LeParisien – « Feu vert pour la piscine d’Aubervilliers »

Vous aimerez aussi...

11 réponses

  1. LeParisien dit :

    Le centre aquatique annoncé pour 2016

    (…)Après sept années ponctuées d’annonces, reculades, espoirs déçus, relances, abandons, le ministre des Sports, David Douillet, a annoncé mardi soir que le stade aquatique olympique serait bel et bien construit à Aubervilliers et Saint-Denis et s’est même engagé sur un lancement des travaux en septembre 2014 et une ouverture au premier semestre 2016.

    Le comité de pilotage, composé du Centre national pour le développement du sport (CNDS), de la communauté d’agglomération Plaine Commune, des villes d’Aubervilliers et de Saint-Denis, du conseil régional et de la mairie de Paris, a dû revoir son projet à la baisse. Si le site de 3,5 ha, le long du canal Saint-Denis, et le nombre de bassins (quatre couverts, un extérieur) n’ont pas changé, le budget de construction a fondu de 74 à 68 M€. Le bassin extérieur passe de dix à huit couloirs, le bassin de plongeon intérieur perd 8 m en largeur, les gradins intérieurs passent de 6500 à 5000 places.

    (…)

    « On a revu quelques aménagements pour boucler le financement, mais cela n’entame en rien la portée internationale du centre aquatique, commente Patrick Braouezec, le président (Fase) de Plaine Commune. Nous parlons d’ailleurs déjà d’accueillir les Championnats d’Europe en 2016. »

    (…) Pourquoi celle-ci serait-elle la bonne? « Parce que pour la première fois tous les partenaires s’engagent et que la Fédération française de natation y croit, répond Patrick Braouezec. Nous sommes aussi tombés d’accord sur la gestion de la structure, en délégation de service public. »

    Reste deux interrogations : une alternance politique peut-elle encore changer la donne? « Non car c’est l’Etat et non un gouvernement qui s’est engagé, répondent en chœur le maire d’Aubervilliers et le président de Plaine Commune. Et le projet est trop avancé pour qu’on recule. » Qui pour gérer le futur centre nautique? « Un équipement d’une telle envergure a de quoi intéresser du monde, GDF-Suez, Veolia, Vinci, Bouygues, assure Jacques Salvator. Les gestionnaires du complexe aquatique de Chartres (Eure-et-Loir), qui accueillera les Championnats d’Europe 2012 en petit bassin, sont d’ailleurs déjà sur les rangs. »

    E. Bureau – Publié le 15 Mars 2012

    0

    0
  2. horta dit :

    Le descriptif du projet ne précise pas ce qu’il offrira aux habitants du quartier qu’ils soient à Aubervilliers ou à La Plaine Saint-Denis. Auront-ils des créneaux pour accéder à certains bassins de la piscine, la piscine sera-t-elle ouverte aux scolaires, etc

    0

    0
  3. Anthony C dit :

    Excellente nouvelle!
    J’attends ça avec impatience!

    Actuellement j’emmène mes élèves de 10 ans par le bus 153 à la piscine de Marville.
    Il n’en passe qu’un toutes les 15 minutes et les horaires ne sont pas respectés.
    Le bus est absolument bondé, plein de poussettes et cabas.

    Arrivé à Marville, l’installation est vieillissante et le personnel se plaint de très nombreux cas de cancers qui pourraient avoir un lien avec la mauvaise aération de l’enceinte.

    J’espère donc pouvoir un jour utiliser le tram ou encore les lignes bleue et rouge du futur Grand Paris Express.(4 à 5 stations en tout depuis la Basilique). Ça changera la donne.

    Pour répondre à Horta qui n’a pas lu le lien vers le billet que j’avais écrit il y a quelques mois, 12 classes seront prises en charge en simultané dans ce nouveau complexe.
    Par contre, il viendra beaucoup d’écoles de Paris et pas seulement du 93. En effet, Marville reçoit déjà plusieurs classes de collèges parisiens (Bossuet dans le 10e arrondissement par exemple).

    Cette ville aura décidément beaucoup d’atouts à l’horizon 2016-2018.

    0

    0
  4. houari dit :

    je suis absolument contre cette piscine (je vais me mettre pas mal de gens a dos)
    c’est un puit sans fond, on va payer une fortune en frais de fonctionnement pour que les parisiens puissent se baigner et « subir » les entrainements olympiques.
    ici, on ne veut que du grandiose pour rien. les parisiens seront plus proches de la piscine que les dionysiens .
    la baleine a les capacités d’absorber la population dionysienne, il faut juste etendre les horaires (ouverture 7h et fermeture 22h comme certaines piscines parisienne) et mieux la gerer (il n’y’a plus de directeur depuis des mois)
    pourquoi depenser des millions d’euros de fonctionnement annuellement pour les autres villes ?

    0

    0
  5. thierryb dit :

    @houari
    Pourquoi n’y a-t-il plus de directeur depuis des mois à la Baleine, pourquoi tout ce qui touche à l’encadrement dans cette communauté de commune est toujours lié à des problèmes : gestion des hommes, organisation, ou problème de recrutement ? Je serais assez content d’entendre la réponse d’une personne informée.

    0

    0
  6. suger dit :

    houari a raison : la gestion de « La Baleine » et un scandale et cette piscine municipale, même si dès le depart elle a été mal conçue et a subi de nombreuses malfaçons, pourrait répondre aux besoins de la population dionysienne pour une large part.
    La piscine d’Aubervilliers est le résultat de cette folie des grandeurs qui saisit les élus locaux dès qu’il est question de réalisations municipales. C’est à croire que les géants du BTP dictent leurs projets, les plus coûteux possibles, aux élus. Et, bien évidemment, le coût de fonctionnement n’est jamais réellement pris en compte.

    0

    0
  7. citoyen93 dit :

    On sort un peu du débat mais effectivement, pour avoir pratiqué la piscine de la Baleine, j’ai été sidéré par l’absurdité des horaires pour le public.

    0

    0
  8. Sam dit :

    La fédération française de natation avait besoin d’une piscine adaptée à leurs besoins dans la région IDF. C’est une très bonne nouvelle que ça soit sur notre territoire.

    Et comme tout équipement sportif de cette envergure, le fonctionnement a un coût. 

    Certes une piscine en cache une autre, mais le dysfonctionnement de la baleine (piscine municipale) invite à un autre débat intéressant. Si on peut dissocier les sujets…

    0

    0
  9. Julien dit :

    Bonjour à tous,
    @ Sam
    Le terminus du T8 à Paris, et non plus à la Porte de paris, c’est pour 2020 (ou 2019 ou 2021 selon le calendrier de financement). Donc, pas de « si », ce tramway ira bien à Paris… 🙂
    @ Houari
    Je suis complètement d’accord avec la problématique du financement.
    @ tous les autres sur la genèse du projet
    Comme Sam le rappelle, Plaine Commune s’est démenée pour attirer cet équipement, qui, sinon, serait parti ailleurs, car nécessaire pour les besoins de nos sportifs. Jusque là, rien à dire.
    Mais, une partie du financement du projet venait de la vente de droits à bâtir de plusieurs dizaines de milliers de m² sous la forme d’une tour de bureaux qui aurait dialogué avec la Tour Pleyel. Je me souviens de Stéphane PEU parlant de « tour signal » pour évoquer le renouvellement urbain pour La Plaine qu’il attendait. Pour ceux d’entre vous qui ont suivi le dossier, Patrick BRAOUEZEC s’est à plusieurs reprises exprimé à ce sujet en disant qu’on attendait de connaître le choix de Veolia sur le lieu d’implantation de son siège. Qu’est-ce que cela a à faire dans cette histoire, me direz-vous ? Tout simplement, que les investisseurs qui allaient financer les quelques centaines de millions de coûts de construction de cette tour, et accessoirement payer un certain nombre de millions à Plaine Commune pour avoir le droit de faire cette tour, refusaient de lancer le projet en blanc, c’est-à-dire sans locataire (comprenez Veolia). Le rejet de ce site par Veolia (qui s’est accompagné de l’envolée des millions) a contraint à redimensionner le projet : baisse du nombre de couloirs, du nombre de place de spectateurs…
    Donc, pour résumer, nous allons avoir un équipement métropolitain et prestigieux. Quand à son influence sur Saint-Denis, je me contenterai de vous rappeler l’antienne de nos élus : « tout change à Saint-Denis » ! et d’ajouter pour ma part, surtout à La Plaine Saint-Denis….

    0

    0
  10. suger dit :

    Je ne doute pas que la Fédération française de natation ait besoin d’une piscine mais, si j’ai bien lu, l’Etat ne financera que 15,9 Milliards d’euros sur les 68 Milliards estimés nécessaires. Mais qui finance le reste soit 52,1 Milliards ? Quelle est la part qui sera payée par Saint-Denis ? Pour quelle disponibilité pour les usagers dionysiens ?
    Et qui va supporter les coûts de fonctionnement et d’entretien ? Quelles seront les contributions de la Fédération française de natation et de l’Etat ?

    0

    0
  11. suger dit :

    J’ai trouvé une partie de la réponse à mes questions : selon le JSD, la somme prévue pour Plaine-Commune est de 13 millions d’euros. Ceci me permet, en me relisant, de rectifier un énorme (financièrement…) lapsus : il s’agit de millions et non de milliards ! Pour 13 millions soit un cinquième de la somme totale, les habitants de Plaine Commune disposeront-ils de cette piscine pour un cinquième de ses horaires d’ouverture ? J’en doute.
    Mais deux questions subsistent : qui paiera pour les coûts de fonctionnement par la suite ? qui suivra administrativement le chantier et évitera les dépassements des sommes prévues et les malfaçons ? La réalisation et le coût final de « La Baleine » a de quoi rendre méfiant.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *