LeParisien – « Agression au centre cardiologique …

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. la vérité dit :

    Le Maire est venu ? Pas au courant… pourtant j’étais là le jour où c’est arrivé.

    La sécurité est une préoccupation de la direction?
    Dans ce cas pourquoi avoir retiré les vigiles au bout d’une semaine il y a un mois …
    Les vidéos surveillance à l’extérieur ne fonctionnent pas la nuit, les arbres sont placés devant et bien sûre la direction est au courant depuis longtemps mais rien ne change!

    Aujourd’hui il ne s’agit plus de voitures vandalisées, d’un sac arraché à coups de poing mais d’une attaque à main armée et oui ils avaient un coutelas et un fusil !!! alors s’il ne s’agit que d’un larcin pour les sources du Parisien (Le Maire ??), Saint-Denis est vraiment hors norme !
    Quand au patient âgé, ils lui ont fendu la lèvre avec le couteau… 3 fois rien pour un cardiaque !

    Depuis 4 ans rien ne bouge, pas de guichets fermés, pas de vigiles dans les locaux, pas de réponses fermes aux insultes des patients “sale fils de pute”, aux menaces de “cassage de gueule”.
    Ah si quelque choses a bougé : des caméras dans les postes de soins pour surveiller le personnel et elles, elles fonctionnent !
    Enfin les agressions de décembre n’ont pas eu lieu seulement à proximité du CCN mais bien sur le parking donc dans l’enceinte de la Clinique.

    Vous l’aurez compris, je travaille au CCN.

    0

    0
  2. thierryb dit :

    Pardon de revenir encore ici, mais je vais au CCN depuis vingt ans : ce n’est plus le lieu de calme où l’on sentait l’excellence (heureusement on y est encore bien soigné) , et ça ressemble de plus en plus aux salles d’attente de certains médecins en ville: patients bruyants, irrespectueux, téléphonant ou écoutant de la musique. Certains n’ont pas intégré que le silence est la norme dans les situations publiques. Les personnes qui y travaillent ont bien du mérite. Qu’il y ait besoin de vigiles et de guichets fermés dans un lieu de soin, que des médecins et des personnels soignants pour qui nous devrions avoir le plus grand respect se fassent insulter, est pour moi de l’ordre du scandale. On passe notre temps à s’adapter à l’insupportable!

    0

    0
  3. Max dit :

    Je trouve aussi que cela a bien changé en quelques années. Et je n’hésite plus à faire une heure de métro pour aller dans des endroits plus civilisés.

    0

    0
  4. citoyen93 dit :

    Je pense qu’on a franchi un cap.
    Un ressort s’est cassé dans cette ville.
    Un formidable potentiel et pourtant tout va de travers.
    Le maire et le maire adjoint à la sécurité se sont déplacés, très bien.
    Et maintenant on fait quoi ?
    J’étais rue de la République samedi après midi et j’ai eu l’impression que la situation s’est encore un peu plus dégradée. Saleté, ambiance complètement glauque dans les ruelles perpendiculaires à cette rue, revendeurs à la sauvette.
    C’est désespérant.
    A côté de cela, quand je vois les affiches de la campagne de Braouzec sur ça supposée disponibilité, j’ai envie de la graffiter ou de l’arracher.
    Dionysiens, j’ai la désagréable impression qu’on se fout de notre gueule..

    0

    0
  5. georges dit :

    Existe t’il encore à Saint-Denis un endroit où l’on soit en sécurité ? A son domicile et enfermé à double tour ? Mais pour combien de temps encore ? Pour éviter le pire, chassons les édiles. Plus que 2 mois pour virer le premier et vrai responsable: le député !

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *