Législatives Saint-Denis 2ème circonscription

Vous aimerez aussi...

90 réponses

  1. Bill dit :

    C’est en fait 20 déclarés avec le jeune candidat du PSG : Jérôme SINPASEUTH sera candidat titulaire.

    0

    0
  2. Suger dit :

    Il faudra bien sûr attendre la validation officielle des candidatures qui pouvaient être déposées jusqu’à hier 18h. Elles seraient bien au nombre de 19 dans la 2ème circonscription, qui recouvre la plus grande partie du territoire de Saint-Denis ainsi que Pierrefitte et Villetaneuse.
    Voici les noms des candidats (avec leurs étiquettes quand elles sont connues) par ordre alphabétique :
    Estelle Arnal (FN)
    Véronique Avril (En Marche)
    Catherine Billard (NPA)
    Philippe Caro (sans étiquette)
    Martine Decius (UPR)
    Kamal El Mahouti (100%)
    Dieunor Excellent (sans étiquette)
    Hayette Hamidi (LR – UDI)
    Mathieu Hanotin (PS)
    Abdel Hocini (sans étiquette)
    Philippe Jullien (LO)
    Alicia Level (sans étiquette)
    Nadir Nini (sans étiquette)
    Mossaab Ouertatani (FM)
    Stéphane Peu (PCF – FI)
    Laurent Servières (EELV)
    Vesna Scekic (sans étiquette)
    Jérôme Sinpaseuth (PSG)
    Bekhan Yagoulbaev (DLF)

    3

    0
  3. Marion dit :

    J’observe que sur la liste ci-devant, Stéphane Peu est étiqueté « PCF – FI ». Certes, il adhère au parti communiste depuis sa jeunesse, mais il n’est pas investi officiellement par la France Insoumise. D’après ses dernières déclarations, Jean-Luc Mélenchon pourrait être plus tolérant, mais exclusivement au profit des candidats communistes sortants, telle Mme Marie-George Buffet dans notre département.
    Les contrevenants à cette règle encore réaffirmée par JLM lors de la très récente Emission Politique risquent des poursuites, à l’instar de ce qui ce profile en province :
    http://www.ladepeche.fr/article/2017/05/22/2579526-pcf-utilise-image-melenchon-plainte-france-insoumise.html

    0

    0
    • Suger dit :

      La liste présentée ne fait que reprendre les étiquettes publiées dans la presse et notamment « Le Parisien ». La candidature de Stéphane Peu semble avoir l’approbation de FI puisque ce parti ne présente aucun candidat dans la circonscription et que son comité local a apporté, depuis peu, son soutien à Stéphane Peu. Sur ses affiches et ses tracts, on ne voit d’ailleurs pas l’étiquette FI mais bizarrement, à coté du PCF et d’autres mouvements, celle du « Front de Gauche » une structure pourtant quasiment morte…
      Au-delà de ce cas, il est significatif que les autres candidats des anciens « grands partis » ne mettent guère en avant leur étiquette : on peut constater que le sigle du PS est réduit à la taille d’un timbre-poste sur les affiches de Mathieu Hanotin et ceux de LR et de l’UDI ne sont guère plus grands sur celles de Hayette Hamidi… Et on a beau ouvrir les yeux et les oreilles, pas un mot de ces deux candidats sur leurs candidats à la présidentielle Hamon ou Fillon et encore moins sur les programmes nationaux de leurs partis, revisités depuis la présidentielle.Les anciens grands partis n’ont visiblement plus la côte !

      2

      0
  4. Marion dit :

    Voilà à quoi ressemble la page twitter d’un candidat véritablement estampillé France Insoumise : celle d’Eric Coquerel pour la première circo de SSD englobant la Plaine et Pleyel pour sa partie dionysienne. Monsieur Coquerel s’affiche en photo avec Mr Mélenchon, et son matériel de communication et de campagne se pare du logo PHI (lettre grecque représentant l’emblème de la France Insoumise ) :
    https://twitter.com/ericcoquerel?lang=fr
    Pour la deuxième circo de SSD, Stéphane Peu a opté pour le slogan « La Gauche Debout » dès son entrée en campagne il y a quelques mois. Certes, toutes les candidatures ont été déposées et actées depuis vendredi 19 courant, Nous pouvons constater que Stéphane Peu n’a donc pas de candidat FI en face de lui, mais ne peut pas, non plus, se prévaloir réellement d’une quelconque approbation de la part de cette entité. D’ailleurs, il se garde bien, jusqu’ici, d’utiliser les attributs publics de la France Insoumise dans sa communication de campagne pour ces législatives.

    1

    0
  5. Olivier dit :

    Au-delà de l’aspect politique, pour mieux comprendre ces questions d’étiquettes officielles et d’investitures, il faut rappeler qu’aux législatives, chaque candidat qui passe la barre de 1% des suffrages exprimés (à condition que cela concerne au moins 50 circonscriptions) rapporte 1€42 par voix et par an au bénéfice du parti ou de l’alliance de partis qu’il représente. C’est donc un moyen de recevoir des fonds publics, prélevé sur notre argent public financé par nos impôts !

    4

    0
  6. cording dit :

    Tous ces candidats surtout ceux des partis présumés grands ou en place depuis plus ou moins longtemps ont largement oublié la parité, n’est-ce pas Messieurs Hanotin et Peu ? Serons- nous obligés de voter pour quelqu’un dont on ne partage pas forcément les idées ou un(e) candidat(e) présumé(é) marginal(e) c’est-à-dire n’ayant guère de chance d’être élu(e) ? Du moins pour sanctionner le « machisme » ou les logiques d’appareil qui trop souvent prévalent. Alors bousculer la vieille classe politique dionysienne en se mettant en marche ?

    7

    0
  7. Olivier dit :

    Au journal télévisé de 20h sur France 2, ce mardi, un court interview de Mathieu Hanotin soutenant la déclaration de Benoît Hamon, ex-candidat PS aux présidentielles, qui appelle à voter pour le candidat communiste contre Manuel Valls dans l’Essonne. On sait donc déjà pour qui Hanotin va appeler à voter au 2ème tour à Saint-Denis !…

    5

    0
  8. Grain de sel dit :

    C’est effectivement très regrettable que Mathieu Hanotin , Stéphane Peu ,pour ne parler que de ces 2 candidats , n’aient pas jugé important d’avoir une suppléante à l’élection législative. Cette attitude n’est pas excusable, elle relève d’une vision archaïque de la politique.Le statut de la femme égale de l’homme étant difficilement accepté par une part de la population masculine de notre ville , ils rentrent ainsi dans le rang pour faire risette à cette part de l’électorat… Honte à eux ! Que les électrices y pensent avant de glisser leur bulletin de vote dans l’urne !

    6

    0
  9. VALMY dit :

    Stéphane PEU : l’ hologramme de Patrick BRAOUEZEC ?

    8

    0
  10. Véronique Avril dit :

    Je me permets de vous signaler les liens utiles pour vous informer sur le programme du Président Macron que je défends en tant que candidate de « La République en Marche » avec ma suppléante, sur nos priorités pour la circonscription, sur nos réunions et nos rencontres durant cette campagne électorale :
    – Page Facebook : « Véronique Avril, La République En Marche » : https://www.facebook.com/VeroniqueAvril2017/?fref=ts
    – Twitter : https://twitter.com/Marcheur93
    – Site internet : https://veroniqueavril.nationbuilder.com/
    En vous remerciant de les porter à la connaissance des lecteurs du blog.

    7

    0
    • Mourad dit :

      Dans votre agenda, je ne vois pas de rencontres directes programmées avec les Dionysiens … Réparer rapidement cet oubli … je suis certain que vous aurez beaucoup de monde.

      2

      0
  11. Suger dit :

    Pour trouver facilement la liste officielle des candidats avec leurs étiquettes dans n’importe quelle circonscription en France :

    http://elections.interieur.gouv.fr/legislatives-2017/index.html

    Pour la 2ème circonscription de Seine-Saint-Denis, on constate que Stéphane Peu a pour étiquette officielle FI (France Insoumise)…

    2

    0
  12. Anthony C. dit :

    A la Mairie on sort la calculette, mais il faut apprendre à s’en servir.
    En Une du JSD, on apprend que l’adjoint au Maire à l’éducation a sorti sa calculette et annonce qu’il faudrait créer 168 salles de classe supplémentaires pour dédoubler les classes de CP et CE1, et ainsi les faire descendre à des effectifs de 12 élèves, comme l’annonce le nouveau Ministre de l’Éducation.
    Sauf que non! D’abord, seules les classes de CP et CE1 situées en REP+ (zones d’éducation prioritaire) sont concernées. Pour Saint-Denis, on apprend qu’il y a 33 classes de CP concernées et sans doute autant en CE1. Ce qui fait un total de 66 classes à créer et non 168 et on ne comprend pas bien pourquoi notre Adjoint au Maire parle de 168.
    Ensuite, une classe de CP ou CE1 classique c’est 24 élèves. Les salles de classe font généralement 45 à 50m2. Il faut logiquement 1,5 à 2 m2 par élève. On n’imagine quand même pas mettre 12 élèves dans 50m2 et faire payer aux contribuables de nouveaux locaux inutiles?
    La solution consiste, sans doute, à vérifier la faisabilité de construire des cloisons fixes ou modulables et dédoubler ainsi une soixantaine de salles, parmi les plus adaptées à subir cette modification. Il faudra peut-être adapter une fenêtre ici ou là, ou créer des portes.
    Mais venir nous dire en Une, qu’il va falloir créer 168 nouvelles salles de classe, et accuser le nouveau Ministre de manque de pragmatisme, à moins d’être personnellement actionnaire d’une entreprise de travaux publics, ça semble être une conclusion tout à fait étonnante.

    6

    0
  13. sinan dit :

    Tout à fait d’accord.
    En plus, dans la mesure, il me semble qu’il est bien spécifié que c’est soit 1 professeur pour 12 élèves, soit 2 professeurs pour 24 (ce qui permettrait de garder la classe telle qu’elle est, sans travaux).
    Pour une fois, il s’agit d’une mesure vraiment efficace pour lutter contre les inégalités scolaires, et de plus sur le long terme, car les difficultés dans la lecture sont particulièrement discriminantes pour toute la scolarité, et même au-delà

    2

    0
  14. Olivier dit :

    Je ne sais pas ce que vaut ce projet de loi du PC sur le logement que soutient Stéphane Peu, mais franchement le présenter à la presse le 1er juin à dix jours des élections législatives et, en plus, à la brasserie « L’opportuniste » (!) il faut oser le faire…

    5

    0
    • Azzedine dit :

      Bonjour.
      A 11h…. Ils y vont pour l’apéro. Ils déjeuneront sur place….Balanceront quelques idées vagues et des bons sentiments. Et ils vont rentrer avec le sentiment du devoir accompli.

      Plus sérieusement, on propose une loi quand on est dans une majorité. Sinon, c’est de la masturbation intellectuelle qui ne fait pas avancer la problématique du logement.

      Faire des lois sur le logement sur toute la France sans prendre en compte les problématiques de transports, d’équipements, c’est faire des ghettos.
      Une ville comme Saint Denis a beaucoup de logements mais a un déficit chronique d’équipement (piscine, stade, salle de sports). Une personnes comme S. PEU se limite au logement. Quand on voit le résultat sur Saint Denis, il ne devrait pas parler lors de cette conférence de presse. Il risque de desservir une bonne personne comme P. JARRY (maire PCF de Nanterre)… C’est pas une jolie ville mais elle fonctionne mieux qu’à Saint-Denis.

      3

      0
  15. Suger dit :

    Allons-nous avoir droit à une campagne de caniveau ?
    Médiapart a publié ce lundi soir un article dont a fait grand bruit, quasiment au même moment…, l’équipe de campagne de Mathieu Hanotin. Cet article accuse la candidate d’En Marche d’être un « marchand de sommeil », un « propriétaire voyou ».
    https://www.mediapart.fr/journal/france/290517/saint-denis-la-candidate-lrem-agi-en-proprietaire-voyou
    Article que relaie ce soir « Le Parisien » :
    http://www.leparisien.fr/politique/legislatives-une-candidate-lrem-de-seine-saint-denis-accusee-d-avoir-loue-un-logement-insalubre-29-05-2017-6996501.php
    Connaissant un net désaveu dans les sondage nationaux (7 à 8 %d’intentions de vote seulement), les candidats investis par le PS sont en effet très inquiets. Localement, Hamon, dont il était directeur de campagne, n’ayant obtenu que 9% des voix au 1er tour sur le territoire de la circonscription, on comprend que Mathieu Hanotin soit très inquiet et craigne de perdre son siège de député. Il cache autant qu’il peut le fait qu’il est investi par le PS, mais cela suffira-t-il ? Les attaques contre la personne de la candidate d’En Marche sont donc une une planche de salut.

    On attend bien sûr la réponse de la candidate d’En Marche aux accusations portées contre elle. Mais il est clair que la campagne électorale à Saint-Denis a changé de nature et qu’elle risque de dériver un peu plus encore vers des mises en cause personnelles des candidats et oublier le plus important : leurs programmes, leurs engagements politiques et leurs positionnements dans l’Assemblée Nationale nouvelle qui va se dégager de ces élections législatives.

    5

    0
    • Mourad dit :

      Oui … une campagne de caniveau !

      Et que pensez de Mélenchon qui alterne génie ( 1er tour présidentielles) et crétineries depuis le 23 avril ? J’ai honte de m’ être laissé berner …

      3

      1
      • Bill dit :

        Perso, j’évite de commenter Melenchon. Pendant la campagne les supporters étaient parfois limites. Après le 1er tour, déchainés. Maintenant aigris.
        Pour la majorité sincère qui a cru à ses discours, je comprends que la déception soit forte et du coup, inutile de remuer le couteau dans la plaie et/ou de me fâcher avec pas mal de mes amis.

        0

        0
    • Bill dit :

      Dans le Parisien, on parle d’un loyer à 650 €, qui serait « exorbitant ». Malheureusement cela me semble correspondre aux prix de st denis. Ce n’est pas la 1ère fois que j’entends parler de studio à ce tarif et même beaucoup plus haut, jusque 900€. Alors que ce sont des taudis.
      D’autre part, la candidate parle d’engagement de la ville à faire des rénovations, ce qui aurait motivé son achat, qui n’ont pas eu lieu et du fait qu’elle ne percevait plus de loyer depuis 2013, c’est à dire bien avant l’évacuation (janvier 17). J’espère qu’elle pourra prouver ces dires.

      1

      0
      • Mourad dit :

        A supposer que les faits soient avérés, louer un logement déclaré insalubre … c’est du pénal quand même (trois ans d’emprisonnement et amende de 100 000 €) !

        0

        0
        • Azzedine dit :

          Bonjour.
          @Mourad
          A Saint Denis, cela n’a fait jamais fait peur à personne. C’est pour cela que beaucoup d’investisseurs se sont nourrit sur la bête (aides sociales, pauvres, etc…). C’est une des raisons pour laquelle les taudis persistent à Saint-Denis.

          A force d’exiler les « riches » n’habitant pas Saint Denis, on fini par des drames humains (Cf. l’été dernier).

          Véronique Avril ne comprends surement pas pourquoi c’est choquant. C’est une défaillance sociétale. Même si elle a fait de l’humanitaire, elle est en dehors des réalités quotidiennes des habitants. Je ne la compare pas F. FILLON mais presque.

          Au delà de cette polémique (qui tombe bien pour certains…), S. PEU, le néo mélanchoniste, passe ce soir à FLORÉAL…. Je me tâte pour aller l’écouter. C’est un quartier ou pas mal de militants habitent mais ou la participation est particulièrement faible…
          Juste pour écouter le discours. Je ne vais pas intervenir.

          3

          0
          • Mourad dit :

            Bonjour Azzedine
            Vous avez raison : j’ai été tellement formaté par l’éducation nationale que pour moi tout le monde a peur de la justice …
            Je vais de ce pas me mettre à la recherche d’un taudis pour faire un investissement lucratif !

            2

            0
  16. Suger dit :

    Pour le moment, sur cette mise en cause par un article de Médiapart ce lundi de la candidate d’En Marche, seule la presse s’est exprimée. C’est le cas à nouveau aujourd’hui dans « Le Parisien » : http://www.leparisien.fr/saint-denis-93200/a-saint-denis-tempete-autour-de-la-candidate-en-marche-30-05-2017-7000137.php
    On attend maintenant la réponse de la candidate face à ces accusations et aux déclarations de ses concurrents politiques locaux, notamment les partisans du député PS sortant qui se déchaînent sur les réseaux sociaux.

    2

    0
  17. Dépêche AFP / Véronique Avril dit :

    Dépêche AFP / Veronique Avril:
    Bobigny, 31 mai 2017 (AFP) – élections-législatives-partis-REM-France2017-immobilier-logement

    Accusée d’avoir loué à « un tarif exorbitant » un appartement dans un immeuble insalubre, Véronique Avril, candidate REM aux élections législatives à Saint-Denis, s’est défendue mercredi auprès de l’AFP d’être « un marchand de sommeil » tout en admettant « avoir fait une erreur ».

    Cette chargée de mission à la Ville de Paris, novice en politique, a déclaré « envisager des poursuites » contre Mediapart. Elle estime avoir été « traînée dans la boue » dans un article publié lundi sous le titre: « A Saint-Denis, la candidate REM a agi en propriétaire voyou. »

    Elle a indiqué « poursuivre sa campagne » dans l’attente de la décision du comité d’éthique de La République en marche (REM), qui doit intervenir dans les prochains jours.

    Mediapart met en cause cette ancienne membre du Conseil d’administration de Médecins sans frontières, affirmant qu’elle aurait acheté en 2011 un appartement de 23 m² dans le centre de Saint-Denis, « alors que l’immeuble insalubre était déjà classé depuis des années en état de péril imminent ». Elle aurait loué son bien « à une famille de cinq personnes », pour « 650 euros (charges comprises) » par mois, « très au-dessus des tarifs pratiqués dans la ville ».

    En réponse, Véronique Avril a expliqué à l’AFP avoir acquis avec son frère ce logement pour la somme de 47.000 euros. « Notre projet était de le refaire à neuf et de le louer pour avoir un complément de revenu à la retraite. Nous avons investi 20.000 euros dans les travaux », affirme-t-elle.

    Comme de nombreux édifices du centre-ville, « l’immeuble était en très mauvais état, c’est vrai, mais il devait être retapé, des travaux étaient programmés. L’erreur que j’ai faite, c’est de croire le syndic qui m’avait affirmé que l’arrêté de péril imminent allait être levé », a-t-elle poursuivi.

    En 2013, son notaire lui apprend que l’arrêté est toujours en cours et qu’elle n’a donc pas le droit de louer, relate-t-elle. « J’ai immédiatement demandé à l’agence immobilière de proposer un relogement au locataire, j’étais prête à payer pour qu’il parte mais il a toujours refusé. A partir de cette date, je n’ai plus encaissé de loyer. »

    Finalement classé en « insalubrité totale », l’immeuble a été évacué et « le locataire relogé par la mairie à nos frais », a ajouté la candidate.

    Le loyer? « Il a été fixé en fonction des prix du marché ». La sur-occupation? « Nous avons signé le bail avec une personne, qui a ensuite fait venir sa famille », répond-elle.

    « Je n’ai jamais été poursuivie. Je ne voyais pas pourquoi ne pas être candidate », a-t-elle conclu.

    9

    0
    • Suger dit :

      On comprend mieux avec cette dépêche AFP pourquoi les autres candidats, qui connaissaient les faits, ne se sont pas précipités pour surenchérir sur l’article à charge de Médiapart, comme l’a fait Mathieu Hanotin de puis 3 jours. Et à un tel point qu’on peut se demander si le sens de la campagne d’Hanotin n’était plus que de s’attaquer à la personne de la candidate d’En Marche ! Il est vrai que la candidature de Véronique Avril est son principal obstacle pour espérer être présent au 2ème tour…

      8

      0
  18. Marion dit :

    Stéphane Peu se garde bien de réagir à cette affaire, car qui est responsable de la très forte dégradation du bâti à Saint-Denis, sinon lui, le grand ordonnateur local de l’urbanise et du logement depuis des décennies? A force de ghettoïser la ville pour n’attirer que le lumpen prolétariat, de chasser toute classe moyenne, de refuser obstinément la mixité sociale, cette affaire n’est qu’une illustration de plus du naufrage total de nombre de copropriétés ici, engendrant parfois des drames.
    Mathieu Hanotin ferait mieux de souligner l’incurie du ministre du logement local, car il aura besoin des voix des électeurs de Véronique Avril au second tour.
    Véronique Avril , habiterait-elle dans le logement qu’elle loue ? Certainement pas. C’est en cela que sa piteuse défense est choquante. Comment peut on devenir bailleur dans un immeuble faisant l’objet d’un arrêté de péril ? Pourquoi faire fi des risques fous encourus par les locataires ? Ils sont pourtant multiples et parfois mortels : écroulement de l’immeuble, incendies, explosion de gaz du fait de l’état désastreux des canalisations, intoxication diverses, et notamment celle du plomb pour les enfants, invasion de bestioles et très forte humidité avec toutes les conséquences sanitaires.
    J’habite dans un immeuble dégradé du centre-ville, mais il ne suffit pas de prévoir des travaux de réhabilitation pour se persuader que cet état de fait est passager. Les travaux doivent d’abord être votés en assemblée générale, ce qui est loin d’être gagné en raison des profiteurs sans scrupules qui n ‘en ont rien à faire. Même si l’immeuble est éligible aux subventions, sa trésorerie doit avancer l’argent. La totalité des travaux doit être payée avant de toucher lesdites aides de l’ANAH et du FIQ.

    Pour faire acte de volonté en ce sens, il est indispensable de participer aux réunions avec le syndic, aux AG, et d’être membre du conseil syndical. Tout le reste, c’est du vent …. Quelle preuve de la levée de l’arrêté de péril si l’on ne prend même pas la peine de vérifier l’existence dudit document ? Certains syndics dionysiens sont aussi parfois complices des apprentis marchands de sommeil, mais il est impensable de se dédouaner de ses propres responsabilités en se déchargeant uniquement sur eux.
    Dans un autre contexte et avec un autre candidat, je pourrai voter pour un futur député de la France Insoumise, mais avec Monsieur Peu jamais …. D’autant plus que je suis loin d’être certaine de son label …. Seul le bulletin de vote le dira si le PHI figure dessus….
    J’espère que les Dionysiens vont dégager ce personnage qui a fait défiguré notre ville qui a pourtant un immense potentiel.

    4

    0
  19. Dionysienne dit :

    http://www.lci.fr/elections/legislatives-la-candidate-la-republique-en-marche-de-saint-denis-accusee-d-avoir-loue-son-appartement-insalubre-a-un-prix-exorbitant-se-defend-d-etre-un-marchand-de-sommeil-2053632.html

    « Mercredi 31 mai au soir, elle a été confortée par La République en marche qui après s’être penché sur son cas a annoncé à l’AFP le maintien de son investiture « en l’absence de plainte déposée à son encontre, et de surcroît de condamnation ». »

    Mathieu Hanotin et ses petits camarades jouent les vierges effarouchées alors qu’ils connaissaient cette affaire depuis longtemps.

    La présence au 2ème tour des législatives de Mathieu Hanotin, directeur de campagne du candidat-qui-valait-6%, est loin d’être assurée.

    4

    0
  20. Thomas dit :

    Etonnant la distance, le gouffre même, sur le même sujet entre l’article de Médiapart de lundi, et la dépêche AFP de ce mercredi (publié ci-dessus). D’un coté un réquisitoire sans nuances d’un « journaliste » militant, de l’autre un travail d’information journalistique honnête. La candidate n’est plus un monstre, comme on voulait nous le faire croire, c’est seulement une personne trop confiante trompée par une agence immobilière. Mais pour Médiapart et Hanotin, il faut faire le buzz contre Macron, n’est-ce-pas ?…

    7

    2
    • Mourad dit :

      Sur les agences immobilières, j’ai moi aussi donné : le même appartement à Pleyel qui était censé être l’affaire de la décennie pour l’agence immobilière qui me l’a vendu … est devenu pour cette même agence difficilement revendable 3 ans après !
      Maintenant, comme je l’ai déjà écrit, il me viendrait pas à l’idée d’investir dans un taudis pour améliorer ma future retraite … en louant ce taudis à des pauvres gens !
      Alors oui … je suis d’accord avec vous ce n’est pas un monstre … mais je trouve que cela ne fait pas très « humanitaire » aussi …

      4

      0
  21. Did dit :

    Il y a quand même deux éléments qui me perturbent dans la défense de Mme Avril :
    – le loyer de 650€ me parait élevé pour un studio de 23m2 dans un immeuble délabré du centre ville … pas « exorbitant » mais quand même, on est loin de l’image à laquelle on pourrait s’attendre de quelqu’un présenté comme investi dans l’humanitaire
    – si elle est de bonne foi, alors c’est inquiétant concernant sa capacité à prendre des décisions et faire des investissements (quand on connait un peu Saint Denis, on n’achète pas un appartement dans un immeuble en arrêté de péril imminent, sauf si on veut jouer au marchand de sommeil)

    5

    0
    • Olivier dit :

      Pour le loyer, il me semble pas excessif quand je vois ce qui se pratique autour de chez moi dans le centre ville ancien, surtout que l’appartement avait été remis à neuf.
      Pour le reste, je voudrais bien savoir combien de candidats et d’élus ont investi leurs économies dans un achat immobilier à Saint-Denis, même pour se loger eux-mêmes, surtout certains qui ont des revenus très confortables.

      5

      1
    • Bill dit :

      Oui je trouve aussi que c’est une grosse erreur et j’avoue espérer une naiveté extrême face à la situation dionysienne du logement. Effectivement, n’importe quel dionysien un peu ancien sait que la gestion de l’insalubrité est une catastrophe dans notre ville et quel que soit l’état de l’immeuble, une extrême vigilance sur la gestion de la copro est indispensable pour éviter la descente en enfer. Mme Avril et son frère ont complètement manqué de discernement dans cette affaire en commençant par le choix de l’immeuble, leur confiance dans la levée du péril et dans le gestionnaire de la location. Ils ne sont pas les premiers proprios dionysiens à pleurer amèrement leur choix d’investissement et malheureusement sans doute pas les derniers. Mais ils ont été particulièrement négligents dans le suivi de cette location vu l’état de l’immeuble et de la ville et cette erreur coûte décidément très très chère à Mme Avril.
      Maintenant, voir comment le PS local use et abuse de cette histoire en sur-jouant la sidération et le dégoût alors qu’ils le savaient depuis des années, ça ne donne toujours pas envie…

      8

      0
  22. Jean-Marc dit :

    Interrogation…

    5

    0
  23. Bill dit :

    SDMV a reçu une partie du dossier « réponse » envoyé à Mediapart par V. Avril. Ce dossier comporte notamment des photos de la rénovation de l’appartement avant / après. Bizarrement, elles n’ont pas été publiées sans doute parce que ces photos cassent un peu le côté racoleur du « taudis loué un prix exorbitant »…
    Rénovation :
    rénovationrénovationrénovation
    Location :
    locationlocationlocationlocationlocation

    13

    0
    • Did dit :

      Au vu des photos et des travaux effectués je retire ce que j’ai dit : le loyer de 650€ demandé me parait plutôt correct. Et ces photos disculpent définitivement Mme Avril de l’étiquette de « marchand de sommeil ». Reste qu’il est étrange de faire 20000€ de travaux dans un studio acheté 45000€ dans un immeuble sans doute assez délabré. Mais peut être que ça ne se voyait pas ? Je sais que certains immeubles place Victor Hugo sont considérés comme insalubres alors que de l’extérieur ils paraissent plutôt en bon état.

      9

      0
      • Bill dit :

        L’achat à St Denis a peut-être été un peu prématuré, V Avril venait juste d’emménager et avait sans doute cru acheter dans une ville au fonctionnement normal… Genre quand un immeuble est dans un process de réhabilitation PQNRAD, on peut espérer que ça va aboutir à quelque chose. Mais non, elle n’avait pas encore pris la mesure de la ville… erreur qui lui coûte très chère (et à son frère) aujourd’hui.

        8

        0
      • Azzedine dit :

        Bonjour.
        Elle comptait surement sur la rénovation urbaine (par des fonds publiques) pour faire une jolie culbute. 45000€ plus 20000€, l’investissement est mineur. Si la rénovation avait eu lieu, l’appartement aurait pu être revendu 90- 100 000€ le quartier et l’immeuble retapé. Plus les loyers encaissés.Beaucoup d’investisseurs compte la dessus, l’investissement est minimal par rapport à un investissement Pinel (ou il faut sortir 140 000€ à minima). Bienvenue à Saint Denis…
        Ps: Concernant la suroccuppation des logements à Saint Denis, c’est un phénomène dangereux pour l’équilibre de la ville. Sur ce cas là, V.AVRIL ne pouvait pas prévoir que le locataire ferait venir toute sa famille dans un 23m². Forcément l’appartement se dégradera plus vite.

        3

        0
        • Olivier dit :

          On a l’impression, Azzedine, que vous êtes contaminé par l’état d’esprit des communistes à Saint-Denis pour qui le propriétaire c’est l’ennemi ! Acheter pour soi ou pour louer un appartement à Saint-Denis c’est prendre un risque vu l’insécurité et la dégradation de la ville, surtout dans le centre. Les copropriétes sont souvent en difficulté, les travaux nécessaires ne sont pas faits et les petits propriétaires sont souvent les perdants. C’est un pari que d’acheter à Saint-Denis et comme je l’ai déjà dit j’aimerai bien savoir combien d’élus ou de candidats ont mis leur argent dans l’achat d’un logement à Saint-Denis. Ils préfèrent sans doute investir ailleurs, cela montre le niveau de leur confiance dans la ville où ils sont élus ou cherchent à être élus !

          7

          0
          • Azzedine dit :

            Bonjour Olivier.
            On s’est mal compris.
            Le droit de la propriété est un droit inaliénable que la république nous donne et je suis le premier à le défendre.
            Je distingue trois types de propriétaires.
            – Le propriétaire occupant
            – Le propriétaire qui possède un ou deux appartements pour un complément de retraite ou de revenu.
            – et l’investisseur qui possède plusieurs appartements et que j’appelle les sangsues.
            Ce sont ces derniers qui ont prospéré à Saint Denis. Cela ont bénéficié de la gestion « fine » de l’urbanisme de S. PEU. Ils encaissent les loyers et ne vivent même pas sur la ville. Ne font aucun travaux et espèrent des renovation urbaine pour faire des plus valus.

            Concernant les élus, la rumeur persistante d’une adresse à Neully de P. BRAOUEZEC est toujours persistante depuis des années. Il a un pied à terre à Saint Denis…. mais y vit il vraiment???

            Et on attends toujours la déclaration de patrimoine de S.PEU…. On ne la verra jamais je pense.

            Les deux premiers types subissent la politique de la ville. Avec un taxation vraiment fortes de l’immobilier pour un services rendu très médiocre.

            1

            0
          • Azzedine dit :

            Bonsoir Olivier.
            Le contrat de ville signé par la ville avec plaine commune vous indiquera le décalage entre l’ile de France et Saint Denis.
            Et ce n’est que des moyenne. Pour ma part je pense que l’écart avec le reste de l’ile de France est encore plus élevé.
            Page 18 et 19
            http://www.plainecommune.fr/uploads/media/contrat_de_ville.pdf
            Il faut plus de propriétaire occupants. C’était cela mon propos.

            0

            0
  24. Mohamed E. dit :

    La campagne de diffamation du PS local continue. J’ai surpris ce matin à 7h des colleurs d’Hanotin en train de recouvrir les affiches d’En Marche sur les panneaux officiels des législatives de bandeaux d’insultes contre la candidate. Je les ai enlevé et j’ai aussi appelé la police. Les colleurs d’Hanotin ont pris la fuite.

    10

    0
  25. Maya dit :

    Je ne supporte pas voir Saint Denis se dégrader de jour en jour.
    Mon quartier devient invivable; la drogue, les cris, la saleté, les crachats, …..
    Les voisins se plaignent de ne plus pouvoir dormir la nuit à force de guetter.
    Mercredi dernier vers 17h, à part tout le trafic qui prend possession naturellement de notre rue piétonne, j’ai croisé une bande d’individus avec des barres en fer en train de poursuivre quelqu’un qui rentrait dans un commerce; les gens regardaient d’un air plus intéressé que gêné.
    Que pouvons-nous faire pour que Saint Denis redevienne une ville agréable à vivre?
    Comme je suis triste et déçue!!!

    10

    0
  26. Suger dit :

    En tout cas, les faits sont têtus et la bulle médiatique se dégonfle peu à peu comme le montre le dernier article du « Parisien » sur ce sujet :
    http://www.leparisien.fr/villetaneuse-93430/legislatives-la-candidate-en-marche-se-maintient-a-saint-denis-02-06-2017-7011492.php

    Mais l’opération de déstabilisation menée, avec l’aide de « Médiapart », par les adversaires de la candidate d’En Marche pose un réel problème sur la responsabilité des médias, même ceux qui peuvent apparaître comme les plus sérieux. La recherche du « buzz » à tout prix par les organes de presse et la manipulation des réseaux sociaux sont devenus une arme visant à détruire des adversaires politiques au mépris des faits. Malheur à vous si vous êtes un simple citoyen ou une simple citoyenne sans relais influents dans les médias, sans « cellule de communicants de crise », sans équipe d’avocats à votre service !
    Où peut se situer le débat démocratique avec de telles pratiques ? Que peut-on penser des politiciens qui les utilisent ? Les élections à venir permettront aux électeurs de juger de ces comportements et de faire le choix de leurs représentants en conscience.

    8

    0
    • Nouchma dit :

      Vous avez tout à fait raison. j’avais moi-même dit ici que j’avais un a priori favorable pour la personne de Véronique Avril et j’avoue que l’article de Mediapart m’a déstabilisée un certain temps, jusqu’à ce que soient publiées dans la presse et sur ce blog des informations rassurantes sur la « marchande de sommeil » qu’elle serait. Je crois volontiers à sa naïveté en tant que novice dans la ville où elle s’est installée. J’ai moi-même cru à ce que agence, propriétaires et syndic me racontaient quand j’ai acheté il y a cinq ans et déménagé à Saint-Denis. Nul n’est à l’abri des très gros problèmes des petites et pauvres copropriétés en centre ville. Un immeuble n’est pas déclaré en péril imminent par hasard, c’est le fruit d’une longue histoire de propriétaires qui ne peuvent payer des travaux, travaux qui prennent de l’ampleur avec le temps et les années, ne l’oublions pas…
      Et oui Suger vous avez raison de soulever le problème de la recherche du buzz, je crois pour ma part n’avoir encore jamais assisté à un tel acharnement pour rechercher la petite bête qui pourrait devenir un monstre chez tous les candidats aux législatives (avec quand même une préférence à la rechercher chez les LREM) !
      Un article du Parisien nous informe aujourd’hui sur l’ouverture d’une enquête pour la petite bête loyers perçus par Véronique Avril :
      http://www.leparisien.fr/saint-denis-93200/saint-denis-enquete-ouverte-apres-les-revelations-sur-l-appartement-de-la-candidate-en-marche-04-06-2017-7015872.php
      Alors réféchissons bien : 650 euros divisé par deux (elle et son frère), ça fait 325 euros chacun, perçus pendant deux ans maximum – soit 7800 euros chacun pour les 2 ans – le montant des travaux n’est pas amorti, les loyers sont taxés. On est loin de l’enrichissement personnel.

      5

      0
  27. Lounes dit :

    Surtout le 11 et 18 juin, votez pour un député qui vous ressemble et à plein temps ! Votez Rachid Lounes, candidat écologiste sur la première circonscription de Seine Saint Denis ! Ni Abstention ! Ni vote blanc !

    0

    2
    • Olivier dit :

      Petit problème : cette rubrique est consacrée à la 2ème circonscription de Saint-Denis !… Vous vous trompez d’endroit pour faire votre pub électorale.
      Cela me fait penser à ce qu’un voisin m’a raconté hier. Il passait devant le Collège de Geyter et a découvert sur les panneaux électoraux officiels les affiches de M. Coquerel, candidat FI sur la 1ère circonscription, que son adversaire communiste M. Durand qualifie de « parachuté ». Apparemment ses colleurs d’affiche le sont aussi et n’ont pas l’air de bien connaître Saint-Denis et les limites de la 1ère circonscription pour aller si loin au nord pour y coller ses affiches…

      6

      0
  28. Nadia dit :

    @Nouchma
    C’est vrai que l’appellation « marchande de sommeil »est très largement exagérée pour qualifier Mme Avril.
    Je ne sais pas si c’est de la naïveté, de la précipitation ou de la négligence de sa part. Mais j’ai quand même du mal à comprendre comment on peut décider d’investir dans un immeuble touché par un arrêté de péril imminent. Ça me dépasse complètement et ça ne me viendrait pas à l’idée une seule seconde. Elle a quand même dû éplucher les PV d’AG de copro, avant d’acheter, quand même. C’est lunaire pour moi d’investir dans une copro pas « saine ».

    2

    0
    • ddavid dit :

      Bonjour
      Il faudrait connaitre le contenu de cet ou ces arrétés! J’ai moi mème été co-propriétaire occupant dans un immeuble frappé par un arrété de péril avec évacuation, qui ne concernait qu’un petit local commercial dont le plancher menaçait de s’effondrer. (l’arrété ne concernait pas le local en dessous dudit plancher, c’est dire le sérieux!). Ca ne m’avait pas empéché d’acheter et de revendre dix ans plus tard.
      C’était le meme genre de copro avec un marchand de sommeil majoritaire. Or les travaux étaient bloqués non par lui mais par certains copropriétaires bobos qui avaient très largement les moyens de payer! Une assemblée de copropriétaires est un excellent moyen de perdre toute foi en l’humanité!
      Cet acharnement sur le cas de Mme Avril me donne bien envie de voter pour elle!

      3

      0
  29. Olivier dit :

    L’affichage sauvage et la dégradation des panneaux électoraux atteignent des sommets ! Cela devient n’importe quoi… Les colleurs de Mathieu Hanotin recouvrent les affiches officielles de la candidate d’En Marche avec des bandeaux diffamatoires, les colleurs de Stéphane Peu recouvrent eux les affiches d’Hanotin avec un bilan négatif des activités du député sortant. On est en pleine illégalité et avec des constats d’huissier cela pourrait entraîner l’annulation du scrutin à Saint-Denis…
    L’affichage sauvage hors des panneaux électoraux, lui aussi interdit bien que trop souvent toléré, est devenu fou sur la ville. Des placards entiers d’affiches de Peu recouvrent ceux d’Hanotin qui recouvrent eux-mêmes les rares affiches des autres candidats, et sur les réseaux sociaux des militants sont très fiers d’annoncer qu’ils « tiennent les murs » … comme si la force primait sur le droit et la propagande sur la démocratie ! Triste campagne à Saint-Denis !
    Un exemple de la folie de l’affichage sauvage (photo prise un un riverain le 4-5 juin):

    13

    0
  30. Marie dit :

    Les militants de Mathieu Hanotin couvrent de tracts anonymes et calomnieux des affiches de la candidate La République En Marche de la 2ème circonscription, sur les panneaux officiels de la campagne. Ils doivent sacrément baliser à l’idée de ne pas être au second tour : imaginez Hanotin obligé d’appeler à voter pour Peu au 2eme tour !

    5

    0
  31. Lecteur du "JSD" dit :

    L’article du JSD du 5 juin sur la campagne de Véronique Avril la candidate d’En Marche :
    http://www.lejsd.com/content/l%E2%80%99effet-macron-%C3%A0-l%E2%80%99%C3%A9preuve-de-mediapart
    Et aussi deux autres articles à la Une sur le meeting de Stéphane Peu, le candidat PC-FI,et sur celui de Mathieu Hanotin, le deputé sortant et candidat PS.

    6

    0
  32. Suger dit :

    L’argent coule à flot pour les dépenses de campagne de certains candidats. Ainsi la dernière trouvaille du candidat PS, le député sortant Mathieu Hanotin, est de faire du « phoning », du contact téléphonique d’électeurs, et d’après les témoignages l’argumentaire porte moins sur le programme du PS (mais lequel ?…) que sur des attaques encore et toujours contre la candidate d’En Marche. Il est vrai que les résultats des derniers sondages nationaux (et peut-être un sondage local ?) créent une panique certaine chez les sortants socialistes et imposent de ne pas faire dans la finesse…
    Quant au candidat PCF-FI, Stéphane Peu, il a lancé une campagne de « mailing » avec des envois de tracts ciblés selon les catégories d’électeurs. Ainsi les plus de 65 ans ont reçu sous enveloppe fermée et timbrée un appel à voter Peu pour défendre leur retraite. Ces seniors ont été un peu surpris de retrouver l’exacte déclinaison de leurs prénoms et noms des listes électorales sur les enveloppes qu’ils ont reçues. Mais tout ceci serait parfaitement légal, a-t-on dit à ceux qui s’en inquiétaient.
    « Phoning », « mailing » on est en pleine campagne à l’américaine, Ajoutez les pages FB et les tweets, on pourrait dire qu’on est en pleine « Trumperie ». En tout cas, la commission officielle de contrôle des comptes de campagne va avoir beaucoup de travail avec toutes ces dépenses, en espérant pour les candidats qu’aucun d’entre eux n’oubliera malencontreusement d’indiquer ces dépenses dans leurs comptes de campagne…

    6

    0
  33. MR dit :

    Une campagne économe et respectueuse de l’environnement
    Mais la transparence ne se promet pas, elle se démontre. Vous trouverez donc ci-dessous le compte rendu des dépenses et recette de la campagne législative des écologistes pour la deuxième circonscription de Seine-Saint-Denis.
    Comme vous pouvez le constater, l’écologie c’est toujours l’économie des ressources et la sobriété. Les chiffres ci-dessous en sont la preuve. En dehors des affiches officielles, bulletins de votes et professions de foi (comme le veut la loi), la campagne locale des écologistes dionysiens et pierrefittois aura coûté moins de 2000€.

    Plus de détails ci-dessous, dépenses et recettes :

    https://laurentservieres2017.wordpress.com/2017/06/06/transparence-du-budget-de-campagne/

    Nous publierons les comptes définitifs mi-juillet.

    Laurent Servières, le candidat. Vanina Noël, la suppléante.

    3

    0
    • Mourad dit :

      … Avec je suppose beaucoup d’heures de bénévolat …

      Du vrai militantisme responsable. Philippe CARO et Laurent SERVIERES sont les deux seuls candidats à avoir mis un peu (sans jeu de mots) de hauteur intellectuelle dans cette 2ème circo du 93.

      2

      0
  34. Lounes dit :

    Je souhaite vivement des députés écologistes à l’Assemblée nationale. Chercher tous les abstentionnistes, ceux qui sont déçus et blasés par les politiques actuels et qui sont persuadés que si on se mobilise tous ensemble on peut faire changer les choses. Le rapport de force se fera si tout le monde se déplace en masse le 11 juin 2017 car tout seul on n’y arrivera pas donc tous ensemble écrivons une page de notre histoire.

    1

    0
  35. Theo dit :

    Pardon de polluer ce fil par une actualité moins politique (quoique…) , je ne sais pas comment proposer ce sujet ailleurs. le Monde publie aujourd’hui une enquête sur une cité du centre ville : http://abonnes.lemonde.fr/societe/article/2017/06/07/les-nouvelles-combines-des-dealers-minent-la-vie-des-riverains_5139763_3224.html

    1

    0
  36. Azzedine dit :

    Bonjour à tous.
    Avez vous reçu le « bouquin » de 22 pages de S. PEU hier avec un appel à la procuration.
    22 pages avec tout et n’importe quoi dedans. Il promets tout sauf que la majorité n’est pas pour JL MELENCHON, il ne pourra rien appliquer. Donc je reprends la phrase de J. CHIRAC, les promesses n’engagent que ceux qui y croient.

    Les promesses non tenues sont choses courantes mais ce qui me choque le plus, c’est la volonté d’aller chercher les électeurs limite chez eux pour faire des procurations. Et l’équipe de S. PEU trouvera des personnes sur Saint Denis pour aller voter. Cf à la fin de ces 22 pages…

    Le droit de vote n’est pas un devoir. Si aucune offre ne convient, personne n’est obligé d’aller voter. Chacun est libre ne prendre ou pas ce droit.

    Je crois que l’équipe de S. PEU a vraiment peur pour allez chercher des voix.

    PS: La campagne de S. PEU a coûté cher…. Entre l’atelier, les tracts, ce bouquin de 22 pages en couleur. Aucun autre candidat n’a dépensé autant d’argent. Et pendant qu’il faisait campagne, il était pas à bureau à bosser ses dossiers de ces 14 casquettes…
    Comment avertir une autorité sur les doutes des comptes de campagne ??

    3

    0
    • reveplus dit :

      Pas de bouquin encore par contre ma fille a recu un courrier a destination de la jeunesse pourtant jamais elle n a été a aucun meeting …de mr peu surement ont ils utilisé la liste électorale

      0

      0
  37. HABITANTE dit :

    Je confirme ! mes enfants ont reçu aujourd’hui un mailing au courrier de la GAUCHE DEBOUT ET INSOUMISE provenant des listes électorales (tous les prénoms ) !
    Et quand on écrit au maire pas de réponse ! Il faudra effectivement éplucher les comptes de campagne, j’espère que les frais de poste ne sont pas à la charge des contribuables !

    6

    0
  38. Nouchma dit :

    J’ai reçu moi aussi l’appel de M. Peu sous enveloppe timbrée, ce qui veut dire qu’il est adressé non pas seulement aux plus de 65 ans mais aussi aux plus de 60 ans ! la campagne de S. Peu coûte décidément très cher ! « Exigeons » dit-il, traduction : ya’ka ou claquons des doigts.

    @Nadia, je comprends, je voulais seulement souligner qu’on peut aussi se faire avoir par bon nombre d’acteurs de l’immobilier dont la mairie elle-même puisque l’immeuble a été déclaré en péril imminent en 2008 et qu’il a été évacué en 2017, soit 9 ans après ! Il me semble que S. Peu ne s’est pas exprimé sur le sujet, lui qui examine tous les dossiers de vente immobilière, il ne doit pas se sentir très à l’aise…

    5

    0
  39. Olivier dit :

    Benoît Hamon, l’ancien candidat du Parti socialiste à la présidentielle, arrivé cinquième avec 6,3% des voix, est allé soutenir Cécile Duflot, l’ancienne ministre, soutenue par le PS et EELV, qui tente de sauver son siège de députée à Paris.
    http://www.rfi.fr/france/20170602-legislatives-france-hamon-soutien-duflot-ps-eelv?ref=fb
    On se demande pourquoi il n’est pas venu soutenir Mathieu Hanotin, son ancien directeur de campagne à la présidentielle, investi par le PS, qui tente lui aussi de sauver son siège de député à Saint-Denis. C’est encore plus désespéré que pour Cécile Duflot ?…

    7

    0
    • Gabrielle dit :

      C’est tellement désespéré pour Mathieu Hanotin qu’il tente actuellement de se faire inviter dans les collèges de sa circonscription à l’occasion des inscriptions des futurs élèves de 6ème pour présenter aux familles le chèque réussite du conseil départemental. Soudain intérêt du candidat hamoniste pour les chèques réussite ou pêche aux voix des électeurs ?

      6

      0
  40. Bill dit :

    On peut aussi se poser la question sur les courriers du Maire en soutien à Mélenchon, Stéphane Peu et Frédéric Durand. Sur quels comptes ces A4 couleurs distribués dans toutes les boites aux lettres sont-ils imputés ???

    6

    0
  41. Suger dit :

    Médiapart ou Médiahanotin ? Le JSD vient de publier une Info établissant le lien entre le candidat PS Mathieu Hanotin, et l’article de Médiapart qui a cherché à détruire la candidature de Véronique Avril, investie par En Marche :
    http://www.lejsd.com/content/derni%C3%A8res-informations

    Extrait :
    « L’article de Mediapart consacré à la candidate de la République en marche qui « a agi en propriétaire voyou » comporte un certain nombre de témoignages. Michaël Hajdenberg cite ainsi à deux reprises celui de « Cristina Damian, à l’époque propriétaire occupante et présidente du conseil syndical ». Le journaliste ne précise pas –il l’ignorait certainement – que l’ancienne présidente du conseil syndical figurait aussi sur la liste conduite par Mathieu Hanotin aux élections municipales de 2014, comme habitante du centre-ville et commerçante. Nous même l’avions oublié, mais cette filiation politique mérite d’être précisée. »(http://www.lejsd.com/sites/lejsd.dev/files/Liste%20M.Hanotin.pdf)

    8

    0
  42. Grain de sel dit :

    Et le tract anonyme distribué avant-hier dans les boîtes à lettres reprenant des extraits d’articles et de photos sur « l’affaire AVRIL »… c’est pas beau ça ? Qui a les moyens financiers pour se livrer à une pareille et sale opération?
    Je ne suis pas une groupie de Macron , mais je trouve scandaleux le procédé tout comme celui utilisé par Stéphane Peu qui consiste à cibler une certaine typologie d’électeurs ( ce qui n’est pas interdit) :les jeunes, les vieux, les antillais… cela suppose un accès à une banque de données , le fichier électoral ?
    Tous les moyens sont-ils bons pour accéder au palais Bourbon? Quant au député sortant s’il a quelques accointances avec Médiapart…attention à l’effet boomerang ! Mais un autre tract retient aujourd’hui mon attention celui de Monsieur Mossaab Ouertatani candidat du parti des FM , c’est une autre histoire…Qui a lu son programme législatif de 99 propositions ?

    6

    0
    • Caroline dit :

      ce n’est pas Stéphane Peu mais Mathieu Hanotin. le tract anonyme

      0

      0
    • Suger dit :

      Et non, Caroline ! On peut en dire beaucoup sur le manière dont Mathieu Hanotin a tenté de salir la candidate d’En Marche, Véronique Avril. On en sait déjà un peu plus sur l’opération « Mediapart » et on en saura beaucoup plus sans doute dans les jours à venir sur les panneaux électoraux officiels recouverts par des bandeaux diffamatoires. Mais là, sur les tracts anonymes, il est presque certain que ce n’est pas Hanotin qui est à la manoeuvre.

      Mais qui alors ?… Ce n’est pas Stéphane Peu, en effet. Alors qui ? Un indice : aujourd’hui il a été constaté que les boites aux lettres à Pierrefitte ont reçu en même temps et distribués par les mêmes personnes ce tract anonyme diffamant la candidate d’En Marche et le tract en faveur d’une autre candidate !… Une candidate dont le parti est aussi à la dérive et qui pense que son parti ne survivra qu’avec le choix d’une « droite dure » dans une opposition systématique à Emmanuel Macron. A-t-on besoin de préciser de qui il s’agit ?

      Tant d’acharnement contre la candidate de Macron, Véronique Avril, reflète la peur qui, ici comme ailleurs, saisit les tenants des anciens partis, à droite comme à gauche, devant la fin de leurs espoirs de carrières politiciennes et de leurs petits calculs électoraux. A Saint-Denis nous pouvons voir qu’ils et elle sont prêts à tout et ne reculent devant aucune méthode écoeurante pour essayer de sauver les meubles…

      8

      0
  43. Macronista dit :

    Et aujourd’hui vous pouvez lire une courte bio de cette candidate de droite dans Le Monde, qui par hasard fais un lien dans l’article avec ce tract anonyme! Bizarre Non ???

    4

    0
  44. reveplus dit :

    Profession de foi recu hier
    15 profession de foi et 9 bulletin reçu comment les électeurs qui n ont pas encore fait leur choix ce n est pas équitable je trouve même si j ai déjà fait mon choix mais pour celles et ce qui seraient indécis
    Je ne connais pas les obligations dans ce qui,dois être dans les courrier recu mais c est pas très clair. Je trouve

    0

    0
  45. reveplus dit :

    Donc certains aurais dépose leur profession de foi et pas leur bulletin. J ai un doute jr ne trouve pas équitable que ce soit pour les candidats (es) ou les électeurs (trices)

    1

    0
  46. reveplus dit :

    Dans le courrier que j’ai recu et les membres de ma famille qui vote
    Il manque profession de foi : Abdel Hocini (sans étiquette), Alicia Level (sans étiquette), Nadir Nini (sans étiquette), Vesna Scekic (sans étiquette)
    Et bulletins de Catherine Billard (NPA), Kamal El Mahouti (100%), Dieunor Excellent (sans étiquette), Mathieu Hanotin (PS), Abdel Hocini (sans étiquette), Philippe Jullien (LO), Alicia Level (sans étiquette), Nadir Nini (sans étiquette), Mossaab Ouertatani (FM), Vesna Scekic (sans étiquette)

    2

    0
    • Suger dit :

      Dans une déclaration indignée, publiée aujourd’hui et signée par Martine Billard, « France Insoumise » proteste sur les incidents concernant la distribution du matériel électoral et met en cause « la privatisation » :
      « La mise sous pli et la distribution des professions de foi et bulletins de vote ont été privatisés. Résultat : dans de nombreuses circonscriptions le matériel officiel, qui avait pourtant été livré sans problème au prestataire privé chargé de la mise sous pli, n’est jamais arrivé au domicile des électeurs. Dans certaines circonscriptions il n’y a ni profession de foi ni bulletin, dans d’autre il manque l’un ou l’autre.Dans le passé cette mise sous pli était gérée par les préfectures. Elle a ensuite été privatisée » (…) « La France Insoumise élève la plus vigoureuse protestation contre ce déni démocratique, résultat de la politique de privatisation des services publics que ce gouvernement veut encore aggraver. »

      Petit problème : à Saint-Denis où apparemment il y a aussi quelques soucis, il ne s’agit nullement de « privatisation » puisque c’est la Ville qui se charge de la mise sous pli du matériel électoral !… France Insoumise se trompe donc de cible. Apparemment l’idéologie n’aime pas les vérités qui fâchent. D’ailleurs Stéphane Peu, candidat PCF – France Insoumise, est allé lui-même avec le maire Laurent Russier sur place. Et s’il y a un « déni démocratique », c’est que les autres candidats n’étaient pas invités…

      7

      0
    • Suger dit :

      « Avec Laurent Russier, Maire de Saint-Denis, je suis allé saluer, hier, les agents de la Ville mobilisés pour effectuer la mise sous pli du matériel électoral. » nous explique Stéphane Peu le 2 juin, 14:01 sur sa page FB https://www.facebook.com/peu.stephane?fref=ts

      6

      0
  47. Did dit :

    Sait-on vraiment qui est à l’origine du tract dénonçant Véronique Avril comme « marchand de sommeil » ? Je trouve ça d’autant plus indigne qu’il est anonyme, qu’au moins les accusateurs aient le courage de se montrer à visage découvert …
    Je ne connais pas Hayette Hamidi, son tract et sa profession de foi m’ont plutôt convaincu mais l’article du Monde m’apprends qu’elle est issue de la Manif pour Tous … Pourtant, sur son tract on pourrait croire qu’elle va soutenir le gouvernement Macron en parlant de « l’exigence de renouvellement et de transparence exprimée sans équivoque au second tour de l’élection présidentielle » !

    0

    0
  48. Nouchma dit :

    Désolant tout ça, on a atteint les égoûts de la petite politicaillerie qui croit encore que pour abattre son adversaire tous les coups sont permis. J’ai cru comprendre qu’un certain nombre d’électeurs mélenchonistes ne voteront pas S. Peu, dans quelle proportion ? on verra ça demain. Pour ma part, je n’ai aucune envie de lui donner ma voix, ni au député sortant ni à Sens commun. Et j’espère qu’on est beaucoup dans ce chemin car il s’agit de législatives qui auront forcément un impact sur l’avenir de notre ville et de ses élus.

    0

    0
  49. cording dit :

    J’ai la nette impression que le blog « Saint Denis ma ville » est devenu l’agent électoral de la candidate de La République En Marche. Elle fait l’apprentissage d’une vie publique locale sans pitié pour tous les dissidents mais elle est devenue la cible puisque son jeune parti a eu un homme habile qui a su conquérir la présidence par un coup d’essai et un coup de maître. Tout est bon pour dénigrer ses concurrents et rivaux, cependant au-delà des apparences ils ont tous beaucoup de points communs. Cherchez vous-mêmes ! Les fins connaisseurs de la vie publique tant locale que nationale trouveront facilement. Je n’en dirais pas plus n’ayant pas envie d’être censuré pour mon esprit politiquement incorrect, à tous égards et en raison de mon esprit très, voire trop, critique, trop libre à l’égard du nouveau président et de bien des gens bien en vue dans notre chère cité..

    0

    0
  50. VALMY dit :

    Le tract de 4 pages de M. PEU comporte au bas de la page 4 la mention  » Nou ka fé sa pa pou nou,  » etc…
    Pourquoi pas , aussi, quelques lignes en breton , en basque , en alsacien , en corse,etc ?
    Faut- il rappeler que l’article 2 de la Constitution française souligne que  » La langue de la République française est le français  » ?
    M. PEU , candidat à l’Assemblée nationale, l’ ignorerait-il ?

    -1

    0
  51. PACONTAN dit :

    M. PEU ( également maire-adjoint de Saint-Denis ) ne doit vraisemblablement pas trouver la ville de Saint-Denis assez sale , pour permettre ( ou inciter ? ) ses équipes à effectuer l’ affichage sauvage qu’il nous inflige .
    Accessoirement , avant de prétendre à un siège de député , M. PEU , également vice-président de Plaine Commune , aurait-il l’extrême bonté de se préoccuper ( enfin ! ) de faire procéder à la réfection de la chaussée de la rue Bonnevide dont l’état déjà lamentable depuis de nombreuses années , se dégrade de jour en jour ?
    Mais c’est vrai que ceci est tout à fait subalterne aux yeux de qui aspire à de plus amples responsabilités !!!!……

    2

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *