Marianne – « L’angoisse du cadre parisien face à la délocalisation en banlieue »

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Horta dit :

    Tellement symptomatique des relations des « élites » avec la « populace ». Rien à rajouter …

    0

    0
  2. PaulEluard dit :

    Ma société a fusionné ses 2 sites d’Île de France (Villepinte et La Défense) à Saint-Denis il y a 2 ans. Autant dire que j’étais l’un des rares a être ravi de ce déménagement. 🙂
    Les gens avaient peur à cause de la mauvaise réputation de notre ville, certains ont même refusé de suivre. 2 ans plus tard les gens semblent s’être bien adaptés à ce nouveau site. Certains vont même manger en ville à midi (on a une cantine) !!!

    0

    0
  3. georges dit :

    sur le même sujet: voir le site du Monde ce jour « La SNCF bichonne ses salariés angoissés par leur déménagement à saint-Denis ». Eh bien ils en ont de la chance les cheminots, nous habitants aimerions bien avoir les mêmes attentions de Braouezec et Paillard

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *