LeParisien « 500 publicitaires attendus sur les bords de l’Ourcq »

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. citoyen93 dit :

    Les bords du bassin de la Maltournée offrent un spectacle désolant. La ville de Pantin qui est traversée par le canal de l’Ourcq a visiblement su rebondir en se réappropriant les abords du canal.
    Une politique volontariste qui permettrait de faire renaître un espace complètement abandonnée me semble une bonne idée. La ville de Saint-Denis a des atouts fantastiques : Proximité de l’aéroport de Roissy, de Paris, axes routiers majeurs.
    Il y a mille choses à faire.
    Je trouve affligeant que l’espace de ce bassin soit laissé à l’abandon et devienne un dépôt d’ordures à ciel ouvert.

    0

    0
  2. citoyen93 dit :

    Visiblement l’article proposé ne fait pas chavirer les foules, et c’est bien dommage, car j’aurai aimé un débat ou un retour sur ce que pensent les Dyonisiens de l’aménagement des abords du canal de Saint-Denis.
    Cela fait parti du cadre de vie et nous sommes donc concernés par ce qui s’y passe.
    A l’heure des prochaines échéances électorales qui arrivent à grands pas, c’est le moment ou jamais de faire preuve d’initiative en terme de propositions d’aménagements.
    Une absence de réaction de la part de la population va conforter la mairie dans son inaction.

    0

    0
  3. lolo dit :

    La question que l’on peut se poser est combien d’argent Nexity va-t-il gagner sur cette opération ?

    0

    0
  4. citoyen93 dit :

    Pour ma part, je trouve que cette ville (Pantin) vit un véritable renouveau et à su se démarquer en mettant en valeur un endroit triste à souhait ou rien ne s’y passait depuis le marasme de la fin de l’ère industrielle.
    Il y a indéniablement des similitudes avec la ville de Saint-Denis puisque cette commune a également un canal avec des abords peu ou pas exploités.
    L’impression d’abandon et de désolation qui prédomine lorsque l’on regarde le bassin de la Maltournée devrait nous faire réfléchir.
    Je suis sûr que beaucoup de dyonisiens partagent mon état d’esprit sur cette problématique.
    Aménager un espace pour qu’il soit plus convivial, mettre réellement quelque chose de concret derrière une thématique souvent utilisée comme argument marketing mais rarement concrétisée (le développement durable, l’écologie).
    Une fois de plus les élus sont au pied du mur mais visiblement la population ne voit rien venir.

    0

    0
  5. lolo dit :

    Un bon point quand même pour le service de gestion du canal, des obstacles infranchissables ont été installés en contrebas du leader price entre la route et la berge du canal et sous le pont du boulevard Anatole France. Il n’y a donc plus de voitures le long du canal sur la rive nord entre le bassin de la maltournée et la gare. En revanche sur la rive sud, c’est de pire en pire, ceci explique peut-être cela…

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *