LeParisien : « Un enfant blessé à la main par un mortier »

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. lila AMELAL dit :

    Merci de nous faire cette piqûre de rappel qui reste un gros problème chaque année en cette même période.

    Je le dis pour deux raisons :

    1) De « ma tendre enfance » où le 14 juillet était un jour festif, de sa soirée, à son bal, en passant par des « pétards de couleur rouge » deux fois mois gros que mon pouce pour finir par un très beau feu d’artifice est passé en quelques décennies en une « espèce de jeu de guerre » qui a et continue de faire des victimes tel ce jeune pour avoir été tenté par l’un de ces engins de guerre via un commerçant avare de fric sans penser aux conséquences » a été mutilé de quelques doigts.

    2) Je n’oublierais jamais ce que j’ai vécu avec mon fils aîné âgé alors de 10 ans, il en a 21 aujourd’hui. Un 14 juillet à Paris devant la Tour Eiffel. Pris à parti par des jeunes qui bombardaient de partout avec ces fameux engins de guerre. Mieux encore ils visaient volontairement les passants. Nous avons échappé in extrémiste à un « pétard » que je ne pourrais décrire car en avait jamais vu d’aussi gros. Sinon, je n’ose encore imaginer le pire. Des heures entières à essayer d’échapper à ce traquenard. Nous étions tous « fouteurs de troubles » et passants encerclés par les forces de l’ordre.

    Alors maintenant, je rejoins la question de Sam : comment peut-on se procurer aussi facilement des engins qui pour moi sont aussi dangereux que de « vraies armes » avec un décret de mai 2010 qui interdit « l’acquisition, la détention et l’utilisation des artifices conçus pour être lancés par un mortier » mais aussi l’arrêté permanent qui interdit par ailleurs l’utilisation des artifices « sur la voie publique, dans les immeubles d’habitation ou en direction de ces derniers ».

    EXISTE T-IL UN ARRÊTE PREFECTORAL OU MUNICIPAL VISANT LES COMMERCANTS A L’INTERDICTION DE CES VENTES ? SI OUI, SERAIT-IL POSSIBLE QUE CET ARRÊTE SOIT AFFICHE DANS CHACUNE DES ENSEIGNES ? UNE DEMANDE QUE VOUS POUVEZ POSER DANS LE CADRE DE VOTRE FONCTION ASSOCIATIVE ET DES PROBLEMES A FAIRE REMONTER. BIEN ENTENDU AVEC NOTRE SOUTIEN « EN NOTRE NOM ».

    PLUS GRAVE ENCORE. JE ME FAIS PLUS DE SOUCIS POUR LES VENDEURS A LA SAUVETTE. J’AI ESPOIR QU’IL SERONT LES PREMIERS A ÊTRE DUREMENT SURVEILLES ET SANCTIONNES POUR NOUS PERMETTRE DE POUVOIR CIRCULER LIBREMENT DANS NOTRE VILLE AU MOINS SANS DANGER PREALABLE JUSQU’AU PARC DE LA LEGION D’HONNEUR LEDIT JOUR DE CETTE FÊTE.

    ENCORE UNE FOIS MERCI D’AVOIR ABORDE LE SUJET CAR IL EST UN PROBLEME TOUS LES ANS.

    Lila AMELAL

    0

    0
  2. Mat 77 dit :

    Bonjour, pour répondre à la question, il me semble qu’il existe un arrêté préfectoral interdisant les pétards à la vente. Traditionnellement cet arrêté avait une exception : le 14 juillet, mais au vu des évènements passés, même cette exception a été retirée (au moins dans la région parisienne). Cependant cette interdiction ne concerne que les pétards, les plus gros étant, si ms souvenirs d’enfance sont exacts, les Tigre Bison 4, qui me faisait déjà bien flipper à l’époque.
    Les mortiers sont des feux d’artifices réservés aux professionnels disposant d’une licence spécifique, liée je crois à leur formation… Ces engins ne sont pas disponible à la vente au grand public, même de manière clandestine, par contre, on les trouve sans soucis sur Internet, souvenez-vous des mini motos (on en voit encore quelques-unes), c’était le même problème ! Voilà pour ce que je connais du dossier, je pense qu’il est difficile d’intervenir pour les pouvoirs publics, confisquer ce type d’engin, c’est s’exposer à ce qu’ils soient utilisés contre vous, ou contre ce qu’il y a autour.
    Le pire, c’est que statistiquement, quand on connaît comme moi des urgentistes, ce sont les utilisateurs qui se font sauter ces machins à la figure, justement parce qu’ils n’en maîtrisent pas l’utilisation…

    0

    0
  3. lila Amelal dit :

    Matt 77, vous remercie de ces explications. Il est neamoins frustrant de ne pouvoir rien faire comme nombreuses choses d’ailleurrs.
    Cordialement.

    0

    0
  4. Sam dit :

    Les pouvoirs publics peuvent peut-être travailler avec les écoles et les parents …communiquer très largement à travers les différents médias…je cherche, je cherche…

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *