LeMonde – « Le PS s’attaque au bastion communiste de Saint-Denis »

Vous aimerez aussi...

38 réponses

  1. FranceInter dit :

    Lien vers reportage de Marion Lagardère.

    0

    0
  2. Marcel dit :

    Ne nous trompons pas, le Député Hanotin est candidat à l’investiture qui se décidera au sein des instances en octobre …………………………………puis ensuite viendra le temps des négociations, clarifications, élaborations des programmes prioritaires et des désignations.
    Au delà de ses encouragements, espérons que l’autre Député ( d’une partie ) de Saint-Denis n’usera pas de son influence et poids politique avant et après le 1° tour de ces Municipales ………….au profit de celui qui a réussi à devenir Maire !

    0

    0
  3. Anthony C dit :

    Dionysiens que nous sommes, nous nous plaignions jusqu’alors que Saint-Denis était abandonnée à gauche au PCF au jeu des enjeux politiques départementaux ou nationaux.
    Et l’on cherchait l’occasion de convaincre le PS, et pourquoi pas d’autres mouvements, de s’y intéresser vraiment.
    Ça n’a pas encore été dit ici mais il semble que cet enjeu existe peut-être bel et bien cette fois. Il s’agit de La Métropole du Grand Paris, projet d’intercommunalité regroupant Paris et les communes de la petite couronne.
    Cet échelon nouveau doit prendre le pas sur les départements 75, 92, 93 et 94 et les nombreuses communautés urbaines qui s’y sont développées, en principe en évitant de rajouter une couche coûteuse au mille-feuille administratif, mais au contraire en permettant de faire des économies, de fédérer les moyens, de transmettre des finances des villes riches vers les plus nécessiteuses (un vrai projet communiste)…
    Ce projet porté par le gouvernement PS doit voir le jour le 1er janvier 2016. Et… il a comme principal opposant, déclaré et véhément, Patrick Braouezec Président de Plaine Commune qui indéniablement craint que ce projet, qui aurait toutes les raisons de coller à son idéologie, ne vienne scier la branche sur laquelle son clan et lui règnent.

    Étudions un peu le niveau global:
    Sont pour:
    – la ville/département de Paris
    – le Conseil Général à dominante PS du 93
    – les communautés urbaines dominées par le PS.

    Sont contre:
    – le Conseil Général à dominante UMP du 92.
    – le Conseil Général à dominante PCF du 94.
    – les communautés urbaines à dominantes PCF comme Plaine Commune
    – à ma connaissance, Jean-Paul Huchon, Président de la Région IDF car ce projet mange l’essentiel de son gâteau.

    L’opposition est donc conséquente actuellement et rien ne dit que l’accord se fera. D’ici à 2016, le gouvernement peut espérer inverser la tendance. Il pourrait par exemple espérer que le Conseil Général du 94 bascule dans les mains du PS. Et il pourrait espérer que certaines communautés urbaines lui reviennent également, en particulier celle de Plaine Commune. C’est tout à fait jouable si le prochain conseil municipal de Saint-Denis est à dominante PS.
    La majorité PCF à Plaine Commune est actuellement de 25 élus (dont 9 pour St-Denis) auxquels s’ajoutent 19 élus PS (dont 1 pour St-Denis), 11 élus verts (dont 3 pour St-Denis), il faut y ajouter 10 élus Centre et Droite. Autant dire que si la majorité bascule à St-Denis, la composition du conseil communautaire basculera très certainement également vers une dominante rose et Patrick Braouezec perdrait son fauteuil de Président.

    0

    0
  4. suger dit :

    @marcel : je ne vois vraiment pas quel intérêt aurait le député Bruno Le Roux à favoriser la réélection du maire sortant Paillard, si j’ai bien compris votre commentaire. Ce serait plutôt le contraire.
    @Anthony C. : tout à fait d’accord avec votre opinion en faveur de la Métropole du Grand Paris, mais il me semble que sa création dépend de la loi et que celle-ci a bien été votée. La position des différentes collectivités locales que vous rappelez ne pourra donc rien y changer.
    Par contre, d’ici la mise en place de la Métropole, il serait utile que Plaine Commune ait en 2014 une nouvelle direction pour traiter les problèmes urgents dans les compétences que lui ont cédées les villes (par exemple la propreté…qui intéresse si peu le futur-ex-président Braouezec).

    0

    0
  5. local dit :

    Cette candidature ne peut faire que du bien à Saint-Denis en remuant un petit groupe de politiciens dit « communistes » (surement parce qu’il n’y a pas de place ailleur pour eux) assis trop sereinement sur leur acquis et petit pouvoir. Petit groupe isolé qui mène une politique pour le moins critiquable et force est de constater, ne bénéficie pas aux habitants de Saint-Denis. Je suis réaliste sur le PS mais à l’échelle locale et étant donné qu’ils ont le pouvoir départmentale, régionale, cela ne peut être que bénéfique à un développement économique et social de Saint-Denis.

    0

    0
  6. citoyen93 dit :

    Je tiens à remercier les acteurs qui animent ce blog et qui permettent à beaucoup de personnes de tout bord de s’exprimer.
    Je pense que sans la contribution de ce blog d’une rare qualité, de l’obstination de certains habitants qui ont à cœur que les choses changent, jamais nous n’en serions là aujourd’hui.
    Cela a permis des déplacements de ministres, des médias, des journalistes.
    La défaite de Braouzec aux dernières législatives a été due en partie à la diffusion d’une autre information qui a permis aux dyonisiens de se rendre compte de la réalité de cette ville.
    Ce blog est un formidable contre pouvoir et un véritable pied de nez au torchon de propagande nommé JSD distribué dans les boites aux lettres et qui termine invariablement dans le caniveau.
    La candidature d’Hanotin est la juste continuité des choses, elle s’inscrit dans une démarche de changement qui me semble aujourd’hui sur cette ville inévitable.

    0

    0
  7. Ville dit :

    Une analyse très juste d’Antony C. Une « correction » très juste de suger.
    Pourquoi nous sommes les sujets d’autant de pression et de menaces ?
    Je demande l’anonymat absolu de mon message. Seule Sam peut en disposer si elle n’a pas le choix du tri des messages.

    0

    0
  8. morneplaine dit :

    En espérant bien entendu, que la liste PS soit composée de personnes compétentes n’ayant que l’intérêt de la ville comme but et non un quelconque besoin de prendre les places pour les occuper.
    Même en gardant l’espoir d’un changement de politique, il y a un risque certains de voir arriver d’autres apparatchiks : le PS a en formé beaucoup.

    Rêvons quand même au changement.

    0

    0
  9. Marcel dit :

    @suger
    A priori et 1er vue, non sauf s’il se trouve contraint le moment venu au regard des échanges et tractations en cours de faire pencher dans le mauvais sens, c’est-à-dire la reconduction de l’équipe PAILLARD et ses suiveurs.
    @Anthony C
    C’est évident et exact, l’éviction de l’ex-Député dépend de l’émergence d’une majorité socialiste au sens large et de ce que veut et peut Georges Sali et ses acolytes quoi qu’on en dise.

    0

    0
  10. Karl Mask dit :

    @local : ‘un petit groupe de politiciens isolés une politique pour le moins critiquable ne bénéficiant pas aux habitants de Saint-Denis » je ne sais pas de quels habitants de St-Denis vous parlez, mais si vous faites référence aux classes moyennes, elles bénéficient des nombreux services offerts par la Ville aux plus défavorisés (pas de critères, de pré-inscription, ou de pré-paiement pour les cantines et accueils de loisirs par exemple). L’offre sociale est importante et très peu coûteuse. Ne confondez pas le manque de services publics (Poste par exemple) dû aux politiques gouvernementales depuis des décennies, et l’action municipale. Il ne m’a pas semblé que l’action municipale de M. Delanoë sur Paris se soit caractérisée par une politique sociale harmonieuse : Paris est toujours davantage une ville vitrine pour les classes moyennes supérieures et les touristes, et pour ce faire on pousse les populations qu’on ne veut plus voir vers les banlieues comme Saint-Denis. D’où viennent les populations qui ont posé tant de problèmes autour de la gare de Saint-Denis à votre avis?
    Il est sûr que la zone d’expansion économique de la Plaine Saint-Denis est attractive, mais alors que les communistes essayent de faire partager cette richesse (alors qu’il n’y a sur La Plaine que peu d’emplois pour les dionysiens les plus défavorisés), je doute que ce soit l’objectif des socialistes.
    Cachez cette misère que je ne saurai voir (même si ces sans papier travaillent dans la restauration, le bâtiment, les services, qui ne sauraient se passer de cette main d’oeuvre peu payé et non syndiquée)!

    0

    0
  11. Libre dit :

    Ne vous emballez pas tout peux encore changer. Nous ne savons pas si le Mouvement Bleu Marine présente une liste et qui en serai la tête de liste.
    Je suis persuadé que si cette liste est présente le PC et le PS feront liste commune dès le premier tour avec Paillard en tête de liste.
    Hanotin ne se maintiendra grâce à la défaillance de l’équipe du Front National il lui sera donc redevable, tout comme Paillard lui sera redevable si une liste FN est présente.
    L’UMP ne sera pas au deuxième tour si une liste FN est présente à Saint-Denis, donc lui aussi devra sa survie au FN si absent.
    Tout peut changer également si Sali monte une liste ouverte citoyenne avec aussi divers personnalités politiques républicains.
    Quant à Guermat il est dans l’incapacité à monter une liste seul et comme il semble qu’aucune autre liste politique ne veux s’associer avec lui il ne sera pas présent.
    Patience, patience nous en serons plus dans quelques jours ou semaines.

    0

    0
  12. koil dit :

    Hanotin c’est le politique dans toute ça splendeur, son but c’est sa carrière de ministre dans 10 ou 15 ans. Perso j’aurai préféré un Sali avec une liste élargie de personnes multi-partie hors de des soit disant élites politiques de notre pays.
    Mais bon je ne voterai plus ici en 2014 ayant vendu et devant voyagé avant la fin d’année. Bon courage pour les futures votants.

    0

    0
  13. suger dit :

    Si je comprends bien Karl Mask (très peu masqué quand même…), c’est la faute à Delanoë si le quartier de la gare est devenu le lieu de tous les trafics, je suppose alors que l’absence de vidéosurveillance, c’est sa faute, et de même l’inaction de la police municipale (stationnement sauvage, tapage nocturne, alcoolisation dans les espaces publics,…), la saleté repoussante des rues, l’infamie de l’installation des poubelles à urine,etc… tout cela c’est la faute de Delanoë bien sûr…
    La municipalité de Saint-Denis n’a aucune responsabilité dans la situation de la ville, c’est bien connu. Et donc elle ne fait rien pour les habitants, elle se contente de répéter que « partout c’est pareil » ou que « c’est la faute des autres ». A quoi sert-elle alors ? A rien. Il est temps que Saint-Denis ait enfin une municipalité et un maire qui agisse et prenne au sérieux les problèmes des dionysiens.

    0

    0
  14. suger dit :

    @Libre : A Saint-Denis, le FN n’a eu que 9,9% des voix en 2012 aux présidentielles, 10,4% des voix en 2011 aux régionales, et il n’a même pas présenté de liste en 2008 aux municipales. Cela serait étonnant s’il arrivait à monter une liste pour 2014 (il fallait 53 candidats en 2008 et il en faut un peu plus, je crois, aujourd’hui la ville dépassant les 100 000 habitants), surtout s’il ne peut espérer obtenir au mieux que 10% des voix… La politique-fiction a ses limites, celles de la réalité des chiffres.

    0

    0
  15. habitant dit :

    @Karl Mask, pour rappel, Saint-Denis n’est pas Paris où plusieurs arrondissements sont aussi pris en main par des élus de droite. Il y a un moment où faut arrêter de comparer Saint-Denis à Paris. Et je suis d’accord avec local, qu’est-ce qui a vraiment bénéficié aux Dyonisiens? Bilan de la municipalité en place? Un couvre-feu dans un quartier quelques mois avant les élections?…
    Depuis les législatives, beaucoup de Dyonisiens ont déjà tourné le dos, tourné la page de l’équipe municipale en place. On s’est maintenant habitué à d’autres candidats aux élections. C’est peu probable que ceux qui n’avaient déjà pas voté Braouezec aux législatives ne votent Paillard demain. Et ce, même pas pour un autre programme mais juste pour dire, « allez hop! On s’en débarrasse.» C’est lapidaire mais c’est ce qui se dit. Et ce n’est pas une histoire de classes sociales. Regardez bien les scores de certains quartiers lors des dernières élections.
    Là, si Hanotin et Georges Sali se maintiennent aux municipales, ça fait trois listes dites de gauche. Le point d’interrogation serait sur les voix de Georges Sali qui n’était pas aux législatives mais qui s’est déjà présenté avant. Il peut aussi être au deuxième tour. Contre qui? Tout peut arriver.

    0

    0
  16. reno dit :

    La qualité supposée du service public municipal est un argument souvent avancé en guise de bilan ; cette « qualité » est pourtant très discutable.
    Des exemples ? depuis 5 semaines les candélabres du quai du port restent-ils éteints en dépit de nombreuses demandes d’intervention (noir = insécurité, étrons à gogo, puanteur etc…) ; il a fallut 2 années et d’innombrables demandes pour qu’une vingtaine de plots permettent enfin de circuler sur les trottoirs de la rue Leblanc ; pour inscrire mon fils à l’école, 6 guichets, 2 d’ouverts mais une employée plongée dans la lecture d’un catalogue commercial = très loooongue attente et finalement une inscription dans un établissement à perpette alors qu’il y a un école à 100 mètres de la maison ; tout cela s’ajoutant à la crasse et au « laisser-faire » habituel.
    La qualité des services publics à St-Denis est un concept, parfois accompagné d’une certification bidon comme pour l’organisation de la propreté, mais en aucun cas une réalité !
    Il n’est que temps que ces sujets (et tant d’autres) soient pris à bras le corps par de nouveaux responsables plus compétents.

    0

    0
  17. Sam dit :

    @Citoyen93

    Merci pour ton commentaire, je t’avoue qu’en juin dernier j’ai envisagé d’arrêter de m’occuper de ce blog et de passer la main à d’autres…car cela demande beaucoup d’énergies et d’investissement et au bout de 5ans je suis épuisée. 

    De plus, j’aimerais passer plus de temps avec ma famille, du projet café associatif…et de mon évolution professionnelle. En effet, dans quelques jours je reprends les études (si, si y a pas d’âge 😉 ) et j’espère de tout mon coeur que d’autres blogueurs vont alimenter d’avantage le blog et m’aider à l’animer. Sinon, cela voudrait dire que c’est le blog de Sam…et là pour le coup j’aurais vraiment rater ce que je voulais que ce support d’information devienne.

    Des volontaires ?

    @reno

    Didier & Co ne pouvaient pas tout faire : mener des combats médiatiques (=écrans de fumée) sur des causes nationales et internationales puis s’occuper des problématiques bassement terre à terre des dionysiens …

    Puis tu connais la chanson : c’est la faute à l’Etat, à la police, à Paris, aux socialos, aux bobos, à la météo et à « pas de bol »…

    J’en connais qui seront soulagés de ne plus recevoir tes demandes « obsessionnelles » 😉

    J’espère que tu vas faire une belle lettre pour ton pot de départ, bobo va … encore un lieu de vacances pour les Marquaille, chouette 😀

    0

    0
  18. reno dit :

    @ Sam… il faut surtout souhaiter qu’après mars prochain, « certains » ne soient plus jamais harcelés par qui que ce soit… et le soulagement ne sera pas là où l’on croit !

    0

    0
  19. citoyen93 dit :

    @sam
    C’est amusant car moi aussi j’ai repris mes études depuis l’an passé et je devrai à priori finir en juin 2014 si tout va bien.

    0

    0
  20. ignacio dit :

    Que signifie « levalloïser » Saint-Denis ? dixit Sali in JSD n°966 p. 7

    0

    0
  21. suger dit :

    « levalloïser » ? Cette référence à la transformation de Levallois-Perret par Balkany, il y a une vingtaine d’années, qui a cherché et réussi à remplacer les couches populaires par une population aisée, pourrait s’appliquer aussi à Saint-Denis où une politique est menée depuis une dizaine d’années ayant pour but de remplacer les couches moyennes salariés par une population de plus en plus défavorisée.
    Dans les deux cas, il s’agit d’une forme de ghettoïsation, d’un refus de la mixité sociale ! Cette mixité existait à Saint-Denis, une vraie ville populaire, avant que Patrick Braouezec ne rejette la présence des couches moyennes, par idéologie mais aussi par calcul politicien, lui qui se voulait le plus à gauche de la gauche.
    Les socialistes locaux ont tenté de s’opposer à cette dérive, de défendre la mixité sociale, mais ils se heurtaient au mépris écrasant de Braouezec et de ses soutiens universitaires qui voulaient transformer la ville en laboratoire du mouvement social (notamment la fameuse « démocratie participative » dont l’échec a été total).
    Cette volonté des socialistes se retrouve aujourd’hui chez Mathieu Hanotin. Par rancoeur politicienne, Georges Sali oublie aujourd’hui qu’il a été autrefois le porteur de ce projet de mixité sociale. Il en oublie même qu’il a été alors accusé de vouloir faire partir les pauvres, de vouloir lui aussi « levalloïser » la ville, par les partisans de Braouezec… Et c’est pourtant lui qui aujourd’hui reprend les mêmes fantasmes qui visent à déconsidérer les défenseurs de la mixité sociale ! Triste fin.

    0

    0
  22. Gabriella dit :

    Je crains que la mauvaise image que véhicule François Hollande auprès d’une partie de son électorat puisse jouer en défaveur de Mathieu Hanotin.

    Il déclare (cf. le journal de Saint-Denis) « je ne ferai pas une union factice imposée par le national » quoiqu’en disent ses détracteurs qui pensent le contraire,il semble que cela sera très important pour l’enjeu de ces élections.

    0

    0
  23. Azzedine dit :

    Bonjour à tous.
    Petite définition de Wikipedia.
     » La gentrification (mot anglais de gentry, « petite noblesse ») est un phénomène urbain d’embourgeoisement. C’est le processus par lequel des arrivants plus aisés s’approprient un espace initialement occupé par des habitants ou usagers moins favorisés, transformant ainsi le profil économique et social du quartier au profit exclusif d’une couche sociale supérieure.

    Dans notre ville (chaque ville est différente), supérieur peut avoir avoir une définition toutes autres.
    Ceux qui voudront venir de Paris à Saint Denis, voudront un cadre de vie « supérieur » à celui qui trouveront sur place.
    Je suis d’accord avec Suger ou on ne peut avoir dans une ville que des pauvres (sans être médisant sur eux).
    Toutes les villes doivent supporter la facture sociale pour éviter la fracture sociale.

    Que les couches sociales les plus basses de Saint Denis ai un meilleur cadres de vie ne me dérange pas… bien au contraire.
    Mais il faut éviter de rajouter une couche de pauvres encore plus pauvres. Cette dernière couche aurait du être les roms mais la greffe n’a pas reussie (de moins en moins de roms à Saint Denis).
    Dans chaque ville, il doit avoir des pauvres, des riches, une classe moyenne.
    La mixité sociale implique un mélange de toutes les couches sociales sur un territoire donné.

    Le rassemblement un gauche n’est pas un projet pour une ville comme Saint Denis. C’est surtout anti démocratique car le dialogue est entre partis et pas avec les habitants.
    Refuser la misère,
    refuser que des gens meurent dans des immeubles insalubres, refuser les bidonvilles,
    refuser les drogués du quartier de la gare defoncés du matin au soir,
    refuser que des gamins n’ai pas d’avenir en laissant trainer dans la rue à pas d’heure,
    refuser le trafic de drogues.
    Refuser tous cela, c’est être de gauche et surtout, être républicain et citoyen.
    En acceptant l’intolérable, M. BRAOUZEC et M. PAILLARD ont donnée raison au grand capitalisme et ont accepté le recul de la république.
    En disant « c’est partout pareil », c’est pas agir, c’est renoncer.

    M. HANOTIN n’a pas encore présenté sont projet que tous le monde lui tombe dessus.
    Laisser le présenter son projet et là on pourra le critiquer.

    0

    0
  24. suger dit :

    Merci à Azzedine pour son rappel magnifique de ce qu’est être républicain et citoyen, et peut-être de gauche (mais il y a tellement de « gauches », parfois bien décevantes, à Saint-Denis…). Mais le terme de « gentrification » s’applique mal pour notre ville car les ménages qui arrivent dans notre ville ne sont pas nécessairement très aisés (comme dans certains quartiers parisiens ou des communes de l’Est parisien). Ils sont essentiellement des salariés qualifiés sans patrimoine important.
    Ainsi en 2007, il y a huit ans, il y avait encore 97 ménages qui payaient l’ISF à Saint-Denis (leur patrimoine moyen était de 1 550 000 euros) et aucun aujourd’hui ! Les riches sont partis et je crois pas qu’il reviendront avant longtemps. Peu importe. La mixité sociale peut se reconstruire, sans eux, à Saint-Denis avec les pauvres, les couches populaires, déjà présents, et les couches moyennes qu’il est nécessaire de conserver et de faire venir en plus grand nombre pour diversifier et rééquilibrer la ville.
    Mais cela exige de la nouvelle municipalité qu’elle offre à tous un espace public digne (propreté, ramassage des poubelles, contrôle des activités commerciales,…) et pacifié (police municipale faisant respecter les règles de circulation, les arrêtés municipaux sur la vente et la consommation d’alcool dans l’espace public, vidéosurveillance, soutien à l’action de la police nationale,…). C’est ainsi que la mixité sociale (et non la « gentrification ») pourra être rétablie après le déclin politiquement programmée des années Braouezec-Paillard.

    0

    0
  25. Ines dit :

    je vois cette ville se dégrader à vue d’œil et je pense malheureusement qu’elle a atteint le point de non retour, bon courage à ceux qui y croient encore, pour ma part je suis partie et depuis je vis !

    0

    0
  26. thierryb dit :

    Les commentaires sont intéressants. Pour ma part, voilà un an que j’ai la chance de vivre dans le grand Ouest, et même si l’actualité de Saint Denis me tient encore en éveil, comme Inès, je peux dire que je vis comme je l’espérais. Il manque la proximité de Paris, que j’ai toujours beaucoup aimé, mais au quotidien, dans le travail, les relations, les weekends, on redécouvre une « normalité » apaisante dont, après tant d’années de frustrations au quotidien, on ne se lasse pas.

    0

    0
  27. ignacio dit :

    Je vis à Saint-Denis depuis dix ans. En 2008, ignorant la réalité du terrain, j’ai voté PC en croyant faire une bonne action. Mais, à entendre tous ces commentaires avisés (du côté desquels je me range) sur la déplorable gestion de notre ville, je me demande qui, aujourd’hui, aurait intérêt à reconduire le mandat de l’équipe Paillard.

    0

    0
  28. habitant dit :

    @Azzedine, tu veux parler par « gentrification » des habitants venants de Paris (trop cher), par exemple, habitués à un certain cadre ( la propreté, sécurité, des commerces variés…) et qui ne l’ont pas trouvé en arrivant ici.
    Cela va en partie se refléter dans les urnes mais pas seulement par ce que tu appelles « gentrification ».
    Même quand on a toujours vécu ici modestement, tu sais bien qu’on la vit aussi cette dégradation de la qualité de vie. Cela ne ressort pas qu’avec la gentrification. Chacun vit pratiquement que dans son quartier aussi et tout a été fait pour. Sciemment, inconsciemment? Il y a un fossé pas seulement avec d’autres villes mais aussi entre quartiers, parfois à l’intérieur d’un même quartier. De toute ma vie à Saint-Denis, je n’ai jamais vu la ville aussi morcelée et ça se traduit aux élections municipales. Avec 3 listes de gauche ou plus, on ne peut pas accuser la droite. De toute façon, c’est aussi une affaire d’égos ici, d’appétits. Cela va être serré avec l’éparpillement de voix et aussi un possible taux d’abstention parce que pas de danger de droite. C’est pour ça que tout peut arriver.

    0

    0
  29. Gabriella dit :

    Donc, ceux qui partent sont contents et tant mieux pour eux! et si je ne me trompe pas une partie de ceux qui restent sont découragés.
    @à ceux qui connaissent bien le sujet
    il nous reste quelques mois nous sommes des citoyens à part entière et nombreux à être MECONTENTS et à VOTER ( sait-on combien nous sommes?)
    et même s’il est encore trop tôt quels sont à votre avis les espoirs et les moyens pour le CHANGEMENT en 2014 ?

    0

    0
  30. georges dit :

    Enfin une excellente nouvelle ! N’en déplaise aux pessimistes et spécialistes dionysiens de la politique qui affirmaient l’inamovibilité de Braouezec, Hanotin l’a envoyé dans les cordes et pourrait bien siffler la fin de Paillard. De toute façon, essayer Hanotin est comme dirait Pascal sans danger, on ne peut pas tomber plus bas qu’aujourd’hui.
    Et n’oublions pas la prime des municipales, Paillard battu, c’est aussi la chute de Braouezec à Plaine commune: 2 pour le prix d’un !!
    On va enfin vivre libres !!
    Une seule crainte, le rejet de Paillard est tel qu’il pourrait provoquer une flambée du FN !

    0

    0
  31. goldo dit :

    Je ne pense pas que la mauvaise image de Hollande empêche les gens de voter Hanotin car ce qu’ils veulent c’est un changement. Un peu comme pour Sarko,il faut virer Paillard et pour celà on est prêt a tout. Je n’arrête pas d’entendre cette phrase dans la bouche des gens.
    Pourquoi Stéphane Peu ne se présente pas?
    Moi aussi j’avais voté PC aux dernières élections mais cette fois ci si je ne sais pas pour qui je voterai je sais pour qui je ne voterai pas.
    Une anecdote. Je me suis faite traité de riche car je paie des impôts et j’habite St Denis ville réputée pour les pauvres. Goldo

    0

    0
  32. Azzedine dit :

    Bonjour à tous.
    @habitant.
    Personnellement, je n’ai jamais parlé de gentrification jusqu’à M. GEORGES SALI en a parlé dans le JSD et j’ai cherché une définition.
    Que des habitants viennent et parte de Saint-Denis ne me dérange pas, la ville appartient à ceux qui y vivent.
    La ville est morcelé car il n’y pas plus de liant sur un territoire très vaste.
    Une erreur fondamental qui a acceleré, à mon avis, la dégradation de la ville, c’est la pietonisation du centre ville.
    Avant c’était un lieu ou tout Saint-Denis aimait se retrouvé, c’est devenu enclavé et j’ai plus envie d’y mettre les pieds car il y a rien à y faire.
    La conséquence directe est une dégradation acceléré d’un habitat qui l’était déjà.
    Une des mes proposition est de la rendre accessible à partir de 19h à 20h le soir et le week end à partir de 16h aprés le marché pour que le centre ville redevienne un vrai centre ville (un lieu de passage mais ou on aime se retrouvé quele que soit sa condition).

    Ces lieux n’existent plus à Saint Denis mais qu’on a à Paris.

    @Gabriella
    C’est le travail des militants de tous les partis, de donner l’envie d’aller voter.
    Et dire: « l’autre est un ennemi il faut voter pour moi » n’est pas un programme. En agissant comme cela, ils ne se valorisent et ne valorisent pas l’action politique.

    Il y a de l’espoir, vraiment… il faut vouloir changer quit à se casser la gueule. Choisir le moins pire, et la continuité, c’est ne pas prendre de risque alors qu’il y a tant de chose à faire.

    0

    0
  33. Azzedine dit :

    @Goldo
    Etre traité de riche et être riche ne sont pas la même chose.
    Sans me plaindre, j’en suis tout impots confondus pour 4500€ pour une personne seule (Dont 2000 pour la ville de Saint Denis).
    Cela représente une somme mais j’ai pas l’impression d’être riche pour autant.
    On est tous le riche d’un pauvre… C’est une notion toute relative.

    Bah heureusement pour la ville que des personnes paient des impôts (c’est participer au bon fonctionnement de la communauté) et c’est normal d’en payer. Sinon, je me demande comment ils financeraient leur incompétence…
    Ce qui est anormal, c’est l’incurie d’une majorité qui refuse de voir l’intolérable. J’aimerais avoir un service municipale au moins correcte en retour de ces impôts.

    En tout cas, je sais pour qui ne pas voter… 🙂

    0

    0
  34. habitant dit :

    @ Azzedine, je ne lis plus trop le JSD, c’est pour ça que j’ai pas fait le lien avec Georges Sali et le terme « gentrification ». Ce que je voulais dire c’est que ce terme n’explique pas tout dans l’envie d’autre chose et de mieux pour Saint-Denis. Tous, on mérite mieux, sérieux! Encore une fois, c’est pas juste une histoire de classe sociale.
    Sur la piétonisation, il n’y a pas que toi qui le dit, il y a eu un avant et un après. Même pour se rendre au centre-ville beaucoup ne s’y rendent que pour des formalités mais moins pour s’y promener comme dans le temps. Est-ce que c’est que la piétonisation?

    0

    0
  35. Gabriella dit :

    @ merci beaucoup pour vos réponses et commentaires

    Je pense aussi qu’il y beaucoup d’espoirs de changement mais il va falloir se battre car il y a malheureusement d’un côté une possibilité d’une progression du vote FN et d’un autre côté des dionysiens qui croient sincèrement (et j’en connais) par idéologie que les défavorisés de Saint-Denis ne s’en sortiront pas sans l’actuelle mairie!! ils se trompent et on peut même pas se dire qu’il faudrait faire de la pédagogie pour les convaincre Nous avons vu notre maire au JT de la 2 pour commenter le couvre feu de la gare, on voit que les élections approchent !! Mille fois merci à Sam, encore quelques mois…..

    0

    0
  36. goldo dit :

    oui ilparait qu’hier soir on a reparlé du couvre feu sur la 3. Pendant ce temps là on était a la réunion avec Stéphane Peu pour faire le point justement sur les commerces depuis l’arrêté. A priori ça va mieux sauf que nous avons mentionné que le problème se déplaçait car actuellemment après une alcalmie,depuis juillet la rue Charles a pris le relais.
    Azzedine,je n’ai pas dis que je me sentais riche,bien au contraire car si je paie beaucoup plus d’impôts que les autres années c’est parce-que j’ai fais le choix de travailler a mi temps dans le cadre du cumul emploi retraite,donc j’assume. Ce que je voulais dire c’est qu’on renvoie a des gens qui n’habitent pas St denis une image comme quoi cette ville n’acceuille que des pauvres.Les retaités ne sont pas que des gens qui coûtent chers car en plus des impôts je continue de cotiser pour la retraite et ça ne me rapportera rien. Je cotise aussi au chômage alors que je n’y ai pas le droit et aussi a la sécurité sociale alors que je suis pris en charge par ma retraite.Goldo

    0

    0
  37. goldo dit :

    ce n’est pas la piétinisation qui m’empêche de me rendre dans le centre ville c’est que traverser le quartier de la gare et la rue de la République est pour moi une corvée. J’ai le sentiment que les gens qui sont là ne sont que des gens de passage et que nous dyonisiens nous allons ailleurs pour faire nos courses. En ce qui me concerne ce matin je dois aller a la pharmacie rue de la Rep pour mon époux mais je vais y aller ,vers 9h pour justement n’y être que lorsqu’il n’ya pas beaucoup de monde. Cette ville est agessante et on n’y trouve aucun plaisir a s’y promener.De plus les commerces ne me correspondent pas.Que me reste t-il? Dommage quand même car je paie des impôts locaux. C’est comme les réunions ou les spectacles ou voir films,je n’y vais jamais. c’est le soir, il faut rentrer et je n’ai pas envie de me trouver dans les rues de st denis a ce moment.. Ce qui fait que même le côté culturel positif de la ville et bien je n’en bénéficie pas. Goldo
    PS;Je ne parle pas de la saleté qui rajoute de la difficulté a traverser ces rues.

    0

    0
  38. reno dit :

    Qualité des services municipaux version « Paillouezec » :
    – 39ème nuit d’affilée sans éclairage public sur le quai du port.
    – pas de nettoyage des innombrables déjections signalées au même endroit : les services connaissent-ils l’accord entre les canaux de Paris (propriétaire du site) et Plaine commune, qui doit en assurer la gestion ? de toute évidence, non…
    Et si nous avions des élus compétents pour organiser les services ? M. Rebiha n’est à l’évidence pas à sa place à la voirie pour assurer la tâche qui lui a été confiée. Ce portefeuille doit revenir en tête des priorités de la future équipe, question de dignité (l’humain d’abord, apparemment, c’est avant tout un plan com’ !)

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *