LeParisien – « Saint-Ouen : Valls lance les zones de sécurité prioritaires »

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. Minet dit :

    Les ZSP vont bien donner lieu à des comptes rendu et rapport sur l’efficacité du partenariat Etat/élus locaux… si un des acteurs ne prend pas sa place, cela sera donc mis en avant. Espérons qu’à deux ans des municipales, DP et compagnie souhaitent se mettre en avant autrement qu’en dénonçant les « habitants des beaux quartiers ».

    Ce qui me laise plus perplexe c’est la dernière phrase : « les recrutements aux sorties d’école de police et de gendarmerie »… c’est-à-dire que, comme d’habitude, on va nous mettre des jeunes fonctionnaires tous frais sortis de l’école, qui n’ont aucune expérience du terrain ! c’est évidemment n’importe quoi ! ils font de la politique du chiffre à l’envers : pas de résultat mais des « pions » bien tendres en plus dans les rues qui vont se faire bouffer tout crus pas les voyous « bien enracinés » de nos contrées. Ces jeunes fonctionnaires – qui seront bien souvent des anciens cadets ou des adjoints de sécurité ayant raté le concours spécial mis en place mais qui auront été repêchés – n’ont qu’une envie : retourner dans la région dont ils sont originaires… Qu’ils nous mettent des flics et des gendarmes aguerris et qui connaissent les lieux d etrafic et les manières de faire des traficants !

    Stéphane

    0

    0
  2. Marion dit :

    L’idéologie meurtrière du libre échange intégral a aboli les frontières …aubaine inespérée pour les trafiquants de tous poils, les mafias, et le grand banditisme international. Tout cela a été démontré depuis longtemps, mais notre européïsme insonséquent nous aveugle au point de rester lier pieds et poings aux traîtés du type espace de Schengen !!!! Tout le reste est parfaitement exact et bien analysé, mais ne peut que s’arrêter là, car nos politiques de tous bords ont malheureusement organisé leur impuissance par délégations de pouvoirs et abandons successifs. Il en va de même, naturellement, à propos des ravages concernant la situation sociale et économique. A cet égard, je conseille la lecture des économistes hétérodoxes, tel Jacques Sapir, économiste de gauche, savant accessible qui procède à un constat implacable, et dresse d’autres perspectives de développement en retrouvant la maîtrise d’un certain nombre de paramètres ! On sort un peu des ZSP et de l’actualité dyonisienne, mais qu’est -ce que ça fait du bien de prendre l’air ailleurs et de nourrir sa reflexion !!! Tapez Jacques Sapir sur Google et tout vient, y compris son blog !

    0

    0
  3. Stéphanie dit :

    Depuis plusieurs soirs je vois un (voire deux) car de CRS stationné soit devant le parking Vinci de la gare, boulevard Marcel Sembat, soit à l’angle des rues Dézobry/Renan (hier soir il y en avait deux). Cela doit être un début de mise en oeuvre de ce système. Alors même si certains zozos sont toujours là (en nombre réduit toutefois), si d’autres se sont un peu décalés au début de la rue Renan là où les travaux ont eu lieu, et si peut-être au départ des CRS ils reviennent en nombre, CA FAIT DU BIEN ! Il y a nettement moins de bruit, on peut de nouveau emprunter les trottoirs, il y a moins de déchets au sol et surtout, surtout, surtout … on ne se sent pas abandonnés ! L’on voit enfin réapparaitre un peu d’ordre dans ce secteur qui semblait abandonné par tous. Et last but nos least, ils ferment leur « gueule » quand l’on passe, et ça c’est un vrai bonheur.

    0

    0
  4. Sam dit :

    Autant rue Fontaine la présence des CRS permet d’améliorer la tranquilité des riverains, autant à l’angle des rues Renan/ Dezobry c’est plutôt mitigé. Cet été ils étaient là en permanence mais franchement les zozos ne semblent pas dérangés…d’ailleurs, comme ils continuent leur business en toute tranquilité, cela renforce le sentiment d’impunité.

    D’ailleurs, il y a eu une descente policière le 5 Sept., franchement ça n’a rien changé…

    Alors quand le ministre de l’intérieur promet un renfort d’effectifs avec des policiers sortis de l’école, ce n’est pas rassurant…

    De la fermeté sans moyens appropriés, ce n’est pas pour aujourd’hui le changement.

    0

    0
  5. stephanie dit :

    Pas faux Sam, mais je faisais part d’un ressenti personnel. J’emprunte cette rue tous les jours et franchement j’ai vu une réelle amélioration. Ils sont moins nombreux (et franchement lorsque les cars sont là je ne pense pas que cela ne les dérange pas), moins agressifs verbalement et moins « la rue est à nous ». Même si effectivement ils doivent se dire : « de toute façon, dès que les flics se barrent, on est peinards ». Quant à moi, quasiment obligée de passer par ce secteur (ou alors de faire un long détour, ce que je me refuse à faire) je préfère y passer quant les CRS sont là. A voir sur le moyen terme, mais à court terme, même si cela est loin d’être suffisant je suis d’accord, je préfère ça que rien. En tout cas de mon point de vue

    0

    0
  6. Sam dit :

    @Stéphanie

    T’as sans doute raison mais le vendredi, samedi et dimanche derniers ils étaient très nombreux malgré les CRS…comme je passe par là pour promener Inès le long des quais, j’ai pensé fort aux riverains de ce secteur.

    Et l’autre soir (fin août) Bertrand est passé avec son bébé en poussette. Deux camions de CRS et tous les zozos étaient là avec un chien de race rottweiller sans laisse. Bertrand n’était sans doute pas très rassuré…il était même un peu énervé de voir les CRS retranchés dans leur véhicules.

    Mais bon, on sait que ces derniers ne peuvent intervenir que sur consignes très claires…

    Ce secteur reste un point dur de la drogue, sans doute l’un des plus durs du quartier et de l’hyper centre…

    0

    0
  7. Stéphanie dit :

    Nous sommes d’accord c’est un coin terrible à tout point de vue !
    Je ne peux dire que je suis rassurée ni même que je n’enrage pas de voir les CRS dans leurs camions au lieu de les voir « botter » les fesses de ces individus. Je passe la peur au ventre et la rage au coeur tous les jours. Je n’ose à peine imaginer la vie des riverains. Et c’est vrai aussi que j’enrage de devoir dire que voir des CRS dans un camion c’est mieux que rien ! Car jusque là on n’avait rien. Je sais que cela a été remonté au préfet mais je ne me souviens pas avoir entendu quelqu’un de la mairie parler de ce secteur laissé pour compte

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *