Luca – Quartier de la gare – « Il arrive un moment où les enjeux politiques doivent passer au second plan pour faire prévaloir la condition humaine ! »

Vous aimerez aussi...

21 réponses

  1. noelle23 dit :

    Luca,

    Je suis attérée par ces faits…il faut continuer et amplifier nos actions..c’est la seule façon de nous faire entendre…bon courage à vous …

    Je pense que l’idée de 2 pétitions ‘géante’ de plusieurs quartiers au sujet de : l’insécurité et la propreté serait peut-être à mettre sur pied et aussi une action coup de poing comme le proposait Sam où plusieurs habitants du quartier se réuniraient pour faire eux-mêmes le nettoyage des rues…à discuter…

    0

    0
  2. noelle23 dit :

    C’est encore moi…eh oui : plein de choses à dire !!

    Dans la chronique insécurité : mardi 27, on m’a raconté que :

    – 3 ou 4 individus de type ‘ toxicos ‘ et/ou ‘dealers’ sont entrés dans une boulangerie du quartier gare et qu’ils ont demandé des croissants et sont partis en fuyant..sans payer: of course !! ça ne choque même plus les gens qui sont résignés !!

    – d’autres personnes ( bandes du quartier..)o nt harcelé un commerçant de bouche de la rue Delaune le soir vers 22h pour avoir à manger ‘gratuitement’…un de mes voisins d’immeuble de type ‘balèze’ a été rappelé à la rescousse pour les faire fuir..ils les a un peu bousculé et ils sont partis; il m’a dit qu’ils étaient pas méchants mais bon…!!

    Conclusion : il faut que les gens assurent leur propre sécurité !! à quel prix ? bientôt des ‘milices’.
     

    Je rejoins Luca, un de ces 4 matins, ça pourrait être plus grave..croisons les doigts !!

    Comme me l’a dit ce monsieur ‘baléze’ : ici, c’est la loi du plus fort !! Et le commerçant en question est trop ‘ gentil ‘ !!! il se fait bouffer !!…

    Chronique d’une journée ‘ordinaire’ dans certaines rues de Saint-denis.

    0

    0
  3. chris dit :

    Au bout de l’exaspération on peut parfois penser à des solutions expéditives à la Charles Bronson, mais il faut bien voir que les dealers sont aussi armés et que ce n’est pas jouable à moyen terme.

    On arriverait vite à une situation encore plus violente comme dans les ghettos américains.

    Au fait, l’année dernière on évoquait les solutions mises en oeuvre dans le quartier Stalingrad qui ont justement fait fuir le supermarché du crack chez nous.

    A-t-on eu un retour sur ces méthodes ? Qu’est-ce qui nous empêche de les appliquer ?

    0

    0
  4. Sam dit :

    Les méthodes qui consistent à transformer certains habitants en milices ? Qui décident qui doit être dans le quartier selon la tête du client ? De mettre des toxicos dans les TGV avec aller simple vers Marseille ?

    S’il s’agit de ces méthodes-là, alors non merci !

    0

    0
  5. cyril dit :

    Oui la situation dans nos rues est intolérable, l’abandon des pouvoirs publics incompréhensible, la violence des bandes inadmissible. Mais nous ne devons pas céder au chantage à la violence. Aux agressions du quotidien répondons par l’association, à la démission des responsables politique répondons par l’organisation.   

    0

    0
  6. édith dit :

    Retour de Paris hier, vers 19 heures. Je traverse la passerelle, les voitures de police sont garées là à la gare des bus, je prends à droite. Soudain, deux ou trois gamins déboulent dans mon dos, galopant à donf. Des flics galopent derrière, ceux des voitures s’y mettent, ambiance rodeo, les voitures emboitent, toutes sirènes hurlantes. Ca crisse, ça crie, ça hurle, ça met en joue, mieux qu’au cinéma, dans le début de la Villa Danré, le raccourci que je prends pour rentrer chez moi.

    Je soutiens les flics en passant, je leur dis sans réfléchir « je suis de gauche, mais quand même y en a marre, vraiment », ils sont à bout de nerfs, ils sont blancs de rage, hagards, « de gauche ou de droite, de toutes façons ça change rien », l’un d’eux me dit « tant qu’il y aura des gens pour les soutenir, on ne pourra rien faire », les mômes se sont agglutinés, les narguent, l’un d’eux se fait bousculer par un flic, rétorque, l’un des flics met en joue le groupe avec son flashball, le gamin dit que c’est une blague, etc. Tout ça serait risible si ce n’était archi-grave. Les gamins cherchent la bavure.

    A deux pas, dans la petite rue dont on a parlé avec Sam et les autres, celle de l’écluse, des « personnes » consommaient, probablement, et les flics de dire « on n’y peut rien », ils étaient là, on les voyait, mais personne n’y peut rien, personne ne peut rien à rien. C’est bizarre, réel et irréel à la fois.

    La température hier était d’environ 28 °; ceci n’explique pas cela mais y contribue. Bon, réfléchissons, mais comment ? Je ne sais pas, honnêtement je ne sais pas.

    Ceci n’est qu’un témoignage, un de plus pour étayer la lettre ci-dessus, c’est tout pour l’instant.

    0

    0
  7. chris dit :

    Je veux dire : les méthodes pacifiques et structurées utilisées dans Paris-Stalingrad pour mettre fin à leur supermarché du crack (comprendre « expulser leurs problèmes chez nous »), est-ce qu’ils nous les ont communiquées ? (ils = les associations, les riverains, la police, la mairie de Paris, …)

    Phase 2: comment peut-on les mettre en oeuvre chez nous ?

    0

    0
  8. Jason dit :

    Ce matin j’ai vu sur la fameuse porte que la mairie a financé (et dont un article avec photo et sur le JSD) une affiche de la poste indiquant que le facteur ne pouvait plus distribuer le courrier….. Les gens doivent aller à la poste…..
    Ils se vantent d’installer une porte (quel miracle) sans se mettre en adéquation avec les services postaux….

    0

    0
  9. Sam dit :

    @Jason,
    Comme, il y a une porte avec code, il faut communiquer un pass à la poste.
    Il me semble que c’est au conseil syndical de gérer ce point.

    0

    0
  10. HomicideDezobry dit :

    On apprend qu’un homicide aurait eu lieu cette nuit dans la rue Dezobry au niveau de Pharmacie-Western Union…vers 2H00. Nous n’en savons pas plus.
    Espérons que ce n’est pas un innocent…

    Qui a parlé d’éviter le pire ? Nous y sommes…on repasse le film de l’an dernier !!!

    Y’EN A MARRE ! HELP !!

    Sam en colère

    0

    0
  11. Stéphanie dit :

    J’habite dans cette rue et je suis catastrophée !!!!

    Je suis rentrée tard jeudi soir. Je suis loin d’être une peureuse mais j’ai senti une ambiance lourde, pesante, la violence était dans l’air : j’ai filé jusqu’à mon immeuble et je n’ai été rassurée qu’une fois la porte de chez moi fermée !

    Cette nuit je n’ai rien entendu : normal, depuis que je suis dans Saint-Denis je dors avec des boules Quiès (et j’ai la chance d’avoir une chambre du côté cour …).

    Il faut en arriver où pour être entendus dans cette ville ??!! A combien de morts estimons-nous qu’il devient urgent d’agir !

    Comme tu dis Sam,

    Y’EN A MARRE !!!

    0

    0
  12. Jason dit :

    L’année prochaine vous pourrez repasser le film de cette année…. Quand je vous dis que la meilleure chose à faire est de partir, vous me répondez qu’il faut jouer au loto, alors jouons !!!

    0

    0
  13. thierryb dit :

    C’est très grave si cela se confirme.
    Par ailleurs, il n’y a eu aucune mention nulle part des cinq voitures brûlées volontairement la semaine dernière dans la nuit, cité Gabriel Péri, comme je te l’avais décrit ; je suppose que ça aussi, c’est banal.

    0

    0
  14. goldo dit :

    oui mais moi j’en ai marre on est tous en colère mais tous les ans le feuilleton Western recommence et moi je dis il faut que ça cesse.
    Je ne sais pas encore comment mais il faut qu’on arrive à nous faire entendre. Pourquoi St Denis est dans une telle M—- ? Que ceux qui l’ont semé cette M—- la récolte.

    0

    0
  15. Sam dit :

    Dans le genre constructif, Jason est champion !
    Pourquoi il n’est pas parti  ? Depuis le temps qu’il nous en parle …

    Tout est simple avec ce genre d’individus …que font-ils pour que ça change ?

    Quand on n’a rien à proposer, on se tait…et là ce n’est pas pas le moment de jeter de l’huile sur le feu.

    Nous sommes au marché le dimanche matin si tu veux nous soutenir…sinon cesse de nous décourager et bon déménagement !

    0

    0
  16. Goldo dit :

    ce commentaire n’est peut être pas la bonne place mais je voulais signaler la chose suivante.
    Ce matin le tunnel de la rue du Port,le seul endroit qui nous permet de nous rallier au côté quartier gare première zone était plus que crade et en plus sans lumière.J’ai donc appelé le service concerné allo agglo et maintenant reste a savoir si ma demande va être prise en compte. Il est vrai que ce quartier est tellement sécurisé que les gens ce soir qui vont traverser ce tunnel dans le noir n’auront pas peur…

    0

    0
  17. Jason dit :

    SAM, SAM, SAM,
    « Dans le genre constructif, Jason est champion ! » Merci pour le compliment.
    Pourquoi il n’est pas parti ? Depuis le temps qu’il nous en parle … Merci de vous soucier de moi, c’est gentil…. Je vous en parle depuis combien de temps 1 an, 2 ans ?

    « Tout est simple avec ce genre d’individus …que font-ils pour que ça change ? »
    c’est vrai ça que font-ils ? A part payer des impôts locaux plus élevés qu’à neuilly, avoir été dans les assos sportives, les assos musicales de la ligne13 et être un mec bien, aider son prochain….. Non mais c’est vrai c’est comme la religion, il n’y a que ceux qui s’affichent qui pratiquent.

    « sinon cesse de nous décourager » Parce que un peu d’ironie et beaucoup de bon sens décourageraient votre action ? Alors arrêtez tout de suite….
    Parce que votre arguement : « vous ne faîtes rien », ça ne prend pas puisque vous n’en savez rien, vous étiez où vendredi soir, je ne vous ai pas vu à la MJC…. pathétique…..

    0

    0
  18. Sam dit :

    « L’année prochaine vous pourrez repasser le film de cette année…. Quand je vous dis que la meilleure chose à faire est de partir, vous me répondez qu’il faut jouer au loto, alors jouons !!! »

    Dans le contexte actuel, cette ironie est de mauvais goût (surtout après un meurtre) et ne fait rire que vous…ce jour-là, nous avions plutôt envie de pleurer 🙁
    On respecte le choix de ceux qui « fouttent le camp », il faut respecter ceux qui ne veulent pas ou ne peuvent pas partir et qui se battent avec leurs tripes…c’est simple, c’est une question de RESPECT et d’EMPATHIE !
    Il faut nous voir pour comprendre dans quel état d’inquiétude nous sommes.

    0

    0
  19. emma dit :

    @Jason,
    votre autoportrait laisse rêveur… qui s’affiche dans les échanges ci-dessus ?
    Pour ma part c’est la première et la dernière fois que je commente vos poussées…
    Nous avons mieux à faire. Des gens à soutenir, à entendre, de l’espoir à donner.
    Des actions à mener, en toute sincérité, énergie.
    Pour soi, pour les autres.
    Pour les autres, pour soi.
    Il s’agit de choses graves s’il en est.

    0

    0
  20. Jason dit :

    Il faut en arriver où pour être entendus dans cette ville ??!! A combien de morts estimons-nous qu’il devient urgent d’agir !

    0

    0
  21. jugurtha dit :

    et si nous portions tous plainte contre l’état pour non assistance à banlieue en danger(rendons à césar……..)tant au sujet de la sécurité que de la propreté ?

    Les agents de la propreté de Plaine-Commune en ont marre d’être les boucs-émissaires. D’un coté la colère de la population, à juste titre, et de l’autre nos employeurs qui nous demandent de faire toujours plus avec moins(matériel insuffisant, moins d’agents).

    Le démantèlement de la fonction publique et la suppression de la TP son passé par là.

    Une politique de communication aussi envers la population serait souhaitable sur le respect de notre travail.

    ex:7h30 rue brise échalas nettoyage, 9h15 je ne les aurais pas vu je me serais posé la question quand passe le service propreté.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *