Médiapart – « Plaine Commune : le développement ne profite pas aux habitants »

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. habitant dit :

    Avec l’arrivée du Stade de France à Saint-Denis, pour ceux qui s’en souviennent, on nous parlait, je cite, de « plein emploi » avec l’arrivée des entreprises !
    Aujourd’hui, l’étude de l’INSEE (dont on ne peut pas taxer de partialité) se base sur des faits et parle d’elle-même, surtout le dernier paragraphe :
    « Au final, le développement économique ne profite donc guère à la population locale. L’écart entre les ménages les plus pauvres et les plus riches aurait même tendance à se creuser. Le taux de chômage est toujours deux fois plus élevé à Plaine Commune que dans la région. Les actifs y sont plus touchés par la précarité, l’interim, le temps partiel. D’autant que le niveau de qualification progresse peu: en 2006, plus de la moitié de la population non scolarisée de plus de 15 ans ne possède aucun diplôme (ou niveau collège). Alors que ce n’est le cas que d’un tiers des habitants de la région. Et 30% de la la population de Plaine Commune vit sous le seuil de pauvreté. »

    Si vous avez souvent consulté les offres d’emplois à Saint-Denis ces dernières années, (en particulier sur les entreprises de la Plaine) très très rare d’y voir des CDI. Et si vraiment il y en avait, on vous demande pour répondre au téléphone et accueillir des gens, tenez-vous bien : bac+5 et minimum 2 ans d’expérience !!!

    A Paris, pour ce genre d’emploi tertiaire, les débutants sont acceptés même pour de l’intérim et temps partiel. Alors au bout du compte, on finit par se demander si c’est pas une volonté nette d’écarter une part de la population à Saint-Denis qui ne bénéficient du développement économique qu’on leur avait tant promis.

    0

    0
  2. Sam dit :

    @habitant
    « …pour répondre au téléphone et accueillir des gens, tenez-vous bien : bac+5 et minimum 2 ans d’expérience !!! »
    C choquant ! Il faut saisir la HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité) !!!!

    0

    0
  3. habitant dit :

    Pour la Halde, Sam, je ne sais pas si elle s’occupe de ce sujet-là qui est moins décelable qu’une discrimination à caractère raciste par exemple.
    « Une inégalité ou un critère de sélection, de rémunération, de mutation qui n’est pas prohibé par la loi, crée une situation certes injuste mais qui ne peut pas être traitée dans le cadre du régime juridique des discriminations.  » La HALDE.

    Pour être plus précis, il y a eu des annonces d’emplois d’accueil, réclamant jusqu’à 5 ans d’expérience et non 2. Quant à des emplois de type téléconseiller et téléprospecteur jusqu’à bac+4 et non 5 (de mémoire) et très très peu de postes en CDI. Sur ces postes, sur Paris, on peut être débutant.
    Parfois dans ces offres, c’est par télécandidature, c’est-à-dire candidater auprès de l’anpe qui opère un filtrage, un tri pour l’employeur.

    Mais si un candidat est formé dans l’entreprise par l’employeur et connaît bien sa mission, son produit, qu’il en veut, qu’il apporte de sa personnalité; après une période d’essai, il se fait la main et il est rôdé.
    Alors honnêtement, pour ces types de postes est-ce bien nécessaire de demander autant de qualifications?

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *