LeParisien – Bilan des médiateurs de nuit : « « Positif » pour la mairie, « inutile » pour l’UMP »

Vous aimerez aussi...

10 réponses

  1. PaulEluard dit :

    Euh… C’est sûrement un raccourci de ma part mais il me semble qu’il n’y a que 10 médiateurs de nuit sur Saint-Denis (ou alors j’ai loupé la vague de recrutement). 598000 euros de budget annuel pour 10 personnes qui bossent 4 heures par jour ça fait pas un peu beaucoup Surtout vu l’efficacité que semble avoir leur présence. Je ne veux pas juger leur motivation ou leur implication, je me base simplement sur les témoignages que je lis ici et qui ne montre vraiment pas qu’une amélioration s’est fait sentir depuis la mise en place de cette mission…

    0

    0
  2. Damdam dit :

    La veritable question ce serait aussi combien d’agents de police municipale ce budget permettrait-il d’embaucher ? Parce que bon les mediateurs c’est bien jolie mais a part rester planter a discuter de ci de la je vois pas trop leur interet (personnelement jles ai jamais vu vers chez moi). Ce qu’il faut a Saint Denis c’est une vrai police avec des moyens…

    0

    0
  3. BB dit :

    Dans l’article du parisien, je note ce commentaire d’un des médiateurs : « Lors de la maraude, certains habitants (nous) interpellent à propos de sécurité. Il faut parfois leur rappeler nos territoires de compétence. Nous ne sommes pas des policiers ».

    Tout est dit, je crois.

    0

    0
  4. Sam dit :

    @PaulEluard

    Ci-dessous le témoignage de Janet habitante de la rue de la République qui date du 29 mai dernier qui met en évidence l’efficacité des médiateurs de nuit :

    « A partir de 22h, y a plus personne, chacun fait ce qu’il veut ici. Si tu veux taper un foot, tu taps un foot, le ballon cogne contre les rideaux métalliques, quel que soit l’heure, personne ne viendra jamais te dire d’arrêter, à croire que les flics ont peur.
    Si tu veux fumer du crack, tu te mets où tu veux et tu fumes ta pipe, de jour comme de nuit. Les médiateurs passeront te faire la bise (véridique), puis te souhaiteront une bonne soirée.
    Tu veux faire des roues avec ta moto, tu fais des roues à fond les manettes, sans casque, avec excès de vitesse et tout, sans jamais être inquiété par quiconque.
    Pourquoi ??? Depuis 2-3 mois, la rue semble abandonnée. Est-ce une impression ou l’est-elle vraiment ? Que fait la police ? Sans compter que la rue n’est jamais nettoyée le soir, alors après une grosse journée comme le samedi, où les poubelles débordent de détritus, très vite, dès que les commerces ferment, c’est tout et n’importe quoi ».
     
     Comment expliquer aux enfants que Brigitte (la même qui est sur les images d’archives de France 3 en 2010) fume le crack devant chez nous le matin quand il vont à l’école, le midi, l’après-midi, le soir, plusieurs fois dans la nuit – ils l’entendent hurler, cela les réveille parfois – et que personne ne l’en empêche ?! Que personne ne la secoure ?! Que c’est strictement  interdit par la loi, mais il n’empêche que cela a lieu devant chez nous, en toute indifférence… J’enrage… »

    Janet

    Lors de la réunion avec le préfet du 27 juin dernier, nous avons relayé ce témoignage à l’état brut. Madame Haye, présente, n’a pas répondu.

    Nous avons appris à cette séance que l’Etat  participe également au financement de ce dispositif…détail que la municipalité oublie de préciser.

    Si les médiateurs de nuit n’ont pas pour mission d’intervenir dans le cadre de la sécurité, alors quel est l’intérêt de ce dispositif ? Est-ce un remake du dispositif « des grands frères » dont les pouvoirs publics ne contestent pas l’échec ?

    Au-delà des paroles, il faut des moyens pour agir efficacement. Il revient à notre maire de se donner les moyens pour gérer dignement notre ville en veillant au respect de l’espace public et de la vie en collectivité.

    Assez d’angélisme ! Assez de bons sentiments !! Assez de démagogie !!!

    Laisser faire n’est pas la solution, il faut se bouger le cul (oups oups oups je m’énerve) bon sang !!!

    0

    0
  5. Anthony C dit :

    A ma connaissance ils ne sont pas 10, mais 8 de façon à constituer deux équipes de 4. Il m’est arrivé plusieurs fois de les croiser alors que je rentrais de mon travail 6 fois au moins. A aucun moment je ne les ai vus faire de la médiation. Chaque fois ils étaient entre eux, ou à déambuler ou assis sur un muret. La dernière fois que je les ai vus. Il n’étaient pas 4 mais 6, j’en ai déduit que dans chacune des équipes il y avait un malade ou quelqu’un en vacances. De fait ça ne faisait plus qu’une seule équipe regroupée pour la nuit. Une seule équipe pour une ville de 110 000 habitants? 589 000€ pour 8 personnes + sans doute 1 responsable (2 ou plus ça serait abuser franchement ! ) ça fait quand même un budget de 65 000€ par personne et par an. Je sais que les charges d’un employeur sont conséquentes mais quand même ! Vu que l’équipement est minime, cette opération est surtout une très mauvaise opération financière . Où va l’argent ?
    L’argent de la Mairie (70%) ne viendrait-il pas des contribuables? Ont-ils leur mot à dire?

    0

    0
  6. PaulEluard dit :

    @Anthony C : J’ai dit 10 parce que c’était la communication officielle de la municipalité à l’époque (http://www.ville-saint-denis.fr/jcm…). Je suis bien d’accord avec toi, où va le budget alloué ???

    @Sam : Ce témoignage est édifiant… Je suis bien content de vivre en retrait par rapport au centre quand je lis ce genre de chose.

    0

    0
  7. citoyen93 dit :

    65000 euros par an et par personne. Cela implique un salaire de 5400 euros par mois ce qui est totalement impossible.
    Ils doivent être rémunérés aux alentours de 1500 à 2000 euros grans maxi et si l’on rajoute 50 % de charges patronales cela nous fait un salaire de 3000 euros (2000 x 50%).
    Rajoutons 20 % de frais de gestions et nous arrivons à 3600 euros. mensuel.
    Si on multiplie par 12 on a donc 43200.
    On est effectivemùent très loin des 65 000 euros annuel.

    0

    0
  8. BB dit :

    Je sais pas, vous pouvez rajouter peut-être une ou plusieurs primes à des agents ou des conseillers ?

    Par exemple : je ais de source sûr que dans certaines mairies (pas SD, mais pas loin, et gérer par le même genre de cocos), des responsables d’équipes touchent de l’ordre de 40000 euros de prime par an (hors salaire)…
    Oui, oui, vous lisez bien, 40000. Et c’est pas des centimes.

    0

    0
  9. Mat 77 dit :

    Bonjour, je n’ai jamais croisé les médiateurs de ma courte vie dyonisienne, mais pour en comprendre les missions, je pense qu’il faut se référer au dispositif initié à Paris, et sans doute inspirateur de celui de Saint Denis.
    http://www.paris.fr/accueil/societe
    J’ai entendu des échos contrastés de la part des habitants des quartiers concernés…

    0

    0
  10. Sam dit :

    Il convient de reconnaître qu’on les voit un peu plus sur le quartier de la gare et commencent plus tôt (bien avant 23:00).

    Il convient également de reconnaître que les constats concernant les nuisances recensées dans les différents secteurs demeurent intacts malgré ce dispositif…exemples : rues Fontaine, Suger, Charronerie…

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *