« Normandie Perche » : poules, poulets, dindes, canards, cannettes, oies, lapins

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Thierryb dit :

    On ne comprend pas pourquoi il devrait partir. Loyer? Autre raison? Il n’ a pas dit pourquoi?

    0

    0
  2. alain dit :

    Commérage de « radio-bistro ».
    Il se trouve que « Normandie-Perche » vend des produits de « la ferme de l’Etoile », qui se situe sur la commune de Courgeon, 61400. Le propriétaire, monsieur Patrick Simoen, est associé avec ses fils et un boucher, qui prépare et vend sur place. Produits d’excélentes qualités, élevage de porcs et de volailles, abattage et préparation de leur production dans la propriété. Il fait aussi le lait et ses dérivés. Ces produits se développent de plus en plus, surtout après le passage très médiatique dans sa ferme, au printemps, du Président de la République en personne et du premier ministre l’année précédente. Cela dit, on est dans l’Orne et dans le Perche de surcroit, près de Mortagne au Perche capitale mondiale du « Boudin » et territoire d’un très proche du Président de la République, le Député Lenoir, qui par crainte de perdre son siège aux prochaines législatives vient de se faire élire Sénateur, sans doute pour limiter les dégats, mais après tout, on est jamais si bien servi que par soit-même. Et puis on a à peu près le même à la maison, n’est-ce pas?

    Cela dit, plus sérieusement, moi aussi je souhaite que ce commerce poursuive ses activités sur le marché de Saint-Denis. Cela me permet d’acheter ici, les mêmes produits que là-bas. Essayons de comprendre les motivations de cet éventuel et regrettable départ et pardonnez mon style un peu « langdepute ».

    0

    0
  3. thierryb dit :

    @alain
    le plus marrant c’est qu’Alain vient de me faire réaliser que finalement j’achète au même producteur au marché de Saint-Denis et quand je vais en week end chez des amis tout près de …Courgeon! Voilà des années que je me rends par là et que j’achète les produits de la ferme de l’Etoile (l’étoile du Perche, un carrefour dans la forêt pas loin de Tourouvre, Longny au Perche, Bellême, Mortagne…)
    Ç’ est très révélateur : je n’ai jamais fait le lien! Donc, vive le Perche, et le marché de Saint-Denis!

    0

    0
  4. Sam dit :

    Comme tous les vendredi, suis allée au marché et en ai profité pour aller acheter ma volaille et discuter avec le volailler. Alors je lui ai demandé si une cliente lui avait bien remis cette lettre et là il m’a répondu « ouais, ouais…je ne l’ai même pas lu… » et semblait totalement indifférent à cette démarche et à l’émotion de ses clients suite à l’annonce de son départ. 

    Franchement, j’ai pas trouvé ça très sympa. On n’a pas d’énergie à perdre malgré ses bons produits !

    0

    0
  5. thierryb dit :

    S’il n’a pas besoin de nous, nous n’aurons pas besoin de lui non plus…

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *