Les candidats aux législatives à Saint-Denis

Vous aimerez aussi...

29 réponses

  1. Sam dit :

    2ième circonscription un casting qui fait rêver…

    0

    0
  2. thierryb dit :

    Le « parti pirate » fait son apparition: les « destructeurs » de la démocratie sont à l’œuvre. Au lieu d’ inventer des projets et des solutions pour demain, ils surfent sur une forme de populisme, de rejet du politique.

    0

    0
  3. lolo dit :

    Habitant depuis deux ans dans la 1ère circonscription, dans laquelle le député sortant est Bruno Le Roux, sa seule action concrète est un tract dans ma boite aux lettres. Que fait-il de ses 6300€ par mois d’indemnité représentative ?

    0

    0
  4. abisa dit :

    y a du choix !! la palette est large !vive la démocratie ! les abstentionnistes ont tort !

    0

    0
  5. Sam dit :

    « parti pirate » ? keskecé ?

    0

    0
  6. kc-irtap dit :

    Pour info sur « parti pirate »
    http://legislatives.partipirate.org

    0

    0
  7. thierryb dit :

    @kc-irtap
    c’est bien ce que je dis: à part le téléchargement libre et une vague demande de transparence (?), ces gens-là surfent sur l’apolitisme inculte ou sur une pseudo modernité consommatrice, avec la vieille antienne (même pas révolutionnaire pour le coup) de la méfiance vis-à -vis des élus, ce qui les rapproche quand même d’une forme de populisme (« tous pourris »). Je ne demande qu’à être démenti, mai enfin, ça n’a pas l’intérêt des « alternatifs » allemands à leurs débuts…

    0

    0
  8. Denis dit :

    Je trouve que le casting fait rêver. Vu les résultats de la Présidentielle, il est évident que Hanotin va gagner et franchement ce sera un message fort à tout le pays que le PC c’est fini et que Saint-Denis sera enfin accueillante pour ceux qui veulent investir dans un avenir de qualité. Demain, le ghetto de pauvres sera aboli. Le changement, c’est ici et maintenant et il est à notre portée.

    0

    0
  9. thierryb dit :

    C’est bien péremptoire ! « Le ghetto de pauvres sera aboli. » et le paradis socialiste sans pauvres où on peut « investir » , il est comment ? Que faites-vous des 80000 personnes dont le revenu moyen est un des plus bas de France et qui résident sur la commune? On les refile à d’autres? Sérieusement, on fait comment si ce n’est pas par une politique nationale ? Le député Hanotin n’y pourra rien du tout, au ghetto local, vraiment rien du tout (pas par sa faute, mais parce que le bon échelon au départ c’est probablement local (région, département, communauté de communes, communes). Lui s’occupera des lois générales, c’est déjà pas mal.

    0

    0
  10. kc-irtap dit :

    @thierryb
    Le fait de mettre un lien sur ce forum était pour répondre à Sam mais certainement pas pour réaliser la propagande de ce mouvement que je ne connais toujours pas n’ayant pas parcouru leur site.
    La démocratie permet cette multitude de mouvements polluent-ils la démocratie où la font elle vivre grande question?
    Pour M. Hanotin, il ne mets pas en valeur les comportements dits exemplaires du PS par sa façon d’arriver dans le paysage de Saint-Denis(demander à G. Sali). Mais quand on remets comme ministre un ancien premier ministre richissime ayant vécu le scandale du sang contaminé, l’on peut se demander ou sont les valeurs exemplaires ( surtout pour les familles des victimes). Les Français ont toujours eu une mémoire sélective.

    0

    0
  11. Sam dit :

    @kc-irtap

    Merci pour l’info.

    De toute façon que ce casting fasse rêver ou pas, il va falloir choisir. On aimerait bien savoir ce que le candidat PS ferait au 2nd tour si le candidat sortant est en-tête.

    Pour le moment, je ne sais absolument pas pour qui voter mais en tout état de cause pas pour Braoue… ça c au moins sûr 😉

    0

    0
  12. thierryb dit :

    @kc-irtap
    Oui, bien sûr, j’avais bien compris (;-). Ma réponse était un peu maladroite… Ce mouvement est très développé en Allemagne où vit un frère et c’est une sorte de phénomène de centre ville.

    0

    0
  13. claire dit :

    COMMUNIQUE DE PRESSE
    Saint-Denis le 23 mai 2012

    Alors que les instances nationales du MoDem avaient investi 8 candidats incontestés et reconnus de la 5ème à la 12ème Circonscription de notre Département, le président départemental du Mouvement Démocrate 93 voulait afin de se faire valoir auprès du national, élargir les candidatures.

    Il s’est donc permis de proposer dans la 2ème Circonscription de Seine-Saint-Denis un individu possédant de nombreuse SCI qui représente plusieurs dizaines d’appartements à Saint-Denis dont les modes d’attributions me choque profondément. De plus en 2010 une plainte pour coups et blessures ayant entrainé un ITT supérieur à 8 jours à été déposée ainsi qu’en 2011 une main courante pour menaces à l’encontre d’une femme de 65 ans contre cet individu.

    Notre parti politique revendique une moralité et une éthique sans failles. Les élus MoDem de Saint-Denis ainsi que la majorité des adhérents et sympathisants savent qu’il ne porte en rien ces valeurs.

    Voilà pourquoi, ils ne feront ni tractages ni réunions avec lui et ne voteront pas non plus pour ce candidat, ils tiennent à leur honneur et leur réputation ; nos valeurs comme celles des Dionysiens valent mieux que cela.

    Nous nous excusons auprès des électeurs de ce choix contestable, car ils ont apporté depuis des années leurs suffrages à notre formation politique et plus particulièrement à François Bayrou lors de l’élection présidentielle en lui renouvelant leur confiance.

    Cette personne investie, l’est par la complicité et la ruse d’un président départemental sans éthique et non par l’adhésion aux idées des responsables nationaux de notre Mouvement.

    Claire O’PETIT Conseillère Nationale, Conseillère Municipale et présidente du groupe MoDem au Conseil Municipal de Saint-Denis.

    0

    0
  14. Sam dit :

    Voilà le niveau de la vie polititique à St. Denis…des guegueres de personnes. Qui peut élever le niveau ?

    0

    0
  15. Bertrand dit :

    Hanotin l’a toujours dit et répété, l’élection n’a qu’un tour dans la 2eme circonscription. Étant donné que les deux candidats qui arriveront en tête sont de gauche, il y a aura l’union au 2eme tour. C’est une obligation imposée par le PS. Si Hanotin arrive en 2eme position, il ne se maintiendra donc pas. Si c’est Braouezec en 2eme, fera-t-il pareil ?

    0

    0
  16. kc-irtap dit :

    Sam c’est effectivement le niveau Saint Denis mais il faut bien voir que comme pour M. Hanotin ce sont les fonctionnements des partis qui sont en cause en dehors des querelles de personnes. Ceux qui s’intéressent un peu à la ville savent que la personne dont parle Mme O’PETIT a également une soeur conseillère municipale dans la majorité municipale.
    La politique de Saint Denis ne peut elle fonctionner que par clan. Votre question est très bonne: Qui peut élever le niveau? Certains ont essayé mais ne sont pas restés longtemps dans le panier de crabes.

    0

    0
  17. suger dit :

    Je crois que seul un renouvellement profond du milieu politique dionysien pourrait permettre de relever le niveau du débat.
    Mme O’Petit l’a bien compris puisqu’elle-même se présente aux législatives dans un lointain département normand… D’autres, hélas, s’accrochent, comme le député sortant qui avait pourtant déclaré qu’il ne se représenterait pas en 2012, ou comme la suppléante du candidat EELV en changeant une fois de plus d’étiquette politique.

    0

    0
  18. Sam dit :

    @Bertrand

    Merci pour cette réponse très claire.

    J’hésite donc entre voter blanc ou m’abstenir. 

    Un mot me vient à l’esprit : déplorable…

    @Suger

    Rose Gomis elle est quoi au juste ? PS ? PCF ? EELV ?

    Dur à suivre…

    0

    0
  19. Marcel dit :

    Ce que dit Bertrand est tout à fait exact et en plus de tradition de gauche à Saint-Denis dans sa 2° circ. , qui consiste à proner l’union au 2° tour en se désistant pour celui ( ou celle ) ayant recueilli le plus de suffrages exprimés au 1° tour du 10 juin.
    Je suppose que le candidat HANOTIN – quoi qu’on puisse en penser -ne suivra qu’avec diligence et discipline les instructions du PS.
    Quant au Député sortant constatant le 10 au soir vers 21 h – qu’en définitive les circonstances et la dynamique au profit du candidat socialiste ayant soutenu François HOLLANDE font qu’il ne recueille qu’ un score ( nettement ou sensiblement) inférieur :

    la réponse serait-elle déja connue et négociée d’avance ?

    Le désistement invoqué de principe et de tradition réciproque ferait -t-il exception dans la 2° circ., eu égard au statut varié et aux multiples casquettes de Patrick Braouezec.

    0

    0
  20. citoyen93 dit :

    Faisons souffler un doux vent printanier sur Saint-Denis qui nous débarrassera des miasmes et des relents démagogiques d’élus politiques qui se sont moqués de nous depuis trop longtemps.
    Il est grand temps de changer.

    0

    0
  21. suger dit :

    @marcel : Quelquesoit le poids des casquettes que portent Braouezec, il me semble politiquement difficile d’imaginer que s’il arrive en 2ème position, il ne se retire pas au profit du 1er arrivé à gauche, et d’ailleurs son ego aurait subi une telle humiliation qu’il ne pourrait humainement que se retirer.
    La seule question est de savoir si Hanotin recueillera assez de voix pour être en première position. L’électorat de Hollande ne lui est pas nécessairement acquis. Mais il est vrai que l’écart est tellement énorme entre les voix du Front de gauche et les voix de Hollande sur la circonscription (quasiment du simple au double) que le député sortant a du souci à se faire.

    0

    0
  22. Bertrand dit :

    Au delà des histoires de personne, une victoire du PS dans la 2eme circonscription signifierait un tournant politique sur la ville de Saint-Denis. Et, je pense que la direction du PS ne s’y trompera pas. C’est toujours pareil, c’est lorsqu’une ville devient gagnable que les personnes d’envergure arrivent. Si Saint-Denis est amenée à basculer, c’est une ville de plus de 100 000 habitants qui attirera les convoitises politiques. On peut tout à fait se retrouver avec une équipe PS, conduite par un ténor et de nombreuses personnalité compétentes autour de lui pour les municipales. C’est pourquoi, pour créer cette dynamique dans l’objectif de 2014, il faut que le candidat socialiste arrive en 1ere position au soir du 10 juin.

    0

    0
  23. PaulEluard dit :

    Pour rappel aux dernières élections locales (les cantonales il me semble) la candidate PS ne s’était pas désistée au second tour dans notre circonscription. Ce fut le cas pour tout le département d’ailleurs et on avait eu droit à un débat assez animé sur l’historique « rassemblement républicain » (ici et dans les médias).
    Il n’est donc pas forcément acquis qu’il y ait une « union » au second tour s’il n’y a pas de triangulaire.

    0

    0
  24. Sam dit :

    Nuance, F. Laronde était candidate EELV & PS. 

    Si Hanottin veut « jouer la gagne », qu’il attaque enfin le bilan du candidat sortant au lieu d’attaquer Sarko !

    0

    0
  25. citoyen93 dit :

    Bertrand a raison il faut donner un signe fort et clair afin que le candidat PS se retrouve au second tour.
    C’est une élection avec un très fort enjeu car une circonscription qui tombe, c’est un verrou qui s’ouvre.
    @Sam, effectivement Hanotin y gagnerait à attaquer le bilan du député sortant.

    0

    0
  26. Renaud dit :

    hmmm… est-ce que quelqu’un aurait le gentillesse de m’expliquer : je suis très naïf sans doute, mais qu’est-ce que c’est que cette histoire d’élection à 1 tour et de tradition de désistement au nom de l’union de la gauche dans « notre » seconde circonscription ???
    Cela m’apparait à plusieurs égards (je développerai si nécessaire) parfaitement insupportable et antidémocratique !

    @ candidats PS, Front de gauche, EELV ou autres partis dits de gauches… si vous arriviez seconds derrière un autre parti de gauche… MAINTENEZ-VOUS !!!
    (et merci à la précédente candidate PS-EELV de s’être maintenue au cantonales !)

    0

    0
  27. thierryb dit :

    Il est si puissant l’ « individu possédant de nombreuses SCI qui représentent plusieurs dizaines d’appartements à Saint-Denis » que même ceux qui ne veulent pas de lui n’osent prononcer son nom?
    Pas très net, tout ça.
    Quand au candidat PS qui devrait s’attaquer à PB, il faudrait que le PS assume au niveau local son positionnement gestionnaire et social-démocrate, au lieu de singer le discours du PC quand on pratique nationalement une politique réaliste (…), et surtout, il faudrait mettre fin à trente ans de gestion commune (et pas toujours négative, n’en déplaise).

    0

    0
  28. PaulEluard dit :

    @Renaud : Apparemment il faut remonter à des temps anciens où la République française était menacée par la montée de royalistes (ou un truc comme ça) et où les partis favorables à la république avait décidé d’un désistement au second tour du moins bien classé en faveur du mieux classé et en cas de triangulaire.
    Par la suite ça s’est appliqué pour des alliances des partis de gauches contre la droite. Certains, comme à Saint-Denis, ont poussé le vice jusqu’à se désister même s’il y avait simplement 2 partis de gauche au second tour. Totalement anti-démocratique je te l’accorde mais peut-être nécessaire pour la survie du PC à une époque…

    Sinon il y a un article sur le Parisien qui parle de notre candidat Socialiste (avec une photo du candidat UMP…) : http://www.leparisien.fr/legislativ
    Vous noterez dans les propos de Mr Braouezec que le désistement républicain n’est pas assuré s’il n’y a que la gauche au second tour. C’est du moins comme ça que je l’ai compris.

    0

    0
  29. Marcel dit :

    @ suger
    A contrario, je pense que son ego et sa capacité de gesticulation et d’opportunisme feront qu’il refusera de se désister en faveur du candidat de gauche en tête SI ce n’est pas LUI !
    Je sens l’affaire pliée d’avance – sauf s’il a déja négocié son repli en coulisse, sûr de son fait

    @thierryb
    Le candidat Houari Guermat – Dyonisien du cru quasi-évincé en 2007 au profit d’une vedette sportive de passage a au moins le mérite d’avoir milité depuis une décennie pour l’UDF défunte puis le MODEM et réussit à obtenir l’investiture locale, n’en déplaise à celle avec laquelle il avait à composer.
    Pour l’immobilier, chacun sait qu’à Saint-Denis Centre les acquéreurs bailleurs ne sont plus les mêmes qu’auparavant.
    La circonscription ne se limitant pas à Saint-Denis Ville , la clef de ce scrutin réside dans la crédiblité du candidat HANOTIN et du coup de pousse que le PS y compris sections locales voudront bien lui donner – . en sus de sa campagne basique.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *