LeParisien – « Saint-Denis : un plan pour sécuriser l’université Paris-VIII »

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. citoyen93 dit :

    La même problématique s’est posée à l’université Paris XIII (Villetaneuse) suite à des agressions. Le campus de Paris Ouest La Défense (on ne dit plus Paris X Nanterre) a également fait l’objet de mesures de sécurités. Un service de vigiles ainsi que des policiers en civil circulent au sein du campus en journée et en soirée.
    Certaines universités du circuit Erasmus ont « blacklisté » certaines universités dont Nanterre, Saint Denis et Villetaneuse.
    C’est regrettable, mais en ne faisant rien, on ancre un peu plus chaque jours des pratiques inacceptables.

    0

    0
  2. suger dit :

    Ce qui est le plus désolant est l’attitude de certains « collectifs et syndicats » qui ont bloqué le vote du conseil d’administration et empêché l’adoption de ce plan de sécurisation de Paris VIII, proposé par sa présidente. Difficile de ne pas reconnaître dans ce comportement l’attitude de refus du débat (rappelez-vous le sabotage du débat public sur la sécurité à la Bourse du Travail par l’extrême-gauche, avec en tête la compagne du maire…) et le rejet de mesures de sécurité, telle que la videosurveillance, par le maire lui-même. C’est la même idéologie laxiste à l’égard des incivilités et de la « petite » délinquance qui est à l’oeuvre.
    De plus l’argumentation est totalement fausse. Une Université est une institution publique, mais une institution publique n’est pas un lieu public ! Et toute personne intéressée par les activités de l’université peut en bénéficier en s’inscrivant comme lecteur à la bibliothèque ou comme auditeur libre pour suivre les cours. C’est cela l’esprit d’ouverture de l’Université Paris VIII et non d’accepter qu’elle devienne un lieu de squats et de deals.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *