LeJSD – « Contre l’asphyxie programmée de nos collectivités »

Vous aimerez aussi...

13 réponses

  1. Marion dit :

    PB est lui nostalgique de la féodalité du Moyen-Age où les où les roitelets actuels, s’inspirant de ce modèle de domination, imposent à la population leur propre vision du monde, divisent pour régner, se servent de leur territoire comme d’un laboratoire personnel, se permettent d’expérimenter des théories fumeuses qu’ils qualifient de « scientifiques » et poussent à bout leurs sujets maintenus dans la dépendance et la quête.
    « C’est la certitude de l’explosion du foncier » FAUX et ARCHI-FAUX, puisque bien au contraire, ce sont les investisseurs sans foi ni loi, les marchands de sommeil sans scrupule attirés ici par l’idéologie des Sans, qui font grimper les prix de l’immobilier avec des rendements locatifs à 2 chiffres…. Ils demandent jusqu’à 450 €/mois par personne pour entasser au moins 8 à 12 personnes dans un taudis. Aucun problème pour eux pour surenchérir face à d’éventuels acquéreurs honnêtes. C’est donc bien cela qui a déjà fait exploser depuis plusieurs années le marché de l’immobilier à Saint-Denis.

    0

    0
  2. georges dit :

    « Hanotin nostalgique de l’ex-département de la Seine » ??
    Si ma mémoire est bonne, ce département a été supprimé à la fin des années 60. Il était né Hanotin ?
    C’est à la même époque (en 1968) qu’un grand homme politique disait « moi ou la chienlit ». Aujourd’hui, les hommes politiques, les petits, disent « moi ou le FN »…
    Autre chose, la campagne d’affichage pour les municipales a bien débuté. Et seule cette fois, la figure de Paillard est représentée sur ses affiches. C’est pas comme aux précédentes municipales où le candidat, le même Paillard, venait en deuxième plan derrière Braouezec. Y a de l’eau dans le gaz entre ces deux édiles ou Braouezec porte la poisse ?

    0

    0
  3. Azzedine dit :

    Bonjour à tous,

    J’avais déjà lu cette article sur le JSD et j’ai commenté sur le site.
    M. BRAOUZEC, à part nous proposer du béton et des RER, ne propose rien d’autres.
    Rien sur l’échec scolaire dans le 93, la pauvreté qui progresse, l’insécurité, l’absence de perspective.
    Non, on a la place, plein d’élément de langage tel que democratie participative.
    Alors la démocratie participative à 18h alors que personne n’est encore rentrer de son travail à cause de la saturation de la ligne 13 et du RER B et D….
    J’apprécie beaucoup de genre de démocratie.

    Les territoires de plaine commune sont saturés et on propose 4200 logements supplémentaires…
    On a déjà 40% de logement sociaux… On a largement dépassé le quota.
    D’autres villes doivent prendre en charge ces hlm qui manquent.

    @Marion
    Je suis d’accord avec vous, M. BRAOUZEC se prends pour un seigneur, on le voit dans volonté à tout prix de garder le pouvoir et d’imposer sa vision dans l’aval de ses « sujets ».

    Azzedine.

    Ps: Les éléctions municipales devraient avoir lieu plus souvent.
    J’ai jamais vu autant les agents de plaine commune nettoyer les rues… Je le vois pour les grandes artères, pour les petites rues, ca reste encire très sale.

    0

    0
  4. alain dit :

    Pour une fois PB a raison au moins sur un point. Le « monstre » qu’on nos propose sera ingérable. Il sait de quoi il parle puisque lui-même n’arrive pas à gérer Plaine Co qui est déjà un petit monstre. On en connait le résultat, villes sales, voiries dégradées, personnels administratifs en doublon et en « triplon », insécurité généralisé, peu d’emploi non qualifié pour les personnes concernées, paupérisation, démagogie et mépris concernant les « sans », politique du commerce désastreuse, même si tout cela est géré avec les collectivités locales.
    Donc Hanotin se plante, et c’est grave pour notre avenir, contradictoire avec ses véléités pour remporter les prochaines municipales, il faut tout de même lever le nez des dossiers regarder autour de soit écouter les gens et ne pas dire et faire n’importe quoi. Nous sommes concernés au premier chef.
    Décidément, ce garçon à bien les dents qui poussent mais elles poussent de travers, il n’est pas prêt de rayer le parquet. Il doit rencontrer un bon dentiste, je n’ai pas d’adresse à lui conseiller pour ce genre de problème. Qu’il se débrouille…

    0

    0
  5. mimile dit :

    Ben, j’ai pas réussi à aller jusqu’au bout !

    0

    0
  6. suger dit :

    Pour une fois alain se trompe totalement sur un point : Paris Métropole ne sera pas un « monstre ingérable » car il n’a pas vocation (contrairement à ce qu’a voulu Plaine Commune) à remplacer les communes dans la gestion de toutes les compétences municipales. Ce sera un outil de coordination et de solidarité financière entre les communes, notamment sur les questions d’urbanisme et de logement.
    Je ne crois pas que les communautés urbaines de Lyon, de Marseille et d’autres capitales régionales ou, pour prendre une dimension comparable, le « Grand Londres » soient ingérables. Elles sont peut-être mal gérées par les majorités qui les gouvernent, mais elles sont la réponse à la dimension de ces métropoles.
    Il y a un siècle et demi, c’était la création des 20 arrondissements parisiens grâce à la fusion de l’ancien Paris avec des communes périphériques (Belleville, Grenelle, Vaugirard et La Villette) et divers quartiers, tel La Chapelle-Saint-Denis, de communes avoisinantes. Aujourd’hui, Paris Métropole correspondra à l’échelle des problèmes de la région capitale et de tous ses habitants.

    0

    0
  7. BB dit :

    Faudrait m’expliquer en quoi une métropole unique de Paris serait ingérable là où des villes comme Londres, Berlin, New York ou encore Tokyo arrivent à fonctionner avec des populations (hors Berlin) et une superficie bien supérieures à ce que prévoit les textes pour le Grand Paris.
    Et ce depuis des décennies.

    Mais bon, on est sans doute plus malins que les autres, on sait à l’avance pourquoi ça ne marchera pas.

    Ce serait drôle d’aller leur expliquer.

    0

    0
  8. julie dit :

    J’ai vécu le département de la Seine, certes les temps ont changés mais il n’y avait rien d’ingérable, ce n’est que par souci politicien, des députés supplémentaires etc…
    Les communautés urbaines n’est jamais qu’un empilement de plus.

    0

    0
  9. BB dit :

    Les départements de petite couronne n’ont été créé que par calcul politicien : On renforçait les fiefs gaullistes en créant les Haut-De-Seine (c’est le début du quartier de la défense) et on affaiblissait la banlieue rouge en l’émiettant (création des départements du Val-De-Marne et de Seine-Saint-Denis) et en y incorporant des zones rurales (moins portées vers le vote communiste).

    C’est l’époque des grandes constructions financées par le « Grand Frère » de l’Est (exemple : la patinoire de Saint-Ouen).

    Tout une époque.

    0

    0
  10. Lucien dit :

    Tous,

    Qu’espérez-vous d’un autre parti politique. Je n’ai rien contre le changement d’autant que la ville n’a jamais été dans cet état. Nous pouvons constater qu’en matière de politique nationale la situation des français ne s’améliore pas les impôts de toutes natures non plus. Nos élus ont pour responsabilité de rééquilibrer les déficits budgétaires des départements. Le nôtre ne peut plus assurer un service public de qualité.
    Que cette bagarre au détriment des habitants cesse. Je n’ai jamais vu un tel état d’esprit de mépris.

    La ville n’est pas à brader ou alors il faut faire avec les habitants avant pendant et après.

    5 ans dans une vis c’est pas grand chose il faudra se le rappeler.

    0

    0
  11. Yam dit :

    @Lucien
    « Qu’espérez-vous d’un autre parti politique » alors là je ne comprends pas, vous voulez dire qu’il faut garder l’équipe en place ? J’allucine vous reconnaissez vous même que la ville n’a jamais été dans un tel état alors pourquoi désespérer d’un autre parti politique. Il faut absolument que l’équipe en place parte, les affiches de DP font croire aux dyonisiens que les choses vont changer s’il est réélu, mais bon sang pourquoi ne pas avoir fait ce changement pendant sa mandature ?

    0

    0
  12. Lucien dit :

    @Yan,

    Je veux dire que je demande qu’à voir et vous avez raison de dire que les choses n’ont pas bougé pendant cette mandature.
    Je n’accuse et ne tend la perche pour autant. C’est mon choix.
    Maintenant s’il faut jouer la carte d’une couleur politique je veux bien m’y prêter celle de l’état retient aussi toute mon attention pense que je ne suis pas la seule.
    Mais vous voulez peut-être que les habitants suivent sans faire de constat ? Je pensais que le changement c’était ça aussi ? Le problème dans cette ville c’est l’absence de parole ou le sentiment de vouloir faire uniquement avec les gens.
    Alors oui je demande qu’à voir 5 ans dans une vie ce n’est pas grand chose. Nous sommes témoins.
    Nous aspirons tous à la même chose vivre tranquillement sereinement sans avoir à douter de l’avenir celui de nos enfants.
    Malheureusement nous sommes loin du compte. Si vous proposez mieux de ce qui a été proposé auparavant alors je les électeurs seront attentifs. Si l’influence est néfaste d’un côté elle l’est de l’autre. Encore une fois aucun parti n’a retenu mon attention ou alors il faudra mettre le paquet.

    0

    0
  13. Gabriella dit :

    Avons nous vraiment le choix de ne pas aller vers le changement qui nous paraitra le plus positif pour notre ville de Saint-Denis ? avons nous vraiment le choix ? notre ville se dégrade de jour en jour, nous sommes partagés sur le fait qu’il n’y va seulement de la mauvaise gestion de la ville mais nous avons des exemples de villes comme Marseille où la violence, le taux de chômage, le monde du deal ( autopsie de Marseille, dossier de l’Express de cette semaine) ont crées des situations extrêmes…

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *