Mail de Stéphanie au commissariat – « crack et autres drogues dans le hall de notre immeuble…Nous ne laisserons pas les choses empirer »

Vous aimerez aussi...

10 réponses

  1. Stéphanie dit :

    Ce soir même constat, voire pire.
    La rue était infestée d’individus plus que louches !!!
    Et au moins 6 dealers ont essayé de rentrer dans mon hall après moi alors que je leur avais fermé la porte au nez (facile avec le code …). Deux d’entre eux l’ont quand même fait et ont discuté tranquillement business.
    J’ai appelé le commissariat. Leur conseil ? Déposer une main courante …
    J’irai demain matin mais franchement je doute de l’utilité …
    Je n’avais jamais eu réellement peur à St Denis jusque là sans pour autant ne pas voir l’insécurité quotidienne. En une journée, j’ai été effrayée deux fois : ce sont des dealers qui s’introduisent dans nos maisons !
    J’avoue que ce soir je suis à la frontière de la désespérance pure et simple …

    0

    0
  2. Sam dit :

    Stéphanie,

    Il faut déposer une plainte car intrusion dans propriété privée.
    Essaie de faire du porte à porte et allez à plusieurs au commissariat. Je pense qu’il est grand temps de faire le bilan de ces deux derniers mois…promesses des pouvoirs publics non tenues.
    Il faut nous réunir rapidement avec les habitants du quartier de la gare et ceux de la rue Fontaine…
    ça craint de plus en plus !!!
    Soit prudente !!

    0

    0
  3. goldo dit :

    Et oui on nous a fait croire des choses, beaucoup d’actions au départ, histoire sans doute de nous calmer.
    Rue Charles Michels c’est plutôt calme, pourvu que ça dure.

    Stéphanie appelle le Commandant, moi je l’ai fais il y a 15jours il m’a vraiment écoutée.
    C’est une plainte qu’il faut déposer, on ne peut te la refuser sinon tu l’as fait directement par écrit au Procureur. Bon courage.

    0

    0
  4. no nyme dit :

    Peut-être vaut-il mieux porter plainte directement auprès du procureur de la République ? Tous ceux de Brise Echalas, de la rue Dezobry, de Charles Michels , de la rue Fontaine et les autres……
    Ou faire une pétition auprès du procureur ?
    lien vers vosdroits.service-public.fr

    Ou encore faire une pétition en ligne comme ça se fait maintenant, si Sanscriergare veut bien il pourrait servir de support pour la rédiger et l’envoyer ? A chaque internaute de la faire signer au maximum de gens, habitants ou usagers de Saint Denis.

    L’objectif étant de médiatiser et de créer une résistance et un contre poids face à la violence de la passivité de ceux qui ont la charge de la tranquillité des citoyens

    0

    0
  5. cathy dit :

    je savais que toute la police que nous avions vu serait à court terme. C’étais trop beau !
    Oui Stéphanie, il faut déposer plainte et si vous pouvez allez à plusieurs ce serait encore mieux.
    Et pourquoi pas rappeler le parisien, et bien d’autres si il le faut.
    Bon dimanche Stéphanie !!
    @jeudi !

    0

    0
  6. Sam dit :

    @Stéphanie,
    A défaut d’avoir les moyens de vous payer un système vigik (badge), je vous conseille de désactiver votre code d’entrée le soir, seule la clef reste active. Comme Cathy, je pense qu’il faut insister pour déposer une plainte systématiquement.
    Il faudrait contacter les STUP (Gabon).

    @no nyme
    Oui pour la pétition au nom de « Sans Crier Gare », il ne faut pas qu’elle soit une de plus. Pour ça il faut qu’elle soit bien rédigée, nous allons faire un projet et le soumettre sur le blog.
    Pour que notre association fasse bloc, il faut qu’il y ait plus d’adhérents, aujourd’hui nous sommes plusieurs à utliser ce blog et soutenir ses acteurs mais nous ne sommes qu’une trentaine d’adhérents…

    Oui pour saisir le procureur de la république. Nous attendons la prochaine cellule de veille sanitaire et nous passerons à un cran au-dessus.

    @Cathy,
    Cela fait 2mois que le ministre de l’intérieur est venu nous voir. Il est temps de médiatiser le suivi des promesses des uns et des autres (y compris la ville)…après la cellule de veille sanitaire qui ne devrait pas tarder (semaine prochaine normalement).

    @Tous,
    Notre action ne peut aboutir que si nous faisons de nos difficultés un vrai enjeu politique. Car la solution ne peut être que POLITIQUE. Profitons des régionales pour demander aux uns et aux autres comment comptent-ils traduire nos besoins citoyens et éventuelles idées en ACTES!!!

    0

    0
  7. édith dit :

    La discussion que j’avais eue avec le responsable de l’antenne Police de la Gare m’avait assez surprise quant au périmètre de leur action : la gare, un point c’est tout. Et c’est peu, quand on sait les problèmes et nuisances que certains habitants de rues proches traversent au quotidien. Alors, s’il s’agit d’une police quasi-ferroviaire, ou cracko-ferroviaire à quoi ça rime ?? Je pense qu’il faut inclure dans la requête, une exigence de précision sur le champ d’action et les domaines de compétences de ces policiers, de manière à ce que l’antenne Gare ne renvoie pas sur le commissariat du Centre Ville, lequel a d’autres chats à fouetter, outre la crackosphère. J’imaginais que la Police de la gare devait s’occuper des rues alentours dans un rayon déterminé. Il faut savoir lequel. Si c’est pour faire de la présence sur un rayon de 50 mètres – le parvis de la gare – on est chez Ubu. Mais il faut le préciser, qu’on en fasse un théâtre. C’est à quoi me fait penser le parvis de la gare et ses policiers-figurants.

    0

    0
  8. mimile dit :

    Et si on portait plainte contre les flics ? …

    0

    0
  9. goldo dit :

    A mon avis les flics font ce qu’on leur dit : portons plainte contre ceux qui sont au-dessus . En tout cas nous, ce soir encore, rue charles michels, personne ne squattait devant le commerce. J’insiste pour dire « pourvu que ça dure ». Peu importe où se passe le problème : nous serons là pour soutenir les actions.

    0

    0
  10. Réponse Commissariat dit :

    De : GNAHORE
    Date : 16 novembre 2009 12:41
    Objet : Re: Immeuble 16 rue Dézobry
    À : Stéphanie

    Bonjour melle,

    J’ai bien pris note de ces évènements nouveaux et une consigne est passée aux effectifs pour une surveillance particulière.
    Toutefois, il serait souhaitable d’appeler nos services au moment des faits afin de les prendre en flagrance.
    Bonne journée.
    Lieutenant GNAHORE

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *