Mediapart – « Listes électorales: à Saint-Denis, de nouvelles inscriptions tirées par La Plaine »

Vous aimerez aussi...

49 réponses

  1. bernard dit :

    « une percée du Front national » ?
    tu m etonnes.il met des pseudo bobo arrivee a st denis avec ce qui etait deja present avant et ils pensent que les nouveaux vont voter pour lui?
    il reve du melting pot mais il se trompe!
    d ailleur au dela de cela hier j ecoutais bfm buisness sur un sujet sur l electorat de la classe ouvriere.ben cela fait longtemps que cet electorat vote fn a 35% et ils disaient que du coup le ps c est retire de cet electorat historique pour se concentrer sur l electorat entre guillement « etranger » (ou nouvellement francais).pas la peine de censure c est pas moi qui le dit y a qu a ecouter en podcast l emission de bfm buisness d hier

    0

    0
  2. alain dit :

    Ma Ville, ma pauvre Ville, comme ils te traitent mal !

    Les « ils », ce sont les élus de la majorité, avec à leur tête le Maire, même si les autres ne sont pas en reste.

    De la « maltraitance », voilà ce dont est victime notre Ville, et ces actes là sont répréhensibles, condamnables. Je ne partage pas la stigmatisation de certains habitants, quels qu’ils soient. Affublés de titres divers, tels que bobos, étrangers, blacks, gaulois ou autres. Le problème n’est pas là, le problème c’est que le mal vivre à Saint-Denis n’épargne personne. Le mépris des populations affichés par cette équipe municipale s’est encore vérifié ce week-end, rue des Chaumettes. Pas de proposition en direction des riverains qui souffrent de la promiscuité avec les trafiquants et consommateurs de drogues. Oui, ils sont venus, mais ils sont reparti en laissant les habitants patauger dans leurs problèmes.

    Alors l’élu nommé plus haut fait part de ses états d’âmes ? il craint une percée du F.N. sur Saint-Denis ? Quelle étonnante perspicacité !
    Pauvre garçon, cela fait des années que l’électorat et les autres appellent à leur secours une Municipalité qui ne les entend plus. Cela fait des années que l’extrême droite « perce » dans les élections nationales sur notre ville, pourquoi ? Parcequ’ils sont plus fort? Mieux entendus? Non ! certainement pas. Le drame de cette Ville réside dans le fait que l’électorat de « gauche » reste de plus en plus à la maison à cause de ce mépris des élus locaux pour les questions du quotidien et à cause des luttes intestines tellement déconnectées des réalités et de leur nombrilisme.

    Le vrai danger c’est l’abstention. La responsabilité en incombe pour une très grande part à l’attitude de la Municipalité, sans ambition, sans perspective, sans réponse. La démagogie développée envers les immigrés reste une démagogie dominante, c’est vrai, et elle est payée de retour par une autre forme de mépris, envers les élus cette fois , c’est le retour de balancier, et il coûte cher à la démocratie locale.

    0

    0
  3. minet dit :

    @Sam : je suis tout à fait d’accord avec toi sur le fait que la faiblesse des candidats ouvre un boulevard à Braouzec. Toutefois, si ce dernier a du se résoudre à rempiler tout en cumulant plusieurs présidences (Grand Paris, Football, Plaine Commune, etc.), c’est certainement parce que les héritiers étaient sûrs de se faire rétamer ! les dernières cantonales lors desquelles la conseillère générale sortante n’est passée que de justesse montrent bien que si les candidats étaient plus sérieux, si les partis s’unissaient et faisaient des VRAIES propositions et ne s’allumaient pas sur des questions d’Ego personnels, la donne pourrait changer. Le pb, et c’est pour cela que le FN ne peut que faire du chiffre, c’est que les partis méprisent les communes comme SD qui ne sont pas – pour l’instant – « bankable » ; dans 10 ans, on en reparlera et là, ils auront des vrais regrets d’avoir laisser perdre des circonscriptions gagnables.

    Quant au FN, il va malheureusement devenir de + en + visible sur SD… la faute à la désillusion, au manque d’écoute et d’intérêt des partis dits républicains, au laxisme de la municipalité pour toute l’insécurité et la saleté, pour les petits fouteurs de M… qui zonent dans les rues, volent des portables – dont ils ne peuvent plus faire grand chose maintenant – qui dealent devant les gosses dans les squares… ce ras-le-bol là, ils ne pourront pas l’étouffer en donnant des subventions à des associations : les gens sont seuls dans l’isoloir !

    alors, oui il y a des nouveaux électeurs sur SD, des « bobos », et alors ??? c’est tant mieux, plus il y a de gens qui votent, mieux la démocratie s’en portera… l’important c’est d’avoir une vraie OFFRE politique… ce qu’il n’y a pas aujourd’hui !

    Stéphane

    0

    0
  4. Sam dit :

    @minet

    Tout à fait d’accord.

    0

    0
  5. bernard dit :

    juste une precision quand je dis « pseudo bobo  » ca na rien de pejoratif c est juste une constation que je fais en me promenant dans la ville.la population change et faut bien la nommee.c est tout c est juste un adjectif qualificatif sans connotation pejorative.

    0

    0
  6. Max dit :

    On ne peut que se féliciter que la population change. Mais est-ce bien vrai ?

    0

    0
  7. thierryb dit :

    @Max
    L’Insee publie des statistiques très instructives sur la structure de la population (rechercher dans les tableaux)…
    http://www.statistiques-locales.ins

    0

    0
  8. abisa dit :

    le fn ou mnr quand ils ont eu des élus à st denis ou à pierrefitte n’ont jamais siégé au conseil municipal bien qu’ayant eu des élus. ils n’ont pas le courage de leurs idées nauséabondes et ils vont meme chercher des candidats non identifiables (aucune photo sur les panneaux électoraux hormis celle de leur gourou LE PEN et filles) aux cantonales ils ont meme présenté sur le département des retraités proche des 80 90 ans qui résidait en maison de retraite à l’autre bout du département. est ce l’avenir ? ou sont leur représentants, leurs militants ?. L ‘expérience d’ORANGE ( la ville !) TOULON etc il y a quelques années a fini en fiasco et faits divers. non merci ceux qui sont tentés de voter pour ces gens là perdent leur voix ! NO PASARAN

    0

    0
  9. goldo dit :

    moi je n’ai pas vraiment remarqué que la population a st denis changeait où alors elle ne seproméne pas dans les rues principales de st Denis.Goldo

    0

    0
  10. citoyen93 dit :

    Plus de 6000 personnes inscrites sur les listes électorales !
    C’est une bonne nouvelle.
    Cela peut faire avancer les choses dans le bon sens.
    Je ne suis pas sûr que le FN fasse un gros score sur Saint Denis.
    Il fera ces 5 ou 10 % au premier tour sans avoir à distribuer une seule tract au marché de Saint -Denis et la messe sera dite.
    Les électeurs FN retourneront à leurs pastis en rêvant d’une France bleue blanc rouge débarrassée des hordes d’immigrés qui mangent leur pain.
    Ce sont souvent d’anciens électeurs PC totalement désabusés qui se défoulent en votant extrême droite.
    Aux dernières cantonales, Florence Haye est passée de justesse avec l’aide de Mélenchon venu pour rameuter les foules sur le marché de Saint Denis peu avant la clôture de la campagne.
    Braouzec a un boulevard devant lui, cela ne fait aucun doute grâce notamment à l’abstention.
    Effectivement tant que l’on aura pas un candidat crédible à l’écoute des habitants, Braouzec aura de beaux jours devant lui.

    0

    0
  11. georges dit :

    Consternant ! Ainsi les jeux sont faits et on va en reprendre pour 5 ans ! Je croyais les lecteurs de ce site combattifs, je lis un copier-coller de la propagande du député !
    – le danger du front national ?: la peur est l’argument ultime d’une équipe qui a perdu toute crédibilité. Tactique électorale éculée: qu’on se rappelle le très gaullien  » moi ou la chienlit » des années 60.
    – le niveau faible (sic) des autres candidats ? Mais sur quels critères objectifs porte t’on un jugement si définitif ? D’abord ils ne sont pas encore tous déclarés et aucun n’a fait ses preuves. Enfin soyons pascaliens, on est tombé si bas avec le député actuel qu’on a rien à perdre en élisant un autre candidat.
    – les prétendues qualités du député actuel ? Mais un pareil génie devrait lui valoir une notoriété nationale. En réalité, qui au delà de son fief connait Braouezec ? Par contre la France la plus profonde connait Saint-Denis devenu l’exemple même de la ville repoussoir !
    Alors assez d’arguties défaitistes. Il faut en finir avec les égos, l’arrogance et l’incompétence

    0

    0
  12. Max dit :

    @thierryb. Merci pour le lien qui donne des courbes, chiffres, statistiques, etc.
    Je suis un peu comme goldo, je ne dois pas aller aux bons endroits (dans le centre ville) pour voir une différence. Peut-être à la plaine ?

    0

    0
  13. Sam dit :

    @goldo et max

    Je vois de plus en plus de nouveaux visages au marché de St Denis et dans la rue de la Rép’.

    Au niveau de quartier de la gare, il y a pas mal de nouveaux habitants (rue Dezobry, rue Suger, rue Gisquet…). Notre copro est un exemple. Le profil : cadres, artistes, professions libérales… âgés de 30-50 ans, notamment de jeunes couples avec des enfants en bas âge.

    Parmi nos adhérents, il y a des anciens mais de plus en plus de nouveaux dionysiens de différents secteurs du centre historique. Certains ont adhéré avant d’emménager sur Saint-Denis. 

    Aux repas de Sans Crier Gare, nous constatons qu’au moins la moitié des participants (adhérents ou sympathisants) qui sont des nouveaux habitants. Ils viennent pour rencontrer d’autres dionysiens, échanger adresses, …etc.

    0

    0
  14. Bertrand dit :

    Je ne suis pas d’accord avec la phrase d’accroche : « On redoute l’abstention mais franchement quand on voit les candidats pour les prochaines législatives, on se demande bien pour qui aller voter : un boulevard semble tracé pour le candidat sortant. Quel gâchis ! »,
    On condamne tous les candidats à la nullité. Si le blog doit parler des élections, pourquoi pas, mais alors nous devons argumenter sur les idées, éplucher les programmes, critiquer en connaissance de cause. Cette phrase est uniquement une condamnation générale de l’ensemble des candidats qui ne peut conduire qu’à renforcer l’abstention. Ce que nous ne voulons pas.

    0

    0
  15. habitant dit :

    Je ne sais pas si l’ arrivée de nouveaux Dionysiens rime forcément avec espoir de nouveau paysage politique local à Saint-Denis. Peut-être que l’abstention viendra aussi de là.
    Cela dit, il ne faut pas négliger le vote des Dionysiens qui ont toujours vécu ici, si vote nombreux il y aura.
    Je pense par exemple à des jeunes qui iront voter. Si vous leur dites « P. Braouezec », ça ne va pas leur évoquer quelque chose pour certains. Ils ne l’ont pas forcément connu comme maire et il y a un décalage qui s’est fait entre-temps niveau représentatif. Et il faut pas non plus oublier les moins jeunes. Ceux qui jadis avaient fait un vote de confiance et qui ont aujourd’hui… je crois qu’on en connaît tous, ne veulent plus en entendre parler mais ne s’abstiendront pas autant.
    Boulevard peut-être, mais qui va donner sur quoi pour la suite?

    0

    0
  16. stephanie dit :

    Il me semble que la parole est libre sur ce blog : chacun est libre de s’exprimer dans le respect de la charte de modération bien sûr. C’est ce qui a été fait ici … Cette phrase était un avis personnel qui en aucun cas, selon moi, ne se voulait un appel à l’abstention. C’est plutôt une phrase d’accroche qui ouvre le débat. Parler du programme, débattre d’idées, bien sûr ! Mais l’on peut aussi faire le constat que la ville de Saint Denis n’a pas les politiciens qu’elle mérite me semble-t-il ? Libre à chacun d’avoir une opinion différente.

    0

    0
  17. Sam dit :

    @Bertrand

    « On condamne tous les candidats à la nullité. « 

    Qui a dit ça ? pas moi en tout cas.
    Quant à l’abstention, quand les politiques ne s’intéressent au terrain que pendant les campagnes électorales alors il ne faut pas s’en étonner. Sous-entendre que ce blog ou la « phrase d’accroche » l’encouragent est un peu excessif.

    « nous devons argumenter sur les idées, éplucher les programmes, critiquer en connaissance de cause ».

    Parlons-en. Quel est le programme des différents candidats pour Saint-Denis ? Tu peux peut-être partager avec nous celui du candidat PS ?

    0

    0
  18. seb dit :

    C’est vrai que le choix est vite fait : Braouzec est sans adversaire de son niveau, c’est peu de le dire. C’est vraiment dommage parce que notre ville a besoin de changement. Mais quelle personne pourrait provoquer l’adhésion des électeurs ? Je ne vois personne.
    En plus, ce qu’il faut voir aussi, c’est que sa réélection dans un fauteuil garantira la reconduction de la majorité à la Municipale en 2014.
    Il faut croire que c’est notre destin. Saint-Denis sera la dernière ville qui sortira du néo communisme.

    0

    0
  19. citoyen93 dit :

    @seb,
    Je partage cette analyse

    0

    0
  20. Bertrand dit :

    Jusqu’ici, sur ce blog, toutes les critiques envers les politiques se trouvaient argumentées. Dans la phrase d’accroche, je ne vois pas d’arguments. Cette phrase est lapidaire et définitive :il n’y a personne face à Braouezec. C’est faux. Pour l’instant, le candidat PS a été désigné. Il s’appelle Mathieu Hanotin, il est vice président du conseil général en charge de l’éducation et le jeunesse, avec un budget de plus de 700 millions d’euros. N’oublions pas que cette élection dans la circonscription comprend également les villes de Pierrefitte et Villetaneuse. Le suppléant de Mathieu Hanotin est Michel Fourcade, maire de Pierrefitte, ce qui n’est pas rien. En 2007, le PS n’a pas fait campagne et pourtant, sur l’ensemble de la circonscription, Braouezec n’a gagné qu’avec 3000 voix d’écart. Là, si vous prenez en compte qu’Hanotin va faire un très gros score à Pierrefitte et à Villetaneuse (où Braouezec est inexistant), qu’il y a des milliers de nouveaux inscrits sur Saint-Denis depuis 2007 qui sont loin de voter Braouezec, le boulevard ne me semble pas vraiment tracé pour le candidat sortant…
    En ce qui concerne le projet, il suffit de taper dans google Mathieu Hanotin, vous trouverez sur son site l’ensemble de son projet. Et nous pouvons en rediscuter ici si vous ne le trouvez pas bon.

    0

    0
  21. Sam dit :

    @Bertrand

    « il n’y a personne face à Braouezec »  On dit plutôt qu’il n’a pas d’adversaire de son niveau. La nuance est de taille.

    Quant aux propositions du candidat PS, il ne suffit pas de renvoyer les blogueurs vers son site officiel. Au-delà du rejet manifeste de Sarko, cf. lettre de candidature que nous avons tous reçu, ce qu’on aimerait savoir : que ferait-il de mieux et de différent par rapport au candidat sortant ?

    Car on ne peut pas tout dissimuler derrière le bilan de Sarko. Qui est candidat aux présidentielles non aux législatives et qui n’est pas aux commandes de ce territoire depuis des décennies…

    Ce blog offre un espace d’échanges pour tous ceux – militants politiques ou pas – qui souhaitent débattre et argumenter en toute liberté. Alors débattons des offres politiques de chaque candidat aux prochaines législatives !

    0

    0
  22. Hervé dit :

    Cet article n’en est qu’un d’une longue série sur Médiapart qui a choisi de réaliser une sorte de « monographie » sur le territoire de La Plaine Saint-Denis à l’occasion des présidentielles (« La campagne vue de La Plaine »). Voici la liste des autres articles :
    – 3/02/12 : Désindustrialisation: les élus de Saint-Denis ont troqué les usines contre le tertiaire
    – 9/1/12 : À Saint-Denis, le discours Le Pen inquiète
    – 10/1/12 : Accès aux soins: de plus en plus d’exclus
    – 29/01/12 : Quand Le Pen et Mélenchon se défient au Dock Pullman
    – 25/01/12 : Les usines à La Plaine, «c’était le XIXème siècle» dans les années 1960
    – 23/01/12 : «On les voit, ils ont leur voiture, ils disent pas bonjour et rentrent chez eux»
    – 16/01/12 : De New York à Shanghai, Fillon rêve le Grand Paris depuis Saint-Denis
    -11/01/12 : Les Magasins généraux, la nuit
    – 21/12/11 Julieta, Suzanna et Hocine, droit de vote et impressions de quartier
    – 7/12/11 : À La Plaine, des générations d’immigrés et des milliers d’habitants exclus du vote
    – 25/11/11 : Sur la frontière, Aubervilliers/Saint-Denis
    – 18/11/11 : Du Millénaire aux Roms, tout un programme
    Médiapart étant un site payant, ils ne sont pas en accès libre. J’encourage tous ceux qui en ont les moyens à s’abonner, la qualité unique sur le Web français de leurs enquêtes mérite qu’on les soutienne. Je sais que 90 € par an c’est pas toujours facile, mais vous pouvez aussi vous abonner à 9€/ mois jusqu’en mai !

    0

    0
  23. Hervé dit :

    Correction, certains des articles font partie de la section en accès libre. Ceux à droite (« Le Club ») sur cette page : https://www.mediapart.fr/journal/fr

    0

    0
  24. Bertrand dit :

    @ Sam. La taille de Braouezec… A part claquer des bises à tout le monde, je crois que sa réputation commence à s’étioler. Et puis, un poids lourd politique n’est pas forcément synonyme d’un engagement. Aurions-nous préféré un parachuté pour représenter le PS ? Un Jack Lang ? Hanotin vit à Saint-Denis. Sur son expérience, je répète quand même qu’il est vice-président du Conseil Général du département et que son suppléant est maire de Pierrefitte.

    Sur son projet, je vous renvoie vers son site http://mathieuhanotin.fr/category/p… Sur la sécurité, ses prises de position sont, il me semble, intéressantes. Et enfin un candidat de gauche qui utilise le mot « sécurité ». Nous étions plus habitués, sur le territoire, à entendre le mot « tranquillité publique ». Ensuite, attention à ne pas faire passer les élections législatives pour une élection locale. Que Mathieu Hanotin reprenne des idées de François Hollande et se place derrière son programme est tout à faire naturel. Les élections législatives sont des élections nationales.

    0

    0
  25. Max dit :

    Hanotin et la sécurité : http://mathieuhanotin.fr/defendre-l… (par ex), ça ne commence pas franchement bien je trouve :

    …/…Le sentiment d’insécurité est réel dans nos villes…/…

    Il parle donc du sentiment d’insécurité éprouvé et non de l’insécurité réelle. Enfin, on a le temps de voir les candidats affiner leurs programmes d’ici Juin…

    J’ai, pour ma part, déjà imprimé plusieurs bulletins de vote amusants aussi qui pourront faire rire les dépouilleurs.

    0

    0
  26. Bertrand dit :

    Cher Max, je veux bien débattre mais là, c’est de la mauvaise foi. Il parle bien d’insécurité réelle lorsqu’il dit : « Augmentation des violences contre les personnes (+22% en dix ans), hausse du nombre de cambriolages… Et les victimes de ces violences sont bien souvent ceux qui, encore une fois, vivent dans les quartiers abandonnés des services publics. », propose des solutions avec le retour à la Police de proximité et des effectifs accrus « il faudra créer des postes, qui iront prioritairement vers une police de proximité, qui connaîtra le terrain, les habitants. Des zones de sécurité prioritaires seront créées, afin d’affecter les moyens en d’abord là où il y a le plus de délinquance. » « Elu député, j’agirai pour le recrutement des 400 policiers qui manquent dans les 20 commissariats de Seine-Saint-Denis. »

    Pour avoir dépouillé plusieurs élections, ça ne me fait pas particulièrement rire lorsque je trouve des bulletins « personnalisés ». Je trouve ça dommage et très représentatif, en effet, de la fracture entre les politiques et les électeurs. Comment faire pour que vous remettiez un bulletin réel dans l’urne ? Pourquoi un tel désintérêt ? Personnellement, je crois toujours que la politique peut changer nos vies. Braouezec l’a montré dans un sens en laissant le territoire partir à la dérive. Combien de Dionysiens parlent avec nostalgie d’une époque, pas si lointaine, où il faisait bon vivre à Saint-Denis ? Si Braouezec a pu détruire ce « bon vivre », j’ose croire qu’un autre politique pourra le faire renaître.

    0

    0
  27. thierryb dit :

    @bertrand
    j’ai essayé deux fois d’échanger trois mots à propos d’éducation avec votre candidat. j’avais des demandes précises: « On verra ça pendant ma campagne », « Inscrivez-vous à mon site », avec visible indifférence et envie d’éluder : je ne lui fait rien gagner. C’est vrai, un enseignant qui a l’expérience de formateur et qui connait depuis plus de 20 ans les publics de la ville, ça ne sert à rien…
    Alors je me suis adressé directement au patron: Vincent Peillon, ministre pressenti, et là, que vois-je? Réponse immédiate et personnelle de l’équipe.
    Les politiques comme ça, parachutés ou ayant piqué leur place aux copains installés -là depuis des lustres suite à des manœuvres d’appareil et des accords (c’est la vie, je sais..), ça donne pas envie. D’ailleurs, je n’aurais jamais cru dire ça un jour. Au niveau local, je n’y arrive plus. Plus confiance. En qui que ce soit.

    0

    0
  28. Bertrand dit :

    @Thierryb : pour avoir vu Hanotin plusieurs fois sur le marché, j’ai toujours trouvé qu’il prenait le temps pour discuter avec les Dionysiens.
    Après, je ne peux pas vous laisser dire qu’il est parachuté. Il vit à Saint-Denis depuis des années. Quant à l’idée qu’il a piqué la place aux copains installés suite à des manœuvres d’appareil et des accords, je pense qu’il faut relativiser ce qu’a dit le candidat malheureux via le JSD et son blog. Le côté « j’ai toujours été une victime alors que c’est moi le candidat légitime » m’a franchement agacé. J’ai cependant un vrai respect pour l’homme (que je trouve intelligent et connaissant parfaitement le territoire) et son engagement.

    Vous savez, je ne suis pas non plus très heureux de toutes ces divisions. Je suis bien d’accord que Saint-Denis mérite mieux que des querelles de personnes. Vous l’avez compris, je suis socialiste et je crois que l’avenir de Saint-Denis pourrait s’écrire via le PS. Après, il faut dépasser ces histoires de personnes et être unis. 2012, c’est la présidentielle et les législatives. Si on pouvait donner une majorité nette à Hollande et, par la même occasion, lancer une nouvelle dynamique politique sur le territoire, j’en serais heureux.

    0

    0
  29. Max dit :

    Cher Bertrand, je respecte votre choix peut le comprendre.

    Le jour où une démocratie directe sera vraiment effective, je mettrai mon choix, à travers un bulletin réel, dans l’urne.

    Dans mon cas, la fracture entre les politiques et les électeurs vient principalement du fait de la médiation hiérarchique qui nous oblige à choisir un candidat qui une fois élu fait de toute façon ce qu’il veut (les promesses n’engageant que ceux qui y croient) et finalement le peuple souverain est dépossédé de son pouvoir.

    En effet, les intérêts des élus, la concentration de leurs pouvoirs, les conflits d’intérêts ne coïncident que rarement et sont souvent très éloignés de ceux des électeurs du fait que ces élus (qui sont toujours candidats d’un parti) agissent généralement en conformité, non avec leurs convictions propres, mais le plus souvent suivant la ligne directrice du parti sous peine d’être exclu ou désavoué par l’organe (on voit cela pratiquement tous les jours).

    Malheureusement la liste des promesses non tenues, de candidats élus de droite ou de gauche, est aussi longue que celle des conquêtes du Don Juan de Mozart (Madamina, il catalogo è questo)

    Le vote blanc n’étant déjà pas différencié du vote nul dans la comptabilité, autant avoir une touche d’humour gratuit avec un bulletin personnalisé… Je sais, je suis indécrottable et n’ai d’influence que sur quelques dizaines d’amis…

    0

    0
  30. Lazare dit :

    Dans le droit fil des relations entre citoyens et appareil politique, un ouvrage intéressant  » L’Oligarchie des incapables  » de Sophie Coignard er Romain Gubert et un film passionnant « Les nouveaux chiens de garde » de Serge Halimi, Pierre Rimbert etc….sur les rapports entre les médias et les politiques. Après ça on comprend pourquoi il est parfois tentant de glisser un bulletin blanc ou nul dans l’urne (bien que je ne mette pas tous les hommes politiques dans le même pot).
    PS : Content d’apprendre qu’il existe un parti socialiste à Saint Denis, et les autres où sont-lls ? quelles sont leurs propositions ?

    0

    0
  31. PaulEluard dit :

    @Bertrand : Même si François Hollande est le président désigné par les sondages il serait bien d’attendre le véritable vote pour crier victoire et penser à lui donner une majorité à l’assemblée…

    Le débat est parti sur les élections législatives mais de mon côté je ne suis pas convaincu de l’effet d’un député sur sa circonscription. Surtout depuis que j’ai entendu je ne sais plus quel député (justement) cumulard disant qu’il lui fallait un poste d’élu local pour rester au contact des besoins de sa région. Je pensais naïvement que c’était le rôle d’un député…
    Je pense surtout que c’est lors des élections municipales que la mobilisation pour le changement d’équipe municipale devra être forte. Vu le taux d’abstention ici il est indéniable que 6 000 nouveaux électeurs peuvent changer la donne.

    0

    0
  32. habitant dit :

    C’est vrai qu’il y a la question incontournable des fonctions de responsable politique depuis des décennies et des réponses concrètes adéquates apportées face une dure réalité que beaucoup de gens vivent sans le dire jusqu’à s’abstenir. En cette matière ça dépasse les clivages.

    Exemple d’il y a quelques années de deux jeunes lors d’un débat de campagne demandant direct à un député:
    « Qu’est-ce que vous attendez de nous et nous, qu’est-ce qu’on peut attendre de vous? »
    Réponse : « ça me touche ce que tu dis… »
    Puis voyant qu’il s’embarquait dans une glose au sirop de glucose hors sujet, ils ont pris leur affaire et ils sont partis. Ca ne suffit plus les slogans d’affichage ni de tutoyer tout le monde pour jouer la carte « proximité ». Se présenter en « Zorro des riches » ou en « Robin des Bois des pauvres », qui croit encore à ça ? C’est fini. Il s’agit et de concret et d’immédiat.

    0

    0
  33. thierryb dit :

    @Bertrand
    je respecte tout à fait ça et mon propos n’est surtout pas d’éloigner le citoyen du politique, par je ne sais quel poujadisme hors de propos, car il y a péril en la demeure avec les mesures qui se préparent, notamment là où je connais le schmilblic, l’éducation.
    À propos, (je place mon grain de sel) savez-vous que les Greta, outil d’insertion et de retour à l’emploi très implanté et efficace, sont en train de voir leur statut modifié, en fait d’être détruits, sans concertation, par le pouvoir actuel, malgré l’opposition des acteurs. Pourtant, les Greta, la formation continue des adultes, les entreprises, tout le monde s’accordait à dire que ça marchait.

    Il y a une dignité du combat politique, c’est un acquis important de notre monde démocratique. Mais ce doit être le climat local, j’ai du mal avec eux en ce moment. Cordialement.

    0

    0
  34. habitant dit :

    C’est très inquiétant ce qui se passe dans le milieu de l’éducation, de la formation et par ricochet, du monde du travail.
    Dernière en date, l’usine Lejaby, soi-disant: « Bernard Arnault a nié être intervenu en raison des relations qu’il entretient avec le président de la République pour sauver Lejaby. »
    Comme de par hasard…en quelques heures l’emploi des salariés est sauvé. Ce qui est super! Sauf qu’il faudrait des campagnes électorales tous les jours.
    Je partage complètement l’alarme de Thierryb sur ce qui s’appelle une « saignée » dans ce qui se passe dans l’éducation.
    Alors oui, il y a eu une mobilisation dernièrement dans la rue. Mais quelles étaient les principales revendications? Il a eu, je crois, le désaccord des enseignants sur leur évaluation par leur chef d’établissement. Ca, j’avais compris et je comprends que quand vous avez la tête dans le guidon et que ça se complique par ce qui se passe là où c’est difficile, il y a pas eu une forte mobilisation.
    Mais plus précisément sur tout ce qui est suppression de postes, etc, la mobilisation, c’en est où? Dans le même temps, quels députés à l’assemblée ont tiré la sonnette d’alarme au gouvernement à ce sujet?
    Tu me diras, comme ce sont aussi les législatives, ça va pas tardé. Du moins , je l’espère…

    0

    0
  35. agnès dit :

    @Bertrand et aux autres
    je ne suis pas socialiste mais j’ai été militante syndicale tant d’année et il m’en reste tant de souvenirs, bons et mauvais, que je respecte les militants. Sachez que c’est une tâche bien ingrate en ces temps et pourtant, on est bien embêté quand il n’y en a pas. ou plus. C’était juste pour vous dire d’y penser avant d’écrire un truc qui peut paraître injuste à celui qui se bouge. Après y a des trucs à dire effectivement … mettons y les formes
    Pour les futures législatives, ça dépendra quand même énormément des présidentielles. Saint-Denis n’est pas une ville fortifiée, il se passe des trucs au national qui ont des répercussions sur notre ville !
    Pour les bobos, oui des bobos arrivent à St-Denis et à mon sens c’est une bonne chose. La mairie doit faire le nécessaire pour les accueillir et entendre les besoins de cette nouvelle population, toute la ville ne s’en portera que mieux.
    Exemple pour la propreté : oui c’est les bobos qui prennent en charge cette revendication mais toute la ville en profitera quand ça ira mieux.
    biz biz

    0

    0
  36. thierryb dit :

    @habitant
    Pourquoi ça  » bouge » si peu?
    À L’ Assemblée nationale, il y a eu quelques questions, mais les mesures sont toutes passées dans la foulée de l’élection présidentielle de 2007. À vrai dire, quand on se demandait s’ils allaient vraiment oser détruire la formation (pas seulement les IUFM, mais ce qui en leur sein marchait encore très bien, la formation des professeurs des écoles et des lycées professionnels), je dois dire que j’ai beaucoup entendu, jusque parmi des gens proches du pouvoir actuel et « gradés »: » ils n’oseront pas, c’est trop grave, c’est absurde, aucun pays , sauf l’Italie de Berlusconi n’a osé (école italienne sinistrée), on ne va pas faire comme l’Amérique de Bush, où le pilotage exclusif par les évaluations et les résultats a entraîné un échec global ».
    Ils ont osé. Et comme la majorité des gens ignore tout du fonctionnement réel du métier, et avait été matraquée par la presse sur la supposée nullité des IUFM, personne n’a réagit, y compris les parents d’élèves qui aujourd’hui sont vent debout contre les suppressions dans l’école de leurs enfants. C’est ingrat, de se battre pour une cause collective dans un monde individualiste… 😉

    Les revendications syndicales sur l’évaluation ont été mises en avant par la presse, notamment télévisée, qui bien souvent propose des reportages effarants d’inexactitude. De plus, beaucoup d’enseignants ont la tête sous l’eau en ce moment : comme tout le monde ils subissent les effets de la baisse de leur pouvoir d’achat (une journée de grève, c’est entre 70 et 100 euros de perdu suivant ton ancienneté, 1/30e), les salaires sont bloqués depuis plusieurs années, on a tous plus ou moins des enfants, des apparts à payer, etc.
    Les combats livrés par toute la profession, présidents d’universités et inspection y compris, intellectuels de renom, n’ont pu empêcher les discours de mépris et les « réformes » de se faire et on commence à comprendre combien elles sont nocives, mais nous les avons appliquées (fonctionnaire oblige, bien sûr). Beaucoup d’enseignants nouveaux sont moins « collectifs » et ils se méfient des syndicats (je rejoins Agnès là-dessus, on a pourtant besoin de se bouger, de militants informés et actifs- au niveau des établissements, c’est amusant de voir combien les gens ont soudain besoin de vous quand leur sort perse est en jeu, alors qu’ils ont ignoré les réunions collectives) et puis il faut prendre en considération l’approche des élections et la période, en général le travail au quotidien se fait encore plus pressant à cette époque de l’année, les élèves sont fatigués et commencent à sentir les échéances arriver…

    0

    0
  37. abisa dit :

    votre programme, remplacer F haye par Fatima Laronde et Patrick Braouezec par Hanotin, c’est un peu court comme programme ! d’autant que dans le 1er cas, les appareils politiques qui la plébicitaient mises déjà sur d’autres chevaux ! malheurs aux perdants semble -t-il ! Concernant Michel Fourcade à Pierrefitte, l ‘usure du pouvoir à pierrefitte l’a déjà atteint malgré sa réélection comme conseiller général. En 2007 il était le suppléant de Rose Gomis et il a du mal avec sa majorité qui va éclater en 2014, Verts et Front de Gauche. Déjà un de ses adjoints n’a plus de délégations car il est condamné pour malversation en 1ere instance.
    il faut noter que d’autres candidats briguent la députation :Guy Jouvenelle (suppléa nt pour le MRC (chevènement) et Dominque Carré pour EElV (verts ecolos)….
    pour moi le choix est fait ainsi que pour des dyonisiens que je connais qui viennent d arriver !

    0

    0
  38. habitant dit :

    @ abisa, je passe mon tour car je ne suis ni de Pierrefitte mais de Saint-Denis et que je ne suis pas dans les appa-reils politiques de F. Haye, M.Hanotin etc. Cela dit, pour une première présentation devant les électeurs et malgré le taux d’abstention, le score de F.Laronde était important.

    @ Thierryb, merci de ces précisions sur le millieu enseignant.
    En tous cas, ne baissez pas les bras que ça soit dans votre boulot où il y a de tout, syndiqués ou pas, des individualistes comme tu dis et des gens qui se battent au-delà des revendications de leur métier, qui se mettent pas en avant et qu’on entend pas parler dans les journaux.
    Pour tout te dire, ces présidentielles…je sais pas si ça va sentir bon.
    Je comprends Bertrand, le challenger c’est Hollande. Pour l’instant, je le sens pas assez dans l’offensive et je l’ai pas encore trop entendu et comme député et comme candidat sur le sujet qu’a évoqué Thierry. Sa tâche est compliquée et pas du côté d’où l’on croit.
    Il devrait aussi se méfier des sondages.
    Le 21 avril, personne n’a venu venir. Des gens n’ont pas révélés leurs vraies intentions de vote, mais ont révélé être d’accord avec les idées du FN. Les gens qui voteront Sarkozy (ce qui est leur droit, c’est la démocratie) ne le révèlent pas forcément dans les sondages.

    0

    0
  39. Vorttex dit :

    Perso je vais voter fn. Non je ne suis pas raciste, non je ne bois de pastis.
    Oui je suis contre l’ordre mondial. Oui les villes comme St-Denis sont toujours sales, bruyantes, dangereuses. Le Fn est-il plus raciste que le ps ou l’ump ? Prouvez-le moi.
    De toute manière ne vous en faîtes pas le système a choisi une pseudo alternance pour calmer les moutons que nous sommes. Ne pas oublier que le ps et l’ump ont toujours ratifié les traités internationaux, qui ont déplacés le pouvoir vers des institutions qui ne sont ni élues, ni représentatives !!!
    Hollande sera président, il aura vaincu la menace fachiste et roulera pour le capital !!!
    Mon père est venu en France pour construire un avenir à ses enfants. Il doit être déçu de voir tourner ainsi le pays des lumières qui s’abaissent devant les réclamations communautaires de chacuns.
    Traitez de raciste si vous voulez, derrière un clavier c’est facile !!!!
    Mais si vous voulez je traîne souvent rue Suger.

    0

    0
  40. pierre dit :

    petite anecdote : cela c’est passer a Montfermeil , lors du dernier scrutin , dans l’un des bureaux de vote du secteur des coudreaux .
    un des membres du FN , qui se jour la , avait été désigné par pour ( prendre la température ) du bureau et voir comment cela se passait . était rester environ une heure dans se bureau.
    devant l’hostilité du président et des autres membres de se bureau , ( très républicain donneur de leçons de démocratie ) celui ci a préférer partir se disant que vu le quartier très populaire avec une diversité de français de toutes origines , le score du FN ne serai pas très important !

    le score du FN a été l’un des meilleur jamais été enregistré dans se bureau . et pourtant les votant étaient loin et a une très large majorité des francais de (souche ou gaulois ) .

    0

    0
  41. citoyen93 dit :

    Je ne comprends pas comment un électeur issu de l’immigration peut voter pour des politiciens FN. Cela me dépasse.
    Thèses xénophobes et populistes.
    Aucun programmes économiques dignes de ce nom si ce n’est sortir de l’euro et des décisions européennes.
    Remise en question du planning familial et de l’avortement sans parler des intégristes catho qui avancent masqués.
    N’oubliez jamais que l’Europe est une belle idée qui a mis un terme aux guerres qui ont dévasté cette zone géographique pendant des siècles.
    Ce n’est pas parfait, on est d’accord, pour ma part je suis pour plus de fédéralisme mais c’est un autre débat.
    Pour revenir à la thématique des listes électorales à Saint Denis, je dirai qu’il faut VOTER UTILE DES LE 1er TOUR.

    0

    0
  42. pierre dit :

    mon cher citoyen , tout est dit dans votre première phrase ( JE NE COMPRENDS PAS COMMENT UN ELECTEUR ISSU DE L IMMIGRATION PEUT VOTER POUR DES POLITICIENS DU FN) .et oui il y a des gens qui ne pensent pas comme vous et qui sont aussi estimable que vous .
    il est vrai que les POLITICIENS comme vous dite sont que des gens fn , je vous renvois au combat que vous menez sur se site vis a vis de la municipalité . je vous renvois a des jack LANG ,
    des Ségolène ROYAL , se voyant déjà au perchoir de la chambre des députés . j’arrête la liste ont pourraient trouver d’autre personnage du même acabit a l’ump .
    pourquoi pensez une seule seconde , parce-que on est immigré on est forcément de gauche !
    l’Europe , le peuple avait dit non au référendum , qu’a fait l’UMP ET LES SOCIALITES ? voyez se qu’il se passe a saint-denis avec le ps
    je vous conseille le livre de jean-francois KAHN  » menteurs  » qui vient de paraître

    avec tout mon respect

    0

    0
  43. citoyen93 dit :

    Ce sont les partis de gauche qui dès les premiers jours (à partir des années 20) ont défendu la cause des immigrés.
    Ce sont les communistes et les socialistes qui ont demandés que tous les combattants coloniaux après la guerre de 14 aient la nationalité française comme cela avait été promis par le gouvernement Clémenceau.
    Ok tout ça est un peu loin.
    Le FN stigmatise les immigrés. Il en fait un bouc émissaire.
    Je n’oublie pas le discours de Chirac sur les odeurs à Orléans;
    Je n’oublie pas les propos haineux de Sarkosy sur le nettoyage au Karcher à Argenteuil.
    Pour info, le FN a dans ces cartons un programme qui est la préférence nationale.
    A t-on demandé aux sénégalais leur avis sur la préférence nationale quand ils se sont fait casser la gueule en Champagne ou à Verdun sous le commandement du général Mangin.
    Il faut arrêter de nous bassiner avec le FN.
    Ce parti ne résoudra rien et ne fera que mettre ce pays dans un merdier indescriptible.

    0

    0
  44. Max dit :

    Tous les partis ayant un soutien populaire me semblent en droit de se présenter quelque soit son courant. Après chacun est libre de voter pour qui il veut. Dans l’isoloir on peut mettre un bulletin Mickey si on veut. On est loin de la tolérance de Voltaire (je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites mais…/… voir Google) et certains nostalgiques ressortent des arguments moisis.

    0

    0
  45. thierryb dit :

    On a tout de même le droit de critiquer le FN, non ? Évidemment que chacun est libre, mais on est dans une démocratie d’opinion et le vote repose beaucoup sur la com plutôt que sur la capacité du citoyen à analyser les programmes.
    De fait, quand on connaît ce parti depuis les années 70, les arguments « moisis » ne sont pas là où on croit…Pour être clair, le FN n’est pas un parti comme les autres, son histoire le montre, et le désespoir et l’ignorance ne justifient pas le risque de mettre au pouvoir des gens qui dénaturent les mots de République et de laïcité pour s’en servir de façon à désigner des coupables faciles à identifier. On peut être aisément rigoureux avec la nation sans verser dans la xénophobie.
    Il semblerait aujourd’hui que ce soit comme avec les thèses conspirationnistes sur le net : quoi qu’on dise, même quand on est historien, on a tort face à l’affirmation auto réalisatrice que voter pour ce parti va « nous » sauver. C’est de la pensée magique. Pour améliorer le sort des ouvriers, il me semble qu’il y a mieux, dans le style tribunicien…
    Mmmm, la campagne commence à déborder ici, non ..?

    0

    0
  46. Sam dit :

    Quel méli-mélo…on part des listes électorales, on fait un détour par le candidat PS aux législatives et pour finir on parle du FN.

    En tout cas, que ça soit pour les présidentielles comme pour les législatives 2012 suis de ceux qui attendent de voir les offres politiques des uns et des autres. 

    Il faut cesser de porter des jugements et culpabiliser ceux qui votent extrême (gauche ou droite). Si les paris politiques républicains répondaient point par point aux attentes et inquiétudes des uns et des autres, peut-être qu’il n’y aurait plus de vide exploité par les extrêmes. 

    En 2002, il y a eu une série d’analyses intéressantes sur ce sujet…elles sont toujours d’actualité et suffit de les lire pour comprendre. Les mêmes ingrédients sont aujourd’hui réunis.

    0

    0
  47. PaulEluard dit :

    Tout à fait d’accord avec Sam, ce n’est pas la multiplication des candidats mais la pauvreté du débat qui a conduit au 21 avril 2002. Personnellement je m’étais déplacé pour aller voter à l’époque (pour un « petit candidat ») et je n’ai pas du tout apprécié, et je n’apprécie toujours pas, qu’on rejette sur les électeurs ou le fait que le FN se retrouve au second tour. Je serais même content qu’il n’y ait ni l’UMP, ni le PS au second tour de la prochaine élection histoire de leur montrer qu’ils doivent se remettre en question et être plus à l’écoute.

    Il serait aussi bon que les journalistes se remettent un peu en question également… Chaque fois qu’un politique est invité sur un plateau radio ou télé (les médias qui touchent le plus de monde quand même) on passe plus de temps à l’interroger sur la petite phrase de son concurrent plutôt que sur son programme. Résultat qui peut dire ce qu’il y a dans le programme de tel ou tel s’il ne fait pas un effort de recherche ??

    De mon côté j’ai une idée assez précise de pour qui je vais voter au premier tour. Ca ne sera pour aucun des 2 finalistes autoproclamés et je dormirai toujours très bien si on a de nouveau une surprise au second tour.

    0

    0
  48. Max dit :

    C’est vrai que c’est méli-mélo et que la campagne commence à déborder. Mais à qui la faute… il faut relire jusqu’au bout l’intitulé de l’article.

    On a effectivement bien le temps de laisser tous les candidats s’envoyer des petites phrases, pendant ce temps, beaucoup de sujets qui fâchent restes masqués et on peut engourdir popu.

    0

    0
  49. Wladimir Oulianov dit :

    Ah ! Parce que Marine Le Pen elle n’aime pas le pouvoir et l’argent ? Bande de naifs. Connaissez-vous la fortune de son père et comment il l’a acquise en captant l’héritage des cimenteries Lambert comme il a capté d’autres héritages pour s’enrichir personnellement. Et c’est à ce genre de personnage que vous faîtes confiance ? Ils vont s’en mettre plein les poches dès qu’ils seront au pouvoir et en plus ils mettront un bordel en France et dans l’économie et là même les grecs ne nous envieront plus !!!

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *