Marché de St Denis / affaire ville de St Denis contre le blog : Désistement de la ville…

Vous aimerez aussi...

19 réponses

  1. Sam dit :

    Et comme dirait ma fille « Libérée, délivrée… » (chanson de la reine des neiges) 😉

    0

    0
  2. Bill dit :

    Quelle bonne nouvelle !!!! Enfin la Mairie a réalisé le ridicule de sa démarche.
    Ils auront quand même réussi à te pourrir une année et te ponctionner 3000 €, belle démarche démocratique et citoyenne dans notre ville participative… C’est quoi déjà le discours sur les lanceurs d’alerte ? La liberté d’expression ?

    0

    0
  3. Bel-Air dit :

    Ouf ! Oui quel gâchis… Je pense que tu ne devrais pas avoir honte de demander un peu d’aide. Les personnes qui se sentent concernées pourraient peut-être se manifester et participer à une nouvelle collecte à hauteur de leur possibilité.

    0

    0
  4. goldo dit :

    oui ,bien contente de ce résultat de libération mais ils ont réussi a te fatiguer psychologiquement et te faire dépenser du fric. Quelle honte, demande leur de te soutenir financièrement. Goldo

    0

    0
  5. sam dit :

    @Bel-Air
    Si on ajoute à mes frais, les frais de l’action publique…tout ça pour ça.

    Oui on rame, et l’objectif de SCG pour 2015 est de tenir bon et que ce blog continue d’exister.

    En tout cas, cette affaire est derrière nous, c’est tout ce que je retiens. 

    Ceux qui veulent nous aider, sont libres de faire un don au nom de « Sans Crier Gare » et de l’envoyer à :
    Association Sans Crier Gare
    16, Rue Dezobry – 93200 Saint-Denis

    0

    0
  6. Claudine Saur dit :

    SAM ,
    Très bonne nouvelle pour vous ,pour le blog et pour ceux qui s’acharnaient : le ridicule peut tuer ! OUF.

    0

    0
  7. suger dit :

    La liberté d’expression à Saint-Denis ?… La municipalité devrait s’excuser et remercier ce blog et Samira d’avoir permis d’alerter sur les malversations commises par un placier du Marché de Saint-Denis dont la gestion dépend de la ville. La municipalité devrait avoir honte d’avoir tenté à cette occasion d’étouffer ce blog, seul espace de liberté d’expression des dionysiens, et d’avoir essayé de faire taire la présidente de « Sans crier Gare » (ils la connaissent bien mal…). Ils sont incapables de comprendre que des citoyens soient tout simplement attachés à la liberté d’expression. C’est, hélas, significatif de leur culture politique !

    0

    0
  8. Gabriella dit :

    En effet, que ferions nous, nous les dionysiens sans le blog « sans crier gare » la liberté d’expression du JSD se limite à tout ce qui va favoriser et privilégier la politique et les prises de positions de la municipalité ( en ce qui concerne les premières pages) et je pense que les journalistes de ce journal ignorent les mots: objectivité, neutralité et l’obligation de tenir informer cette ville de tout ce qui s’y passe alors qu’ils se limitent à faire toujours entendre « leur son de cloche » et leur propagande.

    Félicitations à Sam, c’est grâce à son courage et sa pugnacité qu’elle s’en est sortie, pour le don moi je suis d’accord et avec ma reconnaissance.

    0

    0
  9. Marion dit :

    Enfin ! Il n’est certes jamais trop tard pour bien faire … Mais, entre temps, ils ont réussi à te chasser de Saint-Denis, avec quelques autres aussi hélas ….. Consternant !
    Ici, l’alternative démocratique quand on n’est pas d’accord avec la gestion de cette ville, c’est de la quitter …. Récemment, on nous l’a encore dit : « si vous n’est pas contents, partez » ; même si on est impliqué pour servir le bien commun, dévoué pour le vivre ensemble, engagé pour améliorer le quotidien des habitants et des quartiers.
    Comme le disent si bien Gabriella et Suger, ce blog est ici l’unique espace de liberté d’expression.
    Le JSD c’est se servir sur le dos des dionysiens qui le financent, et et non les servir !
    Tu l’as payé très cher, au sens propre comme au figuré, donc tu mérites toute notre reconnaissance et notre don pour contribuer à effacer cette ardoise causée par ceux qui t’ont sali, blessé, et bouté hors la ville de Saint-Denis, alors qu’ils en sont les représentants officiels soutenus par leur organe de propagande municipale. Mais de cela, le JSD n’en dira mot.

    0

    0
  10. Sam dit :

    @Tous

    Merci encore. Touchée…

    Concernant le JSD, on est en droit de lui reprocher beaucoup de choses mais je ne peux laisser entendre qu’il se réjouissait de cette affaire.

    Souvenez-vous, le 31 janvier soir (jour de ma mise en examen) Mr D. Sanchez a proposé d’apporter son témoignage de moralité malgré nos désaccord et malgré nos relations « tendues ».

    L’attestation m’a beaucoup touché, elle expliquait la difficulté pour les professionnels de modérer un site et plaidait clairement pour l’utilité et le sérieux de ce blog. Rien ne l’obligeait.

    Voilà, je tenais à le dire…

    J’en veux beaucoup aux élus aux commandes d’avoir une fois de plus  « laissé pourrir », il aurait suffit d’un simple coup de fil pour éviter tout ça…si l’objectif était le retrait d’un commentaire publié par erreur sans prise de position…

    Seul Mr S. Peu m’a apporté un soutien claire et immédiat en attestant de l’intérêt du blog. 

    Bref, je retiens que c’est une expérience de plus…et vais désormais pouvoir aider Bill à continuer à alimenter ce blog, même de loin.

    « Ce qui ne tue pas, rend plus fort » ? 😉

    0

    0
  11. alain dit :

    Les drames récents ont conduit la municipalité à soutenir et défendre la liberté d’expression, comme des millions d’autres. La grande banderole posée sur la façade de la mairie était claire de ce point de vue. Ce qui aurait été moins claire aurait été de ne pas accorder les actes avec les mots. Le coup de fil que tu attendais, Sam, ne serait jamais venu sans ce drame. Et pourtant nous étions sur le même registre : celui de la liberté d’expression !
    Encore une fois, deux poids, deux mesures.
    Mais, j’en suis très heureux pour toi et tes proches. La vérité finit toujours par vaincre.

    0

    0
  12. Bonjour,

    N’avez-vous pas l’impression que les polémiques régulières que l’on peut lire sur votre blog ont contribué à cette procédure ? Autrement dit, en ne changeant rien sur le fond de votre action, mais en modifiant la forme, qui est perçue comme très agressive par beaucoup de gens, cela aurait pu vous éviter toute cette procédure ! J’en suis convaincu.

    0

    0
  13. suger dit :

    @Slimane Rabahallah : Nationalement, ce sont tous les lanceurs d’alertes que vous voudriez ainsi condamner à se taire. Et ceci est encore plus grave à Saint-Denis, où la municipalité a pour habitude de ne pas répondre aux interrogations et critiques des habitants, de faire toujours la sourde oreille en espérant que ceux qui interpellent la municipalité se lasseront.
    Si ce blog et l’association « Sans crier Gare » gênent tant, c’est bien parce qu’ils dénoncent les insuffisances de la municipalité et qu’ils ne renoncent jamais. L’acharnement judiciaire qu’a subi la Présidente de l’association de la part de la municipalité était une tentative de la réduire au silence et de nous faire taire. Cette tentative de la municipalité a échoué. Cette menace n’a servi qu’à mobiliser encore plus les dionysiens qui en ont assez de la chape de plomb qui étouffe tout débat démocratique sur les politiques municipales.
    D’ailleurs, les « gens » qui se prétendent agressés par nos critiques sont les responsables municipaux mis en face de leurs insuffisances et de leurs fausses promesses. Il me semble que les habitants de Saint-Denis apprécient au contraire qu’il y ait enfin une voix d’opposition, indépendante des jeux politiciens. Il est vrai que plus de 80 ans de pouvoir municipal entre les mêmes mains n’ont pas habitué le pouvoir local à ce que l’on appelle la démocratie…

    0

    0
  14. Bill dit :

    @Slimane Rabahallah

    Si vous êtes nouveau au conseil, certains de vos collègues y siègent depuis longtemps. L’énervement vient sans doute que les mêmes problèmes sont récurrents, que rien ne change malgré les promesses.

    Concernant la procédure, vous laissez entendre qu’elle visait en fait à faire taire ce blog trop agressif au goût de la Mairie, la plainte en diffamation n’était donc qu’une manoeuvre politique ? Ne pensez-vous pas que maintenir une plainte non justifiée, après avoir perdu un 1er procès vu que les faits sont avérés, d’une entité publique face à une petite assoc sans le sou qui tente juste d’agir au niveau de son quartier pour améliorer les choses est assez ridicule et peut engendrer une certaine agressivité face à ces tactiques du puissant qui écrase le moucheron ?

    0

    0
  15. Alain dit :

    Monsieur Rabahallah, vous vous exprimez librement, comme nous tous, cependant je vous rappelle que vos propos concernant « Saint-Denis ma ville » sont assez surprenant. Vous rendez cette Association responsable de ce qui lui est arrivé. En disant cela, vous vous situé sur la même longueur d’onde que ceux qui disent que les morts de CHARLIE HEBDO ont bien mérité ce qui leur est arrivé, ils n’avaient qu’à pas ….
    Non, non et non ! la liberté d’expression dans notre pays c’est pour tout le monde et quand un maire se pose en défenseur de ce droit et que dans le même temps il attaque une Association pour diffamation, il est inconséquent méprisable. L’affaire est entendu, il retire sa plainte, donc l’Asso a eue raison. D’autre part la responsable de cette association vient d’être décorée Chevalier dans l’Ordre national du Mérite, félicitation à elle. Aucun message de félicitation n’est parvenu en provenance de la mairie et c’est tant mieux.

    0

    0
  16. Carmen dit :

    M.Rabahallah, en tant que maire-adjoint délégué à la prévention de la délinquance et à la tranquillité publique, je vous demande, sans agressivité aucune,de lire la lettre au maire du Conseil syndical du 3, rue de la Charonnerie (publié sur ce blog). Les habitants du quartier et tous les dionysiens qui, comme moi, sont amenés à passer par la Place des Tilleuls et la rue de la Charonnerie n’en peuvent plus de ces désordres et de l’insécurité. Pouvons-nous espérer qu’un nouvel élu aura à coeur d’agir pour la tranquillité publique ?

    0

    0
  17. Sam dit :

    @Slimane Rabahallah

    Vous reconnaissez donc que la municipalité, dont vous faites partie, m’a traîné en justice pour la forme, malgré le travail de fond. Merci pour cet aveu.

    En tout cas ces attaques infondées de la ville de St Denis ont été étouffées faute de preuves. CQFD.

    Bref, plus que jamais on continue…

    Bien à vous.

    0

    0
  18. Paul dit :

    Quand même curieux que l’élu chargé de la tranquillité publique en plus du PSG s’acharne à vouloir défendre MM maintenant s’attaque à SCG sans même avoir lu la lettre du conseil syndical qui fait état d’une rue livrée à elle même devenue une zone de non droit où les habitants ne se sentent plus chez eux une sorte de banlieue 13.
    Pour quelle raison Monsieur Rabahallah vous agissez de la sorte ? Et pourtant vous êtes payé pour assurer la tranquillité des gens sur l’espace public.
    Une réponse comme vous aimez les faire s’impose. Les habitants sont curieux de connaitre le fond de votre pensée complétement différente d’une campagne sur la sécurité ambitieuse portée par Georges Sali que nous voyons plus d’ailleurs.

    0

    0
  19. Caroline dit :

    Les elections départementales, donc le PSG cautionne toutes les décisions de la municipalité.
    Vive la politique à Saint-Denis, on critique la municipalité pendant les municipales et dèq qu’on est dans la majorité, tout est beau.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *