Opération de police rue Dezobry, quelqu’un a des infos ?

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. Stéphanie dit :

    En partant vers 8h15 j’ai effectivement constaté cette très forte présence policière : rue totalement bloquée et nombreux véhicules présents dont des autocars … J’ai pensé qu’il s’agissait de l’évacuation du squat situé côté pair de la rue (au 11 je pense, là où il y a le restaurant le Kilimandjaro).

    0

    0
  2. Sam dit :

    11h30 les opérations sont toujours en cours…présence de police, gendarmerie, camion de déménagement ainsi que d’un bus.

    Il s’agit vraisemblablement de l’évacuation d’un squat situé au 11 rue Dezobry.

    0

    0
  3. BlueCityzen dit :

    Oui, j’ai vu aussi. Et je me suis dit que c’était pour commencer le projet réhabilitation de certains immeubles du quartier et de la rue Dezobry en particulier…
    voir article du JSD fevrier 2010:
    http://www.lejsd.com/index.php?s=21
    Et ce soir, en repassant, j’ai eu l’impression qu’ils muraient la porte d’entrée à côté du resto…

    0

    0
  4. Sam dit :

    Une pétition dénonçant les conditions d’éviction du squat circule devant les écoles du quartier.

    Et un appel au rassemblement ce soir devant la mairie a été lancé par des associations (RESF).

    0

    0
  5. Sam dit :

    On apprend par des riverains qu’une intervention policière est en cours rue G. Péri. Vraisemblablement , il s’agirait de l’évacuation du squat situé au 76.

    0

    0
  6. selma dit :

    Il paraît que Patrick Braouezec devait rencontrer les familles dans la journée, avant la manifestation, mais je ne sais pas si ça a bien été le cas ni ce qui a été décidé. Aux dernières nouvelles, les gens evacués étaient à la rue.

    0

    0
  7. alice dit :

    En tout cas c’est impressionnant: la rue est bloquée entre la rue de la république et la rue Franklin.

    0

    0
  8. PaulEluard dit :

    Effectivement, Le Parisien en parle sur son site : http://www.leparisien.fr/seine-sain

    Ce qui est choquant c’est qu’il ait fallu un drame (l’incendie d’un squat à Pantin) pour accélérer l’évacuation de ces squats insalubres et dangereux. Du coup tout est fait dans l’urgence et on ne prend pas le temps de trouver des solutions pour les occupants…

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *