LeJSD – « La solidarité est pour tout le monde à Saint-Denis »

Vous aimerez aussi...

43 réponses

  1. Thierryb dit :

    Je viens de lire ça et, franchement, je suis admiratif : quelle qualité dans le discours, quel réalisme quant à la situation concrète..! On reste sans voix devant une telle prise en compte de la situation !
    🙁
    Je vous plains. C’est se f… du monde à un point !

    0

    0
  2. Stéphanie dit :

    Extraordinaire ! Quelle piètre image de la politique … Allez-y Mr Paillard, glorifiez-vous, vous et votre « équipe » et surtout, surtout, … n’enlevez pas vos oeillères …

    0

    0
  3. Horta dit :

    La solidarité pour tout le monde à Saint-Denis ? Oui si vous êtes miséreux, rom, sans papier, etc. … par contre si par malheur vous arrivez à travailler avec votre épouse et avoir à 2 un revenu qui vous permet de vivre correctement mais sans aucun luxe, vous ne bénéficiez d’aucun appui pas même une place en crèche ne serait-ce qu’à un tarif non subventionné. Vous êtes obligé de supporter les incivilités, la délinquance, la saleté, … Par contre au niveaux des impôts locaux et fonciers là on ne vous rate pas … taux d’imposition parmi le plus élevés de la région parisienne !

    0

    0
  4. PaulEluard dit :

    Et toujours pas un mot sur la mise en place de la ZSP…

    Je veux bien lui reconnaitre que dernièrement (deux mois maxi) je vois plus de contraventions et d’enlèvements par la fourrière mais est-ce une véritable prise de conscience du problème ou bien une manœuvre purement électoraliste ? La politique sociale dans le logement est également importante (et malheureusement nécessaire par les temps qui courent) mais est-ce que 45% ce n’est pas déjà suffisant ? Il faut bien sûr rénover voir renouveler le parc de logements sociaux mais en vouloir toujours plus est-ce la bonne solution ? Il me semble que ça ferait peser le coût de cette politique sur une part de plus en plus petite de la population ce qui ne me semble pas viable à terme…

    0

    0
  5. Pitch dit :

    La 3eme question du JSD est quand même culte…
    « Quand on liste ce qui va se produire en 2013, on se dit que le maire de Saint-Denis doit être à l’abri de la critique »

    Touchez ma bosse, Monseigneur…

    C’est une interview ou un tract ?

    0

    0
  6. dominique sanchez dit :

    @pitch Voici exactement la question posée: Le JSD : Quand on liste ce qui va se produire en 2013, on se dit que le maire de Saint-Denis doit être à l’abri de la critique. Pourtant, l’un comme l’autre on sait que ce n’est pas le cas. Pour quelles raisons ?
    Il n’est pas très honnête de tronquer ainsi les choses…

    0

    0
  7. Nat dit :

    La question de savoir si le JSD est ou pas le « journal » de com de la mairie est réglée depuis fort longtemps… sujet suivant !
    @Horta : même analyse que vous sur la notion de « solidarité » à St-Denis : fait pas bon avoir un boulot et vouloir vivre normalement, tout simplement normalement.

    0

    0
  8. LOLO dit :

    Je l’ai déjà dit en réunion de quartier, je veux bien faire la formation d’ASVP en cours du soir et ensuite mettre des PV de stationnement de manière complètement bénévole.
    Si la Seine Saint-Denis avait les mêmes règles que Rotterdam, nous aurions certainement les rues les plus propres de France…
    http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2

    0

    0
  9. Momo dit :

    c’est super bien écrit, je croyais qu’il commencait sa campagne.
    Toutes les réunions , est ce avec notre argent.
    Une page entière dans le JSD, et un encart pour le député Hanotin.
    ca y est, on voit déjà la différence et ce n’est qu’un début.
    J’ai eu le malheur d’avoir voté pour lui aux 2° tour, mais je ne ferais plus la même erreur, car nous avons vu l’état de notre ville.

    0

    0
  10. pitch dit :

    je mettais juste le doigt sur une logique trop souvent négligée dans notre ville : on doit juger et être critique par rapport aux démarches engagées et surtout par rapport aux résultats obtenus…
    Et donc, je ne comprends pas en quoi le simple fait de voir une liste d’intentions pour 2013 pourrait mettre à l’abri de la critique. Un simple regard dans le rétroviseur suffit d’ailleurs souvent à mesurer le décalage entre ce qui est prévu, espéré (rêvé ?) et ce qui est obtenu.

    0

    0
  11. reno dit :

    Alors Monsieur Sanchez, étreint par un sursaut d’orgueil ?…
    Il est vrai que le JSD jouant dans la catégorie « infotainment » à tendance sédative, les rares éléments contradictoires que vous avez pu saupoudrer dans ce petit morceau de propagande électorale méritent d’être mis en exergue !

    Mais si d’aventure vous souhaitiez aller plus loin dans la contradiction (non évidemment envers des lecteurs qui peut-être expriment ici leur lassitude mais dans la perspective d’un vrai travail journalistique) je me permets modestement de glisser quelques suggestions de « sujets » à votre sagacité :

    – les « évènements » de cette liste disparate sont-ils tous à mettre à l’actif de l’action municipale et/ou sont-il « tenables » ou s’agit-il aussi d’annonces tous azimuts lancées au « bon peuple » pour l’impressionner ?
    – reprendre (enfin !) Mr Paillard sur l’état sanitaire déplorable des rues : elles sont à Saint-Denis dans un état désastreux et les seules actions qui pourraient y remédier ne sont pas réalisées ; mais oserez-vous publier des images qui montrent une rue après 6 jours sans passage des services ? oserez-vous dire qu’il faut un élu compétent à plein temps pour ce sujet ? Publierez-vous des propositions pour essayer de remédier à cette situation lamentable et indigne ?
    – parler de l’accueil de toutes les populations, évidemment, qui ne le souhaite pas, mais comment, avec quels moyens, quelles « règles » et perspectives réelles pour ces personnes déjà fragilisées ?
    – un article sur les ZSP, évoquant la réunion de lancement du dispositif, et si vous en avez connaissance, de son contenu. Une personne de l’association Sans Crier Gare ayant participé à cette réunion, vous disposez déjà d’une source… un peu d’investigation auprès des autres participants devrait vous permettre de recouper les infos.
    – un bon gros dossier contradictoire sur l’habitat insalubre et en péril à Saint-Denis, ça aurait de la gueule avouez… mettant aussi en perspective certains pouvoir du maire sans doute insuffisamment déployés … chiche ?

    bien cordialement (et bon courage…)

    0

    0
  12. Sam dit :

    Je me tiens naturellement à la disposition du JSD pour alimenter un article au sujet de la première cellule ZSP, à moins que ça ne soit « plus d’actualité »…

    0

    0
  13. citoyen93 dit :

    Vous espériez quoi ?
    Que la mairie fasse son auto critique en expliquant dans le détail sa totale responsabilité dans le naufrage de cette ville.
    Regardez le montant de votre taxe foncière et vous allez commencer à comprendre.
    C’est bien simple, j’ai déménagé de Saint Denis l’an dernier pour une surface équivalente dans un autre département francilien et j’ai diminué ma taxe foncière de 40 %.
    Cherchez l’erreur.
    Je ne vais pas tresser des lauriers à la municipalité où je réside actuellement, le propos n’est pas là.
    Le peu de contribuables sur Saint Denis, se font littéralement essorés par une fiscalité démentielle pour un service rendu à la population d’une extrême médiocrité.
    Je n’ai pas eu la patience d’attendre et j’ai préféré ma petite famille et moi déménager, fatigué, lassé d’entendre les mêmes conneries sur la solidarité.
    Je fais parti de ceux qui ont eu la chance de bouger mais je me mets à la place de ceux qui se sentent coincés et là je pense que je la jouerai moins cool.
    Mais je peux vous dire une chose je ne regrette absolument pas mon choix.
    Toutefois, je vous trouve courageux et combatifs et j’espère qu’une autre alternative sera possible aux prochaines municipales.

    0

    0
  14. TRAZ dit :

    Moi j’ai adoré :
     » Un quartier comme celui de la Gare affiche 80 000 passages par jour ! La rue de la République est traversée par 40 000 personnes quotidiennement ! La ville est « sur-utilisée » et il faut que l’on ajuste les réponses pour relever le défi de la propreté. »

    Merci pour ces précisions…..des personnes qui convergent dans une gare……une zone piétonne traversée par d’autres……..ahurissant tant de monde qui bouge ça file le tournis !!!!

    Dans d’autres villes la mairie se battrait pour valoriser ce potentiel et pour développer une vraie vie de quartier avec des commerces de qualité (oui je sais la beuh est la meilleure du coin, on vient de tout le grand paris pour notre crack, mais moi je pensais à autre chose ! naïvement ? )

    La ville est « sur-utilisée » Franchement je vois pas ?…….si ça veut dire que c’est le bordel ah là oui je suis d’accord !!

    Relever le défi de la propreté…….re-barre de rire (j’en ai pleuré) ……juste comme ça …..pour « relever le défi de la propreté » , il y a une solution , UNE SEULE (roulement de tambour…..suspens….) IL FAUT S’EN OCCUPER !!!

    Magie des élections ….avant les présidentielles on a vu fleurir des poteaux avec des cerceaux et des sacs poubelles verts de PLAINE COMMUNE tous les deux cent mètres, ce n’était pas Byzance mais au moins les sacs étaient pleins (preuve que même si il reste des inconditionnels du jeter à terre cela fonctionne), et maintenant certains ont purement disparus quand d’autres restent orphelins.

    C’était chouette les élections ça ressemblait à une visite de quartier du maire, où tout était nettoyé quelques temps avant……

    0

    0
  15. habitant dit :

    Juste pour dire @ pitch que c’est pas honnête de tronquer les phrases cultes et qui plus est du JSD! 😉

    « Quand on liste ce qui va se produire en 2013, on se dit que le maire de Saint-Denis doit être à l’abri de la critique. Pourtant, l’un comme l’autre on sait que ce n’est pas le cas. Pour quelles raisons ? »

    Kiffance de la réponse euh… de la question ou plutôt de la réponse dans la question posée à l’envers si ce n’est l’inverse !

    0

    0
  16. sam dit :

    Ce qui est super à St Denis, c’est le bordel partout mais on a le sens de la fête…c’est souvent la fête et ce samedi c’est la fête de St Denis.

    On devrait créer « la fête de la crasse », « la fête du crack » ou encore « la fête du slip » tout simplement 😉

    0

    0
  17. reno dit :

    Panem et Circenses…
    c’est exactement ça !

    0

    0
  18. Damdam dit :

    Un article interessant sur ce qui se passe a Montreuil (ville qui commence a devenir vivable depuis que les cocos comme ceux de Saint Denis ont été virer et pourtant eux n’ont pas la chance de voir toutes les grosses boites arriver et installer leur sieges sociaux)

    http://www.leparisien.fr/montreuil-

    0

    0
  19. lol dit :

    Heureusement qu’il a un bon nègre Didier Paillard pour rédiger ses réponses ! ça c’est de la com en collaboration avec le JSD !
    Mais nous ne sommes pas dupes, les seules personnes qui pourraient encore y croire sont les nouveaux dionnysiens ….et encore !
    Paillard en 2014 i?? même pas en rêve…!!!

    0

    0
  20. Lazare dit :

    Je n’ai pas eu la même lecture que @Damdam sur ce qui se passe à Montreuil; apparemment, question saleté cette ville n’a rien à envier à Saint Denis et j’ai même cru lire que c’était pire. A qui la faute, à son ancien maire communiste ? à Dominique Voynet qui en quand même maire depuis 2008………..alors ?

    0

    0
  21. magali dit :

    Il faut que nous soutenions M. Hannotain pour la Municipale en 2014. C’est la seule solution pour qu’on nous laisse le droit de vivre à Saint-Denis. On a déjà été chassés de Paris par la hausse de l’immobilier. On ne va pas se laisser maintenant exclure par la population trop pauvre qui pose trop de problèmes : crasse, incivilités, agressions… Son pouvoir d’achat est tellement nul que les commerces de qualité disparaissent. Sans compter que leurs enfants tirent le niveau de l’école publique vers le bas. Nous payons suffisamment d’impôts pour dire stop à la politique de ghetto des communistes. Avec M. Hannotain, nous pourrons changer la ville comme aux Lilas ou Pantin : la population y change très vite grâce aux socialistes. Pour moi, la solution est limpide pour 2014.

    0

    0
  22. Mat 77 dit :

    Si Montreuil est votre modèle, allons-y : la pression des prix du foncier est en train d’achever de virer les pauvres du centre ville. Un peu de nuance ferait du bien à ce blog : on critique les fêtes de la ville, mais il me semble que Sans Crier monte aussi des fêtes; la moindre petite critique de Hanotin est vite moquée et renvoyée dans le camp de la municipalité honnie; les taxes foncières de Saint Denis sont élevées, mais restent inférieures à la majorité des villes de provinces… Oui, vivement 2014, que sans crier gare clarifie sa position…

    0

    0
  23. Sam dit :

    @Mat 77

    Cela fait parti de notre projet café associatif de se réapproprier l’espace public à travers des actions conviviales dans des lieux en souffrance (trafics de drogues).

    Concernant la position de notre association en 2014, elle sera identique aux cantonales 2011 et aux législatives 2012. Libre à certains de continuer à spéculer.

    @Tous

    Pourquoi Mr Paillard s’est déclaré candidat plus d’un an avant les prochaines échéances électorales ? Que craint-il ?

    0

    0
  24. goldo dit :

    quand je lis certais commentaires,je les trouve quand même durs. Je suis tout a fait d’accord pour que cette ville s’élève par le haut et ne ramasse pas toute la misère du monde mais pour moi il n’est pas non plus question de virer tous les pauvres où les moins riches mais de faire de cette ville une mixité sociale.Je précise quand même qu’on ne choisit pas d’être pauvres,d’être malades ou handicapés. d’autre part a partir de quand est on pauvres car on est toujours le pauvre de quelqu’un et le riche de quelqu’un? Ce ne sont pas les pauvres qui sont en cause mais la gestion de la ville qui les accueuille sans pouvoir leur donner ce qu’ils ont besoin. Un toit,du travail. Ne mélangeons pas tout.

    0

    0
  25. Lazare dit :

    Oui @Goldo mais au jour d’aujourd’hui il n’y a plus ni toît ni travail. Le parc social ne suffit plus et à Saint Denis on est largement au dessus des 20 et même 25% nouvellement votés. Je signale quand même que tout cela est alimenté par nos impôts et trop d’impôt tue l’impôt et la solidarité. Pour le travail, sans qualifications pas beaucoup d’espoir d’en trouver et encore quant on voit la multiplication des plans sociaux on a de quoi douter des qualifications et de l’avenir. Est-ce que c’est la municipalité qui accueille les « pauvres » ou les « pauvres » qui s’installent à Saint Denis sachant qu’ils trouveront des immeubles à squatter ou des propriétaires voyoux qui les logeront dans des immeubles indignes ? La municipalité ne peut leur donner que ce qu’elle a c’est à dire rien.

    0

    0
  26. georges dit :

    @traz. A propos du non remplacement des sacs poubelles constaté aussi dans mon quartier : je tiens d’un agent de plaine commune: « qu’il ne sert à rien de les remplacer puisqu’ils sont tout de suite pleins » (sic). A quoi bon payer des impôts puisqu’ils ne servent à rien ? Putain 2 ans encore !!

    0

    0
  27. citoyen93 dit :

    Effectivement, je n’aime le discours ou il est question de stigmatiser les pauvres.
    C’est inadmissible et totalement injuste.La classe populaire souffre et est la première victime de la gestion calamiteuse de cette ville sur le plan économique et social.
    Stopper la ghettoïsation de cette ville me semble une évidence. Encourager la mixité sociale et œuvrer pour un mieux vivre est une priorité absolue.
    Le problème sur cette ville c’est que la municipalité piétine l’infime partie de population encore solvable sur le plan fiscal et continu d’enfoncer un peu plus chaque jours la classe populaire de cette ville.
    Les élus de cette ville conjuguent le mot Solidarité à toutes les sauces.
    On en est gavé jusqu’à la nausée.
    Cela n’a aucune signification sur ce territoire sauf pour les béni-oui-oui et cireurs de pompes de tout poil aux ordres de la majorité municipale.

    0

    0
  28. georges dit :

    @goldo. Il ne s’agit pas de chasser ou de stigmatiser les « pauvres ». Il s’agit de prendre conscience que la ville a déjà beaucoup (trop) donné et que les efforts doivent être régionalisés d’autant que l’équipe municipale ou extra municipale n’a pas les moyens de sa politique (finances et compétences). La déliquescence tant physique que morale a à saint-Denis, atteint un niveau tel qu’elle conduira à l’explosion. L’expérience prouve que ce n’est pas les « riches » qui seront perdants. Il faut en finir avec une équipe qui s’arcboute sur un dogmatisme aveugle, en finir avec quelques staliniens bornés dont le vocabulaire se limite à 3 mots « faschistes » et « sales bobos ».

    0

    0
  29. goldo dit :

    je suis tout a fait d’accord,la ville est a saturation par tant de misère mais ce que je veux moi c’est qu’on se fasse entendre auprès de ceux qui ont le pouvoir de faire changer les choses dans cette ville sans trop taper sur les gens qui subissent cette misère. Effectivement c’est St Denis qui attire les pauvres qui viennent s’installer partout où ils peuvents,vendre tout ce qu’ils peuvent sans autorisation. D’ailleurs a ce sujet ce matin,les habitants de charles michels se sont installés en vendeurs a la sauvette rue du Port. On aurait aimé voir la police mais elle n’est pas passée. On recommencera et je les ai vendues mes crêpes. Goldo

    0

    0
  30. TRAZ dit :

    @georges : « ils sont tout de suite pleins » Carrément d’accord, c’est qu’il y a vraiment de l’espoir et que les habitants de saint denis ne sont pas si dégueulasses que cela………

    Hier j’ai vu plein de sacs poubelles dans le quartier de la gare à moitié plein à 08h00 du matin, j’ai halluciné c’était presque propre par terre…..alors pouvoir du blog? ou il y a réellement des employés chez Plaine Commune ? Apparemment c’est la deuxième solution, un voisin m’a dit qu’il en avait vu (véridique) moi à part ceux des camions poubelles je ne sais pas à quoi ils ressemblent…..

    Allez M Propre, mettez nous des sacs poubelles s’il vous plait et vous avez carte blanche pour faire votre tournée (ligne blanche, feux rouges, sens interdits) impunité totale votée par moi même

    0

    0
  31. Sam dit :

    @goldo

    mince j’ai les « crêpescho » 😉

    0

    0
  32. Marion dit :

    Suite à plusieurs témoignages anciens ou plus récents, je pense que ce sont, en réalité, les gens bien élevés qui veulent à leur tour éduqués correctement leurs enfants qui sont chassés de Saint Denis à cause des désordres et incivilités en tous genres.
    J’ai reçu cette semaine une dame, ayant fondé son cabinet comptable, habitant et travaillant dans une petite commune au nord du val d’oise. Née à Saint Denis, élevée dans une cité (celle proche de la rue Paul Eluard le long de la voie ferrée), issue de l’immigration maghrébine, ainsi-que son époux, le couple a fui la ville en 2000 pour ne pas avoir à envoyer ses enfants à l’école ici au-delà de la maternelle. Outre une gestion communale qualifiée de laxiste et désatreuse, elle a aussi pointé du doigt le manque d’éducation d’une grande partie de la population. Je pense que c’est surtout cette question de l’éducation qui est pesante ici pour tout le monde, et qui n’est absoluement pas considérée comme essentielle par la municipalité actuelle. Pour la fin de l’histoire, elle ne regrette pas son départ, ne reviendrait pas à Saint-Denis, et déconseille à quiquonque de s’installer ici avec des enfants. Témoignage édifiant et qui fait mal à entendre ….Mais comment blâmer ceux qui désertent parce-que les règles de vie élémentaires sont bafouées, y compris par les élus ? Lorque je lui ai annoncé que l’on avait récupéré plusieurs camps roms, dont l’un installé à grand frais par la Mairie, elle a soupiré ! L’enjeu est donc bien l’éducation ! Le maire se retranche derrière la sacro-sainte solidarité, mais quand on nivelle tout et tout le monde par le plus bas possible, les habitants éduqués et méritants qui pourraient justement servir d’aiguillon auxs autres décampent ! On tourne à vide dans cette ville !!! Vide sidéral !! Le vide ne conduit jamais à la solidarité : prétexte fallacieux pour une piètre communication ! Mais ils nous prennent vraiment pour des lobotomisés !!! Le néant est donc bien la seule ambition et le programme socia de Mr Paillard.

    0

    0
  33. Lazare dit :

    Ouye-ouye-ouye……..! que c’est noir tout ça ! rien à sauver, tout à jeter aux poubelles ! Alors pêle-mêle : on n’a pas de crottes plein les trottoirs comme à Paris, les mêmes nuisances peut-être mais pas plus, les voitures sur les trottoirs, les motos aussi, les bycyclettes accrochées partout, les prix des restaurants mêmes pas bons, les faux sushis, les fausses crêpes bretonnes, les magasins de fringues qui envahissent tous les quartiers, les incivilités de toutes sortes (oui comme à Saint Denis), les gens qui font la gueule………, le prix des apparts………. C’est vrai, Saint Denis, ce n’est pas toujours bien mais ce n’est pas toujours aussi mal. C’est vrai qu’on enrage de voir que ça n’avance pas plus vite mais je ne crois pas qu’il faille jeter aussi facilement le bébé avec l’eau de la baignoire.
    PS : je n’ai pas fait de comparaison avec la province, ça c’est vrai aussi.

    0

    0
  34. refuznik dit :

    Pour avoir vécu la même expérience, tout à fait d’accord avec citoyen93, ce qu’il faut, c’est un changement d’équipe municipale.

    0

    0
  35. citoyen93 dit :

    @Lazare
    Tout à fait d’accord avec toi sur Paris pour les raisons que tu as citées.
    Toutefois, il n’y a pas que Paris et je peux t’assurer qu’il y a des coins de banlieues super sympas où il fait bon vivre sans merdes de chiens, de gens qui font la gueule et avec des prix d’appart très abordables.

    0

    0
  36. Horta dit :

    @Lazare, Nous n’avons pas de crottes plein les trottoirs certes, quoique dans certains quartiers … mais à Paris, non plus depuis que la municipalité à commencer à verbaliser. Par contre ce que nous avons à Saint-Denis, ce sont des débris de vitres de voitures (séquelles des vols), des cadavres de bouteilles de bière à la tonne, des emballages laissés sur le trottoir par les commerçants peu scrupuleux, … je passe sur les papiers, mégots, etc. qui décorent l’ensemble des trottoirs français mais beaucoup moins les trottoirs d’autres pays européens (allez faire un tour à Rome ou à Barcelone). L’apparition de rats dans certains quartiers n’est pas étrangère au niveau de saleté de notre ville. Et qui dit rats, qui dit manque d’hygiène, dit retour des maladies infectieuses disparues de notre ville depuis des décennies maintenant.
    C’est vrai la vie à Saint-Denis n’est pas totalement noire mais surtout elle se dégrade à vue d’œil et pourrait être bien plus agréable étant donné le potentiel de la ville.

    0

    0
  37. Lazare dit :

    @Horta, hmm, pas tout à fait d’accord pour les crottes à Paris, mais on ne va pas se battre pour ça ! ce que j’ai voulu dire, et je me souviens qu’on avait eu le même débat l’année dernière je crois, que tout n’est pas aussi moche qu’on peut le lire ici à Saint Denis. Je suis moi même pas mal critique vis à vis de l’action de la municipalité, indigné par les incivilités, la saleté, la délinquance, les trafics……..mais contrairement à vous, je ne pense pas que la vie à Saint Denis se soit dégradée à vue d’oeil ces dernières années, il y a eu quand même des efforts accomplis dans les domaines que j’ai cités plus hauts. Heureusement.
    Que doivent penser les personnes qui auraient quelques vélléités à venir s’installer ici, moi, je lirai ça, je fuirai.
    C’est vrai que les trottoirs de Barcelone, Rome ou Madrid etc..sont loin d’être aussi sales que ceux de Paris. Quelle est la recette ?

    0

    0
  38. Sam dit :

    Des améliorations en matière de saleté ? des incivilités ? Ah bon …

    0

    0
  39. Azzedine dit :

    Bonjour à tous

    Si la ville est sur utilisé, il ne faut pas encore concentrés toute une population dans un espace qui est de plus en plus restreint. A un moment, il faut dire stop: la ville ne peux plus grandir. Par contre, elle peut s’améliorer. Mais encore faut il le vouloir…
    La seule question à poser à M. PAILLARD est de savoir si la ville est en meilleur état qu’en 2008…
    Je vais paraitre égoïste… mais si la municipalité actuelle est reconduite, je quitterais la ville, car je pense que cette ville à un potentiel énorme mais je pense que l’ambition ne fait pas parti du vocabulaire des dirigeants de cette ville.
    Le discours d’autosatifaction vu plus haut me revolte au plus haut point.
    Accueillir et concentrer une population fragile n’apporte jamais rien de bon:
    – Exclusion,
    – Violence,
    – Création de ghetto,
    – pourrissement de la situation.

    Bref, vivement 2014…

    Ps: 10800 PV en 2011, en jour ouvrable, ca fait 43 PV par jour. Rien que le dimanche, on peux mutliplier ce dernier chiffre par 10. Encore faut il le vouloir.

    0

    0
  40. Damdam dit :

    @Azzedine

    Bien d’accord avec toi sur les pv, j’ai jamais compris que la municipalité passent pas la seconde sur les pv, franchement quand on se prends un pv pour stationnement interdit je vous pas comment en toute bonne fois quelqu’un peux contester on a joué on a perdus c’est comme ca. La mairie dit toujours que les budgets sont ric rac, mais faites rentrer de l’argent comme ca vous allez voir si les gens qui se feront embarquer leurs voitures payeront pas pour la recuperer, c’est une manne qui dors sans compter que ca rendrait les rues plus agreables 🙂

    0

    0
  41. Sam dit :

    Concernant les PV, c’est bien beau d’en mettre (et il faut incontestablement en faire plus vu le « chantier ») mais combien sont-ils réellement payés ? PV non payé est non seulement inutile mais contre-productif car entretient le sentiment d’impunité et encourage les incivilités.

    Perso, pour les stationnements anarchiques je pense qu’il faut s’équiper très rapidement du PV électronique et faire tourner en permanence la fourrière dans la ville sur une durée définie (un mois?) ou mettre des sabots…là le message passera à coup sûr.

    Pour l’anecdote, hier matin un riverain rue Dezobry a eu des menaces de mort pour un simple problème de stationnement. Un véhicule garé devant chez lui l’empêchait de sortir de son domicile pour se rendre à son travail. La police nationale a appelé la fourrière et l’individu en infraction n’a pas supporté qu’on embarque sa voiture et a menacé notre adhérent.

    De simples aménagements de la voirie et un véhicule de la fourrière tournant en permanence la nuit comme à Paris aurait évité ce genre de situation. 

    La question que je me pose depuis notre arrivée à Saint-Denis (2006), comment a-t-on fait pour en arriver à cette situation ?

    PS : Je suis bien curieuse de savoir ce que la ville a proposé d’un point de vue actions de prévention dans le cadre de la ZSP. Les copies étaient à rendre par chaque partenaire le lundi 8 oct. dernier.

    0

    0
  42. Lazare dit :

    @Sam, aussi curieux que cela puisse paraitre, je trouve que du côté du bvd Carnot cela est moins sale et que du côté des incivilités la rue de la Charronnerie est beaucoup plus calme. Evidemment, cela ne fait pas toute la ville, mais quant on part de bas toute avançée est la bienvenue.

    0

    0
  43. goldo dit :

    La coassociée de mon association APV samedi dernier s’est ramassée un PV car elle a laissé sa voiture quelques instants pour décharger du ma tériel. Quand je vois comment dans nos quartiers comment les voitures restent mal stationnées je ne sais combien de temps,je suis sidérée. Maintenant avec une association comme la nôtre où le sigle est APV(aplainevie)je comprends pourquoi on les attire.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *