LeParisien – Quatre personnalités du 93 décorées

Vous aimerez aussi...

10 réponses

  1. Sam dit :

    Après avoir été tâclé par l’ancien député P. Braouezec le lendemain des élections législatives, S. Peu est décoré et mis en avant par la nouvelle ministre du logement.

    0

    0
  2. didier labaune dit :

    Vous croyez avoir tout vu ? Ce n’est que le début DU FLOT de sottises qui vous attend pendant 5 ans!!!
    L’apathie qui caractérise notre population a, seule, permis cette décision inepte…
    Ce gouvernement de gauche félicite t-il le super-vrp des groupes du Btp qui ont à peu près fait ce qu’ils voulaient sur notre ville et sur Plaine-co ou bien l’artisan (aux ordres de P Braouezec) qui a réalisé le ghetto irréparable que vous avez sous les yeux ?
    J’ai hâte de voir la suite…On vit une époque formidable n’est-ce pas ?

    0

    0
  3. alain dit :

    Et oui, la « relève » pour les Elections Municipales de 2014 est en cours de fabrication à l’Usine du Pouvoir, et au plus haut niveau. Les contre pouvoir se mettent en place. Paillard sera viré, normalement, et Braouezec veut une revanche suite à son désaveux aux Législatives, lui qui a mis en place notre merveilleux Maire et son équipe de branquignoles et branquignolettes. Et puis vient le petit père Peu, qui fait ce qu’il peut pour conquérire un autre pouvoir que la Députation, escamotée sous son nez par l’ancien Député sortant.
    Je ne crois pas que sa position de Maire Adjoint lui vaille une telle distinction, il faut rechercher plutôt dans un cumul « Président d’un des plus grands OPAC de France avec sa délégation à l’aménagement » sur un territoire de 350 000 habitants. Il faut reconnaitre qu’il bosse le bonhomme, et dans ce milieu ce n’est pas que pour servir le peuple on s’en doute, mais il bosse, contrairement à beaucoup d’autres qui se sont fait une rente dans la posture d’un suivisme abêtissant.
    Cela dit, il mérite des félicitations, après tout, on en décore de plus mauvais. La liste des incapables et malfrats est aussi longue qu’une litanie.
    Donc la relève, est-ce lui ? Nous verrons ce qu’il adviendra des futures alliances, revirements et trahisons diverses d’ici 2014 et même bien avant. Voilà, la machine à fabriquer des « chefs » est lancée du côté Front de Gauche avec l’aide du Pouvoir qui pour le moment règle ses comptes intra et n’a pas encore trouvé un leader Socialiste à la hauteur, issu du sérail dionysien.
    Et puis des forces nouvelles de Gauche peuvent s’éveiller hors des partis traditionels, tout est possible à Saint-Denis, tout est prenable, les portes sont grandes ouvertes.
    Concernant les médailles, décorations et reconnaissances de toutes sortes, en dehors des vrais « héros » que je vénère par dessus tout parcequ’il n’ont jamais rien demandé, les autres me laissent de marbre car ils sont vraiment trop intéressé et bien moins méritant.

    0

    0
  4. marion dit :

    Je crois que tout le monde reconnait que Stéphane Peu travaille beaucoup et qu’il connait très bien ses dossiers. C’est sans doute celui que « bosse » le plus dans cette municpalité. Néanmoins, et contrairment à ce qu’il affirme, ce n’est pas 30% de logements sociaux à Saint-Denis mais infiniment plus, au mons le double ! Il n’y a qu’à regarder les panneaux devant les projets de construction ! Je regrette que quelqu’un de cette envergure soit autant impliqué dans la ghettoïsation de la ville en justifant l’injustifiable ! Son aveuglement et son déni des situations décrites par les habitants lorsque ces dernières se passent sous leurs fenêtres oblitèrent son éventuelle candidature aux prochaines municipales. Passant outre l’exaspération des Dyonisiens de toutes origines, la désespérance des habitants de toutes conditons sociales, la lassitude des commerçants désabusés, l’équipe actuelle sera très probablement défaite en 2014. Je n’ai pas encore entendu de propos invalidant ce pronostic et je discute ouvertement avec des personnes aux opinions politiques diverses. Quant à la légion d’honneur, je n’accorde d’importance à cette distinction qu’à ceux qui l’ont méritée sur les champs de bataille. Cette institution a depuis longtemps été trés largement dévoyée par les Politiques de droite comme de gauche. Les petits arrangements « entre soi » et les petites récompenses entre copains se congratulant entre eux ont disqualifié cette médaille. Je ne féliterai donc pas Stéphane Peu pour cela, même si par ailleurs, je lui reconnais des qualités réelles et indéniables.

    0

    0
  5. Sam dit :

    60% de logements sociaux à St Denis me parait invraissemblable. Quelqu’un a les chiffres exacts ?

    0

    0
  6. koil dit :

    54% au moment des dernières élections, Il sont malins car en gardant des classes défavorisés et militant pour le droit de vote des étrangers , ils ne sont pas prés de laisser la place.
    tout ca est fait pour qu’il reste un maximmun de temps en place !!!

    0

    0
  7. Anthony C dit :

    On est hors sujet mais tant pis: les derniers chiffres connus donnaient 48% de logements sociaux à Saint-Denis. Rappelons que la loi SRU en impose 20 % aux grandes villes seulement. Au-delà on est dans l’idéologie. Il suffirait que toutes les villes jouent le jeu des 20% et l’effet de la loi serait atteint: éliminer les différences criantes entre les territoires. La gauche est au pouvoir, si elle veut être efficace, elle doit surtaxer très lourdement les communes qui ne la respectent pas, mais elle doit aussi empêcher à tout prix les communes qui font leur spécialité des logements sociaux, car sous prétexte de bons sentiments, elle se fourvoient et ne font en aucun cas de la mixité sociale. Tous ceux qui se battent d’un côté pour être en-dessous ou de l’autre pour être largement au-dessus sont dans l’Erreur majeure! Ils ne créent que des ghettos de nantis ou de pauvres. L’idéologie extrémiste se mesure là.

    Le chiffre de 30% est celui de la future part de logements sociaux dans les 2 quartiers historiques de Saint-Denis (Gare et Porte de Paris) qui très anciens n’en contenaient pas du tout et qui passeront à 30% à la fin des opérations actuelles. Ceci augmentant de fait le taux global de la ville.

    0

    0
  8. Sam dit :

    @Anthony C

    Oui on est hors sujet mais comme tu dis tant pis 😉
    D’accord avec ton analyse.

    Le PNRQAD dans les deux quartiers choisis  (Gare et Porte de Paris) avait comme objectif 30% de logements sociaux. En regardant les permis de construire de certains immeubles qui vont prochainement sortir de terre dans le quartier de la gare on a le sentiment qu’il y a bien plus…c’est plutôt inquiétant. Il faut sans doute faire le bilan global…

    Quelqu’un a des infos précises ?

    0

    0
  9. Marion dit :

    Sam, mon estimation empirique s’appuie sur des critéres d’observation réalisés avec d’autres personnes. Difficile sans doute de trouver et surtout de publier des chiffres exacts ou supposes l’être ! Difficile aussi de démentir des chiffres « truqués », mais la bonne question à se poser, c’est à qui profite le crime ?

    0

    0
  10. habitant dit :

    Pour revenir au sujet initial, j »ai envie de dire ben quoi! Y’a Mireille Mathieu aussi qui a reçu la légion d’honneur!
    Plus sérieusement, beaucoup de gens de tous les jours qui ne font pas beaucoup de bruit en mériteraient. Par exemple, en matière de logement, quelqu’un comme Brann Du Senon. Il est fondateur du 115 du particulier. Dans son terrain où il récupère des caravanes, des dons, il accueille des sans abris le temps pour qu’ils reprennent des forces et rebondissent dans la vie. En échange d’une participation au potager etc.
    http://vimeo.com/45643468
    Cela remet tout de suite en place dans le monde dans lequel on vit, de l’entraide plus importante que n’importe quelle médaille en chocolat.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *