LeParisien – « Je ne ferai pas de cadeau au PS »

Vous aimerez aussi...

24 réponses

  1. vivi dit :

    Donc pour résumer:
    Le comportement de ses partisans, dimanche, est justifié puisqu’il y a eu une soit disant provocation. Il faut répondre par la violence, s’est évident.
    Il reconnait que l’entente n’est pas au beau fixe et il s’est placé en rassembleur en interne, tout en s’opposant au retrait au 1er tour comme le demandait son groupe politique et nombreux de ses partisans.
    Non, il n’y a pas de mauvaise gestion de la ville. PB a vraiment du s’éloigner du peuple pour pouvoir tenir ces propos.
    Le PS essaie de s’accaparer la ville depuis 2008 (j’entends que G Sali est dans le même sac). Il l’utilise et le jette comme un kleenex.
    Au moins, et ne lui enlevons pas ça, il s’est montré tel que nous le disions!
    Il me conforte dans mes idées et mon engagement.

    0

    0
  2. Bertrand dit :

    Mais réjouissons-nous ! Avec une telle attitude, il est évident qu’ils vont perdre la mairie. C’est parfait, continuez monsieur Braouezec, votre attitude me convient tout à fait.

    0

    0
  3. cyril dit :

    Incroyable de suffisance, de sectarisme, d’intolérance et d’aveuglement. Sa majesté Braouezec n’accepte ni ne supporte la défaite. Ce faisant il légitime et continue d’encourager la violence, la division et la haine qu’il a lui-même semé dans la ville au cours de l’entre-deux-tours. Il pense que Saint-Denis lui appartient, que les habitants lui sont redevables à jamais, qu’en dehors de l’allégeance à sa « grandeur » aucune politique alternative ne peut exister. Sa majesté n’accepte que la servilité ou le silence, tout autre attitude est condamnée au mépris ou au châtiment. Toute défaite de son camp ne peut-être qu’un vol, une crapulerie, une injustice. Pendant ce temps, la cour de sa majesté composé d’une caste d’élus, de promoteurs, de responsables subventionnés continue de se servir en prétendant servir la population. Les années qui nous séparent de la municipale seront dures et difficiles, Sa majesté Braouezec et sa cour préféreront toujours le chaos à l’alternance.

    0

    0
  4. citoyen93 dit :

    Cela ne lui est pas venu à l’esprit que les électeurs ont voté sur son bilan.
    Il n’a quasiment rien fait sur des problématiques de fond durant son mandat de député.
    Rien concernant le chômage et la précarité.
    Rien concernant l’aménagement de l’espace et l’écologie.
    Rien concernant l’insécurité et la toxicomanie.
    Rien concernant la lutte contre la ghettoïsation des quartiers.
    Rien concernant la propreté.
    Beaucoup de gesticulation, de colloques, de séminaires, de forum et de débats pour au final accoucher d’une coquille vide.
    Cet ex député n’est qu’un idéologue qui s’est encarté au PC après un séjour en RDA et qui n’a jamais su gérer au plus près sa ville et sa circonscription.
    Il a laissé les quartiers se paupériser et s’enfoncer dans la violence avec comme résultat un taux d’abstention massif.
    Il y a maintenant un réveil de la part d’une grande majorité d’électeurs qui ont compris que cet individu est un imposteur qui les a emmené tout droit dans le mur.
    Dimanche dernier Braouzec a reçu en pleine figure le résultat de son incompétence.

    0

    0
  5. julie (ex hélène) dit :

    C’est bien ce qu’il me semblait, il y avait deux autres prétendants à la députation, quel mépris notamment pour Mr Peu,le sauveur c’était lui ! Laisser la place à de plus jeune n’est pas son crédo, quel orgueil. Il est certain qu’il utilisera avec son nouveau compère Mr Sali (ennemi de toujours) tous les moyens pour faire vivre l’enfer à Mr Hanotin. Il a la mémoire bien courte, lui qui est arrivé au conseil municipal en 1983 dans un couffin bordé de dentelles. La majeure partie de la ville avait été reconstruite par l’ancienne équipe, il n’avait plus qu’à se laisser dorloter.
    La chance pour lui et, il y est pour quelque chose, c’est l’arrivée du stade de france, décision de Mr Balladur, qui lui a permis de grimper dans les hautes sphères etc….
    Hormis le fait d’embrasser toutes les femmes à outrance, il ne connait pas la population et ses difficultés, inquiétudes…..
    A t-il eu de l’empathie pour ceux qui avaient subi de mauvaises actions, non et non.

    0

    0
  6. Sam dit :

    Il y a un point où suis d’accord avec Brazouzou (mignon non ? ) : je suis pour la retraite à 60ans, chiche ? 😉

    0

    0
  7. vivi dit :

    Sam, je pense qu’il vous dira oui aujourd’hui.
    Mais attention, demain il dira autre chose.
    On a appris à le connaitre ce monsieur.

    Quant à la violence, il l’a toujours excusée à St Denis en prétextant une expression de la révolte, la colère!
    Ben, je pense que c’est pas super démocratique tout ça, ni républicain!

    0

    0
  8. georges dit :

    Ecoeurant !! Espérons que Stéphane Peu lui rendra la monnaie de sa pièce

    0

    0
  9. yam dit :

    Ce que ce monsieur ne sait pas c’est que s’il a perdu c’est aussi grâce à tous les nouveaux arrivants sur St Denis. Moi j’y suis depuis quelques mois quand je vois l’état de délabrement de cette ville je me dit que les personnes en place doivent dégager pour que les choses changent. Je suis de tout coeur avec M. Hannotin et j’espère qu’en 2014 le changement se confirmera.
    Yam

    0

    0
  10. Sam dit :

    Mr Peu doit apprécier le tacle de son ami Mr Braouezec. On a constaté que Mr Peu est l’un des rares (seul  ?) à avoir eu une position claire et responsable entre les deux tours.

    Question : Mr Braouezec revient parce qu’il estime que ses éventuels successeurs sont incompétents ? Sous-entendu que lui est le seul compétent.

    Remarque Bagayoko avec sa Fatwa …

    0

    0
  11. vivi dit :

    Notez que PB a dit que c’était son dernier combat.
    on en reparle en 2014 ?
    Je me laisse tout de même une chance de gagner, je parie donc sur lui ou Bagayoko! Quant à M. Peu, je salue sa position sur cette élection mais n’oublions pas qu’il est aussi responsable de l’état de cette ville.
    La guerre dans ce clan va être terrible!

    0

    0
  12. Fabye dit :

    A noter quand même M Braouezec, que vous avez perdu contre un jeune inconnu! Il y a vraiment de quoi se remettre en question. Elle a bon dos la vague rose!

    0

    0
  13. habitant dit :

    C’était dimanche et ça paraît déjà loin. Cela aura été beaucoup de guéguerre cette campagne jusqu’au bouquet final.
    Quant à qui sera candidat 2014, il n’y avait pas quelqu’un qui disait se voir déjà au Stade de France pour la coupe de rugby? Déjà oublié?
    Cela ne sera peut-être aucun d’entre eux, parti comme c’est et puis est-ce le plus important?
    Je pense plutôt à ceux qui galèrent dans leur boulot précaire ou qui n’ont plus de boulot, qui se font rembarrer lors d’entretien et qui ne savent pas ce que sera fait demain. Et ils ne sont pas invisibles (cf. Rue de Toul, par exemple).

    0

    0
  14. georges dit :

    « Il n’y a pas de mauvaise gestion municipale… » dit notre « député sorti ». Il me semble pourtant qu’il y a quelques mois (en avril ?) et dans une interview à Médiapart, Braouezec reprochait à la municipalité sa mauvaise gestion du centre ville. J’avais alors rappellé la propension du député à se défausser sur ses « amis »… Et aujourd’hui c’est Peu et Bagayoko qui sont chargés ! Aucune parole, aucun sens des responsabilités,… indigne.

    0

    0
  15. Sam dit :

    @habitant & georges
    J’ai mis les liens vers les articles cités.

    La mémoire de certains élus est courte pas celle de notre blog … « les paroles s’envolent mais les écrits restent » 😉

    0

    0
  16. suger dit :

    Les bouches commencent à s’ouvrir après la défaite de Braouezec et son article de mauvais perdant dans « Le Parisien ». Voila ce que l’on peut lire sur le site du JSD, ce 21 juin :

    Braouezec : une interview qui fait des vagues

    Les propos musclés tenus par l’ancien député dans le Parisien provoquent une réaction qui ne l’est pas moins de M. Hanotin. De son côté, M. Peu fait une mise au point.

    La teneur du message délivré dans le Parisien du 20 juin par Patrick Braouezec après sa défaite aux législatives n’est pas passée inaperçue. L’ex député affirme « je ne ferai pas de cadeau au PS, notamment à Mathieu Hanotin. C’est très difficile de perdre une bataille politique surtout quand on a l’impression de se la faire voler ». Ou encore : « Aujourd’hui, j’entre dans l’opposition », précisant toutefois qu’elle serait « constructive et ne ferait pas le jeu de la droite ».
    Ce positionnement a, évidemment, fait réagir Mathieu Hanotin. Dans un communiqué intitulé « le choix du peuple ! », le nouveau député juge cette interview « révélatrice d’une perception égoïste de la politique. La circonscription, le territoire, ses habitants ne sont, contrairement à ce que pense M. Braouezec, la propriété de personne ». M. Hanotin estime que Patrick Braouezec « conforte sa position de mauvais perdant » et « ajoute le déshonneur à la défaite ».
    De son côté Stéphane Peu indique qu’il « doit à la vérité de préciser qu’il n’est pas exact d’affirmer que deux candidats prétendaient à la succession de Patrick Braouezec » comme celui-ci l’affirme dans cette interview. « Bally Bagayoko n’a jamais postulé à la candidature pour cette élection. J’avais en revanche indiqué que j’étais prêt à relever le challenge », précise M. Peu qui conclut : « Si Patrick a changé d’avis, ce qui était son droit, ce n’est donc pas à cause d’une guerre intestine qui couvait. »

    0

    0
  17. vivi dit :

    Oh la la, ça commence à chauffer!
    hier j’étais à la fête de la musique de Saint-Denis. M. PB avait l’air bien seul et le visage fermé!
    Il voulait nous saboter les photos avec notre chère ministre de la culture Aurélie Filippetti en se mettant devant dès qu’il nous voyait! raté!
    Cette fête a été un très bon moment. Et comme le dit suger, il n’y a pas que les politiques qui commencent à s’exprimer contre PB, les dyonisiens aussi.
    Concernant la candidature de Paillard, j’ai discuté avec des « partisans » qui disent que ça ne vaut rien que c’est eux qui feront pencher la balance.
    PB a ncore, avec cet article, agit comme il le voulait de son côté sans penser à ses camarades!
    nous ne sommes qu’au début d’un combat fratricide!

    0

    0
  18. thierryb dit :

    une pensée pour tous ceux qui, donnant leur adresse lors d’une recherche d’emploi, un déménagement, une inscription dans la mairie d’un nouveau domicile, et qui se voient regardés avec commisération, avec doute, et qui s’entendent dire, au choix :  » Comment vous avez fait ? », « C’est un peu gênant cette adresse », « Elle a vraiment une mauvaise image, votre ville »…C’est usant et au delà des imbécillités proférées sur le département, cela témoigne de ce qu’est devenu Saint-Denis dans l’imaginanire national. Je serais maire et député, je me battrais pour changer ça, avec les administrés de tous bords, au lieu de se vanter d’accueillir une « résistance » sociale qui n’est que proclamation creuse de groupuscules et effet de com et non pas vrai travail de fond sur l’emploi, le projet de ville.

    0

    0
  19. vivi dit :

    Ça a commencé (cf communiqué sur le JSD).

    0

    0
  20. sam dit :

    Dis donc c’était VIP hier à la fête de la musique parvis de la Basilique: ministre, député, préfet, …

    @vivi
    Braoue a qd même la technique et l’expérience, sur LeParisien on le voit aux côtés de la ministre… 😉

    0

    0
  21. suger dit :

    Pour aller dans le sens du commentaire de thierryb, j’ai dû éclairer des amis enseignants dans une formation sélective, il y a un an, sur les subtilités de la politique locale. Ils avaient dans leurs dossiers de recrutement un candidat de Saint-Denis, domicilié rue Mumia Abu Jamal… Et ces collègues curieux de culture mondiale m’ont demandé qui était ce personnage « célèbre » qu’ils ne connaissaient pas : un écrivain ? un musicien ? un sportif ?
    J’ai eu alors à leur expliquer qu’il s’agissait d’un prisonnier américain, condamné à mort pour le meurtre d’un policier, que défendait la municipalité communiste. Ils sont restés stupéfaits qu’une rue ait reçu ce nom et ont plaint les gens qui devaient postuler des emplois avec une telle adresse ! Et ils m’ont, à nouveau, demander comment je pouvais vivre à Saint-Denis, sous une municipalité aussi irresponsable. Je manquais alors d’arguments…

    0

    0
  22. julie (ex hélène) dit :

    Il ne faut pas se faire d’illusions, PB sera partout en tant que Président de Plaine Commune et, il a, comme le dit Sam la technique et, l’expérience pour approcher les personnalités ; si seulement il avait eu la même approche vis vis des dionysiens lorsqu’ils avaient des problèmes, au lieu de les envoyer promener voire salement, il aurait été surement élu .
    Les résistants contraints ou non d’être restés dans la ville (les anciens que je rencontre au hasard) ne sont pas mécontents du vote, mais par contre écoeurés, abasourdis, de ce qui s’est passé en Mairie.
    La nostalgie d’un Saint Denis gai, vivant, convivial remonte à la surface. Cela évidemment ne sert à rien, en ces temps de difficultés il faut garder tout de même l’espoir d’un renouveau apaisé.

    0

    0
  23. Sam dit :

    Comme dirait l’autre « Yes we can ! » 😉

    C mon côté optimiste sans doute…

    0

    0
  24. Vivi dit :

    En effet Sam, il a la technique. Un jour il déclare la guerre au PS et le lendemain il pavoise avec une ministre PS, jeune qui plus est!! lol 😉
    comme en 2008, il veut brouiller les lignes auprès des habitants, « j’aime » « j’aime pas », « c’est mon amie », « c’est pas mon amie », « on est avec eux » « on n’est pas avec eux »!
    Tout ça, c’est de la com. Je n’ai pas lu l’article sur le parisien, serait-il écrit par un certain E. Bureau?
    Et puis moi aussi j’ai des photos d’elle, non mais! lol 😉
    Quoiqu’il en soit, on a passé une très bonne soirée.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *