Municipales de Noisy-le-Sec et Cantonales à Saint-Denis…

Vous aimerez aussi...

15 réponses

  1. suger dit :

    A propos des inscriptions électorales, on remarquera que, contrairement au passé, il n’y a aucun battage de la municipalité pour inciter à s’inscrire à la veille d’une année d’élections. Rien dans le JSD, rien sur le site de la ville ! Il faut être motivé pour trouver ces quelques lignes :
    Le centre administratif (à coté de la mairie)est ouvert :
    – Lundi de 9h30 à 17h30
    – Du mardi au vendredi de 8h30 à 17h30
    – Le samedi de 8h30 à 12h
    Entre 12h30 et 13h30, seules les principales prestation administratives (éléctions, état civil…) sont assurées
    Tel : 01 49 33 66 66
    Nouveaux arrivants à Saint-Denis, si vous voulez pouvoir voter, n’oubliez pas d’aller vous inscrire, et pour les jeunes qui viennent d’avoir 18 ans, ou les auront d’ici mars, pensez à vérifier que vous êtes bien inscrit, bien que ce soit « normalement » automatique…

    0

    0
  2. suger dit :

    Le JSD s’est enfin décidé à publier sur son site une information sur les inscriptions électorales. Il était temps !
    Mais le journaliste ne peut s’empêcher d’écrire que les élections cantonales de mars 2011 concerne à Saint-Denis le canton nord-ouest, « dont la conseillère générale actuellement élue est Florence Haye, qui est renouvelable ». Magnifique lapsus ou propagande subliminale ? Ce qui est renouvelable est le canton et non la conseillère générale, quelque soient les souhaits du journaliste du JSD…

    0

    0
  3. claire dit :

    JE T AIME, MOI NON PLUS !

    Le Parti Socialiste de St Denis n’en est plus à une contradiction près.

    A chaque conseil municipal, le groupe socialiste dénonce les dérives staliniennes du Maire communiste en place.
    Tous les élus socialistes n’ont pas de mots assez durs contre l’équipe municipale en place, accusée de tous les maux.

    Les élus Europe Ecologie les verts votes doutes les décisions des communistes ainsi bien sur que leur budget donc approuvent clairement et sens ambiguïté la politique de Madame Haye 1 ère Maire adjointe. Ils dénoncent systématiquement le comportement inacceptable d’après eux de M. Sali pendant les conseils municipaux.

    Arrivent les élections cantonales… Et on apprend que le leader socialiste dionysien s’allie avec Europe Ecologie les Verts allié avec la majorité municipale pour tenter de prendre le canton de Madame Haye

    Ceux-là même qui s’étripent joyeusement en conseil municipal vont se présenter ensemble aux cantonales. Ils vont tracter bras dessus bras dessous dans les rues de Saint-Denis

    Le ridicule ne tue pas, quelle chance !

    La gauche dionysienne est aussi ridicule que celle de NOISY LE SEC

    Claire O’ Petit

    0

    0
  4. citoyen93 dit :

    @ claire,
    Une fois que vous avez dit cela on fait quoi ?
    Pourquoi ne pas faire front avec les bonnes volontés de cette commune et de proposer une alternative crédible à la population de cette ville ?
    Vous n’avez de toutes façons aucune chance aux prochaines échéances électorales que ce soit aux cantonales ou aux municipales.
    Ne faudrait il pas faire une plateforme commune avec des élus de gauche et du centre et de proposer un véritable plan de sauvetage de cette agglo
    Vos propos divisent alors que justement il faudrait rassembler. Au final vous faites le jeu de la majorité municipale.

    0

    0
  5. goldo dit :

    Oui c’est clair, cette agglo est en train de se noyer et d’entrainer dans le naufrage tous les citoyens qui en dépendent. Arrêtons les guerres guerres. Je l’ai toujours dit, la politique est perverse car elle est au fond pouvoir et argent. Je me demande comment faire pour échapper à ces jeux de pouvoir lorsqu’on a un poste. En attendant il serait grand temps de limiter les dégats et de rassembler efffectivement toutes les bonnes volontés qui veulent redonner à cette ville une bonne image.Encore cet AM j’ai entendu parler de deux vols à l’arraché dans notre quartier côté Ile St Denis.

    0

    0
  6. alain dit :

    Il est certain que des changements doivent intervenir au niveau de la représentation démocratique dans notre ville. La question est de savoir qui pourra et osera apporter du neuf. Car j’entends bien tous ceux qui râlent, se lamentent, se plaignent de l’incurie ambiante. Un ou une candidature de rassemblement à gauche et hors Partis, serait l’idéal face à ceux que nous ne connaissons que trop. Ils n’apporteront plus grand chose pour redresser une situation locale qu’ils s’acharnent à dégrader par leur incompétence. La candidate sortante madame HAYE, décevante dans ses délégations locales est là pour le démontrer. Alors c’est par défaut que l’électorat de la gauche dionysienne se rabattera sur une nouvelle alliance autour du PS, mais je ne vois toujours pas de quelle tendance il est question, ni de quelles lignes politiques, et de plus ce PS n’en fini pas de laver son linge sale. Un coup dans la majorité municipale un coup dans l’opposition et des fois dans les deux à la fois, c’est à rien n’y comprendre. Alors qui pourrait me convaincre. Je suis dépité.

    0

    0
  7. abisa dit :

    il y a assez de partis politiques en france, la palette est large; sans qu’on est besoin d’en créer d’autres. s’investir et militer, apporter ses idées dans un parti politique pour décider collectivement. c’est cela être citoyen.
    vous n’avez même pas idée du cout d’une campagne électorale que presque seule une organisation structurée peut financer. selon la Constitution, les partis concourent à l’exercice de la démocratie. tout est dit, le reste n’est que balivernes.

    0

    0
  8. alain dit :

    Loin de moi l’idée de polémiquer sur l’utilité des partis politique dans notre pays et notre ville. Cependant la faillite locale me laisse perplexe sur un possible redressement venant de l’intérieur quelque soit le parti, accordez-moi la liberté de m’exprimer ainsi. Ma longue expérience guide mon propos. Des réformateurs, refondateurs, reconstructeurs, j’en ai connu de nombreux, dont certains sévicent toujours. Tout n’a fait qu’empirer, jusqu’aux ruptures que l’on connait aujourd’hui. Je respecte ceux et celles qui au sein de leur organisation militent pour rendrent de l’espoir aux électeurs. Ce qui manque c’est de la clarté dans le propos et les engagements, la transparence du projet politique pour redonner sa place à notre Ville dans le Département et la Région, et concours au Vivre Mieux Ensemble.
    Alain

    0

    0
  9. habitant dit :

    Abisa, c’est la liberté de chacun de créer des partis et mouvements politiques.
    Beaucoup de « petits » partis existent, émergent dans des localités, se créent mais ne bénéficient pas de moyens de communication pour se faire connaître. D’où l’impression de voir toujours les mêmes. C’est aussi la liberté de chacun de ne pas y être, ce qui n’empêche pas d’agir selon ses moyens au quotidien, même dans un petit espace.

    Alain quand tu dis :
    « Un coup dans la majorité municipale un coup dans l’opposition et des fois dans les deux à la fois, c’est à rien n’y comprendre.  » C’est exactement ce que je pense. C’est même très déroutant et inspire difficilement confiance.

    Pour répondre à Madame O’Petit, il y a certainement des personnes dans des partis au niveau local même au Modem, ou même en dehors qui auraient pu être de très bons conseillers municipaux à Saint-Denis. Leurs votes aux conseils auraient été en cohérence avec leurs convictions, arguments et programme, par exemple.
    Mais comment convaincre si même au niveau interne des partis, il manque de cohésion?

    0

    0
  10. Il est bien dommage que vous considériez que la droite est peu présente à Saint-Denis. Je tiens à vous rappeler que la droite et le centre ont été la 3è force politique à St Denis aux élections municipales.

    En tant que candidat aux élections cantonales à St Denis Nord-Ouest, je partage bien évidemment le constat de l’échec de Mme Haye adjointe à la « tranquillité publique » que vous faites. Vous en avez assez de ce titre de « ville la plus dangereuse de France » et vous avez raison.

    Mais en mars, vous aurez la possibilité de le faire savoir par les urnes et ce n’est pas en votant pour Mme Haye, ni en validant les manœuvres politiciennes de Claude Bartolone (PS) qui ne cherche qu’à renforcer sa majorité au Conseil général que vous lancerez un message clair pour une alternative à St Denis. Dans un cas comme dans l’autre, PC ou PS/verts, ils sont responsables de la situation actuelle puisqu’ils ont géré Saint-Denis ensemble durant 7 ans.

    Depuis le départ, la droite et le centre par la voix de leurs élus et de leurs représentants demandent davantage de policiers municipaux, des caméras de vidéo-protection aux endroits les plus sensibles, un renforcement de l’éclairage la nuit, etc… L’État a pris et prend encore des mesures drastiques pour porter atteinte aux trafics de drogues et à la délinquance dans notre ville grâce aux UTEQ (transformées en Brigade Spéciale de Terrain), aux renforts de police, l’ouverture d’un commissariat à la gare… Le Président de la République lui-même est venu à St Denis dresser le constat. Dans le quartier de la gare, les choses s’améliorent, les chiffres baissent mais les dionysiens continuent de sentir le climat insécuritaire : le Maire et Mme Haye doivent maintenant entendre la colère et l’insatisfaction des Dionysiens.

    Je ne suis pas de gauche : c’est même pour cela que certains refuseront peut-être de voter pour moi. Sachez que je suis même sarkozyste … au niveau national. Ma défaite ou ma victoire ne changeront rien à la politique et au mandat du Président de la République (merci de le croire). La différence, c’est à St Denis qu’elle se verra. Ma candidature, n’est pas celle d’un parti, l’UMP mais celle d’un dionysien qui voit quotidiennement des voitures aux vitres cassées garées devant le commissariat central, qui en a marre de répéter à sa mère et sa sœur les précautions vitales lorsqu’elles marchent en ville, celle d’un jeune dionysien qui subit les discriminations à l’embauche à cause de son adresse, qui prends les transports bondés.

    Ma candidature est celle d’un dionysien qui sait que sa ville et ses habitants méritent beaucoup mieux.

    0

    0
  11. goldo dit :

    Effectivement à ce stade, il ne s’agit plus de droite ou de gauche mais de droit de vivre dignement et c’est en ça que je dis qu’il faut que ça change au niveau de la ville sans pour cela atteindre les valeurs de chacun que l’on continuera de défendre. Nous ne sommes qu’en 2011, il faut donc s’armer de patience.

    0

    0
  12. Citoyen93 dit :

    Il est question de dignité, de sécurité de droit au respect et à vivre dans une agglomération apaisée.
    La majorité de cette ville se drape systématiquement dans une posture idéologique ou finalement personne ne s’y retrouve.
    La ville se paupérise, le taux de chômage atteint des sommets, la toxicomanie devient un véritable fléau et la petite délinquance pourrit la vie des habitants au quotidien.
    Alors effectivement je voterai pour celui ou celle qui sortira cette agglomération du trou dans lequel les communistes l’ont mis.
    Les élus de cette ville sont d’une malhonnêteté stupéfiante. Didier Paillard aux dernières municipales s’était engagé à résorber l’habitat insalubre.
    Le résultat est édifiant :
    squats, taudisation du cœur de ville et lorsque des rénovations se font, elles le sont grâce à l’argent de l’état et à dose homéopathique.
    Le slogan « Saint-Denis pour tous » est un véritable gag.
    Il est grand temps de se réveiller et de donner un signal fort et clair aux prochaines élections afin de faire savoir à ces élus que nous en avons assez de leurs petites totales incompétences.

    0

    0
  13. Sam dit :

    @Julien MUGERIN
    « Il est bien dommage que vous considériez que la droite est peu présente à Saint-Denis. Je tiens à vous rappeler que la droite et le centre ont été la 3è force politique à St Denis aux élections municipales. »

    Au-delà des campagnes électorales et de la présence au conseil municipal, il y a le terrain et le contact avec les habitants.
    Dans le cas du quartier de la gare et d’autres secteurs du centre historique (rue Fontaine par exemple), pourquoi le parti UMP local n’a jamais réagi ?

    Dans le quartier de la gare, il a fallu que les habitants se mobilisent, fassent du bruit en attirant les projecteurs des médias pour que tous les pouvoirs publics reconnaissent la situation et que l’Etat réagisse enfin en débloquant certains moyens. Le parti UMP dionysien n’a jamais manifesté la moindre réaction. C’est un fait.

    « En tant que candidat aux élections cantonales à St Denis Nord-Ouest, je partage bien évidemment le constat de l’échec de Mme Haye adjointe à la « tranquillité publique » que vous faites. Vous en avez assez de ce titre de « ville la plus dangereuse de France » et vous avez raison »

    Au-delà du constat, la véritable question est comment sortir notre ville de son inertie et ses innombrables difficultés.

    Qu’avez-vous déjà fait à Saint-Denis ?
    Pourquoi faites-vous une candidature en dehors de votre parti ?
    Quel est votre programme ?
    Au-delà de la question de sécurité, que proposez-vous concrètement en matière d’éducation, d’emploi…?
    Quelles sont les priorités de votre programme ?

    0

    0
  14. @Sam.
    Pour ce qui est de mes propositions, j’aurais très(très) bientôt l’occasion de développer les différents points de mon programme : pour cela suivez mon actualité sur http://www.julienmugerin.fr.

    J’aimerais beaucoup par ailleurs rencontrer Sans crier gare qui a fait un travail remarquable d’agitation (dans le bon sens du terme) pour que les choses changent dans le quartier de la gare. Je ne peux que regretter que l’UMP ne se soit pas fait plus audible, notamment aux municipales, avec Xavier Ducos-Fonfrède, où nous avons parlé de cette problématique, proposé des idées et des actions.

    Comptez sur moi et sur mon équipe pour être cette fois davantage entendus sur la question de la sécurité à Saint-Denis mais aussi son volet préventif et social tout aussi fondamentaux.

    0

    0
  15. koil dit :

    A saint-denis il faut simplement quelqu’un de compétent.

    Peu importe le parti à vrai dire, c’est plus un visionnaire à 20 ans qu’on à besoin. Il faut revoir tout l’aménagement du territoire c’est comme ca qu’on réglera les problèmes de cette ville : insécurité, propreté, éducation.

    Personellement je suis plus un électeur de droite, mais je voterai tout sauf pour que les cocos en place ne passent pas, ils ont échoué. A d’autres…

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *