LeParisien – « Saint-Denis : deux Roms blessés après une «expédition punitive» »

Vous aimerez aussi...

21 réponses

  1. popita dit :

    Et oui à St Dénis, tout fonctionne à l’envers, à en croire qu’il vaut mieux guérir que prévenir lorsque l’on écoute nos autorités territoriales…

    0

    0
  2. habitant_pleyel dit :

    « Quand les riverains excédés se font justice » ???

    @Sam

    Alors que l’enquête de Police démarre comment pouvez-vous conclure que des riverains dionysiens ont commis ce crime ?

    Si vous avez des preuves il faut les communiquer à la Police Judiciaire et aux lectrices et aux lecteurs du blog Saint-Denis Maville.

    Si vous n’avez pas de preuves alors vos écrits semblent diffamatoires.

    Il est possible que la bande criminelle vienne d’un autre département extérieur à l’Ile de France.

    D’autres informations à cette adresse :
    http://paris-ile-de-france.france3….

    merci de publier ce commentaire.

    0

    0
  3. reno dit :

    et bientôt dans cette bonne ville si savamment dirigée par Didier P. et Patrick B. et autres « guides de la pensée », un enfant tué par un chien rotweiler, le retour de vieilles maladies que l’on croyait disparues en raison d’une hygiène déplorable, la suite des incendies et morts dans les taudis du centre ville, l’assassinat de gêneur(s) du marché aux psychotropes, un enfant mutilé par une moto sur une voie piétonne… etc etc…

    Ah, oui, certes, tout n’est pas à mettre au futur, certains de ces drames sont déjà notre quotidien !

    merci qui ?

    En 2014, voter sera une obligation pour porter assistance à « ville en danger ».

    0

    0
  4. Bertrand dit :

    @ habitant_pleyel
    Manifestement, vous ne connaissez pas la définition de « diffamation ». Sam Diffame qui ?

    Bref, ce que je retiens également de cet article c’est que si ce secteur avait été équipé de caméras de vidéosurveillance, l’enquête aurait pu avancer plus rapidement…

    Je suis rentré de vacances il y a trois jours. Quand on se ballade à Saint-Denis et qu’on a oublié le quotidien de cette ville, tout vous saute aux yeux. Les incivilités, les règles non respectées, la saleté, la police municipale qui laisse faire… Et on réalise que le discours des élus nous prend vraiment pour des cons (la lutte contre les vendeurs à la sauvette chère à madame Haye par exemple… Hier, rue de la République, il y avait une cinquantaine de ces vendeurs et où était la police municipale ?)

    0

    0
  5. depassage dit :

    J’ai lu l’article sur http://paris-ile-de-france.france3…. il n’apporte pas plus d’information, on peut aussi lire sur cet article: « que les agresseurs étaient « excédés par du tapage nocturne ». ce qui démontre que c’était des habitants de Saint-denis…Ce serait plutôt les journalistes qui auraient des propos diffamatoires…Merci de leur envoyer votre remarque

    0

    0
  6. suger dit :

    Selon la préfecture,les agresseurs étaient «excédés par du tapage nocturne».Et selon « habitant_pleyel », « il est possible que la bande criminelle vienne d’un autre département extérieur à l’Ile de France. »
    Les agressés devaient faire vraiment beaucoup de bruit pour provoquer des réactions violentes au-delà de l’Ile-de-France !
    J’ai tendance à penser que ce sont plutôt des riverains qui étaient excédés par le tapage nocturne, et donc que lire un article en totalité évite de tomber dans des accusations absurdes…

    0

    0
  7. Jean-François dit :

    @Bertrand

    >Hier, rue de la République, il y avait une cinquantaine de ces vendeurs et où était la police municipale ?

    Pas loin, hier vers 11h20 j’ai vu 4 policiers municipaux qui discutaient rue Gabriel Péri à mi chemin entre le marché et l’intersection République. Visiblement ça ne dérangeait pas les vendeurs à la sauvette. Depuis 2 semaines, je constante une explosion des ce vendeurs rue de la République. Cumulé aux travaux ça bloque complètement le passage.

    0

    0
  8. julie dit :

    Samedi impossible de circuler rue de la République, les vendeurs à la sauvette occcupaient toute la place, j’ai eu le malheur de marché sur le bout de tissu, je me suis faite « engueulée ».
    Pendant ce temps là non loin, les policiers municipaux devisaient tranquillement avec une de leur connaissance et, ce n’est pas la première fois que je constate ces faits ! Dégoutée que je suis.

    0

    0
  9. Marion dit :

    Cet article du Parisien est surprenant sur le plan des incohérences langagières menant à des confusions ou à des invraisemblances. Ex ; « les vicitimes dormaient dans leur voiture » alors qu’elles sont accusées de tapage nocturne. Elles avaient peut-être été fort bruyantes avant de s’endormir me direz vous, mais pourquoi les avoir attaqué d’aussi loin : des bandes « vengeresses »venues hors de l’IDF …. Notre ami Suger a bien raison d’ironiser sur la question.
    Quand on observe à qui et à quoi sert véritablement le Grand Laboratoire imaginé et mis en place durablement par « nos guides de la pensée », la réalité est moins amène. Je pense que ce territoire, en connexion avec les mulitples formes de la délinquance locale, est livré aux réseaux mafieux internationaux : trafic d’humains et du vivant, substances illicites, armes de guerre.
    Les Roms, volontairement consentants, en sont l’un des bras armés.
    Les journalistes du Parisien devraient être moins approximatifs, et réaliser un véritable travail d’enquête pour remonter jusqu’aux sources, au lieu de nous endormir avec des banalités du genre : simple « expédition punitive »…. Continuez votre sieste d’été braves dionysiens, c’était juste un petit accrochage, un rien en somme !
    Ceci dit, l’arrivée des Roms, avec installation de campements sauvages, observée depuis l’été dernier peut conduire des riverains excédés à des actes graves. Ces gens manipulés et exploités par les mafias balkaniques ont été particulièrement attirés ici par  » LE CHANT DES SANS » …. Une aubaine pour le Grand banditisme ! Une telle aide ne se refuse pas !
    Beaucoup qui écrivent sur ce blog ont alerté à bon escient les autorités sur tous les types de risque : affrontements entre bandes rivales, rixes de voisinage, atteinte au droit des enfants (parents qui les prostituent et les forcent à la mendicité), sanitaire (hygiène déplorable, maladies endémiques), etc ….
    Le Grand laboratoire municipal nous a conduit dans une ZONE DE NON DROIT ABSOLUE !
    Où en es la ZSP ? A t’elle aussi été engloutie par l’empilement des problèmes et toutes leurs ramifications ? A quoi va t’elle servir en définitif ? La Mairie qui a toujours fait semblant d’adhérer à ce dispositf a t’elle eu sa peau ? N’oublions pas que les ZSP ont un coût et ce sont bien entendu les contribuables qui paient.
    Même les choses les plus insignifiantes redoublent tels les vendeurs à la sauvette plus nombreux que jamais rue de la Rep. Pourquoi la loi sur les contrefaçons n’est elle pas appliquée ? Et quid de la présence de la Douane souvent plus crainte que la Police ?
    Je suis de l’avis de Bertrand, en l’absence de moyens humains conséquents et qui reçoivent des ordres pour agir efficacement, il n’y a que la vidéosurveillance pour limiter les dégats, dissuader, et permettre d’élucider les affaires telle que la susnommée. La municipalité s’y oppose farouchement, pouquoi la Préfecture ne se substitue t’elle pas à cette équipe municipale défaillante et malfaisante ? Pouquoi ne met elle pas une partie du budget sous sequestre pour ce faire ? Tout, selon nos édiles, est de la faute de l’Etat. Qu’attendent dont les représentants départementaux de l’Etat pour les faire plier ?

    0

    0
  10. Claudine dit :

    J’ai rarement envi de connaitre les noms des intervenants de ce blog ou d’autres mais celui d’habitant_pleyel me tente vraiment. Je présume que « pleyel » a son sens dans le pseudo…Cool les barbecues dans les quartiers ? Cela apaise les mauvaises consciences enfin faut voir s’il et ils en ont et achètent une paix sociale difficile à trouver dans cette belle et grande ville. Vous êtes pathétique madame ou monsieur. Arrêtez donc de vous défausser sur la région pour les transports, le département et l’état pour des problèmes qui relèvent de la ville.

    0

    0
  11. malek dit :

    J étais également sur le marche ce dimanche. La rue était effectivement remplie de vendeurs a la sauvette !!! Aucune présence de la police nationale mais j ai croise sur la rue de la république trois policiers minicipaux plutôt préoccupés par leurs affaires personnels !! Regarder les habits des magasins et le pire je les ai croises dans la rue de la république chargés de sacs de yahourt.

    J ai honte de payer des impôts pour ça !!

    0

    0
  12. habitant_pleyel dit :

    Le rom frappé à la tête samedi 27 juillet 2013 est aujourd’hui dans le coma.

    Espérons qu’il s’en sorte, que la Police Nationale retrouve ses agresseurs.

    @Claudine
    « celui d’habitant_pleyel me tente vraiment »

    Comment interpréter cette menace?

    Si vous etes membre de l’association Sans Crier Gare, alors vous possédez toutes les informations sur les internautes se connectant sur le site : leur adresse IP, leur username, leur nom, leur prénom, leur système d’exploitation, leurs dates et heures de connexion, et d’autres informations dans les logs du serveur.

    Vous pouvez divulguer des informations sur les internautes et les mettre en danger, surtout celles et ceux travaillant dans le secteur privé.

    Les DRH des sociétés privées passent leur temps sur Google à faire des recherches sur nom+prénom de leurs salariés, pour trouver des motifs de licenciement.

    0

    0
  13. Claudine dit :

    On se calme ! Très violent votre message.
    Je ne suis pas adhérente de SGC donc les dégage de toutes responsabiltés de ce que vous pouvez imaginer dans votre tête.
    Ensuite je confirme que vous vous défosser toujours sur toutes les collectivités territoriales à l’exception de la commune. Je pourrais écrire autre chose qui pourrait vous faire monter au créneau alors je vous laisse continuer à écrire selon votre bon vouloir sans concertation ni échange. Je vous salue.

    0

    0
  14. Sam dit :

    Quelques précisions pour rappel (encore et toujours) :

    Ce blog permet à chacun de s’exprimer et chaque commentaire engage entièrement son rédacteur. Comme habitant_pleyel et Claudine, la plupart des blogueurs ne sont pas adhérents de SCG et les infos personnelles d’un blogueur sont confidentielles sauf si la police/justice nous saisit. Pour info, depuis octobre 2008 (date de création de ce blog) cela est arrivé deux fois suite à des dépôts de plainte pour diffamation contre un blogueur.

    Bref, ce blog est un support pour débattre et partager des infos entre habitants…alors merci de respecter la charte, les administrateurs et d’éviter les amalgames faciles et les attaques excessives.

    0

    0
  15. électeur-dionysien dit :

    Un réseau de caméras aiderait la Police Nationale à identifier les auteurs de l’agression du 27 juillet 2013 du rom de 42 ans.

    En 2012 une ville comme Arles 55000 habitants a dépensé 230750 euros pour mettre en place 28 caméras sur une place, un boulevard, et une gare routière.

    La ville de Saint-Denis a-t-elle les moyens de se payer un système de vidéoprotection ou est-ce trop cher pour elle ?

    Les recettes de notre ville consacrées à son fonctionnement se composent de :
    – 53 millions reversés par Plaine Commune
    – 60 millions de recettes fiscales (nos taxes habitation et taxes foncières)
    – 41 millions de dotations de l’Etat
    – 21 millions d’autres recettes

    Les recettes de notre ville consacrées à ses investissements sont :
    – 17,5 millions d’autofinancement
    – 22 millions d’emprunt
    – 8 millions de subventions
    – 12 millions d’autres recettes

    Les dépenses d’investissement prévues pour 2013 sont :
    – 10 millions de remboursement de la dette
    – 49 millions d’acquisitions et de travaux neufs

    Dans les 49 millions d’euros de son budget travaux, la Ville de Saint-Denis peut bien en consacrer un million pour installer 120 caméras relié à un central consultable par le commissariat de Police Nationale.

    Il resterait 48 millions de disponibles pour les autres travaux.

    Ou autre solution si les taux sont bas : emprunter un million à taux fixe.

    Oui la Ville de Saint-Denis a les moyens financiers de créer un système de vidéo-protection.

    0

    0
  16. Goldo dit :

    tout est une question de chois politique. Lorsqu’ils sont motivés pour un projet ,lke frixc ils le trouvent. Je rappelle quie si on demandait l’avis des dyonisiens,la réponse serait oui. A quoi sert nos impôts locaux? Goldo

    0

    0
  17. Yam dit :

    Oui elle a les moyens mais pas la volonté !

    0

    0
  18. houari dit :

    Elle a les moyens, je viens de découvrir que « Saint-Denis, accueille le 53EME ANNIVERSAIRE DE L’INDÉPENDANCE DU MALI le 21 et 22 septembre 2013 salle de la légion d’honneur à Saint-Denis. »
    C’est juste l’anniversaire des 30 ans du hip hop et des différentes manifestations depuis quelques mois dans la ville.
    Evidemment, les mauvaises langues diront que c’est une campagne électorale détournée… quelle mauvaises langues 🙂

    Oui la ville a les moyens mais pas la volonté. En ce moment, la seule volonté est d’organiser (la mairie et leurs amis (plaine commune, l’oph, les associations amies etc…) le maximum de manifestations avant mars 2014.

    la sécurité des dionysiens, ILS S EN FOUTENT COMPLETEMENT.

    PS: pour les roms, après les avoir soutenus, ils ont compris que la population dionysienne n’en voulait pas. voila pourquoi, ils virent tous les camps.

    0

    0
  19. chris dit :

    > pour les roms, après les avoir soutenus, ils ont compris que la population dionysienne n’en voulait pas

    Excellente nouvelle: la mairie écoute ses électeurs. Dans 6 ans on aura la vidéosurveillance !!! 🙂

    0

    0
  20. électeur-dionysien dit :

    Le calcul a été fait à la louche.

    En partant du prix payé par la municipalité d’Arles en 2012.

    Soit 230750/28 qui fait 8241 euros pour une caméra. Pour un million d’euros on a 120 caméras.

    Mais il est évident que, si la ville de Saint-Denis achetait 100 ou 200 caméras à un seul fournisseur, alors le Direction des Achats de la Ville serait en position d’obtenir un prix inférieur à 8241euros.

    Saint-Denis est une ville étendue de douze kilomètres carrés.

    Notre Ville a besoin d’un système robuste, comprenant un logiciel de vidéosurveillance intelligente, une sauvegarde sur site distant, et comprenant deux cent caméras.

    Une quinzaine d’individus armés de barres se déplaçant prés du Stade de France, alors le logiciel aurait automatiquement affiché à l’écran les images de avenue du Général du Gaulle.

    L’expédition punitive du samedi 27 juillet 2013 aurait été détecté et arrêté à temps.

    La personne de 42 ans ne serait pas aujourd’hui dans le coma.

    Sachant que la technologie assiste l’humain et ne remplacera jamais la présence humaine sur place.

    0

    0
  21. Jean-François dit :

    @électeur-dionysien

    La vidéo surveillance facilite l’élucidation des crimes et délits. Par contre pour la prévention j’en doute sérieusement. Hormis peut être sur des lieux de haute sécurité, il n’est pas possible qu’un opérateur visionne en permanence chaque caméra. Même avec une assistance logiciel (qui peut avoir des faux positifs ou rater de véritables alertes, bugger) il n’y a pas de super IA de surveillance vidéo commercialisée qui va faire la différence entre un parapluie et une barre de fer. Et même si l’opérateur repère une agression, lance l’alerte et que les services de sécurités interviennent en disons 5 minutes c’est plus que suffisant pour commettre une agression et repartir.

    Dans le meilleur des cas ça permet d’arrêter l’agresseur avant récidive, ce qui me parait déjà pas mal.

    0

    0

Répondre à Claudine Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *