Législatives 2017 à Saint-Denis

Vous aimerez aussi...

73 réponses

  1. Olympe dit :

    La soif d’occuper des sièges et d’obtenir des postes se répand en cette période pré-électorale.
    Ainsi, pour l’anecdote, il faut savoir que Mediapart publie aujourd’hui un BD animée, d’inspiration « racialiste », faisant l’apologie de Mme Lakehal-Brafman (…) et de Madjid Messaoudene contre les “mâles blancs” qui dirigent la mairie.
    Messaoudene en profite pour annoncer sa candidature aux sénatoriales car il aurait une qualité : être arabe, ce qui serait effectivement sa seule qualité…

    4

    0
    • Olympe dit :

      La promo de Madjid Messaoudene et Mme Lakehal-Brafman contre les « blancs »… qui dirigeraient la mairie se fait désormais aussi sur le site d’Arte.tv. Qu’en pensent M. Russier et ses amis ?…
      Il va falloir sans doute, comme pour l’ignoble Mehdi Meklat du Bondy blog, publier les tweets de Messaoudene pour que les médias “intellos de gauche” (?) fassent marche arrière à toute vitesse, mais ces médias trouveront peut-être de bonnes raisons d’avoir publié une BD racialiste !

      http://info.arte.tv/fr/saint-deni-ou-les-effaces-de-la-republique

      5

      0
      • Ddavid dit :

        Je viens de regarder cette vidéo (personnellement je la trouve totalement gnan gnan). J’ai regardé à la suite le trombinoscope de la mairie http://ville-saint-denis.fr/vos-elus , il me semble qu’il y a un paquet de gens « issus de la diversité »! Que pensent-ils des propos de l’ami Madjid ? Je me demande si les gens qui diffusent cette laide vidéo se rendent compte qu’ils se mettent au service de la candidature à la mairie de mr Messaoudéne….

        3

        0
        • Bill dit :

          Effectivement, quand on connait St Denis et son conseil municipal, les petites pleurnicheries de MM font bien rigoler… En gros, tant qu’il n’aura pas été élu (parce qu’il est arabe), ce ne sera pas représentatif… Et comme d’habitude, dans sa liste des discriminations, « la race » passe avant le sexe. Le sénat compte 4 % de membres issus de la diversité visible, ce qui, il me semble, correspond à peu près à la part dans la population d’origine immigrée (évaluée entre 4 et 10% max ?). Dans le même temps, qu’elle est la représentation des femmes au sénat (50 % de la population française) ?

          3

          0
        • Gaspard dit :

          Moi je la trouve dangereuse! ne savent-ils pas de qui ils font la promotion? Celui qui représente la laïcité comme une pierre qui tue une petite fille voilée ?! C’est choquant et insupportable.
          voir ceci : http://madjid.fr/cantines-de-chalons-sur-saone-un-vote-islamophobe/

          0

          0
      • Bill dit :

        Effectivement, on va encore avoir droit aux journalistes « qui ne savaient pas »… mais qui en attendant promeuvent les idées racialistes.

        3

        0
  2. goldo dit :

    je ne savais pas que la nationalité était une qualité car si $être arabe devient une qualité quelle nationalité va devenir défaut. goldo

    0

    0
    • Olympe dit :

      Sauf que « arabe » n’est pas une nationalité !… Pour les demeurés identitaires et racistes, ce serait une « race ». Il y a en effet une (ou des) langue(s) arabe(s), au pluriel si on est linguiste. Il y a une culture arabe (littérature, musique, architecture, etc…), diversifiée d’ailleurs selon les pays. Mais une « race » ?… Laissons cela aux penseurs réactionnaires du XIXème siècle et aux fascistes du XXème ! Le plus drôle d’ailleurs est que Madjid Messaoudene, qui se revendique « arabe », étant d’origine algérienne a au moins 50% de probabilités d’être issu de populations de culture berbère, ce qu’il semble ne pas pouvoir admettre !

      7

      0
      • dupon dit :

        Vous oubliez les candidats du parti de L’UPR de François Asselineau qui ne peuvent pas se représenter plus de fois ils ont une chartre à respectez, c est la 1ere fois qu on aura ce type de candidats,

        1

        0
  3. La Plaine dit :

    Bonjour

    Vous oubliez le fort sympathique Laurent Servières pour EELV dans la 2e circo :
    Et une autre candidate du même parti dans la 1ère, Dina Deffairi Saissac.

    http://www.lejsd.com/content/laurent-servières-reçoit-à-la-maison

    0

    0
    • Suger dit :

      Vous avez raison mais ce n’est pas un oubli car que pèseront les candidats EELV, surtout si le candidat EELV à la présidentielle, Yannick Jadot, se retire en appelant à voter pour le candidat du PS ?…

      2

      0
  4. Gaspard dit :

    Ne faudrait-il pas envoyer quelques ré-actions à info.arte.tv pour leur montrer de qui ils font la promotion (c’est en fait le journaliste de Mediapart et le dessinateur qui sont à la source) ?

    1

    0
  5. Franc Moisin dit :

    Pour vous faire une idée de Madame Lakehal-Brafman, son témoignage dans une étude et recherche hors-série en partenariat avec Profession Banlieue : « Le Franc-Moisin entre histoire et mémoires ». La vision de ce quartier décrit par cette femme pourtant bien mariée avec « un mâle blanc ». Avec de tels propos on peut penser simplement penser que les ambitions de devenir élue sont fortes.

    “C’était un quartier extrêmement décrié.”
    Adjera Lakehal dépeint le quartier au début des années 1980 en relatant ses premières impressions.
    « C’était un quartier extrêmement décrié. La réhabilitation n’avait pas eu lieu.Les appartements du Franc-Moisin ont toujours été très spacieux, mais il n’y avait pas de double vitrage, par exemple ; les façades n’étaient pas refaites, les aires de jeux et de verdure étaient délabrées. C’était tristounet comme cité. Mais sinon, du point de vue du climat, je n’ai pas l’impression que ça ait beaucoup évolué, malgré tout ce qu’on a pu dire. Parce que la réputation qu’on lui a faite à l’époque était vraiment surfaite. Moi qui n’étais pas du tout au fait des grandes cités et de la banlieue, je trouvais ça plutôt sympa… C’est-à-dire qu’il y avait effectivement des difficultés, mais pas plus qu’ailleurs. Maintenant, la cité est moins décriée car il y a eu un fort investissement de la politique de la ville avec un programme de réhabilitation ; mais fondamentalement, le climat est toujours le même. Dans la réalité, j’entends… parce qu’il y a une évolution du discours sur le Franc-Moisin. »
    Adjera Lakehal, directrice de l’association des Femmes de Franc-Moisin

    1

    0
  6. Suger dit :

    A propos du communautarisme affiché par les personnages de la BD, publiée par Mediapart et diffusée sur le site d’Arte.tv, et surtout revendiqué par Madjid Messaoudene, un article de 2015 dans « L’Humanité » : « Issu de la diversité », le 19 mars 2015.
    http://www.humanite.fr/issu-de-la-diversite-568807

    Extraits :
    « Ces derniers temps, il n’est pas rare d’entendre dire, à propos d’un élu ou d’un haut cadre, par exemple, qu’il est « issu de la diversité », pour signaler qu’il est noir ou arabe. Plus rarement pour dire qu’il est d’origine asiatique… Et jamais pour parler de la diversité sociale et de ceux qui seraient issus des « classes laborieuses ». (…)
    Les faits posent donc question, mais la formulation aussi interroge. Elle relève du nouveau vocabulaire politiquement correct. Derrière les bonnes intentions affichées, l’expression ne cache-t-elle pas une forme de condescendance, voire de mépris ? (…)
    Est-ce que les Bretons, les Auvergnats, les ashkénazes, les Alsaciens, les Arméniens, les Français d’origine italienne ou espagnole, comme notre premier ministre, ne font pas partie de la diversité, sous prétexte qu’ils sont souvent blancs ? Il y aurait donc d’un côté ceux qui sont divers, c’est-à-dire « autres », et les autres… lesquels ne le seraient pas et seraient en définitive normaux… (…)
    Pourtant, à fouiller l’arbre généalogique de n’importe quel Français, on trouverait un nombre infini de racines entrelacées. (…) »

    3

    0
    • Gaspard dit :

      Quand on nommait les gens par leur origine sans parler de leur citoyenneté (« arabe », «  immigrés », par exemple, puis « beur », puis « rebeu », appellations d’ailleurs toujours récupérées par le langage courant) ça ne plaisait pas, c’état stigmatisant.
      Les gens bien intentionnés, qui voulaient donc éviter la discrimination, se sont mis à inventer ds périphrases et des euphémismes : « jeunes », « des quartiers », » deuxième génération », puis « issus de la diversité », qui a le mérite de n’enfermer personne dans une appartenance, car nos identités sont multiples, effectivement. mais cela ne suffit plus, cela ne plait plus, cela discrimine !
      Jusqu’où va-t-on aller dans la mauvaise conscience (qui ne répond à aucun des enjeux sociaux et politiques réellement importants pour que les classes populaires vivent mieux) ?
      Et, du côté des identitaires des deux bords , jusqu’où va-t-on aller dans le refus de la citoyenneté commune, à toujours revendiquer plus de communauté, plus de particularisme, de différence, d’irréconciliable (on dit maintenant « radicalisé, opprimé, avant de dire « pauvres, chômeurs » ..? Avec la montée du FN, jusqu’à quelles tensions va-t-on aller, provoquées par le manque de repères clairs pour tous?

      2

      0
  7. Habitant dit :

    La gauche en général ne sait pas gouverner sans clientélisme communautaire, tant qu’on aura cette gauche ça ne changera pas, que ce soit au niveau local ou national. Leur discours sont systématiquement racialisés, il souhaite que les minorité deviennent la majorité, il souhaite le communautarisme que les Américains et les Anglais souhaitent imposés en France depuis des décennies. Maintenant ces mêmes Anglo/Saxon ont compris la perversité de ce système et sont entrain de faire marche arrière toute.

    2

    0
  8. Suger dit :

    Philippe Caro se lance lui aussi dans la campagne électorale pour les législatives de juin 2017 en se portant candidat :
    http://philippecaro.over-blog.com/2017/03/en-juin-prochain-je-proposerai-une-alternative-en-etant-candidat-pour-representer-saint-denis-pierrefitte-et-villetaneuse-a-l-assemb?utm_source=_ob_share&utm_medium=_ob_facebook&utm_campaign=_ob_share_auto

    De quoi inquiéter les candidats Stéphane Peu (PC-FG) et aussi, dans une moindre mesure, le député sortant Mathieu Hanotin (PS) qui sont les têtes d’affiche de la deuxième circonscription de Saint-Denis (Saint-Denis/Pierrefitte/Villetaneuse)…

    6

    0
  9. Suger dit :

    Dans la 2e circonscription de Saint-Denis, « Les Républicains » ont investi Hayette Hamidi, conseillère municipale au Blanc-Mesnil, secrétaire nationale du parti, ancienne porte-paroles de la « Manif pour tous » et très proche du collectif « Sens commun », qui soutient jusqu’au bout la candidature de François Fillon. La verra-t-on ce dimanche 5 mars manifester au Trocadéro ?

    Mais une question est soulevée par les révélations sur les liens entre « La Manif pour tous », l’UOIF des Frères Musulmans et le Front National à l’occasion de la crise qui traverse actuellement l’association « Fils de France » entre ses anciens dirigeants et son actuel président Camel Bechikh, membre de l’UOIF. Comme l’écrit Mohamed Louizi, un observateur et un analyste de ces milieux, on a constaté « une OPA des Frères musulmans de l’UOIF sur une association « aconfessionnelle », qu’ils ont utilisé, par ailleurs, pour se rapprocher de « La Manif pour tous » et du Front National, démontrant à celui qui en doute encore, que les extrémismes s’alimentent mutuellement ! »

    Ainsi « Banlieues patriotes » un collectif FN dirigé par le dionysien Jordan Bardella a des relations suivies avec Camel Bechikh , qui a été d’ailleurs le premier invité de l’émission de ce collectif FN sur internet, annoncé par un article du « Point » : http://www.lepoint.fr/politique/un-collectif-fn-enregistre-une-emission-avec-une-figure-de-l-uoif-18-10-2016-2076891_20.php

    Quelles sont alors les relations entre Mme Hayette Hamidi, candidate LR à Saint-Denis, et le Frère Musulman Camel Bechikh , agent du rapprochement entre l’UOIF et le FN , puisqu’ils ont été tous les deux porte-paroles de « La Manif pour tous » et certainement amenés, à ce titre, à collaborer ensemble ?

    5

    0
  10. Suger dit :

    Et Mme Hayette Hamidi à « La Manif pour tous » :

    3

    0
    • Olympe dit :

      Le soutien de l’UOIF et donc des « Frères Musulmans » à « La Manif pour tous » est connu, ce qui n’a pas empêché le conseiller municipal délégué , paraît-il, à la lutte contre les discriminations, Madjid Messaoudene, d’organiser des meetings avec l’UOIF à la Bourse du Travail de Saint-Denis et de s’afficher avec Tariq Ramadan.
      Sur la photo ci-dessous, on voit Frigide Barjot, l’allumée de « La Manif pour tous », prendre la parole au rassemblement annuel des Frères musulmans de l’UOIF de 2013, au Bourget. Mais Messaoudene n’a rien vu, rien entendu, rien dit de cette invitation pour ne pas ennuyer ses amis « Frères Musulmans »…

      3

      0
  11. Azzedine dit :

    Bonjour à tous.

    L’effroi ce matin.

    http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/03/07/patrick-braouezec-je-voterai-pour-emmanuel-macron_5090214_3232.html

    C’est beau…. L’arrivisme dans toutes sa splendeur. Ce type ferait n’importe quoi pour être ministre. Le grand écart, du camp du roms à l’ex banquier d’affaire. Et bien entendue, je copine avec R. HUE qui se détestent réciproquement.
    « Je rallie Macron, mais je soutiens le PCF au niveau local pour faire chier MELONCHON et S. PEU par la même occasion…. »

    Le conseil municipal est désormais disqualifié pour le reste de la mandature.

    A force de danser avec le diable…. On finit par lui ressembler!!!!

    3

    0
    • Bill dit :

      Pour la blague, voici quelques extraits :

      « Chacun connaît mes convictions et mes engagements : de ma volonté de transformer le PCF à l’infaillible défense des sans-papiers et de tous les « sans », à ma présence à côté des salariés dans leurs luttes, en passant par ma détermination à requalifier une ville et un territoire sans exclure quiconque.
      Je fais miens les propos de Christiane Taubira : « Est-ce que nous prenons la responsabilité de voir la situation sociale, économique et budgétaire se détériorer et des personnes en prendre plein la figure pendant cinq ans ? » Comme elle, je ne veux pas avoir à répondre à ceux qui nous diront : « Ainsi vous nous avez livrés à ces gens-là. »
      C’est donc un choix raisonné faisant « l’analyse concrète d’une situation concrète ».
      Ce soutien est sans illusion, mais porteur de perspectives. Emmanuel Macron est aussi, avec Benoît Hamon, le seul à prendre résolument la dimension des mutations du monde contemporain, et notamment celles du monde du travail.
      Vote de raison, mais vote d’engagement également. Un engagement qui ne s’arrêtera pas le soir du 7 mai. C’est pourquoi, dans le même temps, j’appelle à voter pour les candidats présentés par le PCF ou par le Front de gauche aux législatives des 11 et 18 juin, de façon à créer les conditions pour que les voix de chacune et de chacun soient entendues et trouvent au sein de l’Assemblée nationale l’écho de leurs aspirations. »

      0

      0
      • Bill dit :

        Ca me fait bien rire après tous les discours sur Hollande et la politique destructrice et blablabla, il appelle à voter Macron qui est encore plus libéral revendiqué que Hollande. A écouter les discours, les 5 dernières années ont été un enfer pour les classes populaires. Mais il soutient le PC et FdG aux législatives, elle est où la logique ?

        2

        0
    • Habitant dit :

      Si vous regardez bien la logique de Braouzec des 20 dernières années, vous vous rendrez compte qu’il a toujours était dans le sens de la pensée de Macron, ils ont exactement la même idéologie. S’il avait été communiste, il n’aurait jamais favorisé les entreprises du CAC 40 (qui n’embauche pas le peuple) à la plaine mais plutôt les PME qui sont source d’emploi pour les Dyonisiens et autres du 93. Si Braouzec avait été communiste il n’aurait pas fait de la police son combat. Si Braouzec avait été communiste il aurait favorisé l’enrichissement de la population Dyonisienne et pas son appauvrissement. Si Braouzec avait été communiste il ne soutiendrait pas les association pro religieuse tel que le CCIF et autre associations des frères musulmans. Pour finir il n’y a pas plus capitaliste mondialiste financier que Braouzec, il a joué son rôle ces 20 dernières années et sa récompense a toujours était d’être ministre, on l’a empêché en lui retirant son mandat de député mais je pense que si Macron est élu, il sera ministre car Macron nous l’a dit, »Un programme, ça ne sert à rien, puisqu’on ne l’applique jamais », donc dans ce vide politique, n’importe qui peut être ministre même s’il n’a été élu par personne, ce qui est le cas de Macron et de Braouzec.

      0

      0
  12. Suger dit :

    Il faut lire l’article « Présidentielle : Braouezec choisit Macron » du rédacteur en chef du JSD, Dominique Sanchez, qui face à une situation inédite retrouve ses réflexes de journaliste et oublie la propagande habituelle : http://www.lejsd.com/content/braouezec-choisit-macron
    En voici la conclusion, conclusion de l’article mais aussi de trente ans de vie politique dionysienne … :
    « Longtemps « Drôle de coco » (titre d’un livre qu’il a écrit en 1999) d’une gauche radicale qui n’a jamais réussi à s’unir malgré le socle du non au référendum de 2005, Patrick Braouezec veut désormais « travailler pour que la nécessaire alliance de tous les progressistes se concrétise ». C’est, écrit-il, « le seul rempart à la barbarie ».
    Ce nouvel épisode de la trajectoire politique de celui qui soutenait l’écologiste José Bové quand la communiste Marie-George Buffet était candidate à la présidentielle n’étonnera pas un autre ex secrétaire national du PCF : à la veille de la dissolution de l’Assemblée nationale décidée par Jacques Chirac en 1997, Robert Hue avait barré la route à l’arrivée de Patrick Braouezec dans le gouvernement de Lionel Jospin. « Il est incontrôlable » avait-il alors fait valoir aux socialistes. Vingt ans plus tard, Robert Hue a lui aussi décidé de rallier Emmanuel Macron. »

    6

    0
  13. Astrapi dit :

    La chute de l’article de Dominique Sanchez est impitoyable, et c’est bien ainsi. Personne ne songerait à reprocher à un homme politique de se rallier à Macron pour éviter le FN au pouvoir, si ce n’était l’action concrète de celui ci dans sa municipalité. Saint Denis, ville agréable à vivre il y a trente ans, est devenue (et la crise n’est pas responsable de tout) difficile à vivre, malgré les beaux discours du sieur en question. Mais peut-être que ce ralliement est l’effet de la sagesse de l’âge..?

    2

    0
  14. Suger dit :

    @Astrapi : Je ne sais pas si c’est l’âge, mais je crois plutôt à la sagesse, enfin…, et donc à un début de lucidité sur le bilan de son passé politique !
    Les résultats sont terribles localement. Un exemple encore hier soir avec les événements subis par le Lycée Suger victime d’affrontements entre bandes. C’est ce dont rend compte « Le Parisien » : http://www.leparisien.fr/saint-denis-93200/saint-denis-une-cinquantaine-d-interpellations-apres-des-heurts-au-lycee-suger-07-03-2017-6740649.php
    On apprend ainsi que se sont produits de « violents heurts au lycée Suger. Vers 11 heures, plusieurs individus ont réussi à s’introduire dans l’établissement. « Il y a eu des jets de cocktails Molotov et des tirs de mortiers d’artifice dans les locaux», raconte un témoin qui évoque également « trois départs de feu » au sein-même de l’établissement. », et déjà : « Lundi matin, à 10 heures, un incident avait déjà eu lieu. Des fenêtres de la salle des professeurs avaient volé en éclats, pulvérisées par des jets de pavés et d’un… four à micro-ondes. »
    Mais les résultats de l’action menée par Braouezec et ses amis sont tout aussi catastrophiques au niveau national, où les alliances avec les mouvements d’extrême-gauche ont conduit à un échec et pire à un renforcement de l’influence du « Front National ». Un constat que « Le Monde » rappelait hier : « Un tiers des Français se disent en accord avec les idées du Front national » http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/03/07/un-tiers-des-francais-se-disent-en-accord-avec-les-idees-du-front-national_5090202_4854003.html#jTgU5u4G5bfBlig5.99
    Il est temps de tirer les leçons du passé, d’arrêter les divisions entre républicains, de cesser d’insulter les progressistes et les socio-démocrates et désormais d’agir en faveur de l’essentiel. C’est ce qu’a enfin compris Patrick Braouezec. Si ses amis pouvaient le suivre, cela aiderait à Saint-Denis et ailleurs !

    8

    0
  15. Grain de sel dit :

    Ainsi Patrick Braouezec se serait trouvé un nouveau mentor ? Après Lula du Brésil et bien d’autres, le balancier part à l’opposé…Il est difficile de croire, après tant de méandres sinueux que la sagesse l’aurait gagné et que cette nouvelle position est dépourvue de tout intérêt…comme un maroquin en vue?

    3

    0
    • Olivier dit :

      Un maroquin ? Même pour être nommé secrétaire d’Etat, ce sera difficile… car la concurrence sera rude. Les ralliements à la candidature d’Emmanuel Macron de personnalités politiques de tout bords se multiplient. Du coté de la gauche, on apprend ce soir dans « Le Figaro » que demain matin ce sera le tour de l’ancien maire de Paris Delanoë, puis probablement du ministre Jean-Yves Le Drian et d’autres « poids lourds » du PS…
      Et pour les dionysiens, qui maintenant va se décider à afficher son soutien à Macron ? Pas le maire Laurent Russier en tout cas qui ces jours-ci fait distribuer une « Lettre du maire », aux frais de la ville, pour appeler à voter pour Mélenchon…

      7

      0
  16. georges dit :

    Suger, je prend votre contribution pour du deuxième degré. Mais dans le même esprit, je dirais plutôt pour Braouezec, « la vieillesse est un naufrage ».
    Un quart de siècle de traîtrises ou de reniements et aujourd’hui il aurait changé mais il faut plutôt se demander à quel prix nous a t’il « vendus » ? Il faut comme l’écrit un journaliste du PC qu’il rembourse et effacer son nom des tablettes et des monuments ! Ce ne serait que justice pour le petit laborantin opportuniste.

    4

    0
    • Suger dit :

      Heureux de voir que la légère ironie (…) que je me suis autorisée a été comprise ! De toutes façons, sauf localement, cette séquence est terminée. Braouezec a eu sa demi-journée de gloire médiatique . Le soutien de Bertrand Delanoë, ancien maire de Paris et « poids lourd » du Parti socialiste, à Emmanuel Macron (ce matin sur France Inter) l’a déjà effacée au niveau national.

      Il y a cependant un point positif sur le plan local. On va peut-être éviter de voir fleurir, comme encore récemment, dans le « débat » politique dionysien les insultes habituelles (« fachos », « FN », etc…) de l’extrême-gauche et de certains ex-partisans de Braouezec contre tous ceux qui, à Saint-Denis, se situent du coté de la gauche modérée et du centre gauche !

      4

      0
  17. Grain de sel dit :

    Braouezec , peut-être pas effacé totalement de la scène politico-médiatique , on ne sait jamais… Si tout cela n’était que calcul pour obtenir l’investiture d' »En Marche » pour les prochaines législatives ?

    0

    0
  18. caroline dit :

    On peut demandé à son ancien attaché parlementaire, MM ce qu’il en pense

    0

    0
  19. Suger dit :

    La campagne des élections présidentielle et législative est un révélateur de pratiques que l’on pouvait croire disparues ou moins présentes dans la vie associative locale. La manipulation des associations pour des objectifs politiciens est apparemment de retour.
    Nous avons pu apprendre que le « collectif » appelé « Copros libres de Saint-Denis », créé et animé par Jean Brafman et David Frigge, qui se présente comme une association indépendante d’aide aux copropriétés en difficulté et de lutte contre certains syndics, sert aussi (ou surtout ?) à recruter des soutiens aux candidats de l’organisation « France Insoumise » de J-L Mélenchon ! Et cela dépasse même le territoire de Saint-Denis puisque cela concernerait aussi Stains, mais il est vrai que c’est le territoire de la circonscription…

    3

    0
    • David dit :

      Ca alors, quel scoop ! C’est un syndic qui vous a balancer cette info ? (le collectif – pas association – qui recrute pour la France Insoumise du côté de Stains) ? 🙂 ! Vous ne savez plus quoi inventer ici !

      0

      0
      • Suger dit :

        @David : Allons ! Allons ! Vous savez bien que je n’invente rien et que je n’avance aucun fait sans l’avoir vérifié. C’est d’ailleurs pourquoi vous lisez ce blog… comme tant d’autres habitants de Saint-Denis.
        Posez-vous plutôt la question suivante : dans les adhérents de votre mouvement « France insoumise » certains croyaient ou croient encore qu’il s’agissait de faire de la politique autrement et non de reprendre les méthodes du passé (noyautage d’associations et créations de collectifs prétendument indépendants pour les détourner de leurs buts et faire de la récupération politique). Ils n’approuvent donc pas nécessairement vos méthodes.

        1

        0
  20. Houari dit :

    Je ne défends pas melenchon ni les pratiques soit disantes de recrutement pour meluch…
    Je voulais aussi dire que cette association fait un boulot remarquable pour aider les copropriétés contre les syndics, la mairie etc…
    Après jean restera jean 😢

    0

    0
  21. Bill dit :

    En parlant de manoeuvres et soutiens, j’ai reçu dans ma boite à lettres, comme beaucoup de Dionysiens j’imagine, un beau prospectus de notre Maire dans lequel il affirme son soutien à JLM pour la présidentielle et SP pour les législatives.
    Petite question : qui paye ce beau A4 en couleur ? Est-ce sur le compte communication de la Mairie ou est-ce pris en charge par les frais de campagne de JLM et/ou SP ?

    3

    0
  22. Bill dit :

    L’info des dernières 24h,Bruno Le Roux qui démissionne de son poste de Ministre de l’intérieur, suite à la révélation de l’emploi de ces filles, va-t’elle jouer sur son investiture ?

    0

    0
  23. David dit :

    C’est donc un syndic professionnel qui vous a communiqué cette information, je prends note de ces bonnes relations. Pour le reste, vous me semblez être très calé en militantisme politique, je n’arrive pas à vous suivre. Désolé.

    0

    0
    • Suger dit :

      Eh non ! Vous m’avez mal lu. Tournez-vous vers vos adhérents.
      Mais je vous trouve un peu mou dans le persiflage : pourquoi pas une intervention du « grand capital », de la « finance internationale » ? Un syndic professionnel, c’est petit !…

      4

      0
    • Bill dit :

      Ne faites pas le modeste, vous oeuvrez avec un maitre en la matière, Jean Brafman ! Je serai curieuse de savoir dans combien d’assocs / collectifs de St Denis on retrouve son nom.

      4

      0
  24. Suger dit :

    Philippe Caro a annoncé au dernier Conseil municipal sa candidature à l’élection législative pour la 2ème circonscription de Saint-Denis. On peut supposer que ce sera une candidature comme « communiste dissident » puisqu’il est toujours membre du PCF et que le candidat investi officiellement par ce parti est Stéphane Peu.
    Faut-il y voir un lien avec la « Lettre ouverte aux dionysiennes et aux dionysiens. » qu’il distribue actuellement et qu’il a publié sur son blog. Dans cette « Lettre », il fait part de ses inquiétudes quant à l’indépendance et l’efficacité de la commission municipale dont la création doit être votée ce jeudi 30 mars pour s’intéresser au scandale du Centre Technique Municipal et porte de très vives critiques contre la municipalité.
    Lire l’intégralité de ce texte sur son blog : http://philippecaro.over-blog.com/si-vous-voulez-que-la-transparente-s-impose-il-va-falloir-que-vous-vous-en-meliez?utm_source=_ob_share&utm_medium=_ob_facebook&utm_campaign=_ob_share_auto

    On a le sentiment cependant que Philippe Caro découvre soudainement le fonctionnement d’une municipalité tenue par ses amis politiques depuis des décennies : priorité à la « com », opacité des décisions, mauvais fonctionnement des services, fuite du maire et des maires-adjoints devant leurs responsabilités, déni des réalités.
    Il a aujourd’hui le zèle des nouveaux convertis à la bonne gestion d’une ville et à la transparence démocratique. Mais pourquoi n’a-t-il pas agi plus tôt ? Pourquoi en fait-il une affaire de personnes alors qu’il s’agit d’un système au service de ses amis politiques PCF et FG ? Quel sens peut avoir alors sa candidature aux législatives ?

    5

    0
  25. Suger dit :

    Voter par procuration ?

    Les élections présidentielle (23 avril et 7 mai) et législatives (11 et 18 juin) sont proches. En cas d’absence ou d’empêchement, vous pouvez laisser une procuration à un proche qui pourra voter à votre place. Ce proche doit résider dans la même commune que vous.
    Il suffit de se rendre dans n’importe quel commissariat ou tribunal d’instance avec votre pièce d’identité et d’indiquer le nom de famille, le prénom, l’adresse et la date de naissance de la personne qui votera pour vous.

    Adresses :
    – Tribunal d’instance de Saint-Denis
    1 Passage des deux Pichets, Saint-Denis (en face de l’entrée du bâtiment moderne des services administratifs de la mairie)
    Ouverture: lundi de 9h à 12h et de 13h à 16h ; mardi de 9h00 à 16h; mercredi et jeudi de 9h à 12h et de 13h à 16h; vendredi de 9h à 16h

    – Commissariat central
    15 rue Jean Mermoz, Saint-Denis

    – Commissariat de la Plaine
    39-41 rue du Landy, La Plaine Saint-Denis

    http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Election-presidentielle-2017/Election-presidentielle-2017-le-vote-par-procuration

    0

    0
  26. Suger dit :

    Nous ne sommes pas encore le 1er avril et donc ce qui va suivre n’est pas une plaisanterie !…
    On apprend donc aujourd’hui qu’il y a un candidat en plus à la législative (pour la 2ème circonscription Saint-Denis Nord – Pierrefitte) à la gauche de la gauche : c’est Christophe Girard, un ancien élu du mandat municipal précédent, sous l’étiquette « Parti de gauche » (PG) et qui est l’actuel « référent » du groupe d’appui à Mélenchon à Saint-Denis.

    Pour suivre, il faut passer par un petit rappel des étiquettes qui se disputent la place entre le PS (ou ce qu’il en reste) et l’extrême-gauche : on a le PC – cela on connaît (que trop à Saint-Denis diront certains…) – regroupé un temps dans le « Front de Gauche »(FG) avec le PG de Mélenchon et un groupuscule dénommé « Ensemble ». A l’occasion de la campagne pour la présidentielle Mélenchon a créé « France Insoumise » (où se retrouvent le PG et quelques autres, mais pas le PC). Vous suivez toujours ?…

    Alors on peut continuer : pour les législatives dans la 1ère circonscription Saint-Denis Sud – Saint-Ouen, on a pas moins de trois prétendants à la gauche de la gauche, un candidat semi-officiel de « France Insoumise », contesté par un candidat du PC et, en embuscade, un candidat à la candidature adhérent à « Ensemble » et maire-adjoint à Saint-Denis. C’est la guerre des candidatures pour « France Insoumise »…
    Dans la 2ème circonscription, tout semblait réglé et apaisé : Stéphane Peu, investi par le PC, avait reçu l’appui officiel, non sans mal, de « France Insoumise » et seule la candidature dissidente de Philippe Caro pouvait faire tâche dans le paysage. Et puis, patatras, aujourd’hui, Christophe Girard (PG-France Insoumise-animateur local du soutien à Mélenchon) se présente !

    Mathieu Hanotin, le député sortant, PS frondeur et directeur de la campagne nationale d’Hamon, a donc enfin une raison de se réjouir, au moins pour sa réélection. Mais une inconnue de taille peut désormais troubler ce jeu : c’est la présence certaine d’un candidat pour « En Marche » – le mouvement d’Emmanuel Macron – qui devrait être investi d’ici un mois.
    Et à droite ? Nous en parlerons une autre fois. C’est déjà assez embrouillé comme ça avec la gauche…

    8

    0
  27. Raymonde dit :

    Effectivement, merci de ces quelques éclairages qui font office de lampe torche dans l’opactié entretenue

    2

    0
  28. MR dit :

    Une alternative écologiste à gauche existe sur la 2eme circonscription le 11 et 18 juin.
    Laurent Servières et Vanina Noël.

     Impression-DEF-LS.pdf

    0

    0
    • Suger dit :

      Les choses sont compliquées pour les écologistes. Laurent Servières est donc, dites-vous, candidat à la législative dans la 2ème circonscription. Mais est-ce avec l’investiture de son parti EELV ? En effet le candidat à la présidentielle d’EELV, Yannick Jadot, a retiré sa candidature au profit de Benoît Hamon, après une négociation entre EELV et le PS sur les candidats aux législatives.
      L’accord prévoyait , semble-t-il, que quelques circonscriptions étaient réservées à EELV, avec le retrait de candidats PS, et en échange EELV ne présenterait pas de candidats contre le PS ailleurs. Cet accord est-il passé à la trappe ? N’est-il pas valable à Saint-Denis ? Laurent Servières est-il candidat sans le soutien d’EELV contre Mathieu Hanotin, le député sortant PS ? Pouvez-vous nous éclairer ?

      Mais tout se complique encore car un conseiller municipal de la majorité Kamal El Mahouti serait lui aussi candidat dans la circonscription avec l’investiture d’un mouvement « écocitoyen » baptisé « 100% », animé notamment par le chanteur Francis Lalanne et lié à Jean Lassalle, le député ex-Modem, qui est désormais candidat à la présidentielle.
      Mais peut-être y aura-t-il encore d’autres candidats au nom de l’écologie qui vont se révéler d’ici le mois de juin…

      1

      0
  29. MR dit :

    Bonjour,

    Laurent Servières et Vanina Noël sont candidats dans la 2eme circonscription. Ils sont investis par EELV et donc soutenus par leur parti Europe Ecologie-Les Verts.
    J’en assure la direction de campagne.
    Michel Ribay (EELV)

    0

    0
  30. Grain de sel dit :

    Il n’y a pas se candidat du PSG cette fois-ci ? Le parti de Georges Sali aurait-il renoncé à présenter un candidat ? Suspense….

    0

    0
  31. Azzedine dit :

    Bonjour
    @Michel Ribay.
    Est ce que EELV ne se retrouve pas dans la candidature de S. PEU? J’ai du mal à saisir votre position.
    Est ce que le fait de proposer cette candidature va à l’encontre de la majorité municipale étant donnée que le maire L. RUSSIER soutient S. PEU et JL MELANCHON?
    Mon propos est le suivant. Si S. PEU gagne, le sursit de la majorité municipale va durer jusqu’en 2020 mais s’il perd ? Que va t’il se passer pour la majorité municipale avec cette multiplicité de candidature.

    Je trouve que cela manque bcp de cohérence.
    Éclairez nous s’il vous plait.

    0

    0
    • mourad dit :

      C’est vraiment compliqué Azzedine ! Quand je fais un tour d’horizon, le candidat qui correspond le plus à mes idées c’est … JL MELENCHON !
      Maintenant, est-ce que je peux voter MELENCHON quand j’écoute certains de ses soutiens ? la réponse est non …
      Compliqué tout ça … je vais finir par voter Lassalle …

      0

      0
      • Suger dit :

        Et si nous nous intéressions ici aux candidats aux législatives à Saint-Denis ! C’est, en effet, déjà bien compliqué au niveau local… et il y a suffisamment de blogs et de pages FB qui s’intéressent aux candidats à la présidentielle. Non ?
        Les candidats locaux, nous les connaissons ou nous les découvrons parfois avec surprise. Il serait dommage de les voir passer entre les gouttes de l’averse des informations de portée nationale.
        D’autant plus que ces élections dans les deux circonscriptions de Saint-Denis auront des conséquences sur les élections municipales de 2020 (ou avant… vu l’état actuel de la « majorité » municipale).

        3

        0
        • mourad dit :

          Finalement personne veut de moi !
          Sur le JSD on m’interdit de parler législatives parce que je n’habite plus Saint-Denis … ici je fais du hors sujet quand je parle des présidentielles …
          Pourtant depuis 1981, c’est la présidentielle qui fait les législatives qui suivent …

          0

          0
          • Bill dit :

            C’est vrai que ce n’est pas évident de déconnecter présidentielles et législatives… et que moi aussi, j’ai du mal à détacher le candidat présidentiel des candidats aux législatives et en particulier pour Mélenchon dans le 93 : ses discours parfaitement républicains doivent sérieusement irrités certains de ses supporters.

            0

            0
  32. Suger dit :

    D’accord avec Bill et Mourad sur l’influence des présidentielles sur les législatives, mais les informations locales font partie de l’ADN du blog. Et Saint-Denis connaît une configuration politique particulière – c’est le moins qu’on puisse dire – et, plus qu’ailleurs peut-être, on a besoin de s’y retrouver dans cette mêlée confuse des candidats et des politiciens locaux.
    Les candidats à la présidentielle ont des soutiens locaux et des candidats qui révèlent leur orientation réelle ou parfois leurs ambiguïtés. Ainsi M. Hanotin député PS frondeur pendant tout son mandat est bien le représentant local d’Hamon (dont il est d’ailleurs le co-directeur de campagne). Mme Hamidi candidate LR est la représentante d’un Fillon très conservateur, en tant qu’ancienne porte-parole de la « Manif (anti-mariage) pour tous ». Quant aux soutiens de Mélenchon et aux candidats – multiples – qui se réclament de lui, ils peuvent faire douter du réel engagement laïque et républicain de ce candidat. Enfin pour Macron, les candidats ne sont pas encore investis mais les rumeurs désignent un candidat possible issu du monde des petites et moyennes entreprises et autrefois engagé du coté de la droite modérée (mais rien n’est décidé et encore moins officiel).
    Le local éclaire le niveau national bien mieux parfois que les grands discours ou les effets de tribune, me semble-t-il.

    3

    0
  33. Suger dit :

    Sale climat dans le groupe de soutien local à Mélenchon ! Il y a une heure a été publiée une déclaration de militants de ce groupe condamnant la candidature de Christophe Girard, le « référent » de « France Insoumise » pour Saint-Denis, et rappelant leur soutien à la candidature de Stéphane Peu.
    Extrait :
    « Le comité d’investiture national de la France Insoumise n’a pas […] examiné ni validé la candidature de Christophe Girard. L’usage des logos de la France insoumise et de JLM2017 dans le tract d’annonce est donc illégitime et trompeur. Il s’agit d’une candidature de division de la vraie gauche que nous condamnons absolument dans son principe comme dans sa méthode. »
    Déclaration signée par :
    Nelly Angel, Bally Bagayoko, Jean Brafman, Manuel Coinaud, Conchita Diez-Soto, Françoise Douzenel, Gérard Dubort, Micheline Dubort, Jean Dumoutier, Claudie Gillot Dumoutier, Vincent Huet, Claude Mastre, Juliette Melia, Étienne Penissat, Pierre Rabardel, Martine Rogeret, Olga Schanen, Thierry Touzet, Françoise Wittmann – Militants du Groupe d’appui Saint Denis l’insoumise à la campagne JLM 2017

    2

    0
  34. mourad dit :

    le blog de Bally a été piraté par des asiatiques ?

    https://www.ballybagayoko.com/

    0

    0
  35. Suger dit :

    Madjid Messaoudene qui doit s’ennuyer un peu, ses milliers de tweets et sa page FB ne lui suffisant pas , a semble-t-il remis en fonctionnement son blog pour publier un billet plus que confus contre Emmanuel Macron. Un de ses reproches est d’ailleurs assez amusant et montre que Madjid Messaoudene est bien peu dionysien.
    Il critique Macron d’avoir organisé une rencontre à Saint-Denis avec des responsables économiques et des jeunes entrepreneurs du 93 à « L’Usine » qui est selon lui, « une ancienne usine reconvertie en lieu tendance pour séminaires et autres événements d’entreprises »… Ah bon ? Connaît-il si peu Saint-Denis pour ne pas savoir que ce lieu a accueilli ces dernières années diverses réunions organisées par les communistes dionysiens et que la municipalité y a même organisé des rencontres et des événements culturels, comme il y a quelques années une expo de photographies notamment de Raphaëlle Bertho, une des soutiens, comme son père le sociologue Alain Bertho, de la municipalité ? C’est dire le niveau des « arguments » de Madjid Messaoudene quand il tente de se lancer dans le débat politique et ne se contente pas de ces tweets de caniveau.
    Mais on aimerait bien savoir pour qui va voter Madjid Messaoudene : il déteste Macron – on l’a compris – mais aussi Hamon ou Mélenchon. Alors ? Va-t-il appeler à l’abstention comme son ami suisse Tariq Ramadan ? Et localement, qui soutient-il pour les législatives ?

    16

    0
  36. Suger dit :

    Sale journée pour Mathieu Hanotin, député PS sortant et candidat à la la législative ! Il a dû passer sa matinée à démentir qu’il était l’auteur d’un SMS annonçant le retrait de la candidature de Hamon au profit de Mélenchon (…) et donc à faire face à cette tentative d’intox issue apparemment des milieux mélenchonistes.
    Pire encore est la publication d’un article sur le site de « L’Express » mettant en cause l’amateurisme des organisateurs de la campagne de Hamon et les rendant responsables – au-delà des maladresses de Hamon lui-même – de sa dégringolade dans les sondages.
    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/elections/presidentielle-incredulite-embarras-et-colere-dans-l-equipe-hamon_1897383.html
    Or nul n’ignore à Saint-Denis que Mathieu Hanotin est le co-directeur de campagne de Hamon… Ceci explique d’ailleurs pourquoi on le voit si peu à Saint-Denis depuis le mois de janvier. Mais sans doute sera-t-il beaucoup plus présent à partir du 24 avril, une fois passé le 1er tour de la présidentielle !

    9

    0
  37. Suger dit :

    Du grand n’importe quoi à Saint-Denis :
    http://www.vsd.fr/actualite/video-jean-lassalle-derape-a-saint-denis-votez-pour-moi-les-autres-vont-vous-b-20626

    Et, dans cette vidéo, à coté de Lassalle et le soutenant, un conseiller municipal de la majorité Kamal El Mahouti candidat dans la 2ème circonscription de Saint-Denis avec l’investiture d’un mouvement « écocitoyen » baptisé « 100% », animé notamment par le chanteur Francis Lalanne et lié à Jean Lassalle.
    Kamal El Mahouti est connu pour être un intellectuel plutôt fin et sympathique, malgré sa présence dans la majorité municipale… Qu’a-t-il en commun avec les comportements de camelot et la vulgarité de Lassalle lors de sa tournée électorale dans les rues de Saint-Denis ? Les élections rendent apparemment fous même les gens respectables !

    7

    0
  38. reveplus dit :

    « Législatives 2017: La France insoumise de Mélenchon va engager des poursuites judiciaires contre le PCF »
    http://m.huffingtonpost.fr/2017/05/04/legislatives-2017-la-france-insoumise-de-melenchon-va-engager-d_a_22069186/

    Melenchon n’est pas content. Pour certains élus locaux ça va coûter cher en procédure.

    3

    0
  39. Suger dit :

    Les relations sont de plus en plus tendues entre le PCF et « France Insoumise », le parti de Mélenchon, au niveau national comme l’article du « Huffinton Post » signalé par « reveplus » ci-dessus le montre. « Le Monde » va plus loin ce 5 mai et titre sur le « divorce entre Jean-Luc Mélenchon et le PCF »
    http://www.lemonde.fr/elections-legislatives-2017/article/2017/05/05/jean-luc-melenchon-et-le-pcf-en-instance-de-divorce_5122744_5076653.html#xkrW0UATht8eILUV.99

    Mais la tension est très forte aussi au niveau local. A Saint-Denis, dans la 2ème circonscription, Stéphane Peu, candidat FG-PCF est menacé d’une candidature concurrente qui pourrait recevoir l’investiture de FI. Et on apprend que dans la 1ère circonscription une bagarre entre colleurs d’affiches a opposé ce 1er mai les partisans du candidat PC, Frédéric Durand, et ceux du candidat FI, Eric Coquerel !…

    3

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *