Les mesures annoncées par Mr le ministre ce soir à Saint-Denis !

Vous aimerez aussi...

42 réponses

  1. Charly dit :

    Eh bien l’article du Parisien, et la mobilisation des habitants de la ville et de certains élus d’opposition ( Ce soir, je n’ai vu ni l’ump, ni le ps local …) aura permis d’obtenir entre autre l’ouverture 7/7 du commisariat de quartier ( Souvenez-vous que le PS Matthieu Hanotin nous conseillez de faire une unitile pétition) Comme quoi avec la médiatisation de ce que l’on vit au quotidien, les choses bougent!

    L’installation de caméras supplémentaire par la SNCF, jusqu’à présent, on nous parlait de 14 caméras sur le parvis de la gare ( c.f article du parisien) Ce soir on en annonce 50! C’est bien, il ne faut écarter aucune solution ou partie de solution!

    L’augmentation de la présence policière physique sur le quartier est également une bonne chose sans que celà diminue les effectifs de police sur le reste de la ville. Un effet de la nouvelle police du Grand Paris?!?

    La vidéo-surveillance au delà de la gare est également une necessité car le but des habitants n’est pas de voir les trafics se reporter dans les rues adjacentes comme c’est déjà le cas de toutes façon… J’espère que les caméra seront …blindées ( autant que le sont les habitants en tout cas 😉

    Maintenir la pression médiatique tant que nous ne serons pas satisfaits, quitte à harceler la majorité municipale avec des mauvais papiers sur leur résultats dans les médias. J’avoue que Paillard à pas du rigoler quand il a lu le Parisien ce matin, mais je trouve que justement il prends son rôle un peu trop à la rigolade et qu’il se fout un peu trop de ce qui se passe dans les rues de la villes….

    Citoyens : +1!

    0

    0
  2. cafe de la gare dit :

    Merci à toi Samira et à tous les habitants du quartier avec leur banderole…c’est super bien !!!
    Aller courage… ensemble ça bouge.
    Bien merci aussi à Sophie qui était formidable.
    Je vous souhaite une bonne nuit en espérant que les zombis nous laissent dormir.

    0

    0
  3. Ce soir certains politicards, que je ne nommerais pas sont arrivés avec leurs gros sabots.

    Que les choses soient dites une fois pour toute : « Nous ne sommes pas à vendre, Nous n’avons pas de carrière à gérer et Nous ne prêchons pour aucune paroisse !!! »

    Certains devraient arrêter de parler au nom des habitants du quartier de la gare si ils n’en font pas partie.

    Ce soir nous avons remis certains élus de l’opposition à leur place… c’est bon, il ne faut pas nous prendre pour des imbéciles !

    0

    0
  4. édith dit :

    Dommage, je n’étais pas au courant, j’aurais volontiers lâché mes petits pois à l’huile d’olive pour faire de la présence auprès des huiles, en espérant qu’ils aient du poids.

    0

    0
  5. citoyen93 dit :

    Bravo Samira tu fais un travail de fond formidable qui permet aux habitants de ce quartier de relever la tête.
    Il faut être courageux car affronter une équipe politique qui verrouille tout y compris la communication n’est pas chose aisée.
    Alors encore une fois toutes mes félicitations pour ce travail et pour les retombées positives sur le quartier et sur Saint-Denis en général.

    0

    0
  6. Sam dit :

    Merci citoyen93 !
    Techniquement j’administre ce site et suis pas seule…nous nous appuyons aussi sur des gens qui militent depuis des années dans le quartier. Seule nouveauté, la com …il faut savoir utiliser les nouvelles technos et apprendre à gérer un blog 😉

    La seule façon de relever la tête est de fédérer les gens et faire du bruit…objectifs atteints. Personnellement, je sais aujourd’hui que je ne songerais plus à foutre le camp.

    Pour info, coût (sans « main d’oeuvre » qui est bénévole bien sûr) du blog une trentaine d’euros/an…efficace, non ? Vive la cyber démocratie « participative » 😀

    0

    0
  7. REVOLUTION 93 dit :

    Bravos à tous ; il faut continuer le combat qui est loin d’être terminé !

    0

    0
  8. Stéphanie dit :

    On peut se féliciter de l’action des habitants du quartier !
    C’est une vraie et belle victoire !
    A nous d’être vigilants pour que cela perdure dans le temps et que l’armada déployée ne soit pas qu’un feu de paille

    0

    0
  9. Charly dit :

    C’est pas rien de gérer un blog, alimenter l’actualité, tout le monde n’en est pas capable, il faut des compétences, et aussi et surtout, beaucoup de temps et de motivation à y consacrer.

    0

    0
  10. Sam dit :

    C sûr qu’il faut surtout être disponible …avec le boulot pas facile. Mais je limite les pauses k’fé et les pauses pipi 😀
    Un blog ne vit que s’il est réactif…c ça la recette.

    Les renforts pour m’aider à administrer et alimenter le site sont là. Y plus qu’à…

    0

    0
  11. M. K. dit :

    Comme tout le monde, je voudrais féliciter Samira et tous les autres (je pense aux acteurs/actrices de la rue Charles Michels entre autre..) pour le travail accompli et leur résistance face à l’inertie générale.

    Par contre, je suis d’avis de ne pas crier victoire tout de suite. On pourra crier victoire quand la situation sera devenue normale dans le quartier de la gare. Police et caméras ne sont pas une garantie. Il s’agit là certainement d’une partie de la solution (non négligeable, certes) mais ce n’est certainement pas la totalité de la solution. Les problèmes existant dans le quartier sont immenses et il faudra encore beaucoup de travail de tous pour remonter la pente. Je nous souhaite donc à tous beaucoup de courage pour l’avenir. J’espère qu’un jour ce blog permettra de relayer une information plus joyeuse et positive de la vie du quartier. C’est tout le mal que je nous souhaite…

    0

    0
  12. Joëlle dit :

    Les petits ruisseaux font les grandes rivières.

    Que chacun d’entre nous soit un petit ruisseau qui rejoint d’autres petits ruisseaux pour former une grande rivière.

    0

    0
  13. Sam dit :

    @M.K.
    Nous sommes tellement sous pression depuis juillet alors hier on s’est exprimé…putain ça fait du bien d’être entendus !!!
    Et Sans crier Victoire …mais « sans Crier Gare » …bof pas terrible celle-là. Je prêche tout de même pour ma paroisse, l’association en laquelle je crois très fort. Et pour le café associatif cherchons de l’énergie, de la volonté, des idées pour monter le dossier et chercher des sponsors…on l’enverra à Mr Hortefeux 😉

    @Joêlle
    Bonsoir ma belle. J’ai pensé fort à toi hier, nous sommes des gens dignes et on se battra pour le rester.
    Bisoox

    0

    0
  14. papa dit :

    Il est vrai que ça peut faire du bien de se faire entendre. Mais, vous avez vous comme moi. Tous flics sur le parvis. Pff! Je tiens à vous informer que les dealers continuent leur business autour de la nouvelle crêperie de la rue brise-échalas. Un peu plus à l’abri. Juste en face de leur « bureau » officiel. Ils cachent leur produit dans une poubelle sur le trottoir. Mais, que fais la police ? Franchement, je suis totalement abattu. Ce quartier ne changera jamais. Désolé de mon pessimiste.

    0

    0
  15. françoise dit :

    et oui ça fait du bien de voir que l’on parle de ce « putain » de quartier qui jusque là n’interessait personne.Il ya quelques années il m’a été donné un proverbe » les gens qui réussissent le plus ne sont pas forcément les plus intelligents mais les plus persévérants ». J’ai inscrit ce message dans ma mémoire et je l’applique et jamais je ne cède,la résistance et l’union finissent toujours par payer. Nous sommes dans une société où chacun se défend individuellement et celà est mauvais pour le lien social. Dans cette ville et ce quartier nous avons su nous rassembler pour défendre un même but LE DROIT DE VIVRE DANS LA DIGNITÉ ET LA TRANQUILLITÉ,alors que depuis quelques années nous payons des impôts pour vivre dans une poubelle. Réunissons nous pour en demander le remboursement.

    0

    0
  16. AHM dit :

    Eh oui la médiatisation a du bon !
    Mais attention à ce que ça ne retombe pas ! il faut continuer , se mobiliser sur des actions fortes tant qu’on a pas obtenu ce que l’on veut c’est à dire un quartier apaisé où l’on peut :
    légitimement rentrer et circuler sans inquiétude,
    ne plus être inquiet pour ses enfants,
    ne plus être menacés comme Sophie ou le dentiste,
    ne plus avoir honte d’y inviter des amis

    Ne plus avoir le sentiment d’être abandonné d’abord par les élus qui se mobilisent bien tard et avec toujours les mêmes réticences ( Stéphane Peu nous dit qu’il est favorable à la vidéo surveillance y compris dans les rues autours de la gare mais le maire dit dans le Parisien que la ville ne dépensera pas un euros pour cela – qui croire ? de qui se moque-ton ? )

    Toujours le même discours d’ impuissance ( c’est la faute de paris qui nous envoie ces crackers comme ci c’était le seul problème générant de l’insécurité sur la ville !) mais aussi par les pouvoirs publics car il est inacceptable de ne pas avoir de forces de police suffisantes tout comme il est inacceptable d’avoir la 3ième gare d’Ile de France avec 60 000 voyageurs jours dans cet état d’inadaptation.

    Hier lorsqu’on discutait avec les flics ( en s’étonnant que cette situation soit possible au grand jour sans que les dealers soient inquiétés ( quelque soit leur appartenance : police du réseau ferré – policiers du commissariat de Saint-Denis ou policiers du Grand Paris en renfort) ils répondaient deux choses : « on a pas assez d’effectifs » et « c’est politique » .Alors s’il y a un petit espoir depuis hier du côté des décideurs politiques ( mais il faut rester prudent car on connait les coups médiatiques et les roulages de mécaniques non suivis comme à la Courneuve ) et , il y a encore des bagarres à mener ! Mais on y arrivera comme avec la SARIA !

    0

    0
  17. françoise dit :

    Je ne sais si hier soir il y avait des flics dans les rues côté Bris Echalas après 22h mais dans la rue Charles Michels ça controlait encore. Il est vrai que nous devons rester vigilants et c’est pourquoi nous devons regarder ce qui se passe et si nous voyons qu’il y a du laisser aller, de nouveau on se fera entendre. Optimiste mais réaliste est ma devise.

    0

    0
  18. toorop dit :

    La police est encore très présente ce soir autour de la gare. Savez-vous si cela est ponctuel ou du « long terme », jusqu’à l’ouverture du commissariat ? Car c’est bien de cela dont le quartier a besoin, du long terme.

    Allez Courage !

    0

    0
  19. françoise dit :

    j’ose espérer que c’est du long terme car il n’y a que comme cela que nous arriverons a revivre tranquilles. Nous aussi côté charles michels on a de la présence policière maxi et depuis une semaine nous pouvons dormir tranquille car plus personne sous nos fenêtres. Françoise

    0

    0
  20. thierry L dit :

    saintdenisgare dit: « Certains devraient arrêter de parler au nom des habitants du quartier de la gare si ils n’en font pas partie. »

    Alors, encore bravo à tous, pour votre action, pour ce blog qui est très vivant et réactif… Toutes mes félicitations.

    Par contre, j’habite dans le centre-ville, pas tellement loin de la gare non plus, où il y a aussi des problèmes à régler et de ce que j’ai lu, les habitants bougent et j’en ferais partie. Mais j’éviterai les frontières et je pense qu’il faut accepter toutes les bonnes volontés. Le fait de ne pas habiter dans les rues les plus concernées du quartier ne doit pas être une raison d’exclusion.

    Tu vises les élus de l’opposition qui prennent la parole au nom des habitants… Peux-tu me rappeler le rôle d’un élu, n’est-il pas de représenter les citoyens ?

    Et de plus les élus de l’opposition, se battent depuis des années pour plus de sécurité, mais la majorité ne les écoute pas. D’ailleurs si aujourd’hui la Mairie écoute c’est grâce à l’action des habitants et des médias, qui braquent toutes leurs caméras sur notre ville..

    J’ai même entendu dire qu’une autre chaine de télé aller faire un autre reportage, en plus de celui de France2.

    Alors, je vous demande si des habitants de Saint-Denis, qui habitent ailleurs que dans la rue Brise-Echalas, peuvent participer à la fête de quartier samedi prochain et on en parlera si vous voulez, comme on a déjà pu discuter sur les problèmes de la ville.

    A samedi.

    0

    0
  21. Ce site a été créé suite à la dégradation de notre qartier. Il a toujours été ouvert à tous les dionysiens et le restera.

    Il y a eu des débats lancés sur ce site, certains nous disaient d’attendre les municipales 2014…nous l’avons dit et fait « nous n’attendrons pas 2014″…et sans l’aide de personne. Alors notre blog n’est pas Ebay, la tentative de récupération est indécente.

    Comme l’an dernier, la fête de quartier est ouverte à tout le monde qu’ils soient dionysiens ou pas d’ailleurs. Tout le monde est le bienvenu…quelque soit ses convictions, sa confession, sa couleur, sa fonction…

    0

    0
  22. Stéphanie dit :

    Thierry L
    Je vous trouve particulièrement injuste envers les habitants de ce quartier qui essaient de mettre un terme à des conditions de vie déplorables.
    Où est-il fait mention sur ce blog d’une « frontière » avec les autres quartiers de Saint Denis ??? Ou alors vos remarques sont politiques ….
    J’avoue ne pas savoir quoi penser de votre déplorable commentaire.
    Comme il a été dit et répété la fête du quartier de la gare (ce n’est pas le seul quartier à organiser des fêtes me semble-t-il …) est ouverte à tous et à toutes.

    0

    0
  23. sophie dit :

    Thierry,
    Lorsque saintdenisgare écrit : « Certains devraient arrêter de parler au nom des habitants du quartier de la gare si ils n’en font pas partie. » il faut remettre cette phrase dans le contexte, j’y étais et je suis témoin que certains élus de l’opposition n’était là le soir de la rencontre avec Hortefeux sur le parvis de la gare, que pour faire de la politique politicienne, ces personnes que je ne citerai pas ne sont jamais venus à la rencontre des habitants pour les soutenir, les encourager et les épauler, c’est aussi le rôle des élus de l’opposition..et il faut attendre les caméras pour les voir débouler ici ! Il nous faut des échanges constructifs avec toutes les forces politique ! La bataille sera longue, elle concerne TOUS les habitants évidemment et si les forces de l’ordre aujourd’hui sont très présentes, il faut rester très vigilant pour maintenir la pression sur le long terme. Le commerce des dealers est mise à mal, ils sont sur les dents, et les toxicos zonent car ils ont bien du mal à trouver quelque chose à fumer ! J’espère bien que nous te verrons le 26, il faut d’ailleurs faire passer l’info très largement !! Il n’y a pas de frontière pour le crack…
    A bientôt Thierry

    0

    0
  24. thierry L dit :

    Je suis surpris, je ne comprends pas votre commentaires… vous me trouvez injuste alors que je n’ai jamais mis en cause votre combat exemplaire au contraire. Par contre, je m’étonne en tant que démocrate que vous interdisiez la venu d’élu d’opposition de notre ville quelle que soit leur appartenance. Vous n’êtes pas sans savoir que le vote des citoyens est confidentiel donc vous ignorez, combien de dyionisien de votre quartier on votait pour eux.

    Ils ont la légitimité des urnes au même titre que les élus de la majorité.

    D’ailleurs vous ne devriez pas oublier que Sophie Durand, votre porte parole, a été tête de liste aux dernières élections municipales et a bénéficié des voix des dyionisiens et de ce fait elle est aussi, est entrée en politique.

    Le problème est tellement immense, qu’il faut toutes les bonnes volontés pour y mettre un terme. Et je trouve cette polémique déplacée et pas adéquat.

    0

    0
  25. thierry L dit :

    Sophie
    Ce que tu affirmes est faux, les deux élus Modem Claire O’Petit et Danyl Afsoud, étaient présents à la démarche quartier de juillet, de plus C. O’Petit c’est rendu à plusieurs reprises chez les habitants de ton quartier afin d’appuyer leur revendication auprès de la police, du préfet et du ministère de l’intérieur, tu n’es pas également sans ignorer qu’elle est aussi présidente du collectif des commerçants et artisans de Saint-Denis, accompagnée de deux habitantes auprès d’un commerçant en particulier pour lui rappeler ses devoirs et ses obligations.
    Mardi c’est en tant que présidente de cette association qu’elle s’est, entre autre, entretenue sur le parvis avec le ministre afin de dénoncer les malversations de certain commerçant de ce quartier, qui font fuir par leur comportement les commerçants respectables.

    Elle lui a donc demandé de faire le nécessaire pour que ces commerçants soient contrôlés et verbalisé le cas échéant.

    De plus, je suis désolé d’être obligé de répondre longuement a ces attaques, mais tu n’es pas sans savoir que la municipalité organise le même jour et chaque mois plusieurs démarches quartier sur toute la ville, n’ayant que deux élus nous nous partageons les dites démarches et moi-même étant référent du Mouvement Démocrate, je suis chargé de la démarche gare depuis plusieurs mois.
    De plus les actions de nos élus ne sont pas toutes médiatisées pour preuve tu ignorais ces faits.
    Mais sache que tous les dyionisiens ne s’adresse pas qu’à votre association.
    La diffamation ne fait pas partie de notre charte des valeurs et nous ne nous trompons pas de combats.
    Les problèmes sont beaucoup trop graves pour perdre du temps et de l’énergie à des querelles politiciennes, mais quand injustement on nous attaque nous ne pouvons que répliquer.
    Ne te trompes pas d’adversaire cela desserre votre action.

    En toute amitié démocrate nous pourrons boire un verre de l’amitié samedi.

    0

    0
  26. Charly dit :

    je ne comprends pas cette polémique sur « ceux qui ont droit de parler », « ceux qui habitent le quartier », »certains ne devrait pas parler s’ils n’habitent pas le quartier »… je trouve ça un peu…enfantin…
    Personnellement, je n’habite ni le long du canal, ni sur le Parvis de la Gare, Mais comme des dizaines de milliers de dionysiens et de non-dionysiens, je suis un usager de la gare de Saint-Denis et ce qui se passe dans ce quartier me révolte, et me donne envie d’œuvrer pour que la paix revienne dans ce quartier et dans notre ville, car je trouve que c’est une cause juste et légitime qui en vaut la peine, et que je ne veux pas être otage des conséquences du laisser-faire de la Mairie.
    J’ai toujours trouvé formidable, la mobilisation qu’à permis ce blog, afin d’unir des hbitants qui parfois se sentent bien seuls fassent à tous les problèmes auxquels nous devons faire face. Avec la problématique du  » supermarché du crack » et l’état lamentable du quartier de la gare, Je pensais que ce blog devait au moins s’adresser au 60.000 usagers quotidiens de la Gare qui sont gênés parce que s’y passe.
    Alors aujourd’hui, je ne comprends pas pourquoi on dit sur ce blog que si on habite au cœur de ce quartier on a pas le droit de dire ce que l’on pense des trafics de drogue, de la prostitution, et des violences qui y ont lieu. Je suis du centre, et pourtant cela fait plusieurs moi que je suis les démarche quartier Republique Gare, car j’estime que ce qui ce passe là, concerne toute la ville et même au delà, et d’ailleurs de nombreux quartiers de Saint-Denis connaissent les mêmes problématiques, d’habitats insalubres, de squats, de saleté, d’insécurité, de consommation d’alcool et de drogue dans les rues, de commerces bidons, … et pourtant, la ville n’a pas juger utile de déposer un dossier de réhabilitation de l’habitat insalubre pour le centre, la porte de Paris, le quartier Bel-air qui pourtant en aurait bien besoin.
    Aujourd’hui les projecteurs et les caméras sont braqués sur la gare de Saint-Denis, mais il ne font pas oublier que la Mairie applique la même politique avec les mêmes résultats que l’on connait sur l’ensemble de la ville, et je ne voudrais pas que « ce supermarché du crack » ( qu’il faut absolument faire disparaitre) ne doit pas être l’arbre qui cache la forêt de problèmes que connait notre ville à tous, et pas seulement le quartier Gare.

    0

    0
  27. thierryb dit :

    Qu’elle est voyante, la tentative de noyauter, récupérer, UNE FOIS LE TRAVAIL FAIT par d’autres (Samira, et tous les autres), le début de solution qui est en route. Décidément, à Saint-Denis, la hauteur politique, c’est pas ça. Deuxième chose, thierryL, essayez de ne pas confondre infinitif et imparfait, desservir et desserrer, ça enlève de la crédibilité à votre propos. Je sais, c’est pas gentil.

    0

    0
  28. Sam dit :

    Cette polémique lancée par le modem me donne la nausée…c petit !
    Quel niveau ! Quelles méthodes !!!

    0

    0
  29. thierry L dit :

    Faux, on a rien lancé, juste repondu aux attaques injustes…
    Et merci à thierryb.

    On pourra en parler samedi, ce sera mieux..

    0

    0
  30. Pitch dit :

    « Juste répondu aux attaques injustes »… franchement…

    On est en droit de s’interroger tout de même : comment en quelques mois une poignée amateurs, dont je fais partie, on réussit à faire plus de buzz et à initier plus d’actions qu’aucun acteur de la vie publique de Saint-Denis ?

    Mon point de vue est simple, une légitimité ça ne se décréte pas, ça se gagne !
    Alors messieurs dames du Modem, agissez, communiquez, prenez des initiatives et obtenez des résultats et alors oui le verdict des urnes vous apportera votre récompense.

    0

    0
  31. thierry L dit :

    Tout à fait d’accord… Vous pouvez retrouver nos communiqués de presses, les interventions au C. M. et oui je vous l’accorde on doit faire encore des progrès et on y travaille… On doit mieux communiquer aussi, un site vient d’ouvrir et je le complète petit à petit …
    J’ai suivi l’action des habitants et oui ils ont raisons de mettre la pression, car la mobilisation, le nombre fait bouger les choses… Alors, encore bravo à tout ce qui ce battent et on ne veut rien récupérer, seulement continuer aussi notre action pour l’amélioration du quotidien de tous les dyonisiens.

    0

    0
  32. françoise dit :

    ce qui se passe a st denis est un problème de ville et non de quartier je l’ai toujours dit.
    Le problème de crack n’est que le résultat d’un laisser-aller et du laxisme pratiqué dans cette ville.
    Arrêtons les polémiques et agissons ensemble pour un seul objectif, que notre ville redevienne une ville digne de ce nom.

    0

    0
  33. françoise dit :

    Quelques policiers se sont promenés dans la rue Charles Michels et depuis 18h plus rien. Et tout le W.E ça a été comme celà. C’est de nouveau le « bordel » dans les rues du quartier Charles Michels. Dans les autres rues comment c’est ? J’espère que c’est seulement pendant le W.E que celà va s’arrêter (car il y a moins d’effectifs) sinon on devra de nouveau se mobiliser pour se faire réentendre : si on les lâche c’est foutu. Françoise

    0

    0
  34. Nouvelhabitant du canal dit :

    Franchement le début des commentaires allaient plutôt dans la bonne direction… Mais là j’avoue que je rigole. Vous vous laissez tromper, chacun autant que vous soyez (gauche, milieu, droite en passant par les extrêmes), par l’incompréhension et même si vous êtes d’accord sur le fond, vous arrivez toujours à vous trouver des « noises »… C’est pathétique et tellement français (je parle de ce tempérament).

    Par pitié, il y a un problème de fond dans cette ville mais aussi ailleurs (je parle d’autres villes de France). Ce problème doit être réglé sur le court, le moyen et le long terme.

    Dans une ville on ne juge pas un parti mais un homme (le maire) et son équipe (des Hommes), ici il est clair que l’action (innaction pour certains) de Mr le Maire concernant les points de la sécurité, l’éducation (et son accès) et surement d’autres domaines non pas été traité en priorité. L’une des actions sera un vote sanction.

    Comme dans une entreprise, lorsqu’un dirigeant et son équipe n’est pas bonne ou les résultats escomptés ne sont pas au rdv alors c’est la porte.

    Pensez à cela :
    Action immédiate => l’utilisation des médias permet de mettre la pression sur des résultats/promesses (même si cela impacte l’image de St Denis).
    Action moyen terme => Surveiller la mise en place des moyens
    Action à long terme : changer de maire et d’équipe (peu importe la couleur politique).

    Saint Denis va petit à petit s’embourgeoiser avec l’arrivée d’une classe moyenne supérieure, cela amènera forcement au changement du maire.

    Cdt,
    Stéphane

    0

    0
  35. habitant dit :

    Je ne suis pas de la classe moyenne, pas de la gare, et pas de courant politique en particulier pourtant je suis d’accord avec beaucoup de ce qui est dit (qui reflète Saint-Denis d’aujourd’hui) sauf quand ça peut dévier dans des querelles. Je suis d’accord avec Stéphane,ça fait des noises mais sur le fond ,de quelques sensibilités qu’on soit, on semble bien d’accord. Il faut que ça change sur bien des points à Saint-Denis.
    Quand tu dis Stéphane « Saint-Denis va petit à petit s’embourgeoiser avec l’arrivée d’une classe moyenne supérieure, cela amènera au changement de maire », c’est à peu près ce qu’avait prédit Marcelin Berthelot, ancien maire de Saint-Denis avant le Stade de France.

    0

    0
  36. marco dit :

    Dans absolu, je serai quand même plus prudent. Les classes moyennes supérieures à Saint-denis je n’y crois pas… Par contre les classes moyennes (même si ce terme est vague) bien sûr, elles sont d’ailleurs déjà là. Le problème c’est que les classesmoyennes (enseignant, petit cadre, infirmière…) sont en train de se faire laminer aussi bien au niveau de l’évolution de leur salaire que de leurs conditions de travail… Et ça influera forcément sur leur positionnement politique.

    0

    0
  37. Charly dit :

    Encore une fois je vois que les « pro-municipalité », comme marco, font un amalgame volontaire entre les devoirs d’une municipalité, et des problématiques qui relèvent de la politique nationale ( évolution des salaires, conditions de travail, etc…) .

    Que M.Paillard s’occupe de la propreté des rues, du niveau des commerces, de ses immeubles insalubres, et des conditions de travail de ses employés municipaux qui d’ailleurs ne sont pas les derniers à se mettre en grève. Cela souligne bien des problèmes de gestion, non?

    0

    0
  38. marco dit :

    Déja je suis loin d’être pro-municipalité mais bon le stigmate permet toujours dans un débat d’ostraciser ceux qui pensent différemment. Ensuite je suis perplexe sur ce souhait de séparer la politique nationale (les élus locaux appartiennent à des partis nationaux, ils ont forcément une vision politique de la chose publique) et notre quotidien qui reste éminemment politique. Affirmer que le débat politique national n’influe d’aucune façon sur les élections locales me paraît quelque peu péremptoire.

    0

    0
  39. thierryb dit :

    Marco n’a pas tort : les choix politiques nationaux ont une influence. En matière d’évolution des salaires, je vois bien des agents de la fonction publique, des enseignants, qui ont perdu en dix ans 10 % de pouvoir d’achat, voter plus à gauche qu’avant : ils sont donc susceptibles de revoter pour la municipalité…Cela n’empêche pas celle-ci de devoir s’occuper de ses attributions bien mieux qu’elle ne le fait. On le sait tous, l’apolitisme, ça me parait vain. On a des sensibilités, le tout est de les mettre au service du bien commun.
    Deuxième chose : je souhaite présenter mes excuses à thierry L pour mon post agressif de l’autre jour(20/09). Je ne suis pas satisfait de sa façon d’introduire soudain son parti dans le débat, mais j’ai dérapé …dans l’orthographe, pfffff (;-). On n’a pas besoin de ça.

    0

    0
  40. habitant dit :

    Et même si tu étais pro-municipalité, c’est la démocratie et ta liberté Marco.
    C’est vrai que « classe moyenne supérieure » à Saint-Denis, c’est à nuancer. Il y a toujours eu des « classes moyennes » à ma connaissance avec des départs, déménagements (pour diverses raisons) et emménagements à Saint-Denis. Seulement Marco, tout ne relève pas non plus de la politique gouvernementale droite-gauche de ces vingt dernières années dans le développement et la gestion de la ville de Saint-Denis, et des conditions de travail des employés municipaux.

    0

    0
  41. valerie dit :

    Bonjour
    J’habite rue Ernest Renan depuis 25 ans. Le quartier populaire s’est complètement dégradé depuis 2-3 ans.
    Nous avons alerté via des courriers la municipalité : rien du tout, pas de réponse.
    Je suis allée dans des démarches quartiers où il y avait un monologue de la municipalité qui accusait continuellement l’état (évidemment, ils ne peuvent rien faire)
    Les rues sont sales, le quartier est dangereux, les drogués et prostituées pullulent.

    Que dit le Maire ? Il faut patienter jusqu’en 2015. Mais faut vraiment le lire pour le croire.

    J’ai décidé de vendre mais il n’y a pas d’acheteur : je brade mon bien
    Je veux vivre dans une ville normale avec mes enfants.

    C’est très sympa les actions que vous faites ici même si malheureusement je ne peux y participer faute de temps.

    Nos élus sont incompétents et je lis que les élus modems font de la récupération politique grossière (de toute façon, on ne voit personne ici) : ils me dégoutent tous.

    Je vous souhaite bonne continuation en espérant partir le plus tôt possible d’ici

    PS : sans rentrer dans la polémique, ceux qui croient que les classes supérieures et moyennes vont venir à la gare se trompent complètement. Qui veut vivre au milieu de drogués, de dealers et de prostituées à part ceux qui n’ont pas le choix ?

    0

    0
  42. Ingrid dit :

    Une journée comme une autre…
    Ce matin 7h40 : nos amis les zombies attendent devant le 29 Auguste Delaune…
    Ce matin 7h41 : nouveauté, la borne qui ferme la rue du port est baissée et c’est la ruée des voitures… les jackys locaux du volant reprennent enfin leurs droits !
    Ce matin 7h42 : la grille du commissariat est baissée… mais qui a dit « (…) 7j/7j – 24h/24h » !
    Ce soir 18h00 : les voitures sont toujours garées sur les trottoirs de la rue Delaune… mais qui a dit « (…) la Ville et Plaine Commune ont décidé de renforcer leurs actions sur le quartier dans plusieurs domaines : (…) l’enlèvement des véhicules en stationnement sauvage. « 
    MATCH NUL : ETAT 0 – VILLE 0 !

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *