Logement insalubre – En ce moment à l’affiche sur les murs du quartier de la gare…

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Marie dit :

    Ce n’est pas nouveau, créer une association pour en contrer une autre, en l’occurence la nôtre, les vieilles pratiques ont la peau dure Ce qui me hérisse le poil, c’est , pour des raisons de basse politique, de s’adosser sur l’exploitation de la misère et la pauvreté, d’utiliser la démagogie du relogement alors qu’il se pratique dans la plupart des cas, d’ailleurs aux dépends de ceux qui attendent un logement depuis des années. Jouer les humanistes de cette façon, je ne peux pas l’accepter.

    0

    0
  2. Citoyen93 dit :

    Le collectif « Peuple de la gare » est surement un nième groupuscule d’extrème gauche dont un certain nombre ont leurs entrées à la mairie de Saint-Denis.
    C’est les mêmes qui scandent « Police partout, justice nulle part ». Ce sont aussi les mêmes qui défendent des squatteurs pour que la mairie leur trouve un logement social alors que des centaines de familles modestes attendent depuis des années un logement décent.
    La mairie bien sûr a tout intérêt à allumer des contres feux histoire d’envenimer le débat.
    Ce sont des pratiques politicardes d’un autre temps qui contribuent à écoeurer un peu plus l’électeur qui finalement ne se déplace plus pour aller voter.
    Braouzec et Paillard ne reculeront devant rien et ce n’est que le début.

    Restons soudés ne lâchons rien.

    0

    0
  3. Lilia dit :

    Comme je n’avais toujours pas compris ce qu’est le « Peuple de la gare » et surtout que je doutais de leur existance, je suis allée sur internet et l’ai googelisée. En est sorti un blog, tenu par une jeune femme de 20 ans, Delphine Bidolin, dont l’activité remonte à décembre 2006. Je n’ai pas du tout eu la sensation d’un collectif en parcourant les lignes du blog, ça fait plutôt journal en ligne d’une habitante qui fait un « copié/collé » de tout ce qui est en rapport avec St Denis (ça passe des résultats de ping pong à la dernière baston devant carrefour en passant par des communiqués politiques).
    Les commentaires sont dignes d’une foire à l’empoigne, aucune retenue, aucun contrôle sur ce qui est publié par les internautes,donc pour moi zéro crédibilité. En fait on a plus l’impression d’un journal où tout est livré en pâture, pas du tout la sensation de quelque chose de construit, et puis la question à 1000 euros, vous en avez déjà vu vous des gens qui appartiennent à ce collectif ? En vrai je veux dire !

    0

    0
  4. Sam dit :

    @Lilia
    Le blog saintdenis93 n’a rien à voir avec « le peuple de la gare ».  saintdenis93 a simplement relayé certaines infos (JSD) qui citent le collectif en question.
    Nous connaissons quatre personnes membres du collectif « Peuple de la gare ». Elles sont actives au niveau des écoles, certaines sont représentantes de parents d’élèves.

    Pour revenir à l’affiche, avant chaque démolition d’un immeuble une enquête sociale qui recense ses habitants est effectuée. Il faut bien évidemment reloger les personnes faisant l’objet de l’enquête sociale, en priorité les familles avec enfants. Ce qui me gêne est le nombre de personnes qui squattent après la fin de l’enquête sociale. D’où viennent-elles ? Qui les ramène ? Pourquoi à Saint-Denis ? 
    Pour rappel, il y a des dionysiens sur des listes d’attente en vue d’un logement social. Ils font les démarches, respectent les règles du jeu et attendent patiemment depuis des années. Les règles doivent êtres les mêmes pour TOUS, il faut les respecter, faire les démarches, « faire la queue comme tout le monde » et attendre son tour. Les familles qui font les demandes de logement social en bonne et dû forme vivent pour certaines dans des conditions difficiles depuis des années. Il n’est pas normal que les mal-logés amenés d’ailleurs leur passent devant…

    Le risque avec ce genre de revendications est de faire des appels d’air à d’autres mal logés de l’IDF. Saint-Denis ne peut pas couvrir les besoins de tous les mal logés de l’IDF. D’autant plus qu’en matière de logement social, Saint-Denis a largement construit (+40%) et est plutôt très bon élève. A d’autres communes (ghettos de riches pour certaines) d’IDF de faire des efforts…L’Etat doit faire appliquer les quotas. 

    Encore une fois, il en va de l’équilibre de notre commune d’encourager la mixité sociale. Beh il faut bien que quelqu’un paie les impôts, non ?

    Question : Quelle est la position du « peuple de la gare » et de « RSL » concernant les roms qui viennent de squatter les immeubles rue du Port ?

    0

    0
  5. Lilia dit :

    Mille excuses d’avoir confondu les deux ! Bon ça aura eu le mérite de me faire connaitre cet autre blog…

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *