Les assos s’exposent – du 12 au 20 février à la salle de la légion

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Sam dit :

    Avec ma belle « brune », hein Stéphanie t’aime que je t’appelle comme ça 😀 , nous serons présentes demain pour représenter Sans Crier Gare…
    La blonde, hein Sophie, sera là aussi pour SD&E…

    Les triplettes de la gare seront là pour vous accueillir 😉

    Et d’autres militants associatifs, Fiona pour AOA par exemple…

    0

    0
  2. Sam dit :

    Très sympa cet évènement, mais j’ai eu le sentiment qu’il y avait essentiellement les associations avec leurs membres…

    Juste pour l’anecdote, Sophie parlait avec Mr Braouezec au sujet d’un fait divers dans notre quartier de la gare (tire à la carabine faisant l’objet d’un article du parisien en début de semaine)…Mr le député a répondu « C partout pareil ! ». J’ai réagi un peu à chaud en disant que c’était insupportable qu’un élu réponde ce genre de choses et que dans d’autres villes que j’ai personnellement connues ce n’était pas du tout dans les mêmes proportions…il a maintenu ses dires avec un ton cynique sans la moindre empathie !

    Avec « c partout pareil » on n’avance pas…on ne fait rien…on banalise…on cautionne…on se résigne…on ferme le dialogue et on consent ! Quelle fatalité !

    Et combien même c’était le cas, est-ce une raison de ne rien faire ? Cette petite réplique est révélatrice du manque de volonté politique de certains élus qui façonnent notre territoire.

    Si pour certains élus la politique ne peut changer « ce pareil » qui nous pourrit la vie tous les jours, une suggestion il faut changer de métier ! 

    0

    0
  3. suger dit :

    P. Braouezec est en fin de vie politique et son bilan de carrière est plus que médiocre : il n’a pas pu être ministre ou sous-ministre dans le gouvernement Jospin, il n’ jamais réussi à créer ou fédérer un mouvement d’extrême-gauche pour doubler le PC, et, récemment, il n’a même pas pu être désigné comme tête de liste du « Front de gauche » en Ile-de-France. Que reste-t-il ? Le mépris à l’égard des populations qu’il a si mal administrées et dont il s’est servi pour sa promotion médiatique, et la haine à l’égard des « petits-bourgeois » qui ne se laissent pas duper par ses discours faussement humanistes.

    0

    0
  4. cece dit :

    Bravo Suger. En quelques lignes, voici l’analyse d’une vie politique dont nous subissons les conséquences, mais qui ne passera pas à l’Histoire.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *