LeJSD – « Grands projets sur les terrains Condroyer »

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. suger dit :

    Le JSD a une mémoire très sélective. L’article signale ainsi que « les parcelles en friche, propriété d’une famille Condroyer depuis plus d’un siècle, sont longtemps restées gelées, en raison d’un héritage en indivision, et qui n’a été débloqué qu’en 2006 avec une première acquisition par la Ville. » C’est faux !
    En réalité, la ville avait des vues sur ces terrains depuis près de vingt ans, même si l’indivision posait quelques problèmes juridiques. Un projet avait même failli aboutir au début des années 2000. Mais le vote du Conseil municipal de l’époque sur la modification du Plan d’occupation des sols (pour satisfaire le promoteur impliqué alors) avait été annulé par le Tribunal administratif, suite à l’action d’une association qui regroupait des riverains, notamment des habitants des immeubles des 3F et du Couvent des Ursulines.
    Il est en effet gênant pour le JSD de rappeler que des dionysiens mobilisés contre un projet contestable avait gagné contre la municipalité et l’avait obligé à abandonner ce projet. Il est difficile en période électorale de rappeler l’histoire des résistances à l’absence de concertation réelle de la municipalité. Cela prouve que l’histoire de la ville est aussi un enjeu de communication pour la propagande municipale, et que le JSD ne néglige aucun détail pour servir cette propagande.

    0

    0
  2. Marion dit :

    @ Suger
    Merci beaucoup pour ces précisions utiles fort éclairantes, que beaucoup sans doute ignoraient, moi la première.
    Le JSD trompe ses lecteurs, omet ou falsifie les faits, manipule les dionysiens.
    Le parti pris du « journal » militant ne suffit pas. Le JSD et ses faux nez du « journalisme » officiel municipal déshonorent la profession de journaliste !

    0

    0
  3. citoyen93 dit :

    Le journal de la ville est subventionné par la municipalité et par voie de conséquence je vois mal le journal écrire des articles critiques sur la mairie.
    C’est un journal de propagande au service des élus de la ville. Ce qui est scandaleux c’est le montant astronomique de la subvention allouée pour faire fonctionner ce journal. Cette subvention est bien entendu supportée par le contribuable de la ville qui est déjà particulièrement essoré.
    Les taxes locales explosent et deviennent insupportables au regard du service rendu à la population.
    Pour info la ville est très endettée parce qu’elle est très mal gérée.
    Effectifs d’élus pléthoriques aux missions peu claires.
    La subvention allouée à ce journal s’ajoute à la cohorte des fonds dont les uniques objectifs sont de servir la cause des élus et certainement pas celle des habitants.

    0

    0
  4. Marion dit :

    Qui connaît le montant exact de la subvention municipale allouée au JSD ?
    Citoyen 93 affirme qu’elle est d’un « montant astronomique ». Sur quelles bases ? Salaires des pseudo-jouranalistes ? etc … ?
    Je peux comprendre que ce « journal de propagande » n’émette que peu de critiques sur la gestion municpale, mais de là à perdre la mémoire, à induire en erreur, et à désinformer la population, il y a tout de même de la marge !
    Comme je l’ai déjà dit, il y a aussi des lecteurs derrrière le JSD, puisque qu’il nous est imposé dans nos boîtes aux lettres et que nous le finançons.

    0

    0
  5. suger dit :

    Montant exact de la subvention municipale à « Communiquer à Saint-Denis », association gestionnaire du JSD : 833 080 euros en 2013 (et 808 817 euros en 2012, soit 3% d’augmentation en un an).
    Mais le budget global de la communication de la municipalité est bien plus élevé et difficile à estimer (car il se répartit dans le budget en de multiples sous-chapitres). Le chiffre parfois avancé par les oppositions municipales est de 5 millions d’euros…

    0

    0
  6. citoyen93 dit :

    Le montant de la subvention est consultable en mairie et si je me souviens bien cela fait l’objet d’une communication dans le JSD.

    0

    0
  7. Marion dit :

    Merci à suger et citoyen 93 pour leur réponse.
    Suger dit :  » le chifrre parfois avancé par les oppositions municipales est de 5 millions d’€ ».
    Même si ce chiffre est un peu exagéré, c’est tout de même beaucoup d’argent pour une propagande colossale à la hauteur du chaos organisé de cette ville.
    Et les salaires des peudo-journalistes du JSD ? La transparence n’est-elle que pour les autres ?
    Avec cette somme de 833 080 € pour cette année, ne pourraient-ils pas faire l’effort d’interviewer les habitants et les associations qui remettent en question la gestion municipale calamiteuse, formulent des revendications légitimes, et sont également force de propositions ?
    Le JSD doit rendre compte à TOUS les habitants qui contribuent à son financement !
    Enfin, et « com dhab », c’est toujours ce blog qui soulève les questions pertinentes, alimente les débats, nourrit la réflexion, et réactualise les informations, même pour un projet immobilier tel que l’îlot Condroyer. Vigilance de blogueur exige !

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *