LeParisien – « A Saint-Denis, le PC fait campagne, le PS s’active en coulisses »

Vous aimerez aussi...

19 réponses

  1. Yam dit :

    Voilà ce que l’on peut lire sur St Denis dans WIKIPEDIA, DP ose se représenter avec un tel bilan !

    Sécurité : Le taux de criminalité de la circonscription de police de Saint-Denis (incluant L’Île-Saint-Denis) (crimes et délits, chiffres 2005) est de 150,71 actes pour 1000 habitants ce qui est très largement supérieur aux moyennes nationale (83/1000) et départementale (95,67/1000) et avec un taux de résolution des affaires par les services de police de 19,82 %, le plus bas du département. Elle tient aussi le triste record du plus haut taux de violence en France et en Europe (31,27 % alors que la moyenne nationale est de 6 ) avec notamment 1899 vols violents et 1031 agressions en 2010 (ce qui équivaut à une moyenne de 6 larcins et 3 agressions par jours ).

    Et ces chiffres sont certainement largement dépassés.

    0

    0
  2. depassage dit :

    Champion Européen…lol
    Devant Naples et sa camorra svp

    0

    0
  3. houari dit :

    j’adore le parisien: a chaque élection, ils ne parlent que du Ps et Pc.

    ca fait des années que ce journal joue pour la mairie. l’indépendance de la presse, j’y crois pas trop mais la, j’y crois plus.

    évidemment, quand on les contacte pour les alerter qu’on existe, ils nous répondent « on ne savait pas que vous existiez » (j’ai eu plusieurs fois cette réponse depuis 2002 alors que j’ai été candidat 3 fois)

    Voila la presse libre

    0

    0
  4. suger dit :

    Il n’y a pas que l’insécutité dans le bilan calamiteux de Didier Paillard et de « son mentor Patrick Braouezec ».
    Il faut aussi rappeler la saleté des rues, le stationnement sauvage, la mauvaise gestion des équipements municipaux (tel que La Baleine, piscine qu’il a finie par abandonner au privé après des années de dysfontionnements),l’affront fait aux dionysiens avec les « poubelles à urine » dans le centre ville, etc…
    Mais il faudrait aussi signaler l’absence de démocratie locale avec les réunions bidons des « démarches quartier », le financement municipal d’une propagande incessante (dont le JSD est le fleuron), le mépris que représentent l’organisation de multiples « fêtes » de quartier comme seules réponses aux problèmes réels posés par les habitants, le soutien disproportionné aux associations amis de la municipalité (quand ces associations ne sont pas créées de toutes pièces pour étouffer les initiatives des habitants), etc…
    La liste serait longue reflétant l’incompétence et les choix idéologiques délirants du clan Paillard-Braouezec, qui régne depuis trop longtemps sur la ville. Seul le départ de Paillard peut ouvrir l’espoir d’un renouveau pour Saint-Denis. L’échec de Braouezec aux législatives en 2012 a montré que c’était possible…

    0

    0
  5. morneplaine dit :

    Sans oublier des décisions parfois incompréhensibles, la dernière en date sur les modifications du rythme scolaire appliqué dés la rentrée 2013…

    0

    0
  6. Marion dit :

    @ depassage
    « Champion d’Europe …. Devant Naples et sa camora svp »
    Ben quoi, c’est tout à fait normal et amplement mérité ! Les réseaux mafieux balkaniques, dont les Roms sont l’un des vecteurs d’infiltration, sont particulièrement opportunistes, efficaces, et beaucoup plus redoutables. Tous les discours naïfs et « humanistes » leur facilitent incroyablement la tâche !

    0

    0
  7. depassage dit :

    Dommage qu’on soit passé en ZSP, on aurait pu finir CHAMPIONS DU MONDE…lol

    0

    0
  8. Sam dit :

    @depassage

    « camorra », faut pas exagérer…

    @houari

    Il y avait un article séparé au sujet des autres candidats.

    0

    0
  9. LeParisien dit :

    Les autres candidats

    A droite, deux candidats ont pour l’heure fait part de leur intérêt pour les élections municipales. Au centre droit, Houari Guermat, dont le portrait s’affiche un peu partout, a été le premier à dégainer : il souhaite une liste d’union contre les communistes.

    Evelyne Nicol, conseillère municipale qui incarne la droite gaulliste locale, pourrait, elle, partir avec Stanislas Francina, qui figurait en 2008 sur la liste conduite par l’UMP, Xavier Ducos-Fonfrède. Récemment, une nouvelle affiche a vu le jour sur les murs de la ville : celle du Rassemblement citoyen indépendant (RCI) avec comme candidat potentiel Zahir Amazir.

    N. Perrier – Publié le 1er août 2013

    0

    0
  10. houari dit :

    au temps pour moi, je présente mes excuses et retire mes propos.
    Par contre, je maintiens que dans leurs différents articles, il y’a un déséquilibre entre les candidats (même si paillard est le maire et le Ps est député).
    On interroge les candidats de gauche et on « oublie » les autres.

    0

    0
  11. Azzedine dit :

    Bonjour à tous.

    @ aux journalistes du Parisien.
    Je lis avec attention la presse en général et et j’ai une attention particulière sur votre journal car vous êtes basé au plus près de Saint Denis.

    J’aimerais savoir pourquoi vos articles sont édulcorés sur la réalité de Saint Denis. Je ne me prononce pas sur les autres ville car je n’y vit pas.

    Mais j’aimerais que vous donniez la parole aux habitants pour raconter leurs quotidiens.
    J’ai la chance de sortir de cette ville pour voir ce qu’il se passe… afin de voir si l’herbe est plus verte ailleurs.
    Il n’y a qu’a Saint Denis qu’on vit une situation ou l’incivilité est devenu la loi.
    – L’incivilité de certains habitants.
    – L’incivilité de ceux qui y passent et qui prennent la ville pour un dépotoir géant.
    – l’incivilité de certains élus et responsables de la ville en vers les habitants.

    Faites votre travail de journaliste!!

    Je ne suis pas nombriliste en pensant qu’à ma ville… mais j’aimerais que le parisien montre le vrais visage de Saint-Denis.
    Je sais que cette ville n’a pas bonne réputation…
    Mais:
    – parler du bétonnage intensif de la ville.
    – la surpopulation de saint Denis et ces conséquences sur le quotidien (pollution, insécurité…)
    – la pauvreté galopante
    – l’insalubrité de l’habitat privé…
    La liste n’est pas exhaustive… Mais à la veille d’élections municipale, il faut faire un focus sur les enjeux.

    @ l’équipe municipale.
    Je sais que vous lisez ce blog, le but des élections municipale n’est pas de faire gagner la gauche… mais de faire gagner les HABITANTS de Saint-Denis.
    La ville n’est pas pour tous. Elle est à ses habitants!!!!

    0

    0
  12. Rafik dit :

    Callson est une boite proche de la Mairie de Paris, issue de la bande du XVIII eme arrondissement. C’est une boite de marketing classique qui en plus de vendre n’importe quoi et en particulier tous les politiciens liés parti solférinien. Nous en avons l’habitude à Paris. Ils font des sondages, créent de toutes pièces des « opinions publiques », distillent « les résultats » à des journalistes crédules. Vous allez voir sans doute d’ici peu de temps apparaître les mots « propreté ou sécurité » dans votre campagne sous couvert de ce sondage.Un sondage comme celui là est facturé entre 5 et 10 000 euros. C’est de l’argent en circuit fermé. A paris nous en sommes lassés, à tel point que la droite risque de gagner.

    0

    0
  13. Marion dit :

    Marseille, Sevran, Saint-Denis, etc …. Il n’y a aucune exagération à pointer l’emprise des mafias sur ce type de territoires. Les maires de Marseille et de Sevran dénoncent cette situation, tandis que la Mairie de Saint-Déni, bouffie de complaisance et aveuglée par son idélologie crasse, pratique une politique de l’autruche criminelle.
    « on assiste à une structuration mafieuse du trafic et à l’arrivée de groupes constiués venus de l’Est » Stéphane Gatignon (Maire de Sevran).
    Lien fort instructif avec le témoignage d’un Maire qui a pris véritablement conscience du problème, qui n’hésite pas à pointer du doigt la réalité, et se bat par tous les moyens, lui !
    http://www.lefigaro.fr/actualite-fr

    0

    0
  14. cording dit :

    @ Houari,
    On dit « autant pour moi »…..

    0

    0
  15. suger dit :

    @cording : Non, c’est Houari qui a raison,et donne la bonne écriture: « au temps pour moi »(même si l’usage fait que l’on admet de nos jours les deux écritures).
    Comment dit-on, au fait, « l’arroseur arrosé… » ?

    0

    0
  16. Anthony C dit :

    @cording,
    Bin non cording, on dit « au temps pour moi ». Ce qui signifie que l’on prend un temps de réflexion pour réaliser son erreur.

    0

    0
  17. Anthony C dit :

    Ça sent un peu l’intox l’idée d’une alliance entre S.Peu et M.Hanotin, non?
    Mais franchement ça ressemblerait à une union enfin capable de faire trembler la liste Paillard.
    Mais je n’y crois pas. A moins que S.Peu soit finalement « persona non grata » dans l’équipe sortante. On peut l’imaginer d’ailleurs, c’est un des seuls, sinon le seul, à donner l’impression de maîtriser ses dossiers. Ça doit créer des tensions…
    Mais si on se met à sa place, il semble que son siège soit plus assuré du côté de Paillard que du côté d’une liste « Hanotin », sans doute portée par un prête-nom anonyme.
    Tout ceci demanderait beaucoup de courage politique pour que ça se goupille bien.

    Par ailleurs, je lis régulièrement les déclarations de Houari Guermat; j’y décèle beaucoup de bon sens, mais il faut comprendre que ce dernier ne pourra pas mobiliser suffisamment sur son nom propre. Il lui est indispensable de s’unir dès le premier tour s’il veut offrir une chance à ses idées. En effet, entre les deux listes de gauche, il faudra s’attendre à nouveau à ce que le grand thème d' »union de la gauche » au second tour soit invoqué et exigé sur l’hôtel des petits arrangements entre partis au niveau départemental voire national. De fait, la liste qui arrivera en tête au soir du premier tour a toutes les chances de l’emporter, à fortiori si elle devient liste unique au second tour.
    De fait, l’enjeu sera très important au premier tour et des électeurs non enthousiasmés par l’une de ces deux listes pourraient se prononcer en leur faveur au détriment des petites listes.

    0

    0
  18. suger dit :

    Il y a une chance de voir la gestion de la ville s’améliorer si une liste sérieuse s’affirme suffisamment, dès le 1er tour, face à la liste Paillard. Ce serait possible avec une liste dirigée par Stéphane Peu (qui effectivement gêne les autres membres de la municipalité car, lui, il bosse, sait réagir quand c’est nécéssaire, connait ses dossiers et fait preuve d’un minimum de réalisme dont sont dépourvus les incompétents qui nous dirigent). Une alliance entre Peu et Hanotin pourrait recevoir un large soutien à gauche, mais surtout de tous ceux qui ne supportent plus l’équipe actuelle de « bras cassés » qui mènent la ville à toute vitesse dans le mur…

    0

    0
  19. goldo dit :

    Il n’ya que Stéphane Peu qui pourrait redresser cette ville. De plus beaucoup de gens pourraient se retrouver dans les idées de gauche. J’entends beaucoup de gens dire qu’ils voteraient pour lui mais pas pour Didier Paillard. Alors peut-être que celà se fera ,une liste differente mais j’avoue que je n’y crois pas beaucoup. En tout cas si c’était le cas Paillard et ses alliés pourraient trembler.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *