LeParisien – « La ville se convertit à la vidéosurveillance »

Vous aimerez aussi...

63 réponses

  1. Damdam dit :

    Comme par hasard, ça ne m’étonnerais qu’a moitié que notre municipalité s’y mette aussi, on sent que les municipales approchent à grand pas, malheureusement que ce soit à Saint Denis comme à Saint Ouen les électeurs sauront se souvenir de l’incompétence de ces élus.

    0

    0
  2. Ninette dit :

    quand je pense qu’ils nous traitaient de gens de droite lorsqu’on l’a réclamée!!!

    0

    0
  3. goldo dit :

    et oui les futures élections vont faire faire a nos maires tout ce qu’ils refusent en dehors des périodes électorales. Ils nous prennent vraiment pour ce que l’on n’est pas. Enfin St Denis pour ce sujet a aujourd’hui n’a toujours pas cédé.Goldo

    0

    0
  4. alain dit :

    Saint-Denis devrait déjà être équipé de « vidéo-protection » depuis 8 ans si le Maire actuel n’avait pas fait volte face au dernier moment. Un budget de près de 2 millions d’Euros avait été voté. Il intégrait l’étude qui a durée 13 mois, l’équipement d’une salle de capture d’images et de surveillance, la formation d’une équipe sous la responsabilité du chef de la PM. Le protocole était accepté par l’ensemble des partenaires de l’Etat et une subvention accordée. Les années suivantes ce budget devait progresser pour intégrer l’ensemble du dispositif. Ainsi 32 caméras pouvaient progressivement être installées et exploitées à des endroits stratégiques et réfléchis, que précisait un étude croisée. Mais au dernier moment les dogmatiques, avec en tête le Maire D. Paillard et un opposant devenu très farouche sur commande de l’état major PCF, président du groupe PC, monsieur P. Quay Thévenon, ont réussi à faire capoter la mise en application d’une opération pourtant décidée à la majorité des voix de l’éxécutif, le Bureau Municipal.
    Voilà pourquoi à Saint-Denis nous sommes en retard, et que la petite délinquance très organisée est toujours plus forte aux endroits stratégiques pour le trafic et les commerces illicites.
    Pendant ce temps là, la Ville crève petit à petit, garotée par ces gens là, complices en quelque sorte des voyous qui règnent dans nos quartiers. La paix sociale coûte trop cher, il faut que cela cesse.
    Qu’ils s’en aillent tous !! C’est le slogan du Front de Gauche.
    C’est ce qui va être difficile, puisque ceux là sont « infiltrés » dans le Front de Gauche pour garder leurs prérogatives et le pouvoir local contre les intérêts du pauvre peuple dionysien quoi qu’ils en disent et quoi qu’ils en pensent, et presque à leur corps défendant, tellement ils sont éloignés des réalités (regardez l’état des commerces).
    Bien entendu, les seuls caméras ne suffiront pas à éradiquer le phénomène de délinquance sur notre territoire, mais elles y contribueront de façon certaine. En tout cas c’est mon avis et je le partage depuis longtemps.
    Alors il faut crier, hurler, et pas avec les loups, mais avec l’ensemble des gens « normaux », décidés, convaincus qu’une autre politique est possible à Saint-Denis, hors des partis traditionnels de Gauche. Pour ma part j’exclue toute compromission avec la Droite et les idées réac. qu’elle véhicule.
    L’absence de caméras vidéo ne constitue tout simplement qu’une infime partie de la partie émergente de la montagne d’incompétences de cette équipe.
    Je me défoule un peu, mais je le pense vraiment.

    0

    0
  5. alain dit :

    Ce qui me fait rigoler dans cette affaire c’est que la décision de cette ville d’installer de la vidéo est forcément bien antérieur à la décision d’intégrer la Communauté d’Agglomération et à son acceptation par les instances dirigeantes de Plaine Co, y compris par d’autres villes communistes.
    Grand Paris oblige, me direz-vous. D’accord. Mais tout de même, accorder un ticket d’entrée avec cette carte de visite relèverait de l’exploit si ne se profilait pas à l’horizon la perspective des élections municipales de 2014.
    Est-ce un signe d’évolution ? Pas sur. Ce serait plus exactement de l’opportunisme Audonien pour son propre avenir et une bouée de sauvetage lancée vers Saint-Denis.
    Encore faut-il qu’elle (St-D) ne joue pas « petit bras », sinon elle coulera.

    0

    0
  6. abisa dit :

    depuis 2008 à pierrefitte le maire PS a dépensé des millions d’euros pour quelques caméras…… qui ne fonctionnent pas !!! alors ils va en racheter d’autres alors qu’il est incapable de dire combien d’affaires elles ont permis de résoudre pendant la petite période où elles ont fonctionné ! est ce de la bonne gestion alors qu’il pleure d’etre à la tête d’une ville pauvre ?

    0

    0
  7. suger dit :

    alain nous révèle les tensions qui ont pu exister entre les dirigeants de la municipalité , opposant les héritiers d’une gestion responsable (comme pouvait l’être la municipalité dirigée par Marcelin Berthelot) et les tenants de positions d’ultra-gauche et irresponsables, dans la ligne de Braouezec et de Paillard. Inutile de dire que les défenseurs d’une politique responsable ont été mis sur la touche et que les irresponsables l’ont emporté. Tous les dionysiens peuvent en voir les conséquences.
    Si quelqu’un doute de l’irresponsabilité de ces derniers, je ne ferai que rappeler leur état d’esprit à travers les propos tenus par la compagne du maire, la réalisatrice Françoise Davisse dans un article de la revue intellectuelle communiste « Mouvements » (2006/2, n°44, « Pourquoi ils mettent le feu ? »), à propos des émeutes urbaines en banlieue nord : « c’était une période assez gaie parce qu’enfin il se passait quelque chose », « ils ont fait avec 49 voitures à Saint-Denis ce que nous n’avons pas réussi en cinq, six ans » et enfin « , ça a été 15 jours de grand bonheur »…
    Mais les élections approchent et il leur faut absolument garder le pouvoir. Alors ce qui n’a pas été fait il y a 8 ans pour la vidéosurveillance, ils sont capables de le promettre aujourd’hui. Soyons certains cependant qu’ils feront tout pour saboter ce projet, pour lui enlever son efficacité, de façon à prouver qu’ils avaient raison de s’y opposer. Seul le départ de ces irresponsables permettra, avec l’aide de l’Etat, de commencer à résoudre les problèmes de sécurité dans la ville.

    0

    0
  8. houari dit :

    @suger. je te pique ton commentaire, « excellent » de trouver de tels propos et irresponsable de les sortir. c’est quasiment une apologie de l’insurrection. oui il y’a un communisme municipal responsable, oui il y’a une tendance extreme gauche et irresponsables. tu l’as très bien résumé suger
    http://houariguermat.blog.fr

    0

    0
  9. citoyen93 dit :

    @Alain,
    C’est toute la problématique d’avoir confier les clés d’une ville à des idéologues irresponsables.
    Les bribes de phrase provenant de la femme du maire sont scandaleuses et totalement à l’opposé du sens commun.
    Cela me terrifie et laisse augurer des lendemains particulièrement tendus sur cette ville.
    Ce qui me scandalise c’est le manque de respect que l’on porte à la population.
    Soyons clair, les élus de cette ville se foutent complètement de la sécurité et surtout de la qualité de vie de la population.
    Arrêtez de croire qu’ils vont mettre en place des moyens pour améliorer les conditions de vie des Dionysiens.
    Pour reprendre la phrase de Mélenchon « Qu’ils s’en aillent tous » et je rajouterai « qu’on ne les revoit plus ».

    0

    0
  10. georges dit :

    A consulter: le site sur françoise davisse, digne d’un BHL !

    0

    0
  11. Laurent dit :

    @georges, comment ce site marche ? je ne peux rien consulter.
    Comment ca marche.

    0

    0
  12. Sam dit :

    @georges

    Nombre de personnes ne connaissent pas cette personne.

    Quel est le lien avec la vidéosurveilllance ?

    0

    0
  13. houari dit :

    sam, certains gauchistes dominent idéologiquement la municipalité.. ils sont minoritaires mais majoritaires idéologiquement….
    ils sont contre la police nationale, la police municipale, la videosurveillance etc.. tout ce qui représente l’Etat (sauf pour quémander de l’oseille) ou l’autorité est à bannir.
    maintenant, je vois un lien entre la vidéosurveillance et ceux qui font l’apologie des violences urbaines… peut etre ai je l’esprit tordu de voir autant de liens 🙂

    0

    0
  14. Sam dit :

    @Houari

    Entre « vieux dionysiens » vous vous comprenez mais c’est intéressant de donner un peu plus de matière aux autres pour leur permettre de comprendre et de se faire leur propre opinion 😉 

    0

    0
  15. houari dit :

    C’est simple : avant (Berthelot, Gillot etc…), il y’avait ce qu’on appelait un communisme municipal « populaire ». On défendait l’ouvrier, le sans emploi, tout le monde, même si le PC était plutôt un parti ouvrier, populaire. Berthelot était par exemple contre l’arrivée du grand capital à Saint-Denis (les entreprises avec des slogans du style « le 9-3 n’est pas a vendre »). Les nouveaux Maitres de Saint-Denis (Braouezec, Paillard and Co) ont compris que la politique était du marketing. Ils s’en foutent complètement des conséquences de leurs politiques, ils veulent marquer idéologiquement la ville pour en faire un sanctuaire (sanctuaire de pauvreté, de misère, sanctuaire pour les sans papiers, sans logis, sans travail, sanctuaire pour les roms etc…). Toutes les populations en difficultés sont les bienvenues. La « seule condition » est de rendre la ville si « sanctuarisée » que les classes populaires, moyennes et supérieures doivent partir. Pas besoin de chiffres pour comprendre cela.
    Donc l’idéologie comme l’a dit si bien Georges a pris le dessus sur la réalité. On imprime les esprits à travers des associations bidons, des budgets de communication d’esprit de révolte. On est éternellement en lutte.
    Les véritables communistes, qui avaient une vision humaine des dionysien, ont été vite remplacés comme Soucheyre qui a été battu aux cantonales par Paillard dans les années 80.
    Au début, ils se sont rendus sympathiques : on écrit des bouquins avec des titres sympas (drôle de coco), on fait la bise a tout le monde, on « construit » le stade de France, on est en guerre contre le PC car nous, à Saint-Denis, on est avec la population contre les appareils…
    Puis après la réalité intervient…

    Comment font-ils ? Simple : ils dégoutent ceux qui peuvent s’opposer, partir ou on les moyens.
    Comment ? En créant un ghetto
    Quelles actions utilisent-ils ? La politique de la ville, le budget municipal, la communication
    Que nous refusent-ils ? La sécurité, la propreté etc. Un cadre de vie normal pour toute personne voulant vivre dans une ville normale
    Leurs arguments ? C’est la faute de l’état, nous on s’occupe des pauvres (sur mon blog je réexplique comment les communistes se sont augmentés de 100% en 9 ans)
    Nos faiblesses : on n’a pas les moyens et l’envie de se battre, on est divisé, on veut vivre normalement ailleurs
    Leurs contre arguments : vous détestez les pauvres, vous êtes « racistes » », vous êtes des bobos, vous êtes de droite (cet argument va du pas au FN).
    Quels aides ? Le PS national (tu gardes Saint-Denis mais tu prends nos cas sociaux), l’Etat (tu gardes Saint-Denis, tu prends les cas sociaux et tu as des subventions (2 gares RER, un tunnel de l’A1 couvert (même l’avenue Charles de gaulle de Neuilly n’a pas été couverte donc imaginez les moyens de nuisances de nos élus), des subventions monstres pour notre ville).

    Evidemment, vous ne verrez jamais un élu vivre au franc moisin, on préfère le couvent. On préfère s’augmenter de 100%, on préfère mettre la vidéosurveillance à la mairie ou a l’oph mais pas dans nos quartiers.
    Voila l’évolution politique. Du marketing

    0

    0
  16. chris dit :

    > « Quelles aides ? … PS …Etat … »

    A te lire, houari, les complaisances/connivences PS et Etat ne nous laissent aucune chance de renverser cette logique, nous les électeurs.

    Au vu de cette analyse, peux-tu continuer en nous expliquant pourquoi Sarko voulait il y a quelques années scinder St Denis à hauteur de l’A86 ? Produisant ainsi un St Denis très riche au sud, et au nord un St Denis au niveau de Pierrefitte, Stains, La Courneuve, etc …

    Et pourquoi finalement cette scission ne s’est pas faite ?

    0

    0
  17. Sam dit :

    On dévie du sujet principal…

    0

    0
  18. houari dit :

    on derive du sujet qui est la videosurveillance qui n’existe pour rappel dans les lieux publics qu’en mairie, et al’ophlm. donc si vous vous sentez en insecurité, rapprochez vous de vos élus 🙂 …
    j’ai le meme raisonnement que les dionysiens qui sont la depuis plus de 10 ans, georges sali (ps local) ou didier labaune (ump) sur le constat de la ghettoisation de saint denis, à quelques virgules pres. sarko n’a jamais voulut scinder saint denis. c’est une rumeur de plus pour « federer les forces vives de saint denis contre l’etat. ».
    le dernier qui a annexé des territoires ( la vilette, auteuil, les batignolles etc…) est Napoleon 2 et le baron Haussman (en 1860 je crois) pour creer un grand paris qui rivaliserait avec londres, berlin ou vienne.
    beaucoup de rumeurs circulent, celle la etait une d’elles.

    0

    0
  19. Sam dit :

    On a clairement dévié…bon les gars, je vous mets en relation pour continuer votre discussion sur Napoléon 😉

    Retour au sujet qui plait tant à nos zélus : la vidéosurveillance !

    0

    0
  20. Laurent dit :

    Un mot si c’est possible car sans rapport avec la vidéo même si c’est lié.
    Le lien de la femme du Maire ?
    Houari dit que gorges a raison mais ni georges ni lui ne répondent à la quetion.
    Je le dis parce que je sais que tout ce que dit houari est vrai. le partage des territoires entre parti politique est vrai. Berthelot ne faisait pas la même politique pour les raisons que houari dit, Soucheyre a été éjecté royalement sinon paillar n’aurait jamais fait autant de mandats. La ville n’appartiendrait pas à son petit cercle. ce qui me pose toujours cette question.
    Que vient faire la femme du maire dans la politique de la ville ?
    Si une personne peut répondre, alors la vidéosur, la sécurité et un tas de questions aboutiront à des réponses. Qui se lance, car vrai terrain très dangereux….Grave comme même d’avoir peur de parler.

    0

    0
  21. georges dit :

    je voulais parler de la pose très germanopratine d’une partie de la gauche, pose certes respectable mais bien loin du quotidien des dionysiens…

    0

    0
  22. alain dit :

    @Sam, Madame Davisse s’est déjà illustré lors de graves évènements qui se sont déroulés au centre ville sur « la dalle » vers 1995, avec l’assentiment des mêmes illuminés. La Police à été mise à mal et des policiers mis en examens et certains condamnés. Je ne suis pas juge ni de l’IGS, il s’est passé des choses bizards, violences et agressions réciproques. Toujours est-il que FR3 avait publier un reportage réalisé par F. Davisse à plusieurs reprises, au moins trois fois. La plaidoirie était implacable contre les forces de l’ordre et encensait les voyous du centre ville. Un enfant d’élu était impliqué, mais bien netendu comme tous les gentils enfants il n’avait rien à voir là dedans. Braouezec à l’époque avait déposé plainte en tant que Député, portant des accusations graves contre les forces de l’ordre. Je te laisse imaginer les effets désastreux que cela a pu avoir dans les relations institutionnelles à tous les niveaux. Aujourd’hui encore la ville, c’est à dire les habitants et ceux qui sont de passage, en paient les frais. Madame Davisse, compagne du Maire, est une gauchiste ringarde, sans nuance, d’une incompétence crasse pour tout ce qui touche aux gens, mais se prend pour un phénix, comme beaucoup d’autres dans son giron.

    0

    0
  23. suger dit :

    Revenons à la vidéosurveillance et donc à l’orientation idéologique de la municipalité… Le basculement d’un communisme municipal soucieux du quotidien des dionysiens à une municipalité ultra-gauche va produire ce type de posture idéologique.
    Pourquoi y-a-t-il eu finalement un refus de la vidéosurveillance (sauf à la mairie et à l’OPHLM où la réalité de l’insécurité devenait insupportable pour les élus et les salariés de ces organismes) ? Parce qu’avec Braouezec et Paillard, la ville est devenu un laboratoire des idées d’un petit groupe de spécialistes en sciences sociales, aux idées radicales, qui inspirent nos élus et dont ils se réclament. Ainsi le rejet de la vidéosurveillance est directement inspiré du sociologue Laurent Mucchielli, qui en a fait son cheval de bataille.
    Au nom de leurs conceptions des sciences sociales qui recoupent leurs positionnements idéologiques, ces spécialistes prétendent détenir la vérité et savoir ce qui est bon pour le peuple. Il n’est pas étonnant qu’ils aient rencontré nos élus, communistes ou ex-communistes, qui se considèrent toujours comme une « avant-garde éclairé », d’autant plus méprisants à l’égard du peuple, vite qualifié de « populiste » (quand il réclame sécurité et propreté des espaces publics), que nombre d’entre eux n’en font pas partie ou n’en font plus partie depuis longtemps.
    Le communisme municipal est loin. On a affaire depuis plus de dix ans à des expérimentateurs de théories sociologiques radicales à la mode qui font de Saint-Denis leur terrain d’expériences. Le problème est que ce sont nous les dionysiens qui sommes les cobayes !…

    0

    0
  24. Sam dit :

    On est où ?!!!! t’in mais on n’est pas des rats de labo !!!!

    Désolée mais j’arrive pas à m’y faire … Tout ce qu’on fait avec SCG me parait d’un coup dérisoire qd je vois comment les partis politiques osent à peine bousculer ces incompétents qui nous pourrissent le quotidien !

    J’ai un coup de mou là …vais me coucher et rêver qu’il neige encore sur cette ville au moins pendant ce temps notre ville est plus paisible …en apparence !

    0

    0
  25. Laurent dit :

    une réponse d’alain (sans dire que georges lance des polémiques et les fuit…la peur peut etre, ca ce comprend. Très dangereux de parler.
    Donc en fait, ça à voir avec une association je crois que c’est association contre les bavures policières et je crois même que c’est la femme du maire qui était président. Elle allait au commissariat avec des élus et faisaient sortir des jeunes délinquant soit disant qu’ils étaient des victimes de la police. C’est ça ou je me trompe. ça sent comme même la lutte de pouvoir, après on peut toujours nous traiter de bobos, il faut mieux en être un et penser aux problèmes des gens leur trouver des solutions plutôt qu’utiliser une couleur politique communiste dire que les gens qui ont des problèmes font être pris en charge par le social de la mairie. Les gens le savent maintenant et ils en ont ral le bol.
    Sujet très interessant. Pourquoi pas faire un débat dessus. A un an des elections, il n’est pas possible de les voir agir encore pareil. D’ailleurs il parait que cette dame fait un gros travail de probagande avec d’autres élus à la plaine saint-denis. une espèce de camionette café qui va faire tous les quartiers pour parler avec les gens de leurs problèmes. Bizare tout ça.

    0

    0
  26. suger dit :

    @sam : Ce que fait « Sans Crier Gare » est au contraire déterminant car pour une fois une association vraiment indépendante de la mairie et des partis politiques se révèle et défend les intérêts au quotidien des dionysiens. C’est une parole libre et responsable qui se fait entendre, ce sont des actions efficaces (il n’y aurait pas eu de Zone Prioritaire de Sécurité sans SCG). Et ce blog permet de contrer la propagande officielle, de démonter les mécanismes du mensonge permanent, et il soutient moralement ceux qui veulent résister à la spirale mortifère dans laquelle les agissements de la municipalité nous entraîne.
    Si je suis encore à Saint-Denis, c’est notamment grâce à ce blog et à l’existence de SCG. Au moment où les drogués au crack ont envahi le quartier et notamment les environs de la Gare, j’ai pensé quitter Saint-Denis tant la situation me paraissait désespérée et dangereuse. Vous m’avez redonné confiance et permis de passer de l’abattement à la résistance. Je ne dois pas être le seul dans ce cas.

    0

    0
  27. houari dit :

    @sam : j’ai l’impression que tu as un coup de mou :))))
    La vidéosurveillance, au début, j’aurais dit que ce n’est pas idéologie que la municipalité n’en voulait pas. Cela aurait pu être « logique ». (Je suis pour, je suis contre, je n’ai pas d’idée).
    Il y’a des villes communistes qui ont la vidéosurveillance, d’autres qui en n’ont pas.
    MAIS à Saint-Denis, paradoxe suprême, on est CONTRE la vidéosurveillance pour la population, on est POUR la vidéosurveillance pour nos élus (en Mairie et à l’OPHLM).
    Vraiment, on veut retirer les « services minimum » à la population (sécurité, propreté, etc…).
    Pourquoi MME Rouillon est pour ? Surement, est elle confrontée à un trafic de drogue massif qui « embête » trop la population pour ne pas intervenir ? Elle est « surement » obligée d’intervenir. Il y’a 1000 raisons dans la tète d’un élu d’intervenir. Je ne connais pas les siennes. Il y’a également le territoire des puces qui est très touristique.
    Mais à Saint-Denis, on a crée une ville laboratoire pour être « dépendant » des élus de Saint-Denis. On est en éternelle résistance. Pour nos élus, la vidéosurveillance= sécurité=Etat (donc pas la mairie).
    Regarder le jour de la défaite de Braouezec aux législatives, 200 « militants » criaient résistance. Résistance ? On vit dans un monde de fou. On est envahi par des nazis ? Des terroristes ? Résistance de quoi ? Je vous assure, ils partent vraiment de loin.
    En somme, je résume, faites ce que je dis et je ne fais pas ce que je dis
    http://houariguermat.blog.fr

    0

    0
  28. Sam dit :

    @suger

    Merci pour ton commentaire très encourageant. Mon coup de mou vient également de ma propre histoire, en étant maman je vis désormais la ville à travers les yeux de ma fille de 18mois…c’est un autre regard, d’autres préoccupations. On n’est pas des super héros mais juste des hommes et des femmes qui essayons de rendre notre cadre de vie plus digne et de créer une vie de quartier dans le secteur de la gare qui est un peu glauque.

    Il faut reconnaître qu’à St Denis le plus insupportable est surtout le nombre de problèmes. La solution est politique et cela dépasse largement SCG et toutes les associations qui se battent auprès des habitants pour faire avancer ce binz.

    Les élus aux commandes sont incontestablement incompétents, le constat des difficultés est certes accablant et partagé par tous…mais en face qu’y a-t-il ? que proposent-ils ?…pas grand chose…

    C’est étonnant qu’une importante commune avec autant de potentiels et de richesses ne suscite pas plus de vocations politiques.

    0

    0
  29. chris dit :

    Sam, je crois qu’on a tous nos moments de doute voire d’abattement de temps en temps. Ce que dit Houari me déprime royalement de par l’aspect implacable des calculs politiques des partis en présence, à savoir le partage de villes comme des parts de gateau en se foutant complètement des habitants.

    Mais si tu lâches l’affaire, cette équipe municipale aura gagné et nous aurons tous perdu.
    Voyons ce qui se passera l’année prochaine.

    0

    0
  30. goldo dit :

    moi je garde espoir jusqu’au prochaines élections,gauche,droite,PC,PS,je ne veux pas prendre position. Je crois aux habitants,c’est seulement avec ceux qui luttent pour une vie meilleure a St Denis que nous parviendrons a ce but. Il ne faut pas craquer maintenant,si 2014 ne change rien,là on pourra se poser de nombreuses questions mais por l’intant espérons car l’espoir fait vivre.
    En attendant pour info,la porte du tunnel de la rue du port(que l’on appelait le tunnel de la mort) a été refermé solidement. Goldo

    0

    0
  31. Sam dit :

    @chris

    Je n’ai pas parlé de « lâcher l’affaire »  mais il faut cesser de mettre tous ses espoirs dans SCG, c’est qu’une asso 😉

    @Goldo

    T’as raison, on n’a compté que sur nous-mêmes jusqu’à là … on leur rappellera bientôt !.

    0

    0
  32. farida dit :

    le raisonnement de goldo est le meilleur. houari raconte des faits (vrais mais ça sent la rancune) qui datent, ce qu’il faut c’est avancer. On ne peut pas laisser la ville toujours aux mêmes. On voit ce qu’ils ont fait depuis toujours enfin après berthelot. Et encore c’est lui qui a laissé sa succesion.
    goldo a dit
    « moi je garde espoir jusqu’au prochaines élections,gauche,droite,PC,PS,je ne veux pas prendre position. Je crois aux habitants,c’est seulement avec ceux qui luttent pour une vie meilleure a St Denis que nous parviendrons a ce but. Il ne faut pas craquer maintenant,si 2014 ne change rien,là on pourra se poser de nombreuses questions mais por l’intant espérons car l’espoir fait vivre.

    En attendant pour info,la porte du tunnel de la rue du port(que l’on appelait le tunnel de la mort) a été refermé solidement. Goldo »

    Je suis comme lui, je pense qu’il faut donner aux habitants qui se battent pour que la vie soit un lieu de vie normal sans contrainte et peur de dire ou d’aller, sans pression d’élus qui font pression sur les habitants fragiles et qui au passage ne font rien pour eux.

    L’association sans grier gare est une association qui donne de l’espoir de pouvoir retrouver un jour cette liberté de marcher, dire, de penser. Beaucoup viennent de l’association saint denis environnement comme moi. Le plus gros est fait, un certain mélanchon répète toujours nous ne lâchons rien. Sam, si vous pouviez faire pareil, les habitants n’en peuvent plus malheureusement ne savent pas s’y prendre. C’est pas simple, alors itinéraire pour aller les voir dans les quartiers seraient pour eux une occasion de dire merci de les entendre parler de leur souffrance. Je sais que votre association ne fait pas de politique mais si quelqu’un est prêt à proposer, et aller voir les gens dans les quartiers car c’est là que ca se joue alors qu’il se montre. Merci encore pour ce que vous avez fait depuis le début. vous êtes pas seule.

    0

    0
  33. Sam dit :

    @farida

    Merci pour ton soutien.

    SCG mène des actions fortes (rencontres des pouvoirs publics, gestion de ce blog et projet de café associatif) pour le quartier et la ville…et c’est déjà pas mal, non ? Plus, ce n’est humainement pas possible 😉

    Chacun peut être acteur de cette ville, et il ne faut pas tout attendre de SCG. Il suffit d’un peu de volonté et d’organisation. On espère voir fleurir d’autres actions collectives dans différents quartiers pour faire avancer ce binz…il n’y a pas de fatalité ni de faux espoirs. Il y a des habitants qui se battent sans relâche et d’autres qui n’ont pas (plus) la force ou les moyens de se faire entendre. Sur ce dernier point, on a un sacré réseau et on peut en faire bénéficier très volontiers.

    Tant que cette ville ne suscite pas l’intérêt auprès des pros de la politique, la seule stratégie de nous autres est de les faire « baver » en faisant de nos problèmes de véritables enjeux politiques…C’est tout un programme et le nombre d’habitants mobilisés est donc déterminant !

    0

    0
  34. houari dit :

    @farida: bonjour jeune femme. je n’ai aucune rancune … je suis uniquement décu du résultat de notre ville, ce qu’elle est devenu , dirigé par une bande d’incompétents.
    en relisant mes post, vous pouvez voir que j’ai toujours proné (et je le repete souvent), une union large de tout le monde (sauf les extremes dont les communistes qui sont responsables de l’etat de cette ville) pour les faire partir.
    je pense donc qu’il y’a des solutions et que nous aussi habitants, on a le droit a la vidéosurveillance 😉 (sujet du post 😉

    0

    0
  35. goldo dit :

    moi il n’ya pas de problèmes,je veux bien donner de mon temps pour rencontrer les habitants,les écouter et s’ils souffrent les convaincre d’un changement.
    Magré mes 63 ans le mois prochain,je travaille encore a mi temps(par choix) dans le cadre du cumul emploi retraite. Ce qui fait que je cotise deux fois a la sécu et continue de cotiser a la retraite,au chômage et je n’en bénéficierai jamais. Personne ne dit celà dans les médias,alors j’en profite pour le glisser. Ceci dit il me reste encore de l’énergie pour agir vers un changement. Pourquoi ne pas créer un collectif d’habitants qui s’appellerait pour un changement en 2014. Farida êtes vous prêt. Si oui on peut se rencontrer,Samira a mes coordonnés. Goldo

    0

    0
  36. Marion dit :

    Merci aux « vieux dionysiens »qui décryptent et analysent parfaitement bien les méfaits de cette équipe municipale qui prend les habitants pour des rats de laboratoire auxquels on fait subir toutes sortes d’expériences pseudo-scientifiques ! Mais où se croient ils ?
    La vidéosurveillance n’est certes pas la panacée, mais elle permet de dissuader les malfaiteurs, et de les confondre en justice par des preuves irréfutables. C’est un moyen complémentaire à d’autres …Mais si ces images là ne contibuent pas à la gaîté de la « première dame de Saint-Denis » qui préfère jouir du spectacle des voitures brûlées des autres … Alors là … Pas de découragement possible, mais faire l’union sacrée pour nous dresser contre cette municipalité en 2014 … Et sortir notre CARTON ROUGE.

    0

    0
  37. farida dit :

    houari, merci de rester calme en m’expliquant. comment vous faites pour dire les choses calmement. Je dis rancune car moi et beaucoup de gens ont une rancune après ceux qui nous gouvernent depuis des lustres. Aucun respect pour les gens, des menaces à répétition.
    je réponds aussi à goldo oui je suis prête si je ne risque rien avec mes enfants. je suis sure que je et nous pourrons mobiliser une partie des gens. c’est dans les coulisses de la ville. est-ce qu’il y aura des élus ?
    Sam que je ne connais pas nous met en contact comment ?

    0

    0
  38. Sam dit :

    @farida

    Je croyais que t’étais adhérente de SCG. Envoie un mail à sanscriergare.saintdenis@gmail.com et je te mets en contact avec goldo. Et sinon encore plus simple via notre compte facebook, tu peux entrer en contact directement avec certains des blogueurs.

    0

    0
  39. farida dit :

    Pas adhérent mais je vais veux bien le devenir. j’ai vu comment on fait. Je fais le nécessaire.
    pour goldo, je demande une invitation facebook et je passe par le compte.
    Je crois que ça peut être un début et surtout ne pas relacher.
    Je fais comme ça.

    0

    0
  40. farida dit :

    le bulletin adhésion est de 2012. on peut comme même l’utiliser ?

    0

    0
  41. georges dit :

    @ Laurent: ma seule peur c’est que ce site devienne un lieu de polémique… entre les divers intervenants et que cela conduise à la disparition de l’association SCG, rare lieu dionysien d’expression libre… Je reconnais que la situation s’est tellement dégradée (et j’habite ici depuis 25 ans) que l’on puisse et moi en premier, perdre son sang froid… Réservons nous pour appliquer la stratégie de Sam ! Et, naviguez sur les nombreux sites d’internet via par exemple Google…

    0

    0
  42. Sam dit :

    @farida

    Il n’y a absolument aucune obligation d’adhérer à SCG 😉

    @laurent

    Beh toi aussi tu joues un peu, genre je donne un indice puis je laisse mijoter. 

    0

    0
  43. laurent dit :

    @sam,

    ce n’est pas un indice mais vérité.
    La femme du maire était ou est toujours (ça je ne sais pas) présidente de l’association contre la violence. Cette association est partie d’un différent entre les jeunes du centre de saint-denis, des jeunes pas très clairs limites délinquants. Y-a eu un échange violent entre ces jeunes et les forces de l’ordre qui ont les ont arrêté. sous couvert de cette association ils ont été relaché. L’assoc a porté plainte contre le commissariat, cette affaire est allée jusqu’au tgi de bobigny.
    En gros, cette asso débarquait à chaque arrestation de jeunes et les faisaient libérer même s’ils avaient commis des gros délits.
    On en vient à la vidéosurveillance car c’est le but. Comment on met des caméras quand on priviligie la sécurité et la protection des jeunes délinquants.
    Pour aller plus loin, car je pense que seul marion l’a dit, la première dame de saint-denis est la compagne du maire mais elle est le principal point de l’échiquier et pilote tout dans cette ville.
    elle a même mis en route un autre type de café, le café mobil, un camion qui va passer dans les quartier pour parler avec les habitants de tous les problèmes qui sont censés leur pourir leur vie.
    Un stratège en plus de ceux déjà mis. Donc il faut savoir si ce qu’on veut. Soit on les laisse faire soit on en parle mais georges a raison de dire que ce n’est pas par l’intermédiaire de l’associatoin scg qu’il est possible de faire. Mais comment alors. Je rejoins farida dans ses messages. ça montre que ce n’est pas simple et qu’il faut un parti politque avec des habitants actifs sensibles aux problèmes et succesibles d’apporter des solutions. des élus qui écoutent et qui travaillent. Encore une fois, comment faire. peut etre qu’un élu en place ou sortant peut répondre ?

    0

    0
  44. laurent dit :

    @georges,
    « Réservons nous pour appliquer la stratégie de Sam ! Et, naviguez sur les nombreux sites d’internet via par exemple Google… »

    j’ai un peu de mal à comprendre. Parler du sujet sur la vidéo surveillance est en rapport avec ce qui se passe à saint denis et des élus. plus particulièrement la femme du maire. Elle s’y oppose totalement au point de créer des assoc et films qu’elle film.
    l’association scg fait beaucoup pour améliorer le quotidien des habitants, il est difficile de ne pas associer les deux. mais encore une fois je ne comprends pas le sens de votre phrase mais vous avez raison de dire qu’il y a d’autres solutions. lesquels ?

    0

    0
  45. laurent dit :

    CONTRE LES BAVURES POLICIERES

    Et non la violence. Pas pareil parle de lui même.

    0

    0
  46. ddavid dit :

    Pour les nouveux arrivants, quelques liens sur les événements place du Caquet à l’origine du documentaire auxquel quelques posts ont fait allusion:
    http://www.20minutes.fr/article/122
    http://www.leparisien.fr/faits-dive
    http://www.au-troisieme-oeil.com/in

    Je ne sais pas si les policiers ont fait appel.
    C’est pas évident non plus que la vidéosurveillance aurait permis de déméler quelquechose, étant donné la confusion et le grand nombre de personnes impliquées! En tout cas si il y a un endroit ou elle s’impose , c’est bien Place du Caquet !

    0

    0
  47. Grégorie dit :

    Première partie par ddavid.
    La suite interessante aussi : la vidéo-surveillance reste un question difficile par les moyens qui vont avec, elle aurait servi pour cette suite :
    http://www.google.fr/url?sa=t&r

    http://www.google.fr/url?sa=t&r

    est-ce que la vidéo surveillance aurait servi ? Je ne sais pas. Ce qui est sur les policiers font très attention car ils craignent d’être poursuivi. Comment on peut travailler dans des conditions comme ça. Déprimant.

    0

    0
  48. damdam dit :

    Saviez vous que l’installation de la vidéo protection est prix en charge a hauteur de 50. % par l’État et a 50% par la municipalité, si la majorité municipale se souciait vraiment de ses administrés elle ferait ce qu’il faut pour sécuriser le centre ville, pour demander à l’État de s’occuper de tout d’habitude nos élus sont fort, mais non ils préfèrent laisser la femme d’un maire incompétent faire l’apologie de la violence…

    0

    0
  49. Thierryb dit :

    Je n’en suis pas un fan, mais la video surveillance aurait peut -être permis de montrer les gentils garçons qui ont agressé le vétérinaire Vidal Naquet (le fils de son père, oui), pas loin de la place du Caquet, et qui ont, à terme, provoqué son départ. Pour moi, ç’a été un tournant.

    0

    0
  50. Marion dit :

    La Banque de France, rue Catulienne,dispose d’un système de vidéo-protection …. Personne ne s’y attarde pour comettre un méfiait … Même pas un papier jetté à terre par inadvertance sur le trottoir, il est vrai, parfaitement entretenu par un personnel vigilant. Ecoutez la voix du gardien si vous vous avisez à quoique ce soit, goûtez la tranquilité du lieu, observez la sagesse des passants, remarquez la discrétion des voisins, et profitez des pas feutrés des clients qui parlent normalement, sans agition inutile, ni geste provocateur …Le temps que cette succursale est ouverte, ne boudez pas votre plaisir d’aller y faire un tour …. Puisqu’il est hélàs question de la fermer !

    0

    0
  51. Fabye dit :

    Je sais que je vais être hors sujet, désolée Sam. Les Paroles de Mme Davisse rapportées par Suger « je ne ferai que rappeler leur état d’esprit à travers les propos tenus par la compagne du maire, la réalisatrice Françoise Davisse dans un article de la revue intellectuelle communiste « Mouvements » (2006/2, n°44, « Pourquoi ils mettent le feu ? »), à propos des émeutes urbaines en banlieue nord : « c’était une période assez gaie parce qu’enfin il se passait quelque chose », « ils ont fait avec 49 voitures à Saint-Denis ce que nous n’avons pas réussi en cinq, six ans » et enfin « , ça a été 15 jours de grand bonheur »… me hantent et me font peur. Je voudrais savoir où était-elle lors des émeutes? Dans la rue? Et lors des émeutes suivantes en 2010? A t-elle eu peur pour elle et ses enfants? Alors dans cette logique de destruction, les trafics, les vols avec violence ne sont sans doute pas là par hasard. Cette montée de la violence est-elle encouragée? Merci à Suger de me faire prendre conscience de l’immense stupidité de ces personnes.

    0

    0
  52. suger dit :

    @Fabye : Je viens d’envoyer un commentaire sous l’article : AFP – « Hilary Swank victime d’un vol à la portière dans le 93 », qui tente une analyse en réponse aux questions que vous posez. Je peux bien sûr me tromper mais cette analyse repose sur ma (trop…) longue expérience des politiques dionysiennes.
    Cependant il faut bien comprendre qu’une page est en train d’être tournée. Quoiqu’on pense du nouveau député, le fait majeur est l’échec de Braouezec aux législatives. Un autre Saint-Denis, avec d’autres acteurs sociaux et politiques, va naître. Mais cela ne se fera pas du jour au lendemain, et, pour l’instant, il faut continuer inlassablement de dénoncer les méfaits de l’actuel groupe dirigeant. Du moins, c’est le rôle de ma génération… Aux plus jeunes de penser à reconstruire l’avenir de la ville !

    0

    0
  53. depassage dit :

    @Fabye
    Elle aurait dû être condamnée pour ces propos, pour incitation à la violence et aux émeutes…

    0

    0
  54. abisa dit :

    pour celles et ceux qui ne savent pas, la banque de france à st denis, elle va fermer et c’est encore une atteinte aux Services Publics ! plutot que de porter aux louanges ses caméras, défendez le maintien de celle ci car sa disparition rendra inutile les autres !

    0

    0
  55. Sam dit :

    Le 6 mai 2009, le forum de sécurité organisé par la sous-préfecture à la Bourse du travail a été saboté par cette personne et ses amis extrême gauchistes avec le consentement de notre maire qui n’avait pas dit un mot et n’est pas intervenu pour calmer ces fanatiques…

    Le puzzle se reconstitue…

    Je suis comme fabye, atterrée …et cela fait froid de le dos …

    @abisa

    euhhhhh…pi rien …

    0

    0
  56. Sam dit :

    Tiens je relis l’article en question (cliquer sur le lien) et les commentaires…3,5 ans déjà, quelle fougue 😉

    0

    0
  57. suger dit :

    abisa utilise, une fois de plus, la tactique des politiciens ultra-gauche dionysiens : dans ce débat sur la sécurité, il ne trouve rien de mieux que de détourner la question sur le risque de fermeture de la succursale de la Banque de France à Saint-Denis. Voila pour lui la plus grave des atteintes au services publics… alors qu’il n’a pas un mot sur le premier des services publics à défendre dans notre ville : la sécurité !
    abisa n’a-t-il vraiment aucune dignité pour se ridiculiser à ce point dans ce rôle de marionnette de la municipalité? Ou adhère-t-il à cette idéologie qui considère que les voyous sont des révolutionnaires qu’il faut protéger de la justice bourgeoise ? Dites enfin le fonds de votre pensée, abisa, au lieu de nous amuser avec vos propos toujours hors de propos !

    0

    0
  58. Hamed dit :

    Sam, un morceau de puzzle en plus.
    A cette réunion bourse du travail. Le terrain était déjà préparé entre la première dame de saint-denis et le parti de cathy billard qui attendait le feu vert de la femme du maire pour se lever avec ses partisants pour crier et clamer haut et fort « au scandale ». sur un simple clin d’oeil partir toujous la même et l’assaut a commencé, le préfet a demandé silence et le ministre a du parti en pleine séance. On ne me l’a pas dit, ,j’y était. Preuve vivante restrainte au silence. Hallucination totale.
    Un autre morceau du même genre. Le même sénario à la mairie d’épinay avec le maire, le notre et sa compagne, les extrêmes gauches et un membre de la sécurié de l’état. Idem même chose. Idem ils sont partis. Le maire d’épinay a dit à Didier paillard, de calmer sa femme. Sa réponse et accrochez-vous, je ne peux pas, elle fait ce qu’elle veut, personne peut la retenir.
    mais le puzzle est loin d’être terminée à moins que des témoins de situations graves comme celle là en parlent. C’est trop grave et même non assistance à ville en danger pour garder ça en mémoire.

    0

    0
  59. Catherine dit :

    Une bonne et jolie vidéo surveillance aurait été la bienvenue sur la place du marché.
    On y aurait vu un adjoint surment en retard pour une réunion débouler comme un speed de la rue cygne, traverser à grand vitesse la place du marché sensé être interdit au voiture, faire du slalom vers le parking de lâ mairie. J’avais oublié mon portable, dommage. mais je crois que c’est la même voiture photographié en sens interdit. celle de l’adjoint à la propreté et voirie. Sure même. Enfin, il y a peut être deux codes de la route pour deux populations différentes. ça me rappelle deux types de marché de noël, le marché d’en haut, celui d’en bas.

    0

    0
  60. Sam dit :

    @Hamed
    Au forum du 6 mai 2009, c’était le sous-préfet Dubaut qui représentait l’État. Le préfet et le ministre n’y étaient pas.
    Il s’agit sans doute d’une autre réunion.

    0

    0
  61. Marion dit :

    @ abisa
    Quelle joie de vous voir tomber si rapidement et si facilement dans mon panneau. Je vous attendais. Chacun son kif, hein ?
    Si vous m’aviez lu plus en avant, j’écrivais que la vidéosurveillance n’est pas la panacée. Je hais le côté Big Brother, mais dans le boxon dans lequel nous sommes tombés à Saint-Denis, ce serait un soulagement !
    Pourtant, les idéologues de votre espèce se délectent du mythe de la transparence, sauf quand ce voyeurisme se retourne contre eux et démontre l’ineptie des peusdo-théories sur lesquelles ils s’appuient.
    Vos préjugés de classe vous égarent, et vous imaginez, à la banque de France, une clientèle de nantis qui vient consulter son conseiller en patrimoine ou arbitrer ses placements spéculatifs. Que nenni ! Hélàs, le bataillon qui crée le défilé à la succursale de la rue Catulienne est composé de malheureux trompés par le tapage publicitaire incessant des sociétés de crédit, et qui viennent du 93 pour aboutir à la commission de surendettement.
    Alors, voyez-vous, ces pauvres gens abusés, traqués par les organismes de recouvrement qui les harcèlent et les menacent, peuvent abandonner en toute tranquillité leur vélo, motocyclette, sans crainte de se les faire dérober. Ils ne risquent pas, non plus, de se faire dépouiller à la sortie d’un peu d’argent de quoi se nourrir, parce qu’on les prend pour des « riches ». C’est exactement comme dans nos quartiers, ce sont les PLUS PAUVRES qui souffrent de toutes les violences. Ce sont eux qui s’endettent par l’achat d’un véhicule pour aller bosser … Boulot la plupart du temps, mal payé à cause de la déflation salariale, souvent précaire, parfois très éloigné du domicile ou en horaires décalés.
    Alors oui, je « pétitionne » et je manifeste systématiquement pour la défense de nos Services Publics, car ils assurent l’accès sur l’ensemble de notre territoire et l’égalité de traitement des citoyens. Je milite activement pour la nationalisation des sociétés de crédit … Et oui, a priori, quand tu nous tiens … !.

    0

    0
  62. Hamed dit :

    Non pas d’une autre réunion. Il s’agit de cette réunion organisée à la bourse du travail.C’est un peu loin et je confonds avec la visite d’Hortefeux ministre de l’intérieur de 2009 à 2011. Vrai il y avait tellement d’agitation qu’on avait jamias vu ça dans une salle de réunion, d’ailleurs elle a duré que très peu de temps car les membres de la préfecture sont parti rapidement. Enfin on avait jamais vu ça dans notre ville. D’ailleurs le public ne s’y attendait pas. ça s’est fait en très peu de temps même pas le temps de réaliser. Moi, j’étais acoudé sur la ramparde tout au fond et sur que la seule chose incontestable, les protagonsites de cette agitation était concentrée au fond de la salle et assure que la compagne du maire a donné ordre aux gens de cathy billard de se soulever. Ce qu’ils ont fait, un vrai coup de force, il faut dire que les gens de Cathy billard sont des extrêmes incontrôlables pour en connaitre quelques uns de vue et les avoir vu faire.
    La vidéo surveillance n’est pas le truc de cette mairie. Ils peuvent pas acheter la paix sociale en laissant faire dans les quartiers, dans les cages d’escaliers, les délits graves, les sur protéger et mettre de la vidéo surveillance. La pauvreté et la délinquance sont leur gagne pain. Ils sont bien embêtés maintenant. Remarquez sam, ils sont en plein boulot depuis des mois, ils ne cessent de dire qu’il faut parler aux gens de sécurité, de propreté, du logement. Faut croire qu’ils ne sont pas tant à l’aise cette fois mais prudence car ils ont les moyens d’acheter et le silence et les problèmes des gens. Faut pas oublier que les habitants ont la mémoire courte. Sur le coup, ils sont pas satisfaits et à la dernière minute par exemple si on met des caméras, et on dit régler leur problème et bien ils votent pour les même.
    Dommage que les gens ont peur de parler et pourtant….

    0

    0
  63. Lila AMELAL dit :

    Je ne souhaitas pas intervenir sur ce sujet tellement complexe car difficile de donner son point de vue avec autant d’inquiétudes et d’avis différents. De plus, ne suis pas une spécialiste de ce dispositif.

    En revanche, je suis totalement du même avis que Marion. Son message exprime tellement de vérité.

    @Marion,

    Il est important de rappeler les mission La Banque de France (vous l’avez soigneusement fait).

    « Elle ne reçoit pas uniquement une clientèle de nantis qui vient consulter son conseiller en patrimoine ou arbitrer ses placements spéculatifs. Ces services aux liées aux patrimoines mais pour une grande partie des gens pour un dépôt de surendettement ».

    Il y a de cela quelques mois avec le soutien des élus de la Municipalité, de syndicats, associations et habitants (moi en autre) et médias, une trentaine de salariés de la BDF de Saint-Denis ont bruyamment manifesté pour s’opposer à la fermeture de leur succursale et le démentèllement d’une autre dans le département, à Pantin.

    La teneur du discours de leur représentant syndical portait notamment sur une inquiétude a ne plus pouvoir assurer un service public de proximité et d’aide à des personnes et familles en difficulté. Il regrettait et se souciait principalement du sort de ces familles qui à défaut de n’avoir plus d’interlocuteurs directs proches de leur lieu de résidence allaient se retrouver davantage en difficulté pour le suivi de leur dossier. C’est effectivement un vrai problème.

    Alors oui, Marion, je vous remercie d’avoir apporté cette information essentielle. Je ne suis pas une pro de la vidéo surveillance mais il me semble que c’est sans rapport avec la BDF et du service public qu’elle offre à ses usagers.

    Cordialement. Lila AMELAL

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *