LeParisien – « Les boutiques priées de rentrer leurs étals sous peine d’amende »

Vous aimerez aussi...

40 réponses

  1. Bertrand dit :

    Je suis passé rue de la République aujourd’hui et tout était plus paisible. Le flux des passants se faisait beaucoup plus facilement. C’est une très bonne chose. Bravo à la mairie !

    0

    0
  2. Fabye dit :

    Oui bravo! Les choses changent et j’en suis ravie même si dans et autour du parking Vinci République la situation n’évolue pas ou pas dans le bon sens.

    0

    0
  3. Lazare dit :

    Oui, c’est ce qu’avait promis également F Braouzec lors de la réunion, il y a une 20è de jours, avec une délégation d’habitants de ma résidence. De même, pour lutter contre les incontinences urinaires, il pourrait envisager d’implanter des sanisettes dans la ville, et s’est dit determiné à combattre fermement les décharges sauvages. Pour le parking Vinci, injonction a été faite à Vinci pour sécuriser le lieu, de toutes évidences, ils traînent les pieds. (Pourquoi, ne pas envoyer à la direction, individuellement, des lettres dénonçant leur laxisme ? ). J’espère n’avoir (presque) rien oublié cette fois-ci. Et bien, c’est parfait, tout change ou tout va changer ! non ?
    PS : y a-t-il du nouveau sur la plainte déposée suite à son agression ? les malfrats ont-ils été identifiés ?

    0

    0
  4. Laurent dit :

    Bravo ! C’est vrai qu’on évolue plus facilement rue de la Rèp.
    Questions : quelqu’un connait-il une commune (hors sites touristiques) où les commerces de vêtements envahissent en permanence l’espace public ? Cela les empêche t il de vivre de leur activité ?
    Encore une fois « bravo » pour l’initiative et pourvu que ça dure…

    0

    0
  5. ALBENA dit :

    Cela fait vraiment plaisir de pouvoir nous promener librement dans cette rue. Elle est enfin rendue aux piétons !!!!
    C’était un vrai foutoir ces dernières années ! Il ne reste plus que contraindre les patrons des cafés à ne pas s’étaler ( ex WEEKEND qui prend la moitié de la rue) et à nettoyer les mégots sur les terrasses.

    Il est souhaitable d’interdire l’étalage de palettes de pommes de terre, oignons etc… devant les magasins, d’obliger les commerçants à plier les cartons d’emballage comme cela se fait dans d’autres villes et de ne pas laisser les poubelles 24/24 heures débordantes de déchets (ex rue Delaune- c’est une infection !!!)

    Et un dernier point – les panneaux publicitaires des boutiques qui gênent les passage des piétons.

    0

    0
  6. goldo dit :

    mais oui ça commence a changer a st Denis. La rénovation du quartier gare avec des nouveaux logements en perpesctive les oblige a rev habitués a revoir les choses en profondeur.
    A priori les commerçants de st denis n’étaient plus habitués aux normes. Ils disent perdre du chiffre d’affaires mais comment font les commerçants des autres villes?Je ne suis pas a St Denis en cemoment mais j’espère qu’à mon retour en allant dans la rue de la République je verrai la difference.

    0

    0
  7. stéphanie dit :

    Oui très très bonne nouvelle ! Pourvu que ça dure !
    Deux choses m’ont fait sourire toutefois :
    – les commerçants qui se plaignent de perdre de l’argent en rangeant leurs étals : de qui se moque-t-on ? Comment font les autres commerces dans les autres villes ?
    – les propos de Mr Girard : « Nous allons, grâce au programme national de requalification de l’habitat ancien (PNRQAD), rénover les immeubles du centre-ville. Il n’est pas question d’avoir en rez-de-chaussée des boutiques mal entretenues. » Des « boutiques mal entretenues » il y en a plein la ville et dans tous les quartiers ! Rien n’était fait jusque là pour les obliger à avoir des devantures correctes, à nettoyer devant leurs magasins, etc …
    Enfin, si tout cela n’est pas qu’un coup d’esbroufe avant les élections législatives ce serait la cerise sur le gâteau … J’en doute un peu mais en attendant, cela fait du bien.

    0

    0
  8. Renaud dit :

    avancée positive sans aucun doute, mais lorsque la municipalité elle-même obstrue l’espace public avec des aménagements ineptes (telle la rampe de la nouvelle maison des parents, parfaitement irréfléchie !) on mesure le chemin à parcourir pour que l’espace commun le redevienne vraiment.

    sur un registre analogue, à quand la verbalisation de l’affichage sauvage, particulièrement insupportable en cette période électorale et n’ayant rien à voir avec le débat démocratique ?

    0

    0
  9. Sam dit :

    Je vais contacter la préfecture pour avoir plus de détails sur cette intervention. 

    Question : Pourquoi la police municipale n’a pas participé à l’intervention ? Pourtant cela relève entièrement de leur périmètre d’intervention …

    En tout cas, le discours de la municipalité évolue…lentement mais évolue 😉

    0

    0
  10. suger dit :

    Sam a sans doute raison d’être optimiste. Quand on se bat autant pour améliorer le quotidien, il faut prendre en compte les moindres progrès pour pousser plus loin les élus. Mais je vais jouer le rôle de l’incorrigible pessimiste car je crains que ces soudaines améliorations ne soient dûes qu’à la proximité des législatives.
    Le député sortant sait bien que son positionnement d’extrême-gauche, ses provocations irresponsables (n’a-t-il pas déclaré récemment que le vote des résidents étrangers ne devait pas se limiter aux seules élections locales), son discours de censeur permanent de la gauche modérée ne pouvaient pas convaicre au-delà des 23% d’électeurs d’extrême-gauche du 1er tour de l’élection présidentielle à Saint-Denis. Il lui faut rapidement gagner d’autres électeurs, notamment dans les électeurs de François Hollande, en améliorant son image de gestionnaire, en faisant croire qu’il est un président d’agglomération compétent.
    Alors, ces récentes opérations de verbalisation du stationnement sauvage, de contrôles des débordements anarchiques des commerçants, de collaboration ponctuelle avec la police nationale ne sont que de la poudre aux yeux, le temps d’une campagne électorale. Le seul espoir pour l’amélioration de notre quotidien est que la pression soit telle et ses résultats électoraux si fragiles que la municipalité se sente vraiment menacée et que la campagne électorale se prolonge jusqu’aux élections municipales de 2014…

    0

    0
  11. Sam dit :

    Suger

    J’attends de nos élus qu’ils fassent simplement leur boulot, que je vote ou pas pour eux. Mais comme on est tenace, on ne se lasse pas de leur rappeler leurs fonctions…ça doit sans doute les chatouiller un peu 😉

    0

    0
  12. suger dit :

    Tu as raison, Sam, il faut qu’ils continuent à se sentir chatouillés… Peut-être finront-ils par faire vraiment leur boulot d’élus.

    0

    0
  13. julie dit :

    J’espère que la municipalité ne va pas céder, aux arguments de quelques commerçants qui, ne se gènent pas dans la concurrence déloyale, car ceux qui ont toujours respectés les règles n’ont pas mis la clé sous la porte.
    Le réflexe de nettoyer leur pas de porte et vitrine pour un certain nombre, ne fait plus partie depuis longtemps de leur façon d’exister, il s’en moque totalement.
    Tout comme Sam, quelque soit mon vote, j’interpellerai les élus de la même façon, peu importe la couleur politique.
    Ces commerçants, qui pratiquent ces débordements anarchiques ont un certain mépris de la clientèle.

    0

    0
  14. goldo dit :

    moi dès que je vois une amélioration si petite qu’elle soit,je suis contente car je me dis que les choses bougent. Effetivement il ya les élections,mais peut-être que ce n’est pas la seule raison. Peut-être que la mobilisation des habitants jouent et la future rénovation du quartier gare avec les futurs trams les obligent a améliorer l’image de la ville. A priori de nouveaux habitants vont arriver et c’est peut-être celà la vraie raison des changements.. Une ville neuve.

    0

    0
  15. mouche dit :

    en vérité , ils commencent a sentir le vent des législatives et des municipales . ils vont commencer a se ( bouger ).
    tout cela est purement politique , preuve qu’ils sont pas nés d’hier .

    0

    0
  16. Sam dit :

    Vendredi après-midi, trois commerces étalaient leurs articles devant leurs boutiques. Des policiers nationaux passaient en voiture et se sont arrêtés pour les rappeler à l’ordre.

    Dimanche matin, au moins cinq commerçants étalaient leurs articles devant leurs boutiques. Pas de policiers ni municipaux ni nationaux.
    Question : En l’absence de la police nationale, pourquoi la police municipale n’intervient pas pour le maintien du respect des règles ? C’est son taf, non ? Surtout que le plus dur a été fait …
    En tout cas, il ne faut pas laisser les commerçants revenir à la situation d’avant. Non il ne faut pas.

    0

    0
  17. ALBENA dit :

    Les commerçants s’apprêtent à manifester devant la maire. Il ne faut surtout pas que la mairie cède! Nous avons suffisamment supporté leur invasion avec étalages, chapiteaux,
    mannequins … Cela n’existe nul part ailleurs. On les a laissés trop longtemps faire n’importe quoi .

    0

    0
  18. DDavid dit :

    Je m’excuse d’intervenir sur ce blog que je suis depuis ses débuts et dont je me réjouissais de l’existence, mais je trouve qu’il a dérivé vers le rendez-vous des raleurs. Nous avons la chance d’habiter dans une vraie ville avec un centre ville animé. Cette animation a résisté tant bien que mal a la bétonnisation, à la minéralisation, et à la piétonnisation. (Vous n’avez peut ètre pas connu le marché avant la piétonnisation, c’était une autre ambiance!). Ca me désolerait que cette ville devienne aussi sinistre que ses voisines dont je tairais le nom par charité.Je pense que tous les coups contre les commerces qui résistent encore sont de mauvais coups, et vouloir leur disparition parce qu’on est géné par leur clientèle du pur et simple égoisme. Je suis indigné quand je lis le fil de PaulEluard (pauvre Paul Eluard) qui se réjouit de voir les voitures de ses voisins emmenées par la fourrière, ou les vendeurs à la sauvette qui ne font de mal à personne et surtout pas à vous se faire embarquer, alors qu’ils permettent aux très pauvres de communier avec les très riches dans le mème abject mauvais gout. Quand je parcours ce blog j’ ai un profond sentiment de malaise, ce qui fait que je ne soutiendrais jamais vos actions, qui sont parfois bien fondées. J’ajoute que je suis vieux, gaulois et aisé, que j’habite le centre, que je passe très souvent rue de la rep’ mème en vélo et qu’elle me plait bien comme ça. Je me fais un plaisir de vos réponses futures, make my day!

    0

    0
  19. Laurent dit :

    Mardi 8 mai, 15h30 :

    Je viens de prendre la rue de la Rep…. de l’église neuve à la poste ; beaucoup d’étals sont de retour !
    L’attitude de ces commerçants, qui visiblement n’ont rien à faire de la moindre règle, laisse augurer de l’avenir. Il est clair que s’il n’y a pas de réaction EN PERMANENCE, la décision de la Municipalité aura été vaine !
    C’est parfaitement insupportable de constater que des gens qui ont pignon sur rue s’affranchissent aussi facilement de toute obligation. (Ce mot ne doit pas être dans leur vocabulaire) Il devient aussi évident que la moindre négociation de la part de la Mairie sera la porte ouverte au retour du big bazar à très courte échéance.
    Ce ne sont plus de simples rappels à l’ordre qu’il faut mais des sanctions. C’est malheureux mais je ne vois pas d’autre solution : « un étal sorti = une amende » autrement dit : action/réaction !
    Ah, j’allais oublier la grande foire de la vente à la sauvette entre la poste et Gabriel Péri.
    Bonne fin de journée.

    0

    0
  20. citoyen93 dit :

    @DDavid
    Je me suis payé une belle tranche de rigolade en lisant le commentaire de DDavid que je qualifierais d’aimable plaisantin.

    Dire que les vendeurs à la sauvette font de mal à personne est particulièrement de mauvaise foi.
    Ils vendent des produits contrefaits dont certaines catégories peuvent s’avérer dangereuses, je pense notamment aux jouets mais également aux faux parfums dont on ne connait pas le composé chimique.
    On ne sait pas également où va l’argent collecté.

    Quant au stationnement interdit, il y a un code de circulation de routière qui s’applique à toutes et à tous et il n’y a rien à discuter la dessus.
    Si on se gare mal on n’en subit les conséquences.

    Le non respect des règles et des lois mènent au désordre, à la pagaille, à l’anarchie, bref au bordel.
    Alors cher DDavid faudrait arrêter de nous jouer les violons de l’offusquer parce qu’une voiture mal garée d’une personne qui se fout totalement de savoir si cela va gêner ou pas se fait embarquer.
    C’est idem pour les vendeurs à la sauvette qui nous vendent des produits contrefaits et qui nous pourrissent la vie.
    Saint-Denis n’est pas une zone de non droit et j’appuie toutes actions tendant à faire respecter les règlements et qui auront également pour effet d’améliorer le quotidien des habitants de cette ville.

    0

    0
  21. Damdam dit :

    Bonsoir tous le monde et j’aurais le même type de réaction que citoyen93 devant le post de Ddavid, c’est un comble nous militons pour que les commerçants respectent la loi et c’est nous qui allons passer pour des empêcheurs de tourner en ronds… On croit rêver ! Juste une question Ddavid, comment font les autres commerçants en France ? Ils ont mis la clé sous la porte ? Ah on me fait signe que non ils respectent les lois de la république. Donc cet excuse la est tout simplement bidon. Pareil pour les voitures mal garés, quand on conduis une voiture on nous donne généralement un ptit papier rose dont l’obtention est soumise à compréhension du code de la route, code qui est le même partout en France. Du coup quand on ne le respecte pas et bien on viens pas pleurer parce que la fourrière embarque son tas de boue.

    Je vais faire comme toi en précisant que je suis plutôt jeune, plutôt moyen ( pas riche pas pauvre en gros pas a plaindre) mais j’ai été élevé avec les valeurs du respect de l’autre et disons même du respect tout court, et j’en peux plus de voir tant de laxisme, d’incivilités au même endroits.

    0

    0
  22. thierryb dit :

    DDavid est  » vieux, gaulois et aisé » : ça explique très bien pourquoi il jouit du bordel ambiant : il peut y échapper facilement. C’est un aristocrate…(;-). AAAh, le peuple!… c’est beau, c’est bordélique, ça se contemple dans sa crasse et son incapacité à respecter les règles communes…en gros on s’en fout totalement, tant qu’ on n’en est pas. (;-)

    0

    0
  23. abisa dit :

    @DDavid tu ne sais pas encore il ne faut pas déroger à l’air ambiant de ce blog ! ah la démocratie pour tous à condition d’etre tous d’accord telle est semble etre la devise de ce lieu!
    bienvenu au club au moins on sera 2 !

    0

    0
  24. Sam dit :

    @abisa

    La majorité des blogueurs ne sont ni syndicalistes ni militants politiques. C’est ça la démocratie, non ?

    Sous entendre que ce blog ne respecte pas la démocratie est un mensonge et une insulte pour ses administrateurs.  Ce blog a toujours respecté les interventions des différents internautes, notamment les tiennes, en publiant les commentaires respectant la charte de modération.

    Si tu n’arrives pas à convaincre les autres internautes de tes propres convictions, ne te prends pas à ce blog mais à ton discours souvent dénué de faits.

    @Tous

    Ce dimanche 6 mai, il y a avait 8 commerces qui ne respectaient pas la règle d’étalage :  « Sans Complexe », « Freedom », « Tentation », « Gold Foot », « Fashion news », « Yves Dorsey »…

    Il faut que la police municipale réagisse avant que cela redevienne « la règle » comme avant l’intervention !

    La semaine dernière, je pouvais enfin circuler avec la poussette…

    0

    0
  25. julie (ex hélène) dit :

    Je ne suis pas d’accord avec Abisa, j’interviens, certes peu souvent, y compris lorsque je suis en total désaccord. S’exprimer est une chance, où peut on le faire dans cette ville ?

    Ddavid je m’interroge vous l’ancien comme moi, sur votre commisération envers les vendeurs à la sauvette, exploités c’est vrai, mais tout de même ce ne sont pas des gentils et en infraction avec la loi. J’ai connu la rue de la « rep » comme vous, très animée
    où l’on ne subissait pas les diverses incivilités que l’on connait aujourd’hui. Si les « urineurs » les alcooliques notoires, les dealers, et, j’en passe, ne vous gènent pas, moi cela me hérisse le poil, je ne fais pas que passer j’y vis toute l’année et, je n’ai pas l’aisance de m’en échapper. J’ai le sentiment que vous vivez tout cela comme de l’exotisme et, je rejoins les commentaires de ThierryB, les approuve.

    0

    0
  26. Sam dit :

    Plus deux commerces aujourd’hui : « Anaïs » et « 168 DS »…

    Je viens de contacter le commissaire pour le remercier, en savoir plus sur l’intervention et l’alerter. Contrairement à ce que l’article du Parisien laisse entendre, le commissaire nous a confirmé que l’intervention de la police nationale est une initiative de son service et qu’il ne comptait pas « s’arrêter en bon chemin jusqu’à ce qu’ils (commerces) comprennent définitivement ».

    Vraissemblablement la municipalité a changé de discours au sujet des commerces et c’est une bonne chose mais ça serait bien qu’elle agisse enfin. C’est tout de même le boulot de la police municipale de faire respecter les règles. 

    0

    0
  27. citoyen93 dit :

    Il y a me semble t’il un maire adjoint chargé du commerce.
    Que dit il, que fait il, par rapport à cette problématique ?

    0

    0
  28. ddavid dit :

    Ah que j’ai été content de vous lire!
    Tout d’abord je voudrais remercier Abisa pour sa sympathie mais lui faire aussi remarquer que Sam a eu tout à fait raison de réagir comme elle l’ a fait! Et d’ailleurs je tiens a remercier tous les gens qui ont créé ce blog, qui est tres bien tenu et agréable à parcourir, et qui plane bien au dessus des autres blogs et sites consacrés à notre bonne ville! Depuis que je connais le quartier de la gare et son égout à piétons sous les voies de chemin de fer je suis révolté par l’état dans lequel la mairie l’a laissé dégénérer, une mairie soi disant du coté du peuple qui en abandonne toute une partie sans remords, aussi c’était bien qu’enfin une association se décide a envoyer une bonne secousse pour que certains décollent leurs fesses de leurs fauteuils ! D’autre part ce blog est la meilleure source d’informations sur tout ce qui se passe dans le centre ville, loin devant « la voix de son maire », euh je veux dire « Le JSD ».
    Ceci dit je remarque qu’il y a ici une nette dérive « parisien raleur » qui fait que comme je l’ai dit je n’ai pas l’intention se soutenir les actions de l’association et que la lecture de ce blog me met souvent très mal à l’aise. Personnellement je pense que l’on appelle la police que si la vie de quelqu’un est en danger, la priorité absolue devrait ètre de faire reculer les agressions et les violences, penser qu’une partie de nos maigres effectifs va ètre utilisée pour faire remballer des étalages alors qu’un employé municipal distribuant quelques amendes aurait suffi, c’est un peu du nimporte quoi.
    Pour préciser ma pensée, lorsque je vois un type qui s’est bricolé un brasero dans un caddie de Carouf pour y faire griller des marrons, certains sur ce blog y voient un dangereux délinquant pret à mettre en danger la vie de nos enfants (j’ai la flemme de retrouver le fil de discussion), moi j’y vois un brave type qui essaie de tenir la tète hors de l’eau sans demander rien à personne, peut etre fait-il vivre une famille ou tout un village au Pakistan, en tout cas il apporte du positif à la communauté, comme disent les américains.
    Quand de plus il cadenasse soigneusement ce caddie à la grille du métro en plein devant la porte de Carouf, je trouve qu’il rajoute une touche de vraie poésie!
    A citoyen93 je suis flatté d’avoir été reconnu comme aimable plaisantin, ça me définit parfaitement! Je dois dire à ce Robespierre du stationnement que j’espère qu’il ne s’est jamais garé en double file pour acheter sa baguette ou attendre un enfant à la sortie de l’école,et que jamais, au grand jamais, il n’a uriné dans un lieu ouvert au public, sinon je lui demanderai d’aller immédiatement se dénoncer et régler la forte amende prévue dans ces cas.
    damdam croit que tous les commerçants de France respectent la loi, il n’a pas du beaucoup sortir de chez lui.
    Quand à Thierryb! Ah Thierryb je vous verrai bien porteur d’un bouc bien taillé, faites moi plaisir dites moi que c’est vrai! Alors quand moi je referme à clé la porte de mon chateau j’échappe au bordel ambiant alors que vous quand vous refermez la porte de votre petit mais si modeste et bien tenu appartement, tout ce bordel rentre avec vous?
    A Julie je ne suis pas un si vieil habitant que ça, je ne suis ici que depuis 13 ans mais je connais bien la ville depuis beaucoup plus longtemps. Malheureusement je n’ai pas connu le quartier historique a tout jamais perdu sous le béton moche, mais je me souviens tout gamin de l’avenue Wilson avec de beaux arbres et la fantastique usine à gaz!
    A ce sujet le site des archives de la ville qui a été signalé ici il me semble est tres bien fait, vaut une visite et est un véritable réquisitoire involontaire contre la politique de la ville depuis 1945!
    Autrement je vous rassure, tous les malotrus et l’état de crasse et d’abandon du centre me hérissent le poil aussi, mais il faut faire attention à bien choisir la cible lorsqu’on en appelle à la police, ça n’est jamais anodin.
    A tous, bonjour chez vous!

    0

    0
  29. sam dit :

    @Tous
    Ce soir aucun étalage sur l’espace public rue de la Rep’.
    La rue est plus agréable avec la poussette. Bon il faut la nettoyer, mais c’est un autre combat…
    Visiblement cela fait suite à notre remontée. Merci beaucoup Monsieur le commissaire !!!

    Mr Meyer a peu d’effectif mais il agit efficacement avec les moyens dont il dispose. Si Mr Hollande peut lui envoyer rapidement un renfort d’effectif, ça serait pas de refus 😉

    @ddavid
    Merci pour les compliments sur le blog. C’est encourageant.

    Cet article concerne les commerces, les ventes à la sauvette est une autre affaire.

    « penser qu’une partie de nos maigres effectifs va être utilisée pour faire remballer des étalages alors qu’un employé municipal distribuant quelques amendes aurait suffi, »

    100% d’accord avec toi. Sauf que depuis plusieurs années différentes associations et habitants demandent que les étalages des commerces de cette rue soient réglementées…il n’y a eu aucune action de la municipalité.

    Nous sommes très contents que le commissaire se substitue à la municipalité pour faire respecter les règles d’étalage par son service alors que cela relève de la responsabilité de la police municipale (cf. convention).
    Mais rassure-toi, pour le moment les commerces sont rappelés à l’ordre.

    0

    0
  30. thierryb dit :

    @ddavid
    j’aime beaucoup votre humour, acceptez que j’aie voulu me moquer un peu ! Mais…la remarque sur le bouc (allusion au parisien branché ou au prof camif..? (;-)) et l’appartement ne sont pas dénués de préjugés non plus. Je préfère m »amuser avec vous et rassurez-vous je suis d’autant moins râleur que dans deux mois j’aurai quitté la ville (pour rappel, j’y ai vécu vers 1987 et de 2000 à aujourd »hui) .
    Il n’y a aucun rejet de la vie diverse et joyeuse dans mon propos, et sachez que j’ai depuis 27 ans (record à battre) côtoyé tout ce qui existe ici, mais, pas moins que vous, un léger dégoût pour ceux qui gâchent la fête…
    En attendant, je suis persuadé que derrière des devants si sympathiques, une devanture si élégamment anarchiste, une telle équanimité d’esprit, se cache un français moyen bordélique comme plein d’autres. Et puis, je viens de l’Est de ce pays, alors…désolé de trouver vraiment insupportable de voir les terre -pleins du tramway nouvellement installés par des ouvriers soigneux place du 8 mai débordant déjà de poubelles sauvages, les quinze gueulards installés tous les soirs sous mes fenêtres emmerdants, les vendeurs à la sauvette criminels, les braseros (qui pour vous représentent le nec plus ultra de l’esprit d’entreprise – on dirait du Sarkosy) inquiétants. En attendant, je suis fier d’avoir conduit des générations de mômes d’ici, que j’aime beaucoup, à un diplôme et à l’estime d’eux-mêmes, et croyez bien qu’il n’y a rien de cadenassé dans mon propos,et surtout pas la porte de mon grand et lumineux appartement avec jardin. Bien à vous, citoyen.

    0

    0
  31. citoyen93 dit :

    @ddavid
    Je suis d’accord sur le passage concernant l’intervention de la police alors qu’effectivement un employé municipal devrait suffire. Ce qui est dommage c’est l’absence totale d’action de la part de la municipalité à ce sujet.
    L’exemple du brasero bricolé par une personne tentant tant bien que mal de survivre n’est pas tout à fait adapté.
    La discussion portait sur les vendeurs à la sauvette ce qui est totalement différent même si dans les deux cas on peut imaginer que les vendeurs sont également dans une stratégie de survie.
    En ce qui concerne le stationnement, je ne me considère ni comme un ayatollah ni comme un Robespierre.
    Il y a une grande différence entre celui qui se gare en double fil pour récupérer son gamin et le stationnement permanent sur les trottoirs et les voies publiques sensées ne pas accueillir de voiture. Bref, il y a juste une succession de nuisances qui à la longue finissent par pourrir la vie des gens. Uriner dans un coin de mur n’est pas en soi dramatique mais quand 25 le font en brayant toutes les nuits sous les fenêtres des gens cela devient rapidement un enfer.

    0

    0
  32. ddavid dit :

    A Thierryb et citoyen93, je suis heureux que cette discussion se termine dans la bonne humeur! C’est quand mème fantastique Internet….A bientot ici ou ailleurs pour une autre discussion passionnée, et encore merci à ceux qui passent le temps nécessaire à faire fonctionner tout ça, parfois pour le « plaisir » de donner la parole à des gens qui ne sont pas du tout d’accord avec eux …. Au fait les jolis documents sur la ville sont la: http://archives.ville-saint-denis.f… c’est pas évident à trouver et il ne faut pas confondre avec le webdocumentaire de la ville, et je signale aussi cette vidéo extraordinaire (qui avait été signalée ici meme il me semble il y a quelques années) pour ceux qui sont curieux de l’histoire de Saint Denis: http://www.dailymotion.com/video/xe

    0

    0
  33. Sam dit :

    Ce WE, aucun étalage des commerces rue de la Rep’ non autorisé sur l’espace public. La largeur de l’espace piéton se retrouve doublée…
    Cela fait vraiment plaisir.

    Bon, maintenant il va falloir s’attaquer au problème des ventes à la sauvette dans la même rue. Surtout la vente des jouets et dont certains sont interdits et qu’on retrouve malgré tout dans les rues de Saint-Denis.

    0

    0
  34. goldo dit :

    moi qui ai du mal a me promener dans cette rue,celà me donne envie d’y aller quand même pour voir la difference. Peut-être arriverons nous un jour a avoir une ville qui ressemble a une ville. L’espoir fnait vivre.goldo

    0

    0
  35. Clement dit :

    J’apporte juste mon témoignage.
    Qu’il ai un problème de circulation rue de la Rep est certain mais il y a un juste milieu à trouver, que les boutique puissent sortir un peu de marchandise me parait normal et plutôt sympa, c’est une rue commerçante.
    Le problème c’est le débordement + les vendeurs à la sauvette en plein milieu… Virer les vendeurs à la sauvette et les petits magouilleurs me semble plus important que de demander aux commerçants de ranger leurs étales. Ils ont choisi la facilité, j’espère seulement qu’il y aura des arrangements et et des action faite sur les problèmes plus important. Et les brazero bricolé ne sont pas vraiment à mettre dans le même lot que les bourrés ou vendeurs à la sauvette.

    Dans la rubrique « info commerce », c’est un « Silver Sushi » qui s’installe porte de paris à la place du magasin de meuble orientale.

    0

    0
  36. ALNENA dit :

    Il n’est pas question de laisser, sous aucun prétexte, les commerçants envahir à nouveau la rue de la République maintenant qu’ils ont enfin compris que c’est l’espace réservé aux piétons.

    Il faudra s’attaquer dans un deuxième temps aux étalages dans rues environnantes : Jules Guesde, Delaune, Charonnerie etc… et interdire toute sorte de panneaux publicitaires qui fleurissent partout .

    0

    0
  37. Sam dit :

    Le commissaire a jugé prioritaire de s’attaquer aux étales illégaux, il a sans doute de bonnes raisons de le penser. A chacun son boulot et on ne va pas lui reprocher d’agir.

    Oui il faut s’attaquer rapidement aux ventes à la sauvette mais on ne va qd même pas regretter le bordel d’avant.

    0

    0
  38. Goldo dit :

    j’étais dans la rue de la rép hier matin car je devais aller a la poste. Il est vrai que je l’ai trouvée propre et agréable. Est-ce parce que c’était le matin et j’ai été très surprise aussi a la poste car très peu de monde? Peut-être retrouverai-je le goût de me promener dans cette vile un jour car pour le moment je n’y arrive pas encore.

    0

    0
  39. abisa dit :

    place du 8 mai c’est mieux, la Poste, les guichetier(es) sont plus agréables !

    0

    0
  40. stephanie dit :

    Quel plaisir ! Hier je me suis rendue à Carrefour à pied comme d’habitude mais exceptionnellement je suis passée par la rue de la République et là j’ai pu constater que les commerçants s’étaient TOUS mis au pas !!! 

    Je n’empruntais quasiment plus cette rue sauf tôt le matin car entre les étals, les marchands à la sauvette et les passants c’était impraticable. Désormais les passants sont toujours aussi nombreux mais la largeur de la rue étant retrouvée on peut déambuler tranquillement en gardant la basilique comme point de mire sans risquer un « accident ». Bref : que du bonheur ! 

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *