Les cobayes…

Vous aimerez aussi...

31 réponses

  1. Marion dit :

    Oui nous sommes tous des cobayes volontaires ou involontaires, et ces derniers sont les plus nombreux et de loin. A noter que les cobayes volontaires sont grassement rétribués, récompensés, ou indemnisés par leurs expérimentateurs, tandis que les malheureux cobayes piégés et involontaires sont sacrifiés par leurs bourreaux sur l’autel de l’utopie de la fausse ville-monde.
    Tous ces universitaires et politiques locaux n’habitent pas la ville, ne la vivent pas au quotidien. Saint-Denis n’est, pour eux, qu’une plateforme d’auto-promotion électorale et professionnelle, servant leurs intérêts privés.
    Notre ville n’a rien d’international et n’est aucunement ouverte sur le monde et la richesse de ses cultures, car c’est seulement un ghetto et un laboratoire qui fait souffrir ses cobayes involontaires et sans compensation aucune.

    L’urbanisme, la construction et l’habitat, qui relevaient des communes autour de Paris, devraient passer sous la coupe de la Métropole du Grand Paris à compter du 1er janvier 2018.
    Cela va t’il augurer enfin d’une amélioration des conditions de vie des rats de laboratoire que les Dionysiens sont devenus ? En 2020, mettront-ils fin à leur servitude volontaire en votant pour l’alternative, telle qu’elle se présentera ?

    9

    1
  2. ddavid dit :

    Bonjour!
    J’en profite pour remettre le lien ou le concepteur de l’horreur en béton du centre ville explique son projet, pour les nouveaux arrivants:
    http://www.dailymotion.com/hub/xap_Les-Communes-de-Paris-video#video=xes2vy
    A noter que la mairie envisage déjà d’en démolir une partie (l’ilot de l’hotel). Quelle réussite!

    6

    0
    • Dame Catule dit :

      « J’ai fait un rêve » explique-t-il . « Un rêve incroyable, celui d’installer un supermarché dans la Basilique » …
      Et ce n’est qu’un des rêves de cet « expert » auquel les élus ont livré la conception du centre ville !

      7

      0
      • Bill dit :

        c’était quand les communistes croyaient encore à la lutte contre la religion opium du peuple ? Et l’archi rêvait de transformer un lieu historique (et sacré pour certains) en temple de la consommation ??? Effectivement, il y a un problème de vision…

        4

        0
        • habitant dit :

          Ce supermarché Carrefour, unique dans un centre ville, avait un autre but… détruire les commerces, de qualité, de proximité, ils ont réussi

          1

          0
          • Bill dit :

            trop bien réussi malheureusement… Bizarre, une réussite et ils ont oublié ce point dans le bilan mi-mandat.

            1

            0
    • Azzedine dit :

      Bonjour,
      Délire d’architecte…. qui a oublié que des gens vivaient dans des caches à lapin.
      Le consumérisme des années 70 dans toute sa splendeur. Les champions du béton s’émerveille parce qu’on a planté 3 bouleaux au milieu de nulle part.
      Si c’est ça l’écologie à Saint Denis…. On ne s’en sortira pas avec la végétalisation cher à nos élus EELV.

      Le plus grave est qu’il y a aucune remise en question sur les 30 ans de béton qui se sont abattu sur la ville. Aucune analyse sur les conditions de vie des habitants, les problématiques de ces construction qui font de la « mal vie » pour reprendre les éléments de langage municipaux.
      Limite on doit dire merci pour ce qu’il a fait de cette ville.

      Ce qui est intéressant aussi, c’est son anti-cléricalisme primaire. Ce qui tranche avec D. PAILLARD qui souhaite reconstruire la flèche nord. Rassurez vous, on ne le reconstruira pas. Les seuls budgets votés sont des subventions pour la flèche. L’association cher à D. PAILLARD qui ne s’occupe pas à la reconstruction…. mais uniquement à promouvoir la reconstruction. Voila 90 000 € de subventions pour les copains de la mairie. Et ces mecs osent se plaindre de la baisse des dotations publiques.

      Entre ceux qui veulent porter des flammes olympiques et des « communistes » qui souhaitent réecrire l’histoire d’une basilique royale… On est pas verni.

      8

      0
  3. Ecoeuré dit :

    Et en plus ils se foutent de notre gueule ! Vous savez ce que je viens de recevoir dans ma boite-mail ? Une invitation pour « les rendez-vous de bilan de mi-mandat du maire » pour le quartier centre-ville pour le 11 octobre ! Le mercredi 11 octobre !…
    Et je reçois cela le lundi 16 octobre. Incompétence ? Mépris ? Les deux, c’est sûr ! Maintenant j’ai compris qui ils étaient.

    7

    0
    • Grain de sel dit :

      Ne vous plaignez pas Ecoeuré , vous, vous avez eu l’information , tardive certes, mais vous l’avez eue. Ici dans l’ancienne démarche quartier Péri,Langevin Stalingrad, Barrage, beaucoup de boites à lettres sont restées désespérément vides…. et pourtant selon le nouveau découpage des quartiers nous faisons partie du Grand Centre ville …. Les problèmes rencontrés par les habitants de ce quartier nord-est de Saint-Denis n’intéressent manifestement pas nos édiles car nous ne les voyons jamais , leur présence étant réservée au centre piéton….Et pourtant il y en a des choses à dire sur notre quartier pris entre deux points(?) du commerce de la drogue: la vente à grande échelle à Péri et un centre de stockage au CTM…. générant tous les ennuis que nous connaissons.Sans parler des problèmes de stationnement , de la propreté, des rats promeneurs, du Bruit , des bruits diurnes et nocturnes et bien sur de la rue-piste Bonnevide , la honte du quartier, aux activités multiples ,zone de non droit !!! Cette rue devait être refaite , l’annonce en avait été faite il y a plusieurs années et toujours rien !!!! Les cobayes que nous sommes sont aussi des gogos ! Les feuilles d’impôts viennent de tomber et nous allons payer pour des services qui ne sont pas à la hauteur des sommes exigées , c’est peut-être pour cela que nous ne voyons jamais les élus, ils ont honte !!!!

      9

      -1
  4. Horta dit :

    Un seul mot pour les « Atilla » de la ville de Saint-Denis : Dégagez, dégagez … pour reprendre le fameux slogan d’un de leur ex-amis politiques !!!

    3

    0
  5. alexis dit :

    moi je ne comprends pas : beaucoup exprime leur colère envers la municipalité et aussi leur mépris… pourtant cela demeure sur le Net derrière un écran : qui s’est présenté aux élections, qui a gagné, qui constituera une liste quand il le faudra et qui ira exprimer les orientations de cette liste vers les autres électeurs… personne ou pas grand monde….

    0

    0
    • Suger dit :

      Non, vous vous trompez ! Cela ne s’exprime pas que sur le Net derrière un écran… Lors des dernières élections municipales des dizaines de dionysiens se sont présentés comme candidats, des centaines se sont mobilisés pour les élections, et des milliers sont allés voter. Pas assez cependant pour changer de majorité.
      Mais il faut quand même rappeler qu’en 2014, au 2ème tour, la liste Paillard (PCF-FG-EELV-PSG) n’avait obtenu que 50,5% des exprimés soit à peine 9 209 voix pour 43 200 inscrits (il y avait eu 55,2% d’abstentions…) contre la liste menée par le PS qui obtenait 49,5% des exprimés, soit 9028 voix : 181 voix d’écart seulement donc entre les deux listes (1% des votants et 0,4% des inscrits) !
      Et d’ailleurs déjà en 2008 la liste Paillard n’avait obtenu que 51,1% des exprimés soit seulement 7876 voix pour 38 229 inscrits (avec 58,1% d’abstentions).
      Compte tenu des promesses non tenues de cette municipalité après 3 ans de mandat et de la dégradation de la situation de la ville, soyez certain que la relève se prépare. Et croyez bien que le bouleversement politique provoqué par l’élection présidentielle de cette année ne peut que favoriser un rassemblement des opposants à la municipalité actuelle.

      11

      0
      • cording dit :

        Je pense que le bouleversement politique provoqué par l’élection de Macron ne favorisera pas forcément un rassemblement des opposants à la municipalité actuelle. Comme toujours Saint Denis a un micro-climat politique qui risque bien de perdurer d’une façon ou d’une autre. Tout comme en 2014 la liste à large majorité socialiste de Mathieu Hanotin a été plombée par l’existence d’un gouvernement qui se prétendait socialiste, de même une liste pour les municipales de 2020 comprenant des Macroniens affirmés le sera . D’ailleurs les macroniens de Saint Denis se sont évanouis dans la nature. L’actuel pouvoir est déjà bien discrédité alors il risque bien de l’être encore plus dans deux ans. Mathieu Hanotin avait su rassembler sur sa liste un électorat composite. Et quoique l’on en pense de lui et des siens il me semble rester avec son équipe incontournable localement.

        4

        0
    • Azzedine dit :

      Bonsoir.
      Les problèmes de cette ville, c’est d’abord un abstionnisme massif et endémique. À cela un clientélisme lié au logement ignoble et enfin un mépris profond pour chaque opposant à la mairie. Les élus de la majorité tiennent la ville.
      Pour se présenter à cette élection sans réseaux, c’est impossible… la ville est vaste et fragmentée. Et il faut ne pas bosser et faire une campagne coûte cher… donc le citoyen lambda n’a aucune chance.
      La chance de ce blog est de faire chier les élus en dénonçant leurs incompétences crasses.

      Seul un parti, s’il veut vraiment prendre la ville, peut le faire. Pour information, 70% des inscrits ne vote pas. Convaincre 9000 personnes est plus facile que 25000… surtout si les 9000 sont des obligés de la mairie ou des militants.
      Ce n’est pas un combat de personnes ou d’idées. C’est une opposition d’organisation.
      Pour rappel, en 2014, le PSG s’est compromis à l’entre deux tours pour qques postes (G Sali s’est fait avoir par Paillard et Braouezec).

      9

      0
    • Suger dit :

      Une précision : il s’agit d’indemnités et non de « salaires » ! De nombreux élus ont par ailleurs une activité salariée (souvent à plein temps) ou perçoivent des pensions de retraite, et peuvent aussi recevoir d’autres revenus liés à leur patrimoine. De plus, certains touchent aussi des indemnités versées par Plaine Commune ou divers syndicats intercommunaux. D’autre part, les indemnités des élus, n’étant pas des « salaires », sont très peu imposables pour l’essentiel.

      Sur le fonds, le plus choquant est que ces indemnités et leurs augmentations semblent « le fait du prince » car rien n’est dit pour justifier le niveau de ces indemnités (fonction occupée, temps qui y est consacré, efficacité de l’élu, niveau de revenus global de cet élu).
      Finalement, l’essentiel est le bilan d’activité de chaque élu et de la municipalité. Si la ville ne connaissait pas une situation aussi dégradée, la question de leurs indemnités ne poserait pas autant de problèmes !…

      10

      0
  6. Marion dit :

    @ Azzedine
    Georges Sali ne n’est pas fait pas avoir du tout, car il avait bien préparé son mauvais coup. Je suis allée le trouver avant le premier tour de 2014, et il m’a affirmé : « vous verrez bien ce que je vais faire ». Lui et tous les membres de son PSG ont donc été des supplétifs. La rancoeur personnelle des élus actuels PSG contre le PS et leurs intérêts particuliers (des postes d’adjoint) ont été plus forts que l’intérêt général pour la ville et ses habitants.

    @ Alexis
    De multiples exemples peuvent démentir le fait qu’en réalité bien peu de choses se passent sur le net, même s’il ne faut pas sous-estimer la portée de ce blog tenu d’une façon remarquable, et régulièrement consulté par les politiques de tous bords, la préfecture, les autorités locales, les journalistes, etc …
    Je comprends néanmoins votre colère qui, pour partie, est aussi la mienne. Toujours lors de la dernière élection municipale, j’ai été voir les trois prétendants de droite pour leur dire « les Dionysiens n’en peuvent plus, vous attaquez plus M. Hanotin (PS) que D. Paillard (PC), et c’est irresponsable ». Ils m’ont répondu de « leur laisser faire leur campagne » ou « je ne peux pas faire passer le PS car c’est contre nature pour moi ».
    Moi qui suis de gauche, si un candidat de droite avait été en mesure de l’emporter pour nous sortir de l’ornière, j’aurais voter pour lui sans état d’âme, car il ne faut pas confondre une élection locale avec une élection nationale (voire ce qui s’est produit à Saint-Ouen où l’opposition au PC s’est ralliée toutes tendances confondues à Mr W. Delannoy (UDI).

    8

    0
    • habitant dit :

      Si la droite Dionysienne tapait plus sur le PS de Hanotin que sur les pseudo-communiste de Paillard, c’est par calcul politique. Il se disait qu’il serait plus facile de sortir les le PCF en 2020 que le PS. Tout n’est que calcul, les habitants ils s’en foutent royalement.

      0

      0
      • cording dit :

        La droite dionysienne quand elle existe est inconstante et incohérente. Ses candidats ne font que trois petits tours et puis s’en vont telle madame Hayette Hamidi, la candidate de la droite aux élections législatives du printemps dernier. Elle devrait prendre exemple sur Saint Ouen où en 2014 un élu UDI membre depuis 19 ans de l’opposition à la majorité municipale communiste comme chez nous a battu cette dernière. Cet élu était sérieux et crédible avec une équipe derrière lui pour gagner, bref tout le contraire de Saint Denis. A moins que la droite dionysienne espère l’emporter comme à Bobigny en faisant alliance avec un communautarisme digne de notre majorité municipale et des petits caïds.

        1

        0
  7. goldo dit :

    moi aussi je le dis cessons de confondre élection municipale et nationale. je prends aussi toujours l’exemple du Havre qui a basculé de gauche a droite et qui n’a plus rien a voir. malheureusement je suis arrivée a st Denis et je vois que ces cocos mènent cette ville comme la ville du havre a été menée à l’époque de Ruffenack. pas de chance pour moi car maintenant que la ville du havre va bien j’habite la ville poubelle de st Denis et pour le moment je ne peux pas en partir du moins définitivement. plus qu’un espoir les élections de 2020

    3

    0
  8. AnthonyC dit :

    On entend parler de mi-mandat depuis quelques semaines. Mais c’est nous prendre pour des imbéciles. Mi-mandat c’était en mars 2017! Nous sommes en octobre. Autrement dit, la prochaine élection est dans moins de 29 mois. A la dernière présidentielle certains candidats (comme M. Sarkozy) ont lancé leur campagne 24 mois avant l’échéance. Ce faux bilan est déjà une pré-campagne à mes yeux.

    @Suger Tu laisses entendre que l’opposition s’organise dans l’unité. Je l’espère. Mais je n’y crois guère. La seule option c’est l’unité. Or, on a vu aux dernières législatives à quel point le PS local a fait campagne uniquement contre la candidate LREM, pourtant peu connue et sans bilan à défendre. Résultat, le candidat PCF (déguisé en candidat FI, bannière très tendance au printemps 2017) a repris le siège historique. En 2014, la dissidence PSG issue des rangs du PS a joué délibérément contre le PS et s’est alliée avec le PC pour leur offrir la réélection. Si toutes les bonnes volontés s’avéraient sincères et non opportunistes, elles feraient le seul constat valable, l’unité est la seule voie. Peu importe le tête de liste, l’important est de construire un programme ambitieux, porté par des femmes et des hommes volontaires, qui fasse consensus. Et le premier consensus, c’est le rejet de tout ce qui ne fonctionne pas dans cette ville. Ici plus que nulle part ailleurs en France métropolitaine, ce constat est si édifiant, qu’en 2020 une majorité numérique ne peut que se détacher pour s’opposer au bilan de l’équipe en place. Seulement il faudra rassembler et il n’est pas trop tôt pour commencer.

    4

    0
    • Azzedine dit :

      Bonjour à tous.

      Je vous invite à voir en replay le conseil municipal d’hier… On a constaté l’effritement d’une majorité municipale.

      Il y a clairement une cassure net. Irréparable. Le PSG prends ses distances, EELV n’existe plus. REVE montre ses crocs.

      Bientôt la fin…. j’espère.

      1

      0
  9. Béa Roiselet dit :

    Azzedine, j’ai suivi votre invitation et j’ai visionné le conseil municipal ,enfin en accéléré , car quand on voit la façon d’exprimer le compte rendu de ce qui devrait être leur « boulot!  » , cela donne la nausée!!!! Je me demande si ces gens fréquentent la ville??? sont ils juste menés là où ils doivent se rendre pour les festivités dans des voitures vitres teintées intérieur et extérieur? de quoi parle t- on?
    Ils se satisfont d’ajouter quelques associations à celles déjà existantes afin de collecter d’autres futurs électeurs et tout cela au mépris de la souffrance de l’ensemble des habitants de notre ville! Rien ! aucun projet pour éradiquer la misère, la saleté, les rats, les fumées, les agressions.
    En janvier 2018 cela fera 40 ans que je suis implantée à Saint Denis, jamais je n’ai vu la ville dans cet état de décrépitude, je me demande même comment ils y sont arrivés? laboratoire dites vous? sans doute, mais vite un vaccin !!!!!!!!!!!

    4

    0
  10. Azzedine dit :

    Bonjour.

    J’aimerais que nos élus regardent cette conférence et portent l’universitaire (Sébastien Radouan, docteur en histoire de l’art) qui a fait une thèse sur la ville et spécialement sur le centre ville.

    Quand on dit que les élus de la ville souhaitent que la ville reste populaire, donc pauvre, c’est une réelle volonté de ne pas vouloir une catégorie sociale supérieure. Ça été dit vers la minute 16/17.
    Une étude a contraint la municipalité car au début des années 80, les élus se sont aperçus qu’un forte proportion de cadres parisiens se sont installés. Donc ils ont tous HLMisé le centre ville par un procédé fiscal légal. Mais la volonté de garder un électorat

    Il ne parle pas d’échec mais quand même, on y est pas très loin. Et surtout, il pose la question de la survie du centre ville face au nouveau pôle Pleyel. Ce nouveau Pleyel, plein de cadres parisiens…. Comment vont ils faire???

    PS: Un mot pour Nicolas Laurent qui bosse à la mairie pour le centre ville. Qu’il arrête de parler pour les initiés. Qu’il arrête aussi d’utiliser les éléments de langage municipaux…. Cela devient lassant à force.
    Qu’il dise clairement que des erreurs fondamentales ont été faites par les élus et les architectes. Des erreurs que les habitants paient au quotidien.

    2

    0
  11. Grain de sel dit :

    Merci pour cette information très intéressante . Sous les mots , le sens ….

    1

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *