Malika – « Porte de paris – Gai logis »

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. citoyen93 dit :

    Il faut impérativement alerter la voirie ainsi que Plaine commune avec une copie du courriel au maire.
    Ci dessous l’adresse e-mail du maire.
    didier.paillard@ville-saint-denis.fr

    0

    0
  2. cece dit :

    Côté dangers de la route, je signale également le manque de relentisseurs rue Catulienne où se trouve l’Ecole Municipale de Musique (Conservatoire). Les voitures y passent à vive allure, alors que beaucoup d’enfants et adolescents se rendent aux cours

    0

    0
  3. citoyen93 dit :

    Sur ce chapitre il y aurait beaucoup à dire avec notamment la non présence de policiers municipaux affectés aux carrefours à proximité des écoles le matin vers 08h20 et l’après midi à partir de 16h30 comme cela se fait dans beaucoup de communes.
    Encore une carence des services de cette ville à mettre au passif de cette équipe municipale plus préoccupée par la communication et le paraitre que par le bien être de ces administrés.
    Il faudra sans doute un drame de la circulation pour qu’enfin les élus réalisent que se serait peut être bien d’affecter un agent de police aux sorties des écoles.

    0

    0
  4. Alain dit :

    Je partage totalement le soucis des habitants quand à la sécurisation de l’espace public. La police municipale peut tout à fait remplir une mission de servive public auprès de nos enfants.Elle peut aussi en accomplir bien d’autres. Mais, car il y a un Mais, tout dépend de la commande politique du Maire. L’étendue de l’intervention d’une P.M. est quasiment égale à celle des policiers en uniformes de la P.N., même formation et mêmes missions, à l’exception de celles qui nécessitent le port d’arme à feu. Ainsi il me semble intéressant de questionner monsieur le Maire sur ce qu’il attend de sa police municipale sur le territoire dionysien, en confrontant l’opinion des usagers de l’espace public, piétons, cyclistes, automobilistes, à la sienne. Encore faut-il, et je le dis sans aucune ironie n’est-ce pas, que ceux qui ont en charge cette question parcourent un peu plus souvent nos rues, à pied en priorité, en deux roues et en voiture. On y apprend tellement de belles choses.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *