Où s’est déplacé le trafic de drogue ?

Vous aimerez aussi...

14 réponses

  1. mimile dit :

    OK c’est bien gentil de ne pas confondre attroupements et groupes de dealers, mais croyez vous sincèrement que les attroupements de la rue Fontaine n’ont pour seuls buts que de raconter des histoires de Toto, regarder les filles qui passent et admirer ces athlètes qui font du vélo sur la roue arrière en terrorisant ceux qui passent. Il y a qu’a demander aux mecs qui guettent au bout de la rue ce qu’ils en pensent. Pas trop d’angélisme please.
    J’ai été agressé en plein jour dans cette rue par des petites frappes extérieures au quartier, devant un attroupement justement, trente témoins et pas une oreille qui a bougé. J’ai même entendu : « c’est pas grave t’as plein de fric ». Ah bon… Bref ennemi de la vidéo surveillance, j’en veux au monde entier de me faire apprécier l’idée, l’idée seulement pour l’instant, de foutre des caméras là où il faut.
    Tout ça pour dire aussi que né à Saint-Denis il y a plus de cinquante-cinq ans, je m’y sens de moins à l’aise, que foutrais bien le camp en y laissant mon marché et ma bibliothèque.

    0

    0
  2. habitant dégoûté dit :

    Depuis longtemps il y a du petit trafic sur la Place Parmentier. Des CRS que j’ai interpellés un jour dans la rue m’ont fait remarquer qu’il y en avait également sur le square De Geyter. En effet il y a toujours des « jeunes « qui traînent à longueur de journée, à côté de la pizzeria Le Square. Depuis quelque temps il y a des attroupements dans le square (gens y restant jusqu’après minuit avec leurs chaises!). Je ne peux pas jurer que ce soit du trafic de crack (désolé, mais je suis un peu naif!)

    0

    0
  3. françoise dit :

    Ne pas confondre attroupements et dealeurs. Mais doit-on laisser s’installer toutes sortes d’attroupements sans rien dire ? A St Denis dans les rues de la gare et du centre je n’ai jamais vu d’attroupements autres que ceux qui se réunissent pour fumer des joints et boire. Ne rêvons pas ils ne se rassemblent pas pour discuter et chercher à refaire le monde comme les 60huitards. Et un attroupement sous les fenêtres des appartements, pensez- vous que ce soit supportable pour les gens qui habitent au dessus ?

    0

    0
  4. JLo93200 dit :

    Ne pas confondre attroupement et deal de drogue la phrase est claire inutile de polémiquer… Si il y a trafic faut le signaler et c’est tout !!!!La situation est suffisamment penible pour tous c’est pas la peine d’en rajouter…

    0

    0
  5. titi dit :

    Attroupement vous avez dit attroupement ?
    Oui y a un attroupement qui me gène de plus en plus : attroupement des personnes âgées, place des tilleuls, rue G. Péri devant le marché, Square De Geyter….

    Que faire pour lutter contre ces bandes de vieux paumés ? Sans aucune activité, sans aide ni juridique ni sociale, vivant souvent seuls dans des lieux étroits et parfois insalubres, rejetés parfois des médecins n’acceptant la carte CMU

    Alors ? Que fait la police ? Et la municipalité ? Rejetons les vieux hors de nos frontières

    N’est pas la un sujet qu’il faut creuser…

    0

    0
  6. Sam dit :

    Il est important de parler des autres « attroupement » mais pitié il faut respecter l’objet de l’article. Pour les autres sujets, envoyez des articles étayés.

    On se disperse encore une fois. Revenons donc aux groupes de dealers svp !

    0

    0
  7. ulys dit :

    on vient de me proposer un logement a st denis gare!!!!
    dois-je accepter ce logement ?

    0

    0
  8. françoise dit :

    c’est a toi de voir,ce quartier est riche par ses habitants diversifiés et il est voie de rénovation. Où habites tu actuellement? Es tu déjà a st Denis?

    0

    0
  9. md dit :

    Sur le chemin de l’ école…. dans le square De Geyter, juste derrière l’ école maternelle, dealers et toxicos et puis il n’ y a plus qu’ à prendre le petit pont pour se défoncer de l’ autre coté du canal à la vue de tous…ou un plus loin vers la maltournée c’ est comme ca qu’on appelle je crois ce terrain vague le long du canal direction le stade de France….est ce que les cameras de sécurité iront aussi loin? …..

    0

    0
  10. azazello dit :

    Hier après-midi, dans cette si agréable rue Catulienne, cela n’étonnera personne, au 21, devant l’ancienne pizzeria qui a fait objet d’une descente de la police il n’y a pas si longtemps, deux types montent la garde.
    Pour moi les dealers ne font pas d’attroupements. Ils sont plutôt discrets et observent la rue à l’entrée d’un immeuble (ou d’un squat).
    Par ailleurs ce bâtiment est à l’arrière de la police municipale!

    0

    0
  11. zozo dit :

    Malheureusement, il y a des attroupements de dealers.
    3 semaines après les nouvelles mesures, le quartier de la gare n’est pas tiré d’affaire.

    On constate un effet positif mais cela reste bien localisé :

    1. Les toxicomanes sont certes un peu moins nombreux mais il en reste pas mal à errer dans différentes rues du quartier surtout le matin et le soir.

    2. Les dealers se sont adaptés : ils font des rondes à vélo et rabattent leur clientèle ailleurs dans les rues voisines ou dans les quartiers voisins (porte de Paris et centre ville).
    Il se passe des choses suspectes au 21 rue Dezobry, est-ce un nouveau squat de dealers ?
    A la tombée de la nuit, l’attroupement de dealers se fait devant l’église neuve…normal pas d’éclairage.

    0

    0
  12. titi dit :

    il faut bien intégrer dans nos propos la dimension éco-sociale
    oui , j’évoque un autre sujet que les dealers ,la peur et ce qui en suit
    la place des personnes âgées dans notre ville pose aussi problème
    peut on répondre à leurs besoins….
    et il faut faut bien qu’en parle d’eux, victimes aussi de ces dealers et toxico,
    titi

    0

    0
  13. sundarji dit :

    Au 4 rue Désiré Lelay… L’immeuble de tout les problemes de la rue, si ce n’est du coin… Deals, bagarres, saletés… Sans parler des jours de colere, ou on les voir sortir pour crever les pneus à la machette, ou casser les vitres, ou s’attaquer les uns les autres…

    Un vrai désespoir. La police passe, discute et repart…
    Les dealers les voyant arriver restent à l’intérieur puis ressortent mort de rire, pour boire de plus belle… Heureusement que dernierement les prostituées se font plus discretes…

    Et nous, on passe en faisant comme si on ne voyait rien..
    On ne voudrait surtout pas commencer à avoir des problèmes avec eux… Si c’etait le cas: une seule solution aux vues des bagarres à coup de machette ou coup de poing, à 10 contre un… ou aux incendies qu’ils ont déjà essayé d’allumer (un gang adverse? Un big boss mécontentant?) dans le même immeuble… PARTIR!

    Ou bien peut etre un jour la police fera quelque chose en plus…

    Un soir où des invités venaient dormir chez nous… Ils nous ont raconté la bagarre qui en a laissé un pour mort (ou mort tout simplement) après avoir été roué de coup, puis au sol de coup de pieds.. Des dealers, oui, mais animaux!
    A titre d’info ce sont souvent les mêmes qu’on voit à la gare et devant cet immeuble…

    0

    0
  14. citoyen93 dit :

    Le squat de la rue Désiré Lelay est bien connu.
    Il est occupé pour la plupart par des africains lusophones.
    Il y a déjà eu un mort massacré à coup de machettes il y a un peu plus d’un an. Ce squat a fait l’objet de plusieurs réclamations de la part du voisinage et des commerçants mais visiblement cela est resté lettre morte.
    Effectivement la mairie laisse pourrir la situation pourrir et par principe n’agit pas et cela a pour conséquence une dégradation notable du quartier sur le plan de l’hygiène et de la sécurité.
    Je suis sidéré par l’incompétence et le laxisme des élus qui laissent les quartiers se dégrader et par la même occasion laissent ces habitants vivrent dans un environnement paupérisé et dégradé.
    Pour info il y a une école et un lycée a proximité mais visiblement cela n’a pas l’air de géner la mairie.

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *