LeParisien – « La Seine-Saint-Denis va-t-elle disparaître ? »

Vous aimerez aussi...

20 réponses

  1. BB dit :

    Oui, elle sera engloutit dans un puits sans fond :-)) au début t’aura quelque chose et après pouf, plus rien.

    0

    0
  2. Gabriella dit :

    J’ai entendu commenter qu’un référendum sur la Métropole de Grand Paris serait démagogique et je suis d’accord .

    Vu la complexité du sujet comment demander un avis à tout un chacun ou à vous et moi.

    La réduction des dépenses et la répartition des richesses devraient être réalisées par étape et à moyen terme : qu’est-ce qu’on aurait à y gagner ? là tout de suite…. déjà l’image déplorable du 93 qui a « en-cagé » ses habitants.

    0

    0
  3. citoyen93 dit :

    La fin des départements de la petite couronne est une évidence.
    On aurait du le faire de puis plus de 10 ans.
    A noter que ceux qui sont farouchement contre sont justement ceux qui ont contribué à
    ghettoïsé leur territoire.
    Les cocos y sont opposés car cela les privent de territoires dans lesquels ils avaient la gestion.
    De toutes façons, ce parti n’a plus aucune base électorale solide.

    0

    0
  4. goldo dit :

    Si c’est pour partager les richesses,c’est une bonne idée. Goldo

    0

    0
  5. Dave dit :

    En période de crise, on aime bien établir de grands projets.
    Avant, c’était l’Union Européenne, on faisait rêver les gens : votez oui à Maastricht, et vous aurez liberté de circuler, emplois et prospérité ! Je crois qu’on a vu maintenant les résultats du « rêve » européen et des « emplois » crées mdr !

    Donc, Grand Paris, waaa génial, trop fort, un grand projet qui va désenclaver le 93, trop bien ! Sauf que, comme d’habitude dans ce genre de grands projets, les résultats réels à la fin sont toujours décevants par rapport aux promesses faites. Donc, m’est avis que, Grand Paris ou pas, ça va rien changer du tout !

    Les promesses politiques sur les « grands projets », pour ce qu’elles valent…

    0

    0
  6. suger dit :

    @dave : mais c’est bien sûr !… Il ne faut surtout rien changer : commune, communauté d’agglomération, syndicats de communes, département, région. C’est formidable ! Chaque roitelet garde son territoire, se construit un palais, multiplie les recrutements de salariés, tous indispensables selon lui, même en double, triple, quadruple, quintuple… pour les mêmes fonctions. Et bien sûr, les plus riches doivent garder leur trésor fiscal et les plus pauvres doivent garder les pauvres ! C’est évident, Dave, il ne faut surtout pas clarifier les responsabilités, simplifier le fonctionnement, partager les ressources fiscales. Comme vous êtes clairvoyant !… L’immobilisme, c’est l’avenir.

    0

    0
  7. Marion dit :

    Suger a bien raison : l’immobilisme, auquel on peut ajouter l’injustice fiscale, la gabegie généralisée, le non partage des richesses de l’IDF, les régressions en tous genres, la ghettoïsation (les riches avec les riches et surtout parquons tous les pauvres avec le lumpen-prolétariat), le maintien d’un territoire-repoussoir, l’abandon total du centre-ville, la stigmatisation de tous les « avec », l’insalubrité et le délabrement de l’habitat pour que les marchands de sommeil spéculent et fassent encore plus de profit sur le dos des « sans », la lutte contre le développement durable et surtout contre la sécurité (les victimes ne valent pas les délinquants… c’est bien connu), la disharmonie et l’enlaidissement de la ville entière (bien fait pour les humbles qui rêvent de beau), le bannissement de la mixité sociale (c’est un gros mot) le découragement de toute initiative citoyenne (attention danger de harcèlement ou de poursuite judiciaire), l’encouragement à la fuite des dionysiens (fallait pas s’attacher), le moins possible d’emploi local (les dionysiens risqueraient de s’embourgeoiser et de rester ici … Horreur absolue) avec pour envelopper tout ça une couche bien épaisse de crasse …. Quel programme pour l’avenir radieux de Saint-Denis ! Quelle lucidité sur les besoins et attentes de la population, et surtout quelle ambition pour notre ville de la part de Dave et de ses comparses !

    0

    0
  8. Azzedine dit :

    @Dave.
    Vous êtes contre, vous en avez le droit, mais que proposez vous?
    J’ai vu M. BRAOUEZEC uni main dans la main avec M. DEVEDJIAN pour dire… Non, on garde notre chasse gardé et surtout ne venez pas nous mélanger. Les riches avec les très riches et les pauvres avec les très pauvres.
    M. BRAOUZEC a tout intéret à s’entendre avec M. DEVEDJIAN. Le premier veut plus d’HLM et le second n’en veut pas.
    La seine Saint Denis a pris plus qu’il n’en fallait sa part dans la gestion de la detresse humaine, aux autres de voir ce qu’elle est vraiment.
    J’ai entendu et lu M. BRAOUEZEC justifié ses excés de dépenses par une amélioration du service rendu.
    De qui se moque t on Monsieur??? Des habitants encore et toujours.

    Le PS, sous couvert d’accord éléctoraux, vous a laissé la ville et maintenant qu’ils veulent vous la prendre (Cf. P. LAURENT du PCF) vous paniquez.

    Ayez au moins la déscence de laisser le choix aux habitants même s’il est pourri, ca sera leur choix.
    Ne pensez pas à leur place SVP.

    Si M. PAILLARD se présentait avec un bilan acceptable, il serait réelu mais malheureusement pour lui et pour les habitants, son bilan ne parle pas pour lui.
    Parler de sécurité,de propreté et d’éducation ne sont pas des sujets de droite. Ce sont des sujets qui concernent directement les habitants et c’est normal.
    On peut parler de rêves (selon vos mots) au niveau national ou européen, mais la ce sont des sujets plus terre à terre qui nous concerne.
    Vous vous trompez d’éléction Monsieur.
    Ce qui se fait au National peut être constestable, je vous le concède, ce qui est fait à l’heure actuel au niveau municipale l’est tout autant.
    Alors bougez vous et proposez nous un autre Saint Denis que celui que nous connaissons.

    0

    0
  9. Sam dit :

    @Azzedine

    La colère ne te fait perdre le Nord 😉

    … je te rejoins et espère que le débat de fond va s’élever, il serait temps. Je jugerai Hollande aux élections présidentielles, là je juge Paillard et son bilan…

    0

    0
  10. Dave dit :

    Je donnais un simple avis sur le projet du Grand Paris, projet qui me laisse dubitatif. Mais sans prétentions hein, pas la peine de me répondre avec un catalogue Braou-Paillard en retour, c’est bon je suis élu nulle part moi. Et je suis pas candidat à une élection non plus, donc je n’ai pas la prétention d’avoir les solutions « clé en main ».

    Je vous propose de reprendre cette discussion quand le Grand Paris sera effectivement lancé. Et là, on pourra comparer les promesses faites autour de ce grand projet, et ses résultats réels. Donc je jugerais le Grand Paris uniquement quand le projet sera réalisé, pas avant 🙂 !

    0

    0
  11. suger dit :

    @dave : je serai plutôt d’accord avec vous sur le fait qu’il faut toujours avoir des doutes et de la méfiance, car je ne suis pas persuadé que les politiques veulent vraiment notre bien (nous sommes hélas bien placés à Saint-Denis pour le savoir…).
    Vous avez compris que j’étais partisan de la loi mettant en place la Métropole de Paris, que d’ailleurs le Conseil constitutionnel vient de valider. Mais rien n’est gagné car divers scénarios peuvent se réaliser. Le pire serait que la Métropole soit un ajout aux collectivités déjà existantes, les communautés de communes (type Plaine Commune) faisant de la résistance et obtenant, même avec moins de pouvoirs, de se maintenir.
    Et le meilleur scénario serait qu’il ne reste que les communes et la Métropole, avec la disparition des communautés de commune et des trois départements de la petite couronne parisienne. Mais tous les scénarios sont encore possibles, du pire au meilleur, et c’est pourquoi la vigilance s’impose dans les mois et les années qui viennent.
    Les appareils politiques ont découpé le département de la Seine et créé les départements actuels en 1964, puis les partis (essentiellement les « gaullistes » et les communistes alors) se sont saisis des lois de décentralisation pour se partager ce territoire et ses populations, sans demander l’avis des habitants. Il ne faut pas que la Métropole soit saboté pour les mêmes raisons politiciennes. Les habitants doivent aujourd’hui rester vigilants.
    N’attendez donc pas que le projet soit réalisé pour juger. Surveillez, critiquez, intervenez sur la mise en place de la Métropole, en commençant par la promulgation de la loi et les décrets d’application qui devraient suivre, dans les semaines qui viennent. Votre méfiance peut être utile dès maintenant.

    0

    0
  12. BB dit :

    La pire chose qu’il puisse arriver au Grand Paris c’est qu’il marche… Mais on peut continuer a rien faire si vous voulez…

    0

    0
  13. salomon dit :

    @ Dave,
    Vous avez raison! surtout ne changeons rien, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes!
    Les riches avec les riches (le 92) et les pauvres avec les pauvres le 93). Surtout pas demander la solidarité des riches du 92 avec les pauvres du 93; c’est ainsi que se résume la position du PC et de l’UMP. « un simple avis », « sans prétentions », … votre fausse modestie ne joue pas en votre faveur puisque vous militez pour Paillard, le maire sortant. Nous vous voyons notamment les dimanches matin, depuis décembre dernier, distribuer les tracts en faveur de Paillard aux 4 rues ce qui est parfaitement votre droit. Ayez le courage de vos opinions ce sera plus clair et vous serez plus crédible.
    Je suis pour le Projet de Paris Métropole et la fusion des 3 départements de la petite couronne pour mutualiser les richesses et les projets. En fait il faut revenir sur le découpage de l’ancien département de la Seine datant de 1964 qui est la source des blocages actuels et des injustices dont notre département et ville souffrent. C’est une opportunité historique qui ne se renouvellera pas de sitôt dans la mesure où il y a une conjonction politique entre la Présidence du pays, celle de l’Assemblée nationale, du Sénat, du Maire de Paris, du département 93, du Conseil général du 93 et du Conseil régional d’Ile de France.
    Dans tout grand changement il y a des risques mais aussi des chances et des espoirs d’un monde meilleur. Qui n’ose rien, n’a rien! Contre le conservatisme du PC et de l’UMP il faut, comme le disait Danton, de l’audace, encore de l’audace et toujours de l’audace!

    0

    0
  14. Dave dit :

    En tout cas, Claude Bartolone n’a pas toujours été très chaud au sujet de la suppression des départements, c’est le moins qu’on puisse dire mdr : http://www.politis.fr/Suppression-d
    En gros, quand c’est proposé par la droite = pas bien. Mais quand c’est proposé par le PS au pouvoir = un projet génial.

    0

    0
  15. salomon dit :

    @ Dave, il n’ y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Si la municipalité sortante changeait d’avis sur la vidéosurveillance comme le maire de Saint 0uen je m’en réjouirais, aussi.

    0

    0
  16. Dave dit :

    C’est amusant votre réponse, un militant d’Hanotin me disait exactement la même chose dimanche dernier. Je suis sur que c’est vous d’ailleurs. On discute parfois ensemble le dimanche matin. Je vous ai reconnu 🙂 !
    Ma réponse là dessus : quand on a des responsabilités nationales et régionales comme Claude Bartolone, un changement d’avis sur un sujet aussi important, ça ne fait pas très sérieux et surtout pas très crédible ! Cela trahit surtout un manque certain de convictions !
    Quand des partisans du PS viennent faire la leçon sur les bienfaits du Grand Paris, alors que dans le même temps, LA personnalité N°1 qui est en charge du dossier et qui sera surement en charge de l’appliquer change d’avis comme de chemises sur le sujet, excusez moi, mais LOL !

    Quand on a des responsabilités locales, et qu’on change d’avis sous pression des habitants de la ville, c’est autre chose. Ce n’est pas vraiment comparable.

    0

    0
  17. salomon dit :

    Un militant d’Hanotin peut dire des choses justes comme un militant du PC! Et même un diable du FN! Le PC a longtemps été hostile à l’Europe pour de bonnes raisons avant de s’y rallier pour être politiquement correct et compatible avec le gouvernement Jospin dont il faisait parti celui de la gauche plurielle entre 1997 et 2002.
    En ce qui me concerne j’ai voté communiste aux élections européennes de 1979 parce qu’il était anti-européen, à juste titre et pour des raisons qui se sont révélées fort justes, comme j’ai voté non le 29 mai 2005 . Le 25 mai prochain je voterai contre l’Europe, comme quoi le citoyen que je suis est plus constant que le PC.
    Donc il est de mauvaise foi de reprocher à Claude Bartolone d’avoir changé d’avis sur le Grand Paris !

    0

    0
  18. Dave dit :

    Je vous invite à rester fidèle au sujet (qui concerne la disparition du 93 comme département). Car là, vous parlez d’autres choses dans votre message.
    Je soulignais juste que le responsable N°1 du dossier « Grand Paris », donc Claude Bartolone, n’avait pas des convictions très fortes sur le sujet. Ni plus ni moins.

    Donc, si une personnalité politique de haut rang, avec des responsabilités nationales et régionales, change d’avis sur le sujet, cela signifie pour moi clairement que les bienfaits du Grand Paris ne sont pas si évidents que ça !

    0

    0
  19. suger dit :

    @Dave : Si ce n’est que la position de Claude Bartolone qui vous préoccupe, vous êtes un peu comme ce personnage d’un proverbe chinois qui regarde le doigt quand c’est la lune qui est montrée…
    Mais revenons quand même à la position de Bartolone en 2009, qui vous mobilise tant : je pense qu’elle était tout à fait fondée car, franchement, vous auriez fait confiance à Balladur pour une telle réforme, vous ? Moi non, même si, sur le papier, l’idée de la fusion de la petite couronne et de Paris pouvait être intéressante ! Mais, de l’idée à la loi actuelle, les détails (là où se trouve le diable, comme vous savez) se précisent, et notamment la mise en commun des ressources fiscales. Vivant à Saint-Denis et non dans le 92, cela me paraît essentiel. Pas vous ?…
    Ce que je ne comprends pas, par contre, c’est la position de Braouezec, dupliquée par Paillard évidemment, qui s’oppose à cette loi en s’alliant avec les dirigeants si progressistes du 92. En fait, si, je la comprends : que fera-t-il à la retraite s’il ne garde pas son dernier poste de Président ?

    0

    0
  20. salomon dit :

    Dave, je vous invite à lire mon premier commentaire. Je n’ai pas envie de me répéter, comme vous.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *