LeParisien – « La ville fait revenir les commerces de qualité »

Vous aimerez aussi...

57 réponses

  1. houari dit :

    « la ville fait revenir les commerces de qualité » c’est véridique, le parisien a osé écrire cela. Bon, on sait que le parisien n’est pas un journal d’investigation mais quand même, il aurait du s’informer un petit peu, ne serait ce qu’en lisant l’article qu’il (le parisien) a lui même écrit.
    Dans cet article (la ville fait revenir les commerces de qualité), on parle de Natalys, de l’arbre à jouets et de Yves rocher (on laisse de cote l’hôtel).
    Natalys part de saint Denis (-1 commerce), il est remplacé par Yves rocher qui change de place… toujours 1 commerce de parti.
    L’arbre à jouets qui est rue de la boulangerie déménage pour aller place Victor Hugo. Toujours 1 commerce de parti.
    Voila comment les élus informent la presse nationale, en les enfumant de mensonges et eux, écrivent sans vérifier.

    0

    0
  2. goldo dit :

    j’ai lu celà maintenant et je savais que celà allait attirer des commentaires. Oui vraiment je me demande de qui ils se moquent. Si dans la rue de la République,il ya des commerces de qualité,je me demande dans quelle ville il n’yen a pas. Ils se sont trompés,ils se pensent au premier avril et non a Noêl,ils nous ont fait une blague. Allez dionysienns un peu d’humour quoi.

    0

    0
  3. Anthony C dit :

    J’ai fait strictement le même constat que Houari en lisant l’article.
    Le Parisien ne sait pas compter. Et le compte est plus complexe et le solde plus négatif. Pas une nouvelle enseigne ne s’installe. Au contraire, il y en a deux qui partent, Natalys (une enseigne de référence comme il n’y en a presque plus dans la ville, gageons que les deux prochaines seront Sergent Major et Jaqueline Riu, je prends les paris, ce sont les dernières), et une agence de voyages. Enfin un gérant d’hôtel veut partir. Ça fait deux départs et demi. Côté arrivé: zéro.
    Solde: moins deux, peut-être moins trois si aucun repreneur ne se manifeste pour l’hôtel qui finira par fermer.

    Je suis ravi pour l’arbre à jouets. J’espère qu’il est gagnant dans l’affaire. Pour le reste, c’est tellement dommage que l’adjoint au Maire et son équipe ne trouvent pas les moyens d’installer d’autres artisans-commerçants. C’est une fois que le cœur de ville retrouvera de la vie à coup d’implantation de petits commerçants, que les enseignes de renom viendront compléter l’offre. En l’état on comprend que H&M , Monop (enseignes évoquées dans des billets récents) ou autre, ne souhaitent pas mêler leur nom à un centre-ville aussi moribond.

    0

    0
  4. Lila AMELAL dit :

    On parle d’enseignes que j’ai évoqué dans l’un de mes billets donc me dois t’intervenir.

    Avant je souhaite mettre une chose au claire : je ne défends personne dans cette histoire de commerces que je rappelle être l’un de mes domaines d’activités. Loin de penser que les responsables de cette compétence ont besoin de mon aide pour s’expliquer, faut pas rêver non plus, je reste la plus lucide et transparente sur cette affaire. Si, si !!! Pour ma ville.

    Je n’invente rien, le départ de certaines enseignes et le refus pour d’autres de venir s’implanter sont liés :

    d’une part par un chiffre d’affaires qui n’est pas celui inscrit dans le prévisionnel. Pour exemple : si Gaumont et Décathlon qui sont dans un contexte que celui que j’évoque restent c’est uniquement parce que ces sont des commerces qui représentent des chaines bourrées de fric enfin suffisamment assez pour couvrir les magasins qui peinent. Vous avez du remarquer que le première étage de Décathlon est fermé aux clients. Reste à savoir ce que le proprio veut en faire. Certains ont évoqué dans des posts précédents la question de l’offre et de la demande (ce qui est une réalité) et là je lis tout son contraire ou alors je n’ai pas compris.

    d’autre part, la question de la sécurité préoccupent les habitants mais aussi les commerçants. C’est le cas pour certaines enseignent qui invoquent ce motif pour partir ou pour d’autres de ne pas s’installer malgré une demande de la Municipalité. C’est le cas et je l’ai déjà dit pour H & M. Pour d’autres comme l’hôtel Campanile (qui menaçait de partir si la sécurié de leurs clients n’était pas assurée dans le parking Vinci Basilique).

    Il est important de noter que la mutation de la population depuis plus de 20 ans a été la cause de nombreux départs. Dans cet espace de temps, j’ai vu NOTRE ville se dégarnir de commerces pour le coup de qualité.
    Je le rappelle à celles et ceux qui ont connu ne serait pour la rue de la République : Gagne Petit, Femme Chic, Minnelli, Sabrina, Manoukian, Âge Tendre……..¨Peut-être l’ont-ils oublié, moi non. Le but du jeu est de savoir que nous pourrons un jour les voir s’installer de nouveau dans notre ville.

    Aussi, je doute qu’il s’agisse d’une volonté politique que de voir le commerce s’effondrer. Nombreux évoquent 2014, voyons si d’autres politiquement différents feront de cette question un programme d’excellence !!!

    On m’a souvent rappelé même reproché d’être fonctionnaire de PC. Vous savez avec les élus d’aujourd’hui ou ceux de demain je le serais encore (le peu de privilège qu’ils nous restent). Certes éventuellement dans un placard, mais assume tout ce que j’écris et ceci dans le cadre de mon travail. Sur que nous sommes loin du compte mais rien n’est simple dans une ville comme la notre.

    PS : Gagne Petit (Une enseigne 2 en 1 : Brummell et Galeries Lafayette réunis. Rien que pour les manteaux en cachemire, en période de soldes, il fallait se lever de très bonne heure, comme cela se fait aujourd’hui dans les boutiques de Paname…en période de soldes. On attendait notre tour car l’entrée se faisait au compte goutte).

    Je reste dispo car je sais que nombreux vont faire des bonds. C’est le but du débat.

    0

    0
  5. momo dit :

    la ville a tellement augmenté les impôts et paupériser la ville, que les commerçants de qualité ont préféré partir et je les comprends.

    Maintenant on voit le résultat.

    Si vous voulez vous acheter un pull, ca ne sert à rien de faire toute la rue de la République? toutes les boutiques ont la même marchandise.
    Grâce aux bras cassés de nos élus, nous avons les puces, le Souk,
    plus ses dégeulasses, plus ils apprécient.
    d’ailleurs, on le voit bien, ils ne se promènent plus dans Saint-Denis, on ne les voient plus, à part aux inaugurations et au centre ville.
    je ne sais pas s’ils font leurs courses à Saint-Denis, à part carrefour.

    0

    0
  6. minet dit :

    @Lila
    Pourquoi « faire des bonds » ? vous exprimez ce que bcp pensent : la politique de soutien commercial à SD a laissé s’installer des boutiques à bas prix qui vendent toutes la même camelote… alors que des boutiques de qualité trouvaient leur clientèle dans Saint-Denis.

    Ce n’est donc pas un pb de public mais un réel problème de volonté : quand Plaine Commune veut faire venir Besson, l’interco sait y mettre les moyens et c’est très bien ; pourquoi ne pas mettre les mêmes moyens pour offrir aux habitants d’une commune de 100.000 habitants des enseignes attendues et qui donneraient un peu de qualité parmi les cartons arrivant directement des ports importateurs !

    Mais ce ne sont pas seulement les commerces de vêtements ou de services, j’aimerai de mon côté trouver des commerces de bouche qui pourraient être valorisés ; on a bien L’Atelier du saumon, Argile et vin, Lannoy, j’en oublie et des boulangers qui font bien leur travail…

    Que la municipalité incite les VRAIS commerces à réinvestir le centre-ville – mauvais exemple avec le « marché aux puces » de la place des Tilleuls – avec tout l’accompagnement nécessaire : sécurité, lutte contre les sauvettes, propreté… Tout est lié, tant qu’il n’y aura pas de vraie politique de sécurité publique dans cette commune – ah mais c’est vrai, on a une adjointe à la « prévention de la délinquance et à la tranquilité publique ! – rien ne pourra changer.

    Stéphane

    0

    0
  7. Sam dit :

    Moi je rêve d’un fromager 😉

    Proposition : On peut encourager le fromager « St Anne » (marché) à s’installer à  Saint-Denis …

    0

    0
  8. TRAZ dit :

    Tout n’est pas noir cependant !

    La ville a su « conserver face au Stade de France » un village pittoresque Porte de Paris, nul doute que cela dope « la vocation touristique » de Saint Denis…… Belle vitrine en effet pour le touriste de passage !!!

    0

    0
  9. PaulEluard dit :

    Et est-ce que quelqu’un sait ce que vont devenir les (pas encore) anciens locaux de Yves Rocher et de l’Arbre à Jouets ? Vont-ils eux aussi être préempter pour éviter un nouveau magasin de maroquinerie, chaussure ou vêtement bas prix ?

    0

    0
  10. Lila AMELAL dit :

    @minet

    « Pourquoi « faire des bonds » ? vous exprimez ce que bcp pensent : la politique de soutien commercial à SD a laissé s’installer des boutiques à bas prix qui vendent toutes la même camelote. »

    J’ai dit rester à la disposition et ouverte au débat. Je le suis.

    Il faut comprendre qu’il ne s’agit pas de ma part de prendre la défense de quiconque encore moins d’élus de la majorité sortante. Je suis libre de dire à ma convenance mais surtout selon mon domaine de compétence et passif dans cette ville.

    J’établis un constat commercial. Vous parlez de l’état du commerce de la rue de la Rép et dites par ailleurs que vous ne pouvez acheter un pull sans qu’il soit mis en vente dans le magasin suivant. Vous avez totalement raison.

    Je ne repars pas sur un texte long (que personne ne lira…) donc je me garderais de me ridiculiser, c’est suffisamment fait dans ma chère et tendre ville mais bon pour la cause je continue.

    Une chose cependant, sur l’état du commerce rue de la Rép notamment, la plupart des magasins relèvent du parc privatif, vous connaissez autant que moi la question du droit de préemption (ou droit de préférence) est un droit légal ou contractuel accordé à certaines personnes privées (locataire, fermier, indivisaire, SAFER…) ou publiques (collectivités territoriales…) d’acquérir un bien par priorité à toute autre personne, lorsque le propriétaire manifeste sa volonté de le vendre.. (Wikipédia).

    Vous pensez un seul instant que les propriétaires ne sont pas tous friands de fric ? Ils le sont tous, vendent aux plus offrants.

    Or, aujourd’hui et cela depuis un certain nombre d’années, le marché du commerce appartient aux « chinois ».
    Allons un peu plus loin du côté d’Aubervilliers (ENGP), une gouvernance qui est quasiment « chinoise ». Je ne rappelle pas la gouvernance précedente. Parlons aussi des brasseries PMU à Paris plus particulièrement pris d’assaut par qui encore ? Les acheteurs « chinois ».

    Je comprends et j’ai également le même sentiment de frustration de commerce de vêtements, de bouche, de vaiselles, déco maison…

    Aussi, si une question est à soulever à QUI DE DROIT c’est celle-ci (pour ma part indispensable) : LE DROIT DE PREEMPTION MAIS SURTOUT SA DUREE VOIR OBLIGATION. QUESTION JURIDIQUE QUE JE NE METRISE PAS.

    Encore à l’écoute et votre disposition. C’est tout l’intérêt du débat.

    Bien à vous.

    0

    0
  11. houari dit :

    beaucoup de commerces sont vendus en espece… surtout rue de la republique. je ne vais outrer personne en disant que des commerces vendus à « des chinois » ne connaissant meme pas le magasin qu’ils achetent, ne parlant meme pas francais ne sont pas achetés avec des credits bancaires.. à titre d’exemple, pour mon commerce, je me suis endetté sur 7 ans pour 45000 euros. Rue de la republique ou gabriel peri (entre mac do et kfc) les baux se negocient au minimun a 300000 euros officieusement .
    la mairie a maintenant les pouvoirs juridiques de preempter elle le fait, prenons acte.
    je souhaite seulement qu’elle verifie avec insistance dans le péri-centre (rue gabriel peri et rue de la rep) les transactions. Car beaucoup se font officiellement en dessous de 50000 euros. A ces prix la, elle peut aisement préempter.
    la ville a les moyens financiers, il manque juste la volonté politique.

    0

    0
  12. habitant dit :

    @Lila, est-ce que Décathlon entre autres reste parce que « sont des commerces qui représentent des chaines bourrées de fric »? C’est surtout vu comme l’adresse « sport » à côté du Stade de France où on trouve pas mal de choses à tous les prix. Et je pense que les clients vont bien au-delà de Saint-Denis, au moins d’une bonne partie du département. Idem pour Leroy Merlin. Eux-mêmes le savent puisque pendant un temps à l’achat, les caissiers demandaient le code postal de la ville d’habitation, sans compter le système des cartes fidélité. C’est comme nous quand on va chez Conforama de Saint-Ouen.
    Après les magasins que tu as cité plus haut, je partage ton avis sur les magasins de vêtements qui existaient, pas très chers, de pas trop moche qualité et qui sont partis aussi.
    Mais il y a aussi que faire les « grands magasins », s’acheter de la sape (NafNaf, Célio, Jules, Zara, H&M… etc) équivaut à une sortie surtout pour les jeunes dans Paname du côté des Halles, de Rivoli, Champs Elysées…A mon avis ces grandes enseignes le savent aussi.
    @Sam, ah le fromage! Un morceau de cantal fruité ou style salers, du brebis du Pays basque ou chèvre frais…ok, j’arrête la torture 😉 Il y a besoin d’un fromager à St-Denis et si possible qui fasse des promos pour combler tout le monde. Est-ce croire au Père Noël?

    0

    0
  13. Sam dit :

    @habitant

    Trop cruel, moi je changerais bien mon travail dans la finance contre un commerce de fromage…rêve de bobos sans doute :-p

    0

    0
  14. thierryb dit :

    Attention au cholesterol avec le fromage, Sam…(;-)
    Sérieusement, je crois que depuis 20 ans ce qui a changé c’est une sorte d’échange massif de population : les salariés de la ville, ouvriers arrivés dans les années 60, y compris d’u Maghreb, employés des hôpitaux, classes moyennes, ont quitté la ville en devenant propriétaires, pour la zone périurbaine; sont arrivés en masse des gens plus pauvres venus essentiellement d’Afrique subsaharienne, et le remplacement de génération n’a pas permis la reconstitution d’une population au même pouvoir d’achat. Pendant ce temps-là, les commerces, faute de clients, ont quitté la ville et ont été rachetés nombreux par les chinois (comme dans le 11eme).
    Les survivants du centre ville : Lannois, un ou deux bouchers et boulangers, ont été récemment « secondés » par d’heureuses initiatives (Argile et vin, l’épicerie fine et les jouets, le saumon) mais la tendance de fond n’est pas au commerce de qualité (que ne sont pas non plus, d’ailleurs, H&M, Zara, etc, qui sont aussi de la fripe ).
    Pour le fromager, en dehors du marché y a peu d’espoir, vous savez la quantité de fromage qu’il faut conserver et vendre pour être rentable ?! Sans dire qu’il y a ici peu de gens qui mangent du fromage, pour des raisons culturelles et surtout, pécuniaires.
    je me disais, avant de partir, que si un jour Picard disparaissait, ce serait une raison pour quitter la ville…finalement, je ne vais plus jamais chez Picard ici…Vous avez bien de la chance d’avoir ces quelques bons commerces cités plus haut !

    0

    0
  15. habitant dit :

    @thierryb, parmi les catégories de population que tu as cité, pas tout le monde est devenu propriétaire à Tremblay parce qu’il y a un peu de verdure ou je sais pas où. Mais en gros, je comprends ce que tu veux dire, beaucoup ont quitté Saint-Denis.
    Est-ce qu’il y a une culture du fromage? C’est un vrai débat. Une fromagerie comme on voit dans Paris non j’y crois pas et puis là ou je te rejoins c’est surtout qu’il n’y a pas ici la culture d’apporter dans un repas d’amis, de famille un plateau de fromage lors d’une occas’ etc. Peut-être dans Paris mais pas ou peu ici.
    Pour ce qui me concerne, ça fait pas longtemps que je connais certains fromages, j’ai pas honte de le dire. J’ai d’abord commencé à en acheter dans les discounts parce que moins chers puis de temps en temps dans les marchés. Et à ce propos, je peux te garantir que dans les discounts type Leader Price, certains fromages sont pris d’assaut et pas le babybel, « fromage burger » ou la vache qui rit. Je parle de fromage.
    Si un jour un fromager veut s’installer et qui se diversifie dans des spécialités produits laitiers ou autre concept en lien avec des producteurs et qui aurait justement envie de faire connaître ses produits en faisant des prix abordables, ce serait intéressant et surtout bienvenu.
    Je ne vais pas chez Picard, je n’ai jamais acheté du saumon à l’atelier du saumon, je connais pas les prix mais j’irai bien faire un tour.

    0

    0
  16. Stéphanie dit :

    Pour continuer avec les commerces de qualité je vous donne une nouvelle adresse : à l’angle des rues Renan et Dézobry, un bar vient d’ouvrir à l’emplacement de l’ancienne « épicerie » de déstockage je crois. Rassurez-vous la devanture est restée la même (un truc rouge hideux), seuls des rideaux ont été installés ! Par contre, l’adresse semble être déjà bien connue … Quelle joie pour ce secteur qui n’avait vraiment pas besoin de ça !
    Vraiment, c’est cela qui me fait le plus enrager à St Denis au niveau des commerces : des bouges s’installent sans problème et sans aucune inquiétude !

    0

    0
  17. Lila AMELAL dit :

    @houari,

    « la mairie a maintenant les pouvoirs juridiques de preempter elle le fait, prenons acte. »

    Qui l’a dit ? Que cette personne se manifeste. Cette question m’intéresse fortement car comme je l’ai dit, je ne métrise pas ce sujet. En attendant cette personne mystérieuse, je vais aller chercher l’information et vous la transmettre si mes pouvoirs sont bien entendu conférés.

    0

    0
  18. suger dit :

    thierry b. a rappelé l’essentiel : c’est la clientèle qui fait le commerce, la population de Saint-Denis d’abord mais aussi celle des communes environnantes. Il y a la possibilité d’avoir des commerces de qualité avec des clients potentiels dans un bassin de 300 000 habitants environ. Mais encore faut-il s’en donner les moyens… D’abord en assurant la sécurité (présence d’une réelle police municipale et vidéosurveillance dans les rues commerçantes), puis la tranquillité (répression des ventes à la sauvette) et enfin entretien et propreté des rues. Qui a envie de faire ses courses à Saint-Denis dans les conditions actuelles ?
    Lila Amelal nous amuse avec ses histoires de préemption et de bonne volonté des services municipaux. Sur tous les points que j’ai soulevés, il n’y a, en fait, aucune volonté politique locale d’améliorer réellement la situation. Préempter peut être utile pour sauver quelques commerces, mais cela n’assurera pas une requalification de l’ensemble du commerce de centre ville. Et ce n’est pas les animations commerciales du type braderie de produits bas de gamme deux fois par an (puisque même la période de Noël n’est pas épargnée…) ou exposition artisanale hors de prix une fois par an qui peuvent changer la donne. Les commerces de qualité s’installeront et resteront quand la ville sera propre et sûre. Il y a hélas peu d’espoir avec la municipalité actuelle.

    0

    0
  19. Sam dit :
    Oh là là c déprimant de lire certains commentaires !

    Pourquoi le saumon fumé trouve une clientèle et pas le fromage ?

    Allez, je vais creuser ce projet de bobo …après tout, si ça ne marche pas, y en aura plus dans mon ventre 😉

    0

    0
  20. lila AMELAL dit :

    Le fromage du bobo…..ça existe ? Bon pour le fromage tout court, c’est vrai il n’y a pas de fromager dans notre quartier, un situé à côté de l’atelier du saumon serait parfait.
    C’est vrai déprimant tout cela mais que faut-il faire ? Dire c’est amuser les gens, ne pas dire c’est être laxiste. Dur comme même de se lancer.
    Tout de même, une chose est sure on peut comme même s’exprimer dans ce blog. Merci m’dame la fromagère.

    0

    0
  21. LOLO dit :

    « Nous sommes intervenus car nous souhaitons conserver face au Stade de France un hôtel à vocation touristique »,
    Ainsi qu’un camp de roms tentaculaire qui permet à tous les spectateurs du Stade de France venant en métro de repartir avec la pire image possible d’une ville !!!

    0

    0
  22. Marion dit :

    @ Sam,
    Tu reprendras bien un peu de fromage Sam, hein ? Rendez-vous samedi 15 décembre en fin d’après-midi et début de soirée chez ARGILE ET VIN avec une dégustation de champagne ( avec la vigneronne) accompagnée de fromage et de saucisson …… Elle a dit à Jean que c’était ça qui allait le mieux avec ! J’en croyais pas mes oreilles ! C’est Jean qui me l’a dit hier alors que je faisais le plein avec mon caddie ! Venez nombreux fêter la fin d’année un peu avant l’heure, et faîtes vos courses ici : vin, saumon fumé, joujous à l’arbre à jouets, pâtisserie et chocolat Lannois … et autres produits de qualité. Même si cela peut chiffrer un peu, il vaut mieux moins et meilleur pour déguster et apprécier ! C’est bon pour le moral … c’est bon pour le moral …….!

    0

    0
  23. TRAZ dit :

    @LOLO

    tututut…..c’est quoi ce commentaire ?
    C’est un village pittoresque….

    Toutes ces cabanes en bois ça ressemble au marché de Noël dans des villes normales….bon ok faut regarder de loin……bon de très loin d’accord !

    0

    0
  24. Chris dit :

    Suger a dit:
    Les commerces de qualité s’installeront et resteront quand la ville sera propre et sûre. Il y a hélas peu d’espoir avec la municipalité actuelle.

    Je pense plutôt qu’ils s’installeront et resteront quand ils auront une clientèle qui leur correspondra et les maintiendra durablement. C’est une question d’offre et de demande.

    Avec le taux de misère durablement installée ici on a franchi le point de non retour: 50% de HLM dans toute la ville, une majorité de taudis en centre ville et la nouvelle ville Rom dans la ville. Cette misère est par nature peu mobile (sauf peut-être les Roms, enfin on l’espère).

    Sans clients, pas de commerces.

    Plus généralement:
    On répète ici sans arrêt que notre municipalité est incompétente. Je ne suis plus d’accord. Elle est parfaitement compétente pour conserver un électorat captif. Et ça marche très bien. A tel point que cette ville ne changera que par les effets de l’exode immobilier parisien.

    Mais quand je vois tous les apriori de mes collègues de classe moyenne à propos de Saint Denis, je pense que c’est foutu. Les gens quittent Paris mais personne ne vient à St Denis centre. Ou y reste très peu.

    0

    0
  25. Sam dit :

    Ah là là…je déprime à lire certains commentaires. Chris t’as encore refait une rechute 😉

    Bon beh moi je vois plus de gens venir à St Denis et rester surtout au quartier de la gare. Nous pensions tenir 5ans, cela fait bientôt 7 et nous sommes toujours là.

    Et si Laurent avec son saumon fumé arrive à s’en sortir, c’est qu’il y a une demande. Et la fête des savoirs faire semble bien organisée…

    Je note un truc : jamais dans les différentes com’ municipales sur les fêtes il n’y a le mot Noël…est-ce que je me trompe ? Pourtant, c’est sûr il est rouge lui…si si 😀

    Allez on se détend un peu là…je vais ouvrir une boutique de vache qui rit et ça va cartonner 😉

    0

    0
  26. Marion dit :

    TRAZ a dit : « c’est un village pittoresque ». Mais non, c’est pas ça du tout … Encore un qui n’a pas bien regardé, même de loin ! et qui n’a surtout rien compris ! … Il s’agit, en réalité, de la plus grande crèche vivante du GRAND PARIS, si si …Mais c’est bein sûr ….Appréciez msieursdames … A ce compte là, je veux bien faire l’ânesse… HI AN, HI HAN, HI HAN, …

    0

    0
  27. habitante dit :

    Que rajouter au commentaire de Marion : rien du tout. Cette personne a tout dit.
    HI AN, HI AN. C’est tout à fait le rôle parfait de l’habitant. Petits, petits petits…………où sont les grandes pouliches ? A LA FOIRE DES SAVOIR-FAIRE. HI AN,HI AN……………..

    0

    0
  28. suger dit :

    @Chris : Je partage largement votre analyse, mais je crois que la requalification du commerce ne s’appuiera pas que sur la population de Saint-Denis. Le centre ville est accessible (quand il n’y a pas de travaux…) tant en voiture que par les transports publics. Et il est à l’échelle de l’agglomération, soit plus de 300 000 habitants. L’existence de commerces de qualité dépend d’une partie seulement de cette population, pour des achats réguliers ou épisodiques. Mais, je le répète, ces clients ne viendront que si la ville offre un minimum de sécurité et de propreté, ce qui pour l’instant n’est pas le cas.
    D’autre part, sans tomber dans un optimisme béat (ce n’est vraiment pas mon genre…), on peut noter des évolutions dans la population de Saint-Denis. Selon les derniers résultats publiés par l’INSEE, on constate que, de 1999 à 2009, le nombre de personnes dans les ménages de cadres et professions intellectuelles supérieures a augmenté de 2 000 personnes, soit de 3 000 à 5 000 à Saint-Denis (et de 30 000 dans le département), et pour les professions intermédiaires de 2 500, soit de 7 600 à 10 100 à Saint-Denis (et de 30 000 dans le département). L’exode immobilier parisien produit quand même quelques effets en faveur d’un peu plus de mixité sociale.

    0

    0
  29. goldo dit :

    tiens aujourd’hui je suis allée a la défense. Le marché de Noel ressemble a un marché de Noêl et non a la braderie de Noêl de st Denis.
    voilà c’est dommage mais moi je ne fais pas grand chose a St Denis car je n’en peux plus de la crasse,des bouibouis et de l’incivisme. J’espère que ça va changer et effectivement il faut résister car si out le monde part ils auront gagné.Alors tenons bons ensembles.goldo

    0

    0
  30. Chris dit :

    @suger
    L’exode immobilier parisien produit quand même quelques effets en faveur d’un peu plus de mixité sociale.

    On va me taxer de pessimisme forcené, mais à ma connaissance la locomitive de ces changements c’est La Plaine. Avec le prolongement de la L12 cela va s’accentuer. C’est bien. Mais l’A86 est un mur de Berlin infranchissable.

    Pour remettre une touche d’optimisme, je dirais que le climat n’est pas forcément meilleur dans certains coins de Paris 19ème ou 20ème, alors que leurs prix au m² sont au double d’ici … juste une question de réputation, en somme.

    Dommage pour eux, car ici je vis confortablement dans un 65 m², et j’en suis bien content … une fois ma porte fermée, car je travaille ailleurs et St Denis n’est pour moi qu’un dortoir.

    0

    0
  31. PaulEluard dit :

    Comme Suger, je ne sais pas si le principe de l’offre et de la demande bloque tant que ça l’arrivée de commerce « de qualité » (Je mets des guillemets parce que H&M ou Zara c’est quand même une qualité relative…). Comme le dit Sam, l’Atelier du saumon arrive apparemment à s’en sortir, c’est donc qu’il y a une clientèle prête à mettre un certain prix. D’autre part quand je vois certains magasin de vêtement de la rue de la République qui vendent des jean’s tendance à plus de 100 euros (entre autre) qui eux aussi ont l’air de s’en sortir, je me dit que le prix n’est pas forcément la question. La population qui ne trouve pas les grandes enseignes sur Saint-Denis va les chercher à Paris ou dans les centres commerciaux de banlieue. Quand une enseigne ouvre elle cherche, bien sûr, une clientèle mais aussi à ne pas se ternir. Et un magasin dans une zone sale ça n’est pas très reluisant…

    Je souhaiterais également ajouter la maroquinerie Laurent (rue de la République) dans les commerces de qualité. On y trouve de la maroquinerie à tous les prix, comme quoi les « chinois » (assez méprisés plus haut) peuvent aussi offrir de la qualité (ils distribuent quand même Lancel…).

    0

    0
  32. TRAZ dit :

    @ Marion :

    Bah excuse moi……moi on me dit que le dépotoir de la place des Tilleuls c’est un marché de Noël, alors forcément mes repères sont faussés…..du coup quand je vois un bidonville je pense tout de suite village pittoresque…….j’essaie de m’intégrer quoi ?

    Maintenant si c’est une crèche de Noël…….moi je veux bien mais ça fait quand même beaucoup de petits jésus !!!!

    0

    0
  33. Lazare dit :

    @Chris :  » les gens quittent Paris, mais personne ne vient à St Denis centre. Ou y reste très peu « .
    Peut-être, mais alors pourquoi autant d’agence immobilières se sont ouvertes ces temps-ci en ville. Uniquement dans mon quartier (quartier G Philippe) , j’en ai totalisé, si mes comptes sont bons, 3 ou 4 nouvelles. Cela m’intrigue. Si quelqu’un a une réponse ?……..

    0

    0
  34. Jean-François dit :

    @sam
    un fromager et soyons fou un charcutier!!! je ne suis pas friand de charcuterie mais je reconnais que depuis mon emménagement à Saint-Denis j’ai quasiment arrêté la charcuterie. Là je songe à des travers de porc demi sel.
    Pour L’atelier du Saumon, j’imagine que les clients restaurants participe largement au chiffre d’affaire mais ils ne sont pas basé à Saint-Denis. J’en profite pour confirmer que son saumon est très bon, meilleure que certain traiteur dit luxueux.

    @suger
    Je pense faire partie de la catégorie que tu décris. Néanmoins je ne sais pas si c’est suffisant. Je dépense pas mal dans les commerces de bouche (principalement le marché + boucher et boulanger) de Saint-Denis mais rien d’autre. Le reste je le dépense à l’extérieur de Saint-Denis. Si tous les nouveaux arrivant n’attache pas d’importance aux produit frais il peuvent vivre à Saint-Denis sans jamais rien y acheter. Et comme les rues sont sales ça ne donne pas forcément envie de se balader. Bref ce n’est pas gagné.

    0

    0
  35. cece dit :

    Par rapport aux agences immobilières : il y en a beaucoup (trop) parce que le turn-over est fou. (Et parce qu’il y en a beaucoup partout ailleurs, même dans les villes où les temps des transactions sont beaucoup plus longs). 1- Les gens avec du pouvoir d’achat immobilier pour la résidence principale ne restent que quelques années (variables en fonction des critères personnels d’endurance : âge des enfants, crédos idéologiques, nombre d’agressions subies, disponibilité immédiate d’un nouveau crédit) 2- Les investisseurs immobiliers achètent, rénovent, défiscalisent, louent, vendent. Certains en passant par des agences, d’autres pap, d’autres constituent des SCI (dans les associès des ces SCI il y a pas mal d’agents immobiliers).
    Le trafic est gros.

    0

    0
  36. Ninette dit :

    @commerçants: ce qui m’interpelle dans votre courrier est la réponse de C Girard sur M. Leulmi. Il dit que cette personne souffre de problèmes psychologiques. La question est: est-il avéré que ce M. est « malade »? un médecin l’a t-il déclaré malade ou n’est-ce qu’une interprétation de M. Girard? Auquel cas, ça serait très grave de formuler ce type de réponse. Et dans quel but?
    Quand aux pb que vous rencontrez, il me semble que ça ne date pas d’hier, à croire que ça n’est pas une priorité de la mairie de remédier à cette situation ou de faire régner l’ordre!

    0

    0
  37. habitant dit :

    @ Sam qui a dit: « je vais ouvrir une boutique de vache qui rit et ça va cartonner « . Oh, non pas la vache qui rit! 🙂
    Rubrique « gastrologique »: Même en période de vache maigre, je préfère économiser pour du fromage et savoir ce que je mange, le finir que « bouffer » un certain chèvre discount de chez carrefour au goût de savon. Celui pas cher qui peut irriter les gencives pour ceux qui connaissent 😉

    0

    0
  38. Sam dit :

    @habitant

    Rigole pas, qd j’étais enfant je vivais au Maroc et il y avait deux types de fromage pour moi : kiri ou « la vache qui rit » 😉

    @commercants

    Qd on écrit un courrier d’une telle gravité, il convient de préciser qui se cache derrière ce  » collège de commerçants et volants ».

    0

    0
  39. Ninette dit :

    @habitant: si on accepte une boutique de vache qui rit alors j’en veux une de babybel!! pas de discrimination fromagère ! lol

    0

    0
  40. habitante dit :

    Y-a le feu au marché, c’est de la faute de houari avec son morceau de papier sur les commerces.
    On parle de fromage, de saumon, de magasins chinois, de Décathlon et même du stade de france, du kiri et de la vache qui rit, vlà qu’on écrit au nouveau Député. C’est à mourir de rire. Vite vite la réponse.

    0

    0
  41. habitant dit :

    @Sam, t’inquiète je me moque pas. Il se trouve que « la vache qui rit » ou imitation, c’est aussi toute mon enfance (à Saint-Denis) et encore, quand il y en avait dans le frigo 😉 Moins le kiri, parce qu’ il y en avait moins dans la boîte. Je pense que pour beaucoup d’autres ici c’est encore le cas.
    Peut-être pour ça que je focalise aussi sur le fromage.

    0

    0
  42. TRAZ dit :

    @commercants

    Courrier surprenant, et inquiétant. Les faits reportés sont graves et les accusations que vous réalisez le sont tout autant.
    Maintenant j’espère que pour chaque point que vous avez énuméré vous avez des éléments de preuves (photographies dans un cas, attestation sur l’honneur avec coordonnées des rédacteurs dans d’autres cas).

    Le terme de « collège de commerçants et volants » est énigmatique, cela concerne combien de commerçants ? et quels sont-ils ?

    A mon sens, que ce soit la Mairie ou M HANOTIN, je ne vois pas bien ce qu’ils peuvent faire, si il est important que ces derniers soient informés de dérives, leur pouvoir d’action est quant à lui limité.

    Seule une action au plan pénal peut donner des résultats pour mettre fin au dérives, et servir de point d’appui à la Mairie pour prendre les sanctions et les ajustements adéquates.

    Aussi je vous enjoints à écrire au Procureur de la République du TGI de Bobigny, et d’y joindre vos éléments de preuves.

    Cependant attention au retour de bâton, si vos accusations s’avéraient fantaisistes ou diffamatoires vous pourriez être à votre tour sanctionné. Au vue de votre courrier la machine risque fort de s’emballer rapidement, les principaux intéressés ne manqueront pas de se manifester je pense….

    0

    0
  43. mimile dit :

    Magnifique exercice de délation pas trop étonnant de la part des petits boutiquiers aigris et amers.
    Nous saurons désormais où ne pas aller dépenser notre bel or !

    0

    0
  44. Sam dit :

    Bon bon bon … Modération = zéro pointé 😉

    Le seul point commun est le mot commerce. Honnêtement, je n’aime pas trop ceux qui dénoncent de faits aussi graves en saisissant les pouvoirs publics sans avoir le courage de signer … Il faut aller jusqu’au bout de la démarche ou alors ne rien faire.

    0

    0
  45. mimile dit :

    @sam

    Le fumet dégagé par les boutiquiers n’est rien comparé à celui du Maroille ou du Vieux-Lille. Et Chanel n°5 peux se numéroter les abattis ! Dernier de la classe ouais !

    0

    0
  46. Jean-François dit :

    @sam
    je n’ai aucune info pour Saint-Denis mais je connais très bien des commerçants ailleurs en îles-de-France, c’est une pratique courante (la plupart des gros marchés?) que le régisseur touche des espèces pour des places.

    0

    0
  47. Horta dit :

    Le village pittoresque de la Porte de Paris, c’est notre « Village Olympique » à nous, adossé à l’ex-futur Stade Olympique de la Candidature des JO 2012. Bon il y a quand même un problème, ces « athlètes » semblent uniquement pratiquer un seul sport, le vélo et venir de 2 ou 3 pays essentiellement. On est là loin de l’idéal olympique de rassemblement de tous les sports et toutes les nations …

    0

    0
  48. TRAZ dit :

    @Sam :
    Très juste et j’espère pour lui que le monsieur à des billes…..sinon ça va lui faire comme un boomerang !!!

    NB : Petit rappel à tous concernant les personnes mentionnées dans ce courrier.

    « Toute personne suspectée ou poursuivie est présumée innocente tant que sa culpabilité n’a pas été établie. Les atteintes à sa présomption d’innocence sont prévenues, réparées et réprimées dans les conditions prévues par la loi. »
    Code de Procédure Pénale

    Article 9 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789
    « tout homme étant présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable… »

    0

    0
  49. TRAZ dit :

    @Horta

    Pour l’instant c’est des villages « Linda de Souza », depuis deux mois leur nombre a explosé, il y avait des endroits où ils n’étaient pas installés et en moins de deux semaines les cabanes ont poussé comme des champignons….

    Prochaine étape la construction avec Brique et mortier….vu que personne ne bouge ça ne devrait pas poser de problèmes 🙁

    0

    0
  50. momo dit :

    ils ne peuvent pas mettre leurs noms, sinon on leurs retirent leur carte pour déballer sur les marchés.

    0

    0
  51. saumon dit :

    @ Jean François (le 12)
    Dans mon activité de « saumonier », les restaurateurs et traiteurs représentent autour de 20% de mon chiffre d’affaire et parmi eux, il y en a 2 réguliers sur Saint Denis et deux autres ponctuels, toujours sur Saint Denis. Une autre partie, qui n’est pas majeure, que je n’ai pas chiffré, vient de clients extérieurs à la ville mais l’essentiel de mon CA est local.
    C’est positif car même si le volume est encore juste, il existe bel et bien une clientèle adhérant au commerce de proximité sur Saint Denis (qui n’est pas nécessairement synonyme de prix excessifs puisque j’ai relevé au moment des fêtes de fin d »année, à plusieurs reprises, des prix supérieurs aux miens en grandes surfaces)
    Enfin, pour preuve il suffit de considérer la durée de vie des commerces de Lannois, Buridant ou sur une durée moindre Délices et Cie et quelques autres dans les commerces qui ne sont pas « de bouche » que je connais moins.
    Allez, on y croit !

    0

    0
  52. cheguevara dit :

    Beaucoup d hypocrisie autour du souk place des tilleuls.Une salete affligeante,des normes de securite non respecte,une offre composee de chiffon,burqua…..Toute cette merde a ete rendu possible grace a la maison du commerce(et notament grace a l atelier du saumon et lannois qui siege a l association) et la mairie! Chaque tante leur ramene 2000 euro! mais ou va l argent? Je plains vraiment le gerant des 3 boutiques de qualite:sanasport tmax et av montaigne ainsi que l opticien.

    0

    0
  53. PaulEluard dit :

    Un peu hors-sujet mais est-ce que quelqu’un a des infos sur l’incendie du Chicken Spot de la rue Delaune d’hier ??? Je suis passé hier et il y avait encore les camions de pompier. J’espère qu’il n’y a pas eu de victime.

    0

    0
  54. LeJSD... dit :

    le JSD a publié il y a environ 30 min, ce dimanche matin, un article sur le commerce où l’action de Girard et Langlade est une nouvelle fois vantée. Une véritable réponse organisée en réaction aux critiques du blog après l’article du Parisien.

    Lien

    0

    0
  55. georges dit :

    Sauf pour quelques encartés obtus, le bilan de l’actuelle municipalité et ses promesses de Grand soir ne sont plus crédibles… Le JSD fait encore semblant d’y croire. 2014 vite !

    0

    0
  56. Sam dit :

    @PaulEluard

    Hors sujet mais ci-dessous l’article du Parisien publié le dimanche 16 décembre (hier) :

    « Un restaurant a pris feu, hier après-midi, vers 14h30, rue Auguste-Delaune à Saint-Denis. Aucun blessé n’est à déplorer, les clients ayant été évacués à temps. Une trentaine de pompiers ont maîtrisé les flammes en une heure et demie. »

    0

    0
  57. suger dit :

    @Paul Eluard et sam : Est-ce vraiment hors sujet ? Certes il faudra attendre les résultats de l’enquête, mais je connais peu de restaurants qui s’enflamment, compte tenu des règles de sécurité et de la formation du personnel… Mais encore faut-il que le règles de sécurité soient respectées et que le personnel soit qualifié ! Vous voyez bien que nous sommes dans le sujet : la qualité des commerces à Saint-Denis.

    0

    0

Répondre à Sam Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *