LeParisien – « Les finances de Plaine Commune épinglées »

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. LeParisien dit :

    LeParisien – « Patrick Braouezec : « Si besoin, nous réduirons nos investissements » »

    «On sent qu’il y a eu des directives à un haut niveau sur les dépenses publiques et un changement de posture de la chambre régionale des comptes », a réagi Patrick Braouezec. Le président (…) de Plaine Commune prend toutefois ces critiques « de manière positive » et promet si besoin de « réduire la voilure » pour ne pas faire glisser dans le rouge les finances de l’agglomération.

    Sur l’inflation des coûts de rénovation, l’élu préfère relativiser. « Les chantiers plus chers que prévu, c’est le cas de la totalité des ZAC de France et de Navarre, estime Patrick Braouezec. Mais il est bien évident que si les recettes ne suivent pas, nous réduirons nos investissements. Notre taux d’endettement restera bas. »

    Le président de Plaine Commune défend en revanche sa gestion du personnel. « Sur le temps de travail, je suis un peu surpris, avoue Patrick Braouezec. On va vérifier si on est vraiment en deçà de la durée légale. En revanche, pour les charges de personnel, c’est un peu curieux. Il ne faut pas oublier que nous construisons 70000 logements par an, que la population a augmenté de 15% et que les besoins sont nombreux. Nous avons plus de compétences que les autres agglos, en matière de propreté, d’espaces publics, de médiathèques… »

    JG Bontinck – Publié le 29 Nov. 2013

    0

    0
  2. BB dit :

    On rase gratis… Après tout c’est de l’argent publique.
    Et ça se dit de gauche ? Grrr

    0

    0
  3. Bill dit :

    Vu les besoins criants de notre ville et des voisines, ce rapport donne juste envie de pleurer. Que de gaspillage.
    Et j’adore « Nous avons plus de compétences que les autres agglos en matière de propreté » vu les résultats et le prix, c’est bien dommage !
    Une raison de plus de faire changer la mairie et en conséquence Plaine Commune. Mais il faudra quelqu’un qui soit prêt à se faire des ennemis en remettant tout à plat et je ne suis pas sûre que nous ayons un candidat qui y soit prêt…

    0

    0
  4. GOLDO dit :

    cette annonce ne peut que confirmer que ce que nous savions tous une mauvaise gestion.celà peut-il jouer sur les élections municipales?

    0

    0
  5. Marion dit :

    la « recherche » pseudo-scientifique coûte très chère…. C’est le prix du gigantesque laboratoire personnel imaginé par Mr Braouezec …. Accablant et triste à en pleurer effectivement pour les rats de laboratoire que nous sommes, essorés par toutes ces expériences démentielles et cette gabegie que nous payons ici au prix le plus fort.

    0

    0
  6. électeur-dionysien dit :

    Beaucoup de tâches de de l’agglomération sont sous-traitées au secteur privé.

    Exemple : Véolia réalise collecte des ordures ménagères sur la ville de Saint-Denis en totalité.

    Malgré ce recours à la sous-traitance, le personnel de Plaine Commune compte mille neuf cent agents sous statut (fonction publique territoriale).

    Dans le budget total de Plaine Commune de 496 millions d’euros, la Chambre Régionale des Comptes note une augmentation des effectifs de 16% entre 2006 et 2011 et une augmentation de 28% de la masse salariale au cours de cette période.

    La construction de sept mille logements par an sur le territoire de Plaine Commune, autorise-t-elle à tant embaucher ?

    L’augmentation de la population de quinze pour cents sert de prétexte à Patrick Braouezec pour générer un sureffectif.

    0

    0
  7. électeur-dionysien dit :

    La mutualisation des systèmes d’information à Plaine Commune a-t-elle permis une réduction des dépenses informatiques dans chacune des neuf villes ?

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *