Où signaler les caddies « maïs » pour confiscation ?

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. bill dit :

    Je trouve la question de Pascale intéressante. Plusieurs internautes ont déjà signalé la présence des caddies la nuit attachés le long du canal et donc près de la Gare. Nous avons tous pensé qu’il serait facile à la police (nat / municipale) de mener une opération sans risque en ramassant le soir les caddies mais … rien ne se passe. Y aurait-il un argument juridique empêchant de ramasser les caddies volés abandonnés dans des endroits interdits ?

    Pour ma part, un voleur de vélo m’avait laissé un vélib à la place de ma vieille bicyclette. J’ai passé une semaine à appeler différents services de la police pour rendre le vélib. Au bout d’un certain temps, craignant qu’on finisse par m’accuser de l’avoir volé, j’ai dû le remettre à la rue (il est reparti en service actif dans les 15 mn suivantes).

    0

    0
  2. suger dit :

    Il y a quelques années…, pour des raisons d’image commerciale je suppose, Carrefour (grand pourvoyeur en caddies volés), faisait ramasser les caddies abandonnés sur la voie publique, du moins dans le centre ville. Mais c’était il y a longtemps quand la ville ressemblait encore à une ville normale !

    0

    0
  3. Houari dit :

    Peut être ne devrais je pas dire cela, mieux vaut les jeter dans le canal 😀
    Il est vidé et nettoyé régulièrement

    0

    0
  4. CNL dit :

    Il y a deux ou trois ans, a l’époque des caddies métallique, dans le quartier Nord-Est de Saint Denis (Saussaie Floréal Courtille), nous avions beaucoup de ces caddies abandonnés. Nous ne savons pas pourquoi, mais depuis qu’ils sont en plastique, le problème a très nettement diminué.
    Nous avions fait le forcing auprès de Carrefour et comme le dit Suger, pour son image, Carrefour avait fini par organiser un ramassage régulier. Un camion de leur prestataire ‘Atalian’ faisait ces tournées régulièrement ou a notre demande sur signalement. Sans tout le temps passé par eux, Carrefour nous avait demandé/autorisé de contacter directement le chauffeur de la camionnette, un monsieur très sympathique.
    Je ne l’ai pas recontacté récemment, (depuis les caddies plastique) je ne sais donc pas si cette possibilité existe encore.
    Sous réserve de changement, le numéro professionnel ‘Atalian ‘ est le ’06 51 39 03 28.
    Sinon contacter directement les grands directeurs de carrefour en insistant beaucoup.

    0

    0
  5. goldo dit :

    On se demande comment se debarasser des caddys mais comment allons nous arriver a nous debarasser des vendeurs a la sauvette.s il n yavait pqs d acheteurs il n yaurait pas de vendeurs.pourquoi ne pas faire des affi chages qui mentionneraient des sanctions en cas d achats de ventes a la sqauvette.?

    0

    0
  6. bill dit :

    @CNL merci pour l’info 🙂

    Petite question, les caddies étaient-ils attachés ? Ceux le long du canal sont cadenassés pour la nuit et utilisés le jour à la gare ou métro Porte de Paris, le service de ramassage du coup est surtout à faire la nuit… du coup, ça me parait dangereux pour un homme seul, il risque de vite rencontrer de la résistance, les caddies sont des outils de travail parqués pour la nuit, pas abandonnés. 

    Il faudrait imposer déjà des caddies plastiques dans toute la ville avant d’organiser une grande raffle des caddies métalliques / braseros dangereux ambulants.

    0

    0
  7. goldo dit :

    Les caddy en plastique c est deja fait mais je pense qu il ya un reseau.lamauvaise herbe on a du mal a s en debarasser.

    0

    0
  8. Pascale dit :

    De mémoire, ils étaient attachés. Mais je ne suis pas totalement sûre. Je répondrai avec plus de sûreté demain après mon prochain passage au centre de loisirs.

    Des caddies en plastique, ça ouvre des perspectives… 🙂

    C’est peut-être (?) plus facile de s’attaquer aux caddies braseros qu’aux mauvaises habitudes des gens qui sont d’accord pour acheter des brochettes (hygiène ?), du maïs qui sortent d’on ne sait où…

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *