du pdt du groupe, élection du pdt de l’assemblée).
    Comme le dit Sger, il a été sur le terrain après l second tour et il y reviendra. le 30/06, il a réuni tous ses soutiens, les personnes qui ont voté pour lui et plus largement toutes celles qui croient en ce changement. Il y avait beaucoup de monde.
    Peut-être que vous n’étiez pas là au bon moment.
    Concernant le bureau, je vous le confirme. La mairie rechigne à lui donner accès à un bureau pour recevoir la population.
    Je suis d’accord avec Suger et j’aimerais bien lire votre réponse à sa question.

    Bien à vous.

    0

    0
  87. abisa dit :

    quand je vois la place que font les socialistes à « leur partenaire du front de gauche » en seine st denis ! cette histoire de bureau me fait mourir de rire !
    sérieusement, chaque député dans les villes d’un bureau pour recevoir les citoyens, à pierrefitte par exemple il avait diminué de taille en 2008 !

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *