LeParisien – « Sous le périph, les bidonvilles »

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. Sam dit :

    Inextricable problème…

    0

    0
  2. Marion dit :

    Pour le moment, nos gouvernants veulent ignorer le problème. Ils ne le voient pas enfler, n’entendent pas les grondements, et gardent un mutisme complet …. Silence politique, rigidité des postures, et conservation de certains dogmes …. Jusqu’à quand ?

    0

    0
  3. suger dit :

    « conservation de certains dogmes » écrit Marion. A titre d’exemple, voici ce que l’on peut lire dans « Le Monde » de ce soir : « Le tribunal correctionnel de Lille a relaxé, lundi 28 janvier, deux couples de parents d’enfants roms qui avaient mendié à un carrefour à Lille. Une peine d’un mois de prison avec sursis avait été requise par le parquet à l’encontre des parents de cinq enfants âgés de 7 à 11 ans »
    Donc même une peine symbolique (un mois avec sursis) n’a pas été retenue par ce tribunal. Avec cette relaxe, le message est clair : les enfants roms ne sont pas des enfants comme les autres puisque leurs parents peuvent les mettre sur le trottoir pour mendier. Ils n’ont pas droit à la protection de la République. Ces parents indignes peuvent agir en toute impunité puisque ce sont des pauvres roms…

    0

    0
  4. Marion dit :

    « ils n’ont pas droit à la protection de la République » dit notre ami Suger ….. Devant le silence assourdissant de nos édiles, j’ai opté pour quelques modestes recherches sur les blogs de quelques députés de la région parisienne. Je pense, malheureusement, que ce problème n’est pas prêt d’être soulevé à l’Assemblée Nationale, car jusque là, je n’ai trouvé ce sujet qu’en première page du blog de Nicolas Dupont Aignan (député de l’ Essonne) avec comme chapeau « le Moyen Age aux portes de Paris » daté du 24 janvier 2013. Il a convoqué la presse à visiter un camp rom dans sa circonscritpion à Vigneux sur Seine, et constate que la République Française ne protège pas les enfants et expose tout le monde à un risque sanitaire majeur. De fait, ces gens sont livrés aux implacables lois des gangs et des mafias …
    Suivent des témoignages sur des camps rom en Seine Saint Denis !
    http://blog.nicolasdupontaignan.fr

    0

    0
  5. Sam dit :

    Terrain glissant, beaucoup préfèrent ne rien dire… on n’est pas au bout de nos peines …

    Je crains que les riverains finissent par en découdre …

    0

    0
  6. citoyen93 dit :

    Je suis retourné à Saint Denis, il a quelques jours et j’ai été totalement effaré par l’ampleur de l’implantation des campements Roms sur la Porte de Paris. C’est totalement hallucinant.
    Visiblement la situation s’est aggravée générant auprès des riverains des tensions et des nuisances insupportables.
    Ces populations se mettent également en danger si j’en juge par les comportements à risque notamment les traversées de la bretelle de l’autoroute A1 et l’utilisation de systèmes de chauffage « bricolés » qui un jour ou l’autre déclencheront un incendie.
    Je ne comprends pas l’attitude des élus et des politiques sur cette problématique.
    Allons nous laisser ces campements et ces populations vivres dans des conditions inimaginables.
    Pour info des cas de tuberculose multi-résistante ont été signalés ce qui pose également un problème sanitaire d’une ampleur d’une extrême gravité.

    0

    0
  7. TRAZ dit :

    @ Sam : « Je crains que les riverains finissent par en découdre … »

    J’espère que ça n’ira pas jusque là, mais avec ma femme on a le sentiment que l’ambiance se « dégrade » un peu à Saint Denis depuis quelques semaines…..pas d’exemples précis….mais un ressenti…..

    0

    0
  8. Sam dit :

    @Traz

    Un phénomène qui date d’environ fin novembre/début décembre derniers au quartier porte de Paris signalé par les associations « comité porte de Paris » et « l’Union des associations de riverains de Stade de France » (=16 associations) : multiplication ces dernières semaines de cambriolages nocturnes commis dans les logements par des roms parfois en présence des occupants. Exemple : Une maman seule avec son bébé s’est retrouvée une nuit nez a nez avec les malfaiteurs…

    Les tensions sont fortes et avec les associations nous avons tiré le signal d’alarme.

    0

    0
  9. toflec93200 dit :

    Je suis passé ce WE au Stade de France. La fédération francaise de rugby a installé un immense barnum pour les journalistes et les officiels, en prévision de France-Galles le 9 février…le tout à quelques mètres des baraquements roms, des ordures et des fumées nauséabondes qui en sortent.
    Le 6 février est également prévu France-Allemagne de football avec François et Angela pour la commémoration des 50 ans de l’amitié Franco-allemande…
    On imagine l’effroi des journalistes allemands devant un tel cloaque…

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *