Plaine Commune participera à l’expérimentation des Zones d’Action Prioritaire pour l’Air ( ZAPA)

Vous aimerez aussi...

10 réponses

  1. lolo dit :

    Pour les ZAPA, Je pense que mettre le centre-ville de Saint-Denis dans le périmètre est une aberration puisqu’il faut avant tout cibler les sources de pollution et non les lieux d’habitations. Mes premières idées sont donc les axes les plus fréquentés: N1, N2, N301 N14, A1, Porte de Paris, Pleyel, A86, les quais de Seine (D1).

    http://www.plainecommune.fr/page/p-

    0

    0
  2. Thierryb dit :

    Je n’ai pas le temps d’argumenter, mais ça me semble tellement peu d’actualité, ici! Il faudrait, avant de rouler propre, supprimer l’ A1 et la N1, que l’on stationne proprement, que le parc de véhicules se modernise- et on ne peut l’exiger de gens pauvres sauf à proposer des transports publics et des pistes cyclables adaptées. Tout ça, comme Velcom, ressemble à un effet d’Annonce impraticable. Si on peut me convaincre du contraire…

    0

    0
  3. abisa dit :

    c’est le pendant  » faire des concessions à l’écologie et au développement durable »
    or ceux ceux qui se réclament de l’écologie sont contre les éoliennes qui défigurent le paysage,
    contre les antennes de relais mobile mais possèdent tous un portable, sont contre les autoroutes et les lignes tgv (qu’ils utlilisent allègrement par ailleurs) sont contre le nucléaire alors que ce dernier remplace les centrales charbons pour faire de l’électricité et qu’il en faudra pour entre autre faire rouler les voitures propres électriques….
    comprenne qui pourra….

    0

    0
  4. BB dit :

    Bon, j’aimerai nuancer mon message… Je ne sais pas comment ils vont s’y prendre pour interdire les véhicules polluants… Mais pour que ce soit efficace et utile pour les habitants de Saint-Denis et d’ailleurs, il est clair qu’il faudra trouver un moyen de limiter cette pollution au niveau de l’A1 et l’A86, les principales sources de pollution aux particules, comme précisé dans cet article : http://www.actu-environnement.com/a

    « Les particules fines posent problème au cœur de l’agglomération
    S’agissant des PM10, ce sont 1,8 million de Franciliens qui sont exposés à un air qui ne respecte pas la norme européenne, c’est-à-dire un dépassement du seuil des 50 microgrammes par mètre cube (µg/m3) durant plus de 35 jours par an. Ce sont principalement les habitants du cœur de l’agglomération et ceux vivant à proximité de grands axes où l’exposition est qualifiée de « très intense » par Karine Leger. Ainsi, la station de la RN 2 à Pantin (avec 97 jours de dépassement), celle du Boulevard périphérique située à la Porte d’Auteuil (156 jours) et celle de l’A1 à Saint Denis (176 jours) constituent le podium des stations présentant les plus mauvais résultats en 2010. »

    La limitation des véhicules anciens et polluants en centre-ville est (à mon avis) une bonne chose* mais ne correspond qu’à un pouillème du schmilblick.

    ‘* Il ne faut également pas négliger l’impact sur la pollution sonore (les véhicules anciens étant généralement plus bruyants que les nouveaux).

    0

    0
  5. citoyen93 dit :

    Quand un élu de Plaine commune me parle d’écologie je rigole.
    S’il y a bien un sujet auquel j’attribue un zéro pointé c’est bien l’écologie.
    Quand on sait que les véhicules sont l’une des principales sources de particules polluantes on ne comprend pas pourquoi l’enfouissement de l’A1 n’est toujours pas d’actualité alors que ce projet devrait être une priorité. Idem pour l’A86.
    Les aménagements urbains et les voies de circulation sont de parfaits exemples de ce qu’il ne faut surtout pas faire dans cette agglo.

    0

    0
  6. hélène dit :

    @ Citoyen 93
    Dans le sujet : Travaux Porte de Paris, il était question de l’enfouissement des accès autoroutier, mais hélas cela ne dépend pas de la seule volonté de Plaine Commune et, de la municipalité ce serait trop facile.
    Avoir obtenu l’enfouissement d’une partie de l’A1 n’a pas été de tout repos et, a duré des années.
    Ne soyons pas trop pessimistes et espérons que l’organisme en charge des infrastructures ne soit pas sourde à ces revendications.
    Espérons que les résultats de la « ZAPA » infléchirons dans le bon sens, des décisions à venir.

    0

    0
  7. Caloute dit :

    Je tiens à attirer l’attention sur le fait que les personnes qui ont une voiture ancienne ne sont pas forcément des méchants à exclure. Ma mère a 74 ans, est en état de conduire. Sa voiture date de 1991, elle a passé avec succès tous ses contrôles techniques. Elle n’a pas les moyens d’en changer, même elle le souhaite. Elle s’en sert pour faire ses courses dans Bondy où elle habite. Transporter des courses dans le bus ne relèverait pas du plaisir pour elle, vous pouvez l’imaginer.
    Quand elle vient garder chez nous à St Denis, pour quelques jours, mon fils de 13 mois, elle est chargée de bagages qui sont lourds pour elle. Et donc, elle utilise à nouveau sa voiture. Elle a utilisé plusieurs fois le tram et a opté pour la voiture.
    Si en juillet 2012, l’interdiction passe … comment fera-t-elle ?
    A ce moment-là, tout ceux qui en ont les moyens et l’envie pourront continuer à rouler tranquillement dans nos rues avec leur plus ou moins grosse cylindrée polluante et encore mieux diesel qui emet beaucoup de fines particules nocives sans être gênés le moins du monde.
    Je trouve cela injuste, cela ira contre les plus pauvres et pas contre les autres.

    0

    0
  8. thierryb dit :

    @caloute
    Pour les diesels, ce sont justement les seuls équipés d’un Filtre à particules (FAP) qui seront autorisés. Pas ou très peu de véhicule équipé avant 2004 env. à ma connaissance. Ca élimine beaucoup de voitures en effet.
    Mais ce projet, souhaitable, prendra beaucoup de temps, j’imagine, car interdire la circulation en centre -ville alors que nous subissons les retombées du Bourget, des autoroutes et des industries du coin…

    0

    0
  9. Pitch dit :

    Un élément important à prendre en compte : c’est un projet national avec quelques villes pilotes, dont Saint-Denis, mais le détail de sa mise en oeuvre est laissée au bon vouloir de chaque commune.
    A savoir : type(s) de véhicules interdits, délimitation des zones à accès limités, horaires d’interdiction,etc…
    Bref, en fonction des volontés des communes, cela pourra varier de la vraie interdiction à la simple opération de com’ sans retombées…

    0

    0
  10. Béatrice dit :

    Oui, il y a de quoi rire, Plaine Commune participant à l’expérimentation des ZAPA – Zones d’Action Prioritaire pour l’Air. A consulter : Agir pour un environnement de qualité… sur le blog « Saint Denis – Massacre à la bétonneuse. »

    citoyen93 a raison, on ne pourrait dire mieux :

    Quand un élu de Plaine commune me parle d’écologie je rigole. S’il y a bien un sujet auquel j’attribue un zéro pointé c’est bien l’écologie. Quand on sait que les véhicules sont l’une des principales sources de particules polluantes on ne comprend pas pourquoi l’enfouissement de l’A1 n’est toujours pas d’actualité alors que ce projet devrait être une priorité. Idem pour l’A86. Les aménagements urbains et les voies de circulation sont de parfaits exemples de ce qu’il ne faut surtout pas faire dans cette agglo. citoyen93

    0

    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *